Actualités

Mon nouveau site !

Décembre 2020

Comme vous pouvez le voir, mon site fait peau neuve ! Après onze ans de bons et loyaux services, Dotclear est définitivement dépassé, je ne peux plus mettre mes articles à jour, et plusieurs personnes (notamment un collègue auteur dont j’apprécie le site créé avec WordPress) m’ont conseillé de basculer sur WordPress. C’est mon cher et tendre qui s’occupe de la gestion de l’hébergement et du domaine, et il doit tout apprendre !

Par conséquent, ce site ne va pas être opérationnel immédiatement ; il faut de plus que j’apprenne de mon côté comment se servir de WordPress, d’autant qu’il y a beaucoup plus de souplesse et de possibilités que sur Dotclear ! Du coup c’est très chouette, mais ça prend du temps.

Vous ne m’en voudrez pas, j’espère, que ce soit un peu en chantier au début 🙂

Surtout, n’hésitez pas à me faire part de vos conseils et critiques, que vous connaissiez WordPress ou non !

Merci d’avance, Emma

Ecriture

Le fantôme de Jane Austen

Photo de Suzy Hazelwood sur Pexels.com

8 février 2021

Je connais Falang depuis plus d’une décennie : nous nous sommes rencontrées sur un forum consacré à Tim Burton, et nous partageons, entre autres, le même goût pour le gothique et la Littérature classique.

Il y a deux ans, alors qu’elle était en vacances chez moi, je lui ai proposé d’écrire un roman à quatre mains. Je savais qu’elle écrivait, qu’elle écrivait bien, mais je savais aussi qu’elle n’avait pas achevé de gros projets.

J’ai eu l’idée qu’il lui fallait un canevas pour ça, un guide à suivre, si l’on veut, pour savoir où aller. Je crois que cette idée s’est révélée bonne car nous venons de terminer le premier jet du « Fantôme de Jane Austen ».

C’est moi qui lui ai proposé l’intrigue de départ, qui était très floue : je savais juste ça : un jeune homme reçoit la visite du fantôme de Jane Austen, qui lui demande d’écrire la fin de « Sanditon ». C’était tout ! Ensemble, nous avons posé, pierre à pierre, les jalons du roman dans son entièreté ! Et une fois que nous avons eu un synopsis un peu cohérent (disons avec un milieu et une fin), nous avons commencé à écrire. Au départ, c’était l’une après l’autre, et puis vers la fin, c’est plutôt elle qui attaquait les gros morceaux, brodant sur le canevas de dialogues et de lignes directrices que je lui avais donné !

8 mars 2021

Nous avons terminé le premier jet ! C’est moi qui entame la première relecture : je vais dégrossir un peu le brouillon en ajoutant des commentaires et en réalisant les premières corrections mineures.

Au 8 mars, j’en suis à la page 75 sur 140. C’est assez dense, un peu plus que ce que j’écris d’ordinaire (95000 mots à peu près), il faut dire que Falang a une écriture plus fouillée que la mienne^^

À ce titre, il va falloir harmoniser un peu nos styles, ce qui ne s’était pas produit sur « Incroyable Charlotte ». Les corrections et relectures successives vont sûrement arranger ça !