Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Mot-clé - XVIII ème

Fil des billets - Fil des commentaires

News écrituriales 2020

Comme vous vous en doutez peut-être, cette année littéraire a été particulière. Elle l'a plus été pour moi que pour la plupart des autres auteurs, parce que ma carrière n'a pas simplement été mise entre parenthèses par la crise sanitaire, elle a carrément été stoppée, et d'une façon bien moche en plus.

A la veille de mon anniversaire, petit bilan de ces huit derniers mois :

En février, toute heureuse de mon choix, j'ai publié Beveridge manor par mes propres moyens et les choses avaient vraiment bien commencé. A la Foire du Livre de Bruxelles, mon roman a rencontré du succès, et j'en ai vendu une petite trentaine. Je commençais à faire des plans pour le futur, des calculs, à nouer des liens pour trouver des salons, et puis le confinement est arrivé.

Plutôt optimiste de nature, je me suis dit que ce n'était pas trop grave, qu'on trouverait bien d'autres solutions, que ça ne durerait pas longtemps. Hervé a créé un e-book, j'ai vendu quelques exemplaires par la poste, et puis j'ai participé au salon Virtua'livres organisé par Séma, ma dernière maison d'édition. C'est là que les choses ont commencé à déconner. Pour faire très court, à la suite de ce salon qui n'a pas très bien marché, certains auteurs ont commencé à émettre des critiques, en OFF d'abord, puis dans une conversation publique par mail. L'un d'entre eux n'a pas été diplomate, s'en est pris pour son compte, mais comme j'étais d'accord avec lui sur le fond, j'ai pris sa défense. Et là, mon éditeur m'a insulté dans la conversation publique, et m'a balancé dans la figure tout un tas de reproches qui n'avaient rien à faire là et dont la moitié étaient infondés, et l'autre moitié déjà réglés entre nous, du moins c'est ce que je croyais. (Un de ces reproches infondés était que j'avais bien profité de son stand au salon pour vendre mon livre aux dépens des autres ; alors que bon, c'est lui qui m'avait proposé cet arrangement à l'origine, et qu'il m'a même aidée à m'auto-publier ; du coup, je lui ai versé sa part qu'il m'avait pourtant refusée plusieurs fois.)

Je me suis sentie trahie et insultée ; forcément, je n'allais pas rester chez lui ! Alors avec ma co-autrice d'Incroyable Charlotte (la seule à prendre mon parti publiquement (et avec quel brio, merci encore^^), nous avons repris nos droits et brisé le contrat.

Je n'avais pas que Incroyable Charlotte chez lui, mais également Les Chercheurs du Temps, et une nouvelle dans une anthologie. Je dois dire qu'à la suite de cette espèce de crise de nerfs, mon désormais ex-éditeur s'est plutôt bien comporté, même s'il ne s'est jamais excusé clairement, et que j'ai pu racheter le stock de mes livres restants pour les vendre de mon côté. Comment, c'est une autre question, puisque je ne ferai plus de salon, mais ils sont dans mon grenier, c'est déjà ça :)

A la suite de cette affaire je n'ai plus écrit durant des semaines. Je me suis sentie vidée, perdue, trahie, et ne voyais plus vraiment l'importance ni l'intérêt d'écrire. J'ai alors profité du confinement pour coudre et surtout mener à bien d'autres activités et tâches pour lesquelles je n'avais plus trop de temps. Sans salons littéraires ni événements costumés, j'ai redécouvert ce que c'était que des week-ends libres ! Aujourd'hui, j'ai ralenti le rythme, et il m'arrive même de me poser juste pour lire, au beau milieu de la journée : incroyable non ?

Mais il faut croire que le virus de l'écriture n'est jamais tout à fait parti, parce que quelque chose de rare s'est produit : j'ai commencé un nouveau roman ! En mai, j'avais donc fait table rase de tous les projets d'écriture que j'avais planifiés. Dans ce vide, le terreau devait être fertile, car une idée fabuleuse a poussé, complètement différente de tout ce que j'ai écrit par le passé : on ne retrouve ni XIXè siècle, ni référence à Jane Austen, ni voyage dans le temps ! Il n'y a pas non plus de fantômes, d’héroïne rousse rebelle ni de héros romantique torturé, pas de mariage à la fin et pas d'histoire d'amour (enfin, pas de couple amoureux, plutôt). Par contre, ceux qui me connaissent bien y retrouveront mon amour de l'Art, de la Beauté et de l'Histoire. L'action se passe dans le nord de la France sous la Régence (française, donc 1715-1723), mon héros est un jardinier, et l'intrigue tourne autour des concertos brandebourgeois de Jean-Sébastien Bach. Je n'en dirais pas plus !

Pour la première fois depuis des années, je n'ai pas de deadline, pas de maison d'édition en vue, pas de contraintes. J'écris à mon rythme et comme j'en ai envie !

Du coup, je ne peux pas prédire quand je l'aurais terminé. Ce qui est sûr, c'est que ce devrait être un pavé, et que j'ai seulement 12000 mots pour l'instant :)

Costume post-révolutionnaire

6 juillet 2020 :

J'ai commencé hier un costume des années 1790, qui est une période que j'aime beaucoup, notamment parce que j'ai un faible pour les périodes de transition, et parce que ça reste très confortable !

J'ai commencé par la robe du dessous qui me servira aussi pour un autre costume dont je parlerai plus tard.

DSC00081.JPG

Le costume sera entièrement coupé dans du coton Ikea ! J'ai déjà utilisé le bleu pour une robe 1800, et j'ai bien utilisé celui à fleurs, mais en version rouge, pour un costume bi-époques (la jupe reste, le haut change pour un caraco 1790 et un manteau de robe 1770).

DSC00082.JPG

La robe du dessous a des manches très courtes pour éviter les faux-plis. Le bustier est resserré par des élastiques, il y a une fente pour ma poche XVIIIè, et des petits volants dans le bas.

DSC00096.JPG

La ligne de taille descend un peu plus bas que sur mes robes 1800, mais c'est le même patron.

7 juillet 2020 :

DSC00099.JPG

Pour la robe du dessus, j'ai utilisé le patron de mon caraco que j'ai coupé plus court, puis que j'ai retaillé directement sur le mannequin :

DSC00100.JPG

La jupe est formée de deux longueurs plissées :

DSC00101.JPG

9 juillet 2020 :

Je l'ai coupée là aussi sur le mannequin, en laissant une petite traîne derrière. J'ai décoré de deux rangées de ruban argenté sur la taille, d'un rang de dentelle au décolleté et aux manches ainsi que d'une broche :

DSC00102.JPG

Pour finir, j'ai redécoré mon chapeau dans les mêmes tons que la robe !

DSC00103.JPG

Mitaines XVIIIe brodées (violettes)

En août dernier j'avais brodé une paire de mitaines roses, et j'ai tellement adoré ça que dans la foulée j'ai commencé une paire de mitaines violettes, avec des roses brodées au fil d'or.

Elles étaient basées sur le même patron :

DSC07841.JPG

6 avril :

On m'a appris à broder dans un atelier super, mais avec mon boulot j'ai un peu espacé puis abandonné les séances... Cependant, avec le confinement, je me suis fait un liste de choses à terminer, et voilà !

DSC07922.JPG

J'avais laissé la broderie aux 3/4 terminée, et je l'ai reprise il y a deux jours :

DSC09331.JPG

DSC09333.JPG

Hier soir et aujourd'hui, j'ai cousu les mitaines avec une doublure. Les voilà portées, je les adore !

DSC09335.JPG

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 11

Jeudi 26 mars :

Je commence par un masque à l’argile : j’en viendrai à bout, de ce vert qui s’accroche à mes cheveux !

Le confinement est l’occasion de me mettre à la cuisine ! Je n’aime pas trop ça mais ça permet de vider un peu les placards et de manger sainement. Je commence par une recette qui me met le pied à l’étrier parce qu’elle est simple et qu’elle est tirée de « Conversations avec Mme de Pompadour », un livre de recettes XVIIIè ! Dire qu’il aura fallu presque trois ans pour que je teste enfin:P Vu qu’il faut finir le citron confit qui traîne dans notre frigo depuis des mois, je choisis « Salade de lentilles Van Loo à l’orientale ». J’ai acheté tous les ingrédients hier, sauf des œufs, parce que ça fait trois jours qu’il y en a plus au Delhaize… Le résultat est une tuerie ! C’est frais, épicé, différent, bref on adore ! Peut-être que finalement, je vais en faire une autre, puis une autre, et que je vais finir par aimer ça ?

Sur le Discord de mon boulot, les jeunes et les animateurs s’inscrivent petit-à-petit. Nous finissons à 21 à 18h et avons pu aider quatre jeunes ! Je pense que ça va fonctionner :)

Nous regardons « Le défunt récalcitrant », un comédie fantastique de 1941 dans laquelle un boxeur investit le corps d’un riche banquier : j’adore les films de fantômes, et celui-là est vraiment drôle !

Dans la soirée, j’ai enfin terminé un des deux bas de coton bleu que je tricote depuis un an… OUF !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 6

Samedi 21 mars :

Aujourd’hui nous devions nous retrouver pour jouer une pièce de théâtre en costumes XVIIIe. Comme ce n’est plus possible, j’ai proposé à tout le monde de se costumer chez lui et de poster des photos ou des vidéos ! Je crois qu’ils se prennent au jeu, du moins, il y a déjà six personnes qui ont posté des choses ce matin !

Moi, j’essaie de porter mon costume toute la journée, mais j’avoue que perruque+absence de lunettes = migraine… Nous avons fait un goûter XVIIIè avec des trucs trouvés dans les placards (notamment un cappuccino en sachet qui datait de l’époque où j’essayais de boire du café pour écrire toute la nuit et nous a surtout poussé à aller acheter un vrai bon chocolat en poudre) et je suis aller ensuite enlever mon corset et ma perruque. Comme j’avais froid, j’ai ajouté un châle par dessus tout ça et je dois avouer que je ressemblais plus à la grand-mère de Titi qu’à une élégante du XVIIIè !

Le confinement nous a poussé à sortir les jeux de société. Donc pour terminer la soirée, nous avons fait deux parties de Art’Thémis, un jeu entre Monopoly et les Sept familles qui a l’avantage de ne pas être trop prise de tête ! On a passé plus de temps à commenter les cartes, de belles reproductions de tableaux, qu’à jouer réellement :D

A la fin de la journée, une dizaine de personnes aura participé à notre journée XVIIIè confinée : c’est un bon moyen de rester tous ensemble malgré tout, et de se remonter le moral ! Du coup, on propose aux autres de transformer ça en réunion hebdomadaire, ce qui les enthousiasme.

Mrs Lucas dans "Orgueil et Préjugés" : robe Regency de Noël !

Cela fait des mois que je n'avais pas eu un peu de temps pour coudre quelque chose de non prévu au planning ! Les prochaines réalisations sont pour février, aussi j'ai eu envie de revenir à mes amours : les costumes du début du XIXè siècle ! J'ai, dans mon dossier "costumes à réaliser sans date", une bonne dizaine de projets Régence anglaise, et si j'ai choisi cette robe, c'est à la fois parce que j'avais tout le matériel dans mes affaires, parce que j'avais envie de tester de nouveaux patrons, parce que je n'ai plus de robe de bal de cette époque (si si^^) et parce que j'avais envie d'un costume de Noël !

vlcsnap-2018-11-14-23h12m50s292.png

La robe de Mrs Lucas dans la série "Orgueil et Préjugés" de 1995, toute rouge et beige, fait très festif je trouve :) Si j'arrive à la finir vite, je poserais devant notre premier sapin :D !

15 décembre 2018 :

DSC06514.JPG

J'ai coupé les pièces en créant un nouveau patron sur moi cette fois, alors que je portais le corset regency que m'a cousu Falang. Il restait tout juste de quoi couper la doublure dans du coton blanc ! Ce tissu rouge est un reste de mon costume 1660.

DSC06516.JPG

Le bustier ne rend rien ici, mais sur moi il tombe vraiment parfaitement !

DSC06515.JPG

J'ai un peu galéré à faire les manches et finalement j'ai improvisé ça : une couche de coton blanc, une autre d'une rideau floqué que je n'aurais jamais pensé utiliser, et des mancherons dans le même tissu rouge.

DSC06517.JPG

J'ai froncé le tissu rouge avec de la dentelle, avant de les poser sur le haut de la robe.

DSC06519.JPG

Et j'ai enfin froncé le bas des manches ! Ce sera tout pour aujourd'hui :)

16 décembre :

Tout en regardant "Orgueil et Préjugés et zombies" (ça ne s'invente pas) j'ai cousu, cousu, et cousu à la main... Le biais et la dentelle sur les manches, ainsi que sur le décolleté :

DSC06521.JPG

Et deux rangs de dentelle sur le décolleté :

DSC06522.JPG

DSC06523.JPG

Mon index droit est plein de trous ! Mais difficile de faire aussi joli à la machine :)

17 décembre :

J'ai terminé ! J'ai fait un jupon parce que je pensais que c'était trop court, et finalement non :) Pas grave, ça peut toujours servir !

DSC06525.JPG

Il me restait à fixer la jupe et à l'ourler :

DSC06526.JPG

Et enfin j'ai ajouté un ruban et cousu des des fleurs :

DSC06528.JPG

Il me reste à faire le turban ! Et ce soir si j'ai le temps je ferais des photos :)

18 décembre :

Bon j'ai eu la flemme de faire les photos ce soir, mais c'est super beau ! J'avais oublié de faire la petite broche :

DSC06529.JPG

Et voici le turban, uniquement réalisé dans des chutes :) La plume est blanche et pas rouge, mais ça rend bien !

DSC06530.JPG

21 février :

Une petite photo avant de me rendre à la foire du livre !

DSC06928.JPG

25 avril :

On m'a envoyé de plus belles photos aujourd'hui !

DSC_2276-re.jpg

DSC_2279-re.jpg

29 décembre 2019 :

Pour le bal d'Urcel qui se plaçait pendant la période 1785-1815, Hervé et moi avons porté des costumes 1800 de Noël ! J'ai donc repris ma robe de Mrs Lucas pour changer quelque peu la déco et les accessoires, et j'ai coupé un gilet avec des rennes pour monsieur dans deux torchons ! Ainsi, j'étais Christmas Mrs Lucas et lui Christmas Mr Darcy (à double titre, pour ceux qui connaissent Bridget Jones)

78264784_10162786074625191_1924610678249750528_o.jpg

L'année 2019 en costumes

Bonjour à tous !

Pour la troisième année consécutive je vais dresser un bilan de ce que j'ai cousu comme costumes cette année. Je suis satisfaite car mon principe du planning marche bien, et que d'année en année j'apprends à réutiliser et refaire mes costumes pour éviter d'avoir de nouvelles pièces. Du coup, l'an prochain (mon planning n'est pas encore fixe évidemment), sur une soixantaine d'occasions de porter des costumes (pas mal hein !), il ne me faudrait coudre qu'une dizaine de pièces, tout le reste, j'ai déjà !

En 2017, j’avais cousu :

  • 3 corsets,
  • 11 robes (dont 6 Régence anglaises),
  • 3 costumes pour Hervé,
  • 5 vêtements de tous les jours,
  • 8 chapeaux,
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

J’avais également retapé ou complété 6 costumes. Ce qui fait 22 costumes neufs :)

En 2018, j’avais cousu :

  • 18 robes (dont quatre Régence anglaise)
  • 2 costumes pour Hervé
  • 2 vêtements de tous les jours
  • 7 chapeaux (dont 6 coiffes)
  • et un nombre tout aussi conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 22 costumes neufs également !

En 2019, j'ai cousu :

  • 1 corset
  • 13 costumes pour moi (dont deux robes Régence anglaise et trois médiévales)
  • 2 costumes pour Hervé (sans compter les gilets que je change à chaque fois)
  • 7 vêtements de tous les jours
  • 6 chapeaux ou coiffes
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 21 costumes neufs.

J'ai un peu baissé en terme de couture, à cela plusieurs raisons :

Tout d'abord j'ai moins envie de passer des heures sur les costumes. En 2019 j'ai eu quelques conférences à écrire ainsi qu'un roman "Beveridge manor", que j'ai terminé dans l'année ! La couture, j'adore vraiment, mais ça prend un temps fou !

Ensuite, j'ai beaucoup refait, repris ou réutilisé de costumes. Les trois robes médiévales que j'ai cousues par exemple m'ont beaucoup servi en foires médiévales, voilà pourquoi cette époque a pris le pas sur la Régence anglaise ! De même, un costume rose 1880 commencé en 2016 m'a été utile trois fois depuis que j'ai terminé la jupe et cousu un haut de bal pour en faire une robe à transformation.

De plus, j'ai assez de robes 1800 pour n'avoir plus à en coudre dans l'immédiat. Oh bien sûr, j'aime toujours autant, mais je n'ai pas forcément l'occasion de les mettre !

Et enfin, je prends beaucoup plus de temps qu'avant parce que je deviens plus douée et que j'aime faire des choses compliquées avec des finitions à la main. Par exemple j'ai passé deux jours rien que sur la fraise de Marguerite de Valois ! Et aussi, cette année, j'ai appris à mieux broder, ce qui m'a permis de décorer des robes ou chemises médiévales, ainsi que des mitaines. J'ai également appris à tricoter avec des aiguilles circulaires et à créer des motifs, ce qui fait que j'ai terminé deux gilets et un pull !

En terme d'époque, ça se répartit un peu comme ça :

Médiéval :

Renaissance :

Une robe inspirée de Marguerite de Valois

Je n'avais encore rien de cette époque-là, je vais donc pouvoir la sortir l'an prochain pour au moins deux occasions !

XVIIè siècle :

Le costume de la begum Roshanara

XVIIIè siècle :

Régence anglaise/Directoire :

XIXè siècle :

XXè siècle :

Vous me direz peut-être que coudre 21 pièces c'est pas beaucoup moins que les 22 de l'an dernier, certes, mais il faut compter qu'un bon tiers de ces pièces sont des vêtements du quotidien faciles et rapides à coudre, et que pour une petite partie d'entre eux, je n'avais que le haut ou le bas à faire !

Donc, globalement, j'ai bien réussi à respecter mes bonnes résolutions de l'an dernier !

Polonaise rayée

20 septembre :

Dans un mois jour pour jour, je retrouve mes amis costumés pour un goûter dans le plus pur style XVIIIe siècle ! Comme ça va être plutôt chic, je me couds une polonaise dans un tissu superbe de plus de vingt mètres de long que j'ai dégoté pour... 3 euros. Trois euros !!! Je suis trop contente^^ Mais ne nous leurrons pas... Même s'il avait coûté plus cher, je l'aurais pris quand même, parce que la vérité, c'est que j'aime les fleurs, le rose et les fanfreluches :P

Cette robe, donc, en sera le parfait exemple ! L'inspiration vient encore une fois d'un mélange de tous les documents que j'ai compulsés. Je voulais un bustier uni rose, et de la dentelle pour border le décolleté.

18 septembre :

J'ai commencé par le haut en faisant au moins quatre toiles jusqu'à ce que ça tombe parfaitement sur mon corset. Voilà donc la doublure du corsage ainsi que la jolie face du bustier.

DSC08202.JPG

Puis, j'ai cousu une petite jupe à poches intégrées, en prenant bien garde que les plis montrent les rayures les plus claires :

DSC08208.JPG

20 septembre :

Aujourd'hui j'ai monté le rang de volants inférieur de la jupe. J'ai passé un temps dingue à épingler tous ces petits plis... et chose très chiante, la moitié des épingles se sont défaites en se prenant dans la dentelle de ma robe au moment de coudre, ce qui fait que j'ai dû tout recommencer !

DSC08210.JPG

Mais ça rend pas mal pour l'instant ! Ce coton est assez épais et se tient bien.

21 septembre :

Aujourd'hui samedi, j'ai enfin un week-end sans rien et j'ai bossé toute la journée sur la robe. J'ai cousu les manches et la doublure du corsage, ainsi que la jupe du manteau de robe et l'ourlet :

DSC08211.JPG

Et puis devant Big Bang Theory, j'ai posé le biais, les œillets, puis la dentelle du bustier :

DSC08212.JPG

Sur la robe en elle-même, il me reste l'ourlet de la jupe, l'agrafe du décolleté et les boutons pour former la polonaise à coudre, sinon le reste ne sera que de la déco... et c'est ce qui sans doute va me prendre le plus de temps ! Comme d'habitude pour mes robes du XVIIIe, ça ne rend rien sur le mannequin parce que je ne peux pas le modeler avec un corset.

22 septembre :

Dimanche tranquille à la maison, couture à l'horizon !

Pour continuer, j'ai ajouté un ruban rose et une petite dentelle beige au milieu du bustier, puis j'ai décoré les manches de la même manière. J'ai aussi décoré le décolleté de la robe de dentelle, mais sans le ruban rose :

DSC08214.JPG

Pour la jupe retroussée du manteau de robe, j'ai cousu deux petits boutons fabriqués dans le même ruban que les nœuds qui vont suivre, et le tout est attaché par la fine dentelle.

DSC08216.JPG

Voilà ce que ça donne quand c'est attaché !

DSC08215.JPG

24 septembre :

Ce matin, je me suis enfermée dans mon atelier et j'ai bossé bossé bossé ! J'ai commencé par faire des nœuds à partir de deux rubans différents que j'ai cousus ensemble, histoire de ne pas en acheter. Avec ce même ruban j'ai épinglé des "trucs" au bustier (je ne sais pas comment ça s'appelle, mais il y a une montre et un pompon^^) et j'ai essayé le tout sur moi !

montage.jpg

(Oui oui, c'est ma tête de grand matin, absolument !)

J'ai eu envie de coudre un rang de dentelle et ruban sur la jupe. Il faut absolument que je montre ma superbe technique pour les coudre !

DSC08223.JPG

Voilà la jupe terminée avec le bustier de dos (sur moi c'est fermé) :

DSC08224.JPG

Ainsi que deux décorations pour les cheveux (qu'il faut encore que j'apprête) :

DSC08227.JPG

Le petit oiseau n'avait pas de bec, je lui en ai fabriqué un avec une pointe de pistolet à colle^^

Et voici la polonaise terminée !

DSC08226.JPG

Elle est tellement cucul que je vais l'appeler Ma Poloniaise ! :D

24 octobre :

(Soit un mois plus tard)

Le week-end XVIIIè était merveilleux ! Et j'ai eu la chance d'avoir quelques très jolies photos de ma robe, finalement moins niaise que je ne me l'imaginais en la revoyant après coup :)

DSC08485.JPG

Portrait_MA.jpg

Le fantôme du Chevalier d’Éon

14 septembre 2018 :

Pour Halloween nous organisons une soirée fantomatique ! Le principe du costume est simple : on peut se mettre comme on veut, du moment que tout est gris et poussiéreux^^ Un peu comme les fantômes de Poudlard quoi ! Moi j'ai choisi d'être en homme, et plus précisément le chevalier d’Éon, comme ça je pourrais me concocter un maquillage de marquise/fantôme^^

Je vais m'inspirer un peu de ça, et tout mon costume sera dans des tons de bleu/gris clair. Il n'y aura pas de trucs purement fantomatiques dans l'habit XVIIIe, mais seulement dans les accessoires afin qu'Hervé ou moi puissions le réutiliser (pratique, nous faisons la même taille !)

ec78c63a05a198dcce122e5c5b5f358e.jpg

J'ai commencé par le gilet, coupé tout pile dans le reste de ma robe Renaissance d'Ever After.

DSC05941.JPG

Ensuite, grâce à miss C. qui m'a offert un bon Veritas pour mon anniversaire, j'ai pu m'offrir de la laine mohair et de la dentelle pour l'enjoliver ! De la laine ? Oui, pour tricoter un jabot et des mitaines ! J'ai choisi un fil très fin pour qu'il ressemble à de la toile d'araignée. En mélangeant tricoté déjaugé et crochet, j'ai réussi un semblant de dentelle. Oui, un semblant, parce que je ne sais pas encore vraiment réaliser de la dentelle, ni au crochet, ni au tricot, ni au fuseau :)

DSC05943.JPG

Mais je trouve que ça rend ce que je voulais ! Il faut encore que je le monte sur du ruban :)

DSC05942.JPG

6 avril 2019 :

Finalement, je n'ai pas eu le temps de terminer ce costume pour Halloween, alors j'ai fait Britney Spears dans "Baby one more time" à la place :D (toute dans des tons de gris et noirs, en effet^^). Comme je trouve tout de même cette idée superbe et que bientôt s'enchaîneront le BIFFF et "Trolls et Légendes", j'ai repris mon fantôme :)

J'ai cousu des boutons mais il n'y a pas de boutonnières vu que j'ai peu de temps. J'ai posé des pressions dessous, que je remplacerai à l'occasion. Je suis dans une phase broderie, alors j'ai eu envie de faire des poches brodées :

DSC07316.JPG

DSC07318.JPG

Avec quatre liens dans le dos, le gilet est fini !

DSC07317.JPG

Pour la redingote je me suis inspirée d'un costume XVIIIe du musée Galliera, vu dans le "Secrets d'Histoire" sur Mozart :

IMG_20190402_134225.jpg

Et j'ai donc brodé douze boutons en tons de gris et bleu, avec une petite perle imitant le diamant au milieu :

IMG_20190402_224214.jpg

Ils sont montés sur des jetons de mon jeu d'échecs Harry Potter (présents en attendant que je collectionne les belles pièces :D ) collés sur des fiches bristol pour plus de solidité :

IMG_20190402_194916_BURST002.jpg

14 avril 2019 :

J'ai enfin commencé la redingote, qui ne m'inspirait pas du tout : mais je me dis que ça manque vraiment pour Trolls et Légendes, et qu'en plus ça me tiendra chaud ! Voici la doublure :

DSC07337.JPG

Je ne l'ai pas cousue parce que je m'en suis servie pour rapporter la pièce sur le velours :

DSC07338.JPG

J'ai fait le contour des pièces que je vais broder, c'est-à-dire le devant et les poches. Pour l'instant, je suis occupée à coudre deux rubans que je vais décorer !

28 septembre 2019 :

Je ne m'étais pas rendue compte que ça faisait déjà plus d'un an que j'avais eu l'idée de ce costume ! Dans l'optique qu'Hervé le porte pour un événement XVIIIe le mois prochain, je reprends le manteau que j'avais laissé de côté faute de temps.

J'en profite pour montrer ce que ça donnait à Trolls et Légendes ! Avec Falang, nous formions un couple de fantômes du XVIIIè !

IMG-20190421-WA0018.jpg

24 octobre 2019 :

Cette redingote est loin d'être parfaite, mais j'en suis fière ! Et je trouve que monsieur a beaucoup d'allure avec ce costume^^

DSC08558.JPG

Parure baroque

16 octobre 2019 :

J'ai trouvé un joli bracelet avec des perles baroques que je me suis empressée de démonter ! J'en ai fait un collier et deux paires de boucles d'oreilles.

DSC08311.JPG

L'une est assortie et l'autre toute blanche !

DSC08312.JPG

Des bijoux !

16 octobre 2019 :

Si certain(e)s d'entre vous me suivent, ils auront peut-être remarqué que je me suis mise à faire des bijoux depuis quelques jours. J'adore faire ça, c'est rapide et gratifiant ! Une vraie frénésie, j'ai créé environ une dizaine de colliers et davantage de boucles d'oreille depuis samedi.

Seulement le problème se pose, inévitable... je ne vais pas pouvoir tous les mettre :D D'autant qu'il s'agit de bijoux d'inspiration historique que je ne porterai pas forcément au quotidien (surtout les colliers). En fait, un peu comme avec les romans ou les costumes, j'ai à peine terminé un bijou que déjà l'idée du prochain se pointe, et dès qu'il est réalisé/publié/porté, je n'en ai plus rien à faire !

Donc, j'ai eu l'idée de les vendre ! Ainsi ils profiteront à tout le monde, enfin j'espère. Comme ils sont tous plus ou moins avec des perles et pourraient être portés au début du XIXe sans trop dénoter (à part si un spécialiste se penche dessus), je me suis dit que ce pourraient être les bijoux de Charlotte et d'Emily dans "Incroyable Charlotte"! Comme je travaille toujours au gré de mon inspiration, ce seront donc des pièces uniques.

Si vous avez envie de porter les boucles d'oreille ou les colliers de ces Incroyables demoiselles, alors il suffit de me retrouver sur les salons littéraires !

DSC08313.JPG

Parure XVIIIe en perles turquoise

15 octobre 2019 :

530b20a3b1ca37011eed6ea72930d6b6.jpg

Je me suis inspirée de ce tableau pour faire un collier :

DSC08307.JPG

Il se ferme par un ruban jaune, et j'ai créé des boucles assorties :

DSC08309.JPG

Parure antique

13 octobre 2019 :

Cette parure-là est un peu plus simple, elle est réalisée à partir d'un pendentif de ma grand-mère, encore. Elle avait tellement de bijoux que j'ai de quoi faire pour plusieurs années !

DSC08292.JPG

J'en aurais fabriqué quatre dans le week-end, faut vraiment que je me calme :D

Mitaines XVIIIe brodées (roses)

7 août 2019 :

Comme je suis en vacances, j'en profite pour terminer mes projets... et en commencer d'autres. J'ai adoré broder ma cape d'automne, aussi je réutilise la technique du papier pour dessiner mon propre motif. Mon inspiration aujourd'hui a été cette paire de mitaines 1800 que je trouve très jolie :

mittens-met-museum.jpg

Pour une fois j'ai fait une toile ; il faut dire que c'est un petit patron, alors ça n'a pas été très long.

DSC07840.JPG

J'ai ajusté cette toile pour en faire le patron définitif en plastique :

DSC07841.JPG

Et je vais les broder avec un dessin inspiré des liserons de mon tatouage !

DSC07842.JPG

13 août :

Après avoir brodé le contour au point droit :

DSC07843.JPG

J'ai rempli les intérieurs avec un point de passé plat :

DSC07923.JPG

Plus qu'à broder la seconde :D ! (Rendez-vous dans une semaine environ^^)

20 août :

J'avais vraiment bien calculé mon coup ! :D Me revoilà pile poil une semaine plus tard pour montrer les mitaines terminées ! J'ai finalement coupé la partie pointue, décoré de dentelle et mis un lien, calé entre deux œillets, pour pouvoir resserrer la mitaine au poignet :

DSC07973.JPG

Elles iront parfaitement avec la plupart de mes robes 1800 !

DSC07974.JPG

Bonnet XVIIIe

7 août 2019 :

Les beaux jours et les vacances amènent les sorties costumées ! Pour une visite du château d'Attre, je vais revêtir mon costume de bourgeoise réalisé le mois dernier. Pour l'accompagner, j'ai cousu aujourd'hui un nouveau bonnet. Celui sur la photo, qui me sert de modèle, st un peu trop petit, et surtout, je n'aime pas vraiment l'effet "bonnet de douche" créé par le volant de la même taille devant. Le nouveau sera donc à la bonne taille et avec une échancrure devant laissant voir les cheveux (ce que j'appelle la forme "oreille de poisson" :D)

DSC07835.JPG

Pour fixer les volants je les ai épinglés sur un métier à dentelle. J'en ai fait deux fois trop, donc si quelqu'un(e) veut un autre bonnet, c'est possible ^^

DSC07836.JPG

Bonnet terminé, avec un ruban bleu comme sur le corsage !

DSC07837.JPG

Dimanche prochain, des photos de l'accessoire porté :)

Petite cape d'automne

2 août 2019 :

— J'ai envie de regarder "Northanger abbey", vu que je viens de terminer le roman, ça te dérangerait ? me demande-t-il au moment de choisir le film du soir.

Moi, intérieurement, avec la voix de mon moi de 14 ans : "il est si parfaiiiiit !" Au lieu de ça, je lui réponds très sérieusement :

— Non, pas du tout.

Et me voilà à regarder une adaptation de Jane Austen pour la trouzmillième fois ! (trouzmille, ça veut dire beaucoup). Et me voilà à baver une fois de plus devant les costumes. Cette fois, c'est une petite cape brune qui a retenu tout particulièrement mon attention, au moment où le capitaine Tilney renvoie Catherine chez elle en pleine nuit. Je me suis dit que c'était le genre de petite pièce facile à emporter chez mes parents pour la réaliser, et ça tombait super bien, parce que ma maman m'a prêté les métiers à broder qu'elle n'utilise plus !

J'avais une idée très précise de ce que je voulais, et ma mère m'a aidée pour le début. On a créé le patron ensemble, et elle m'a dessiné les broderies de feuilles de chêne que je souhaitais ! C'est un modèle plutôt 1800-1820, mais en fait, ce genre de cape peut couvrir tout le XIXe siècle. Comme elle est marron, elle va pouvoir réchauffer une bonne partie de mes costumes. Elle n'est pas encore faite que je l'adore déjà !

Voilà l'idée de base :

DSC07822.JPG

Pour broder, j'ai recopié le dessin en symétrie grâce à une table lumineuse, et il m'a suffi de repasser les lignes au point droit :

DSC07823.JPG

Ensuite, j'ai simplement enlevé le papier ! Une opération simple, donc, mais longue, à la pince à épiler^^

DSC07819.JPG

6 août :

j'ai terminé ! Elle est doublée de laine grise, avec un biais en coton brun, et un col en ruban violet qui se ferme avec un gros nœud :

DSC07833.JPG

Pierrot en indienne

3 juillet 2019 :

Coudre un pierrot la semaine dernière m'a tellement amusée que j'en ai commencé un nouveau pour ma jupe en indienne, celle pour laquelle j'avais cousu un caraco 1795. J'ai donc repris les pièces, mais cette fois-ci en coupant devant pour mettre des compères à rubans plutôt que d'avoir un bustier d'une seule pièce :

DSC07671.JPG

Pour ajuster le devant au mieux, je l'ai essayé directement sur le corset, et du coup, j'ai mis un repère en ruban rouge pour savoir où couper :

DSC07672.JPG

6 juillet 2019 :

Pour réaliser les compères, j'ai essayé le pierrot avec une pièce de coton intercalée entre le pierrot et mon corset ; c'est Hervé qui en a dessiné les contours ! Une fois que j'ai eu cette toile, je l'ai coupée quatre fois et y ai inséré des rubans rouges :

DSC07673.JPG

Je n'ai pas mis d'œillets cette fois parce que je ne comptais pas changer la couleur, mais j'avoue que ça aurait été mieux, parce que l'épaisseur du ruban crée un petit jeu . Voilà pour l'instant où j'en suis !

DSC07676.JPG

DSC07677.JPG

C'est vrai que ça fait plus 1880 que 1780 avec ce faux-cul et sans corset !

7 juillet 2019 :

Quatre heures d'épinglage de ruchés plus tard, alors que les gens se dirigeaient vers l'atomium pour voir le Tour de France, Hervé et moi étions les seuls à faire le chemin en sens inverse pour prendre des photos dans le parc ! Comme il fait beau, j'ai voulu en profiter pour montrer mon costume au meilleur de sa forme : il faut dire que ça fait longtemps que je n'avais pas fait de séance exprès pour des costumes :)

Voilà mon costume de face, de dos et de près :

DSC07685.jpg

DSC07731.jpg

DSC07684.jpg

Et quelques jolis gros plans :

DSC07709.jpg

DSC07772.jpg

DSC07775.jpg

Costume de bourgeoise du XVIIIe

1er juillet 2019

Dans mon carton de "trucs à terminer", j'avais ce pierrot, initialement prévu pour mon costume de révolutionnaire de l'an dernier, mais que je n'ai jamais terminé parce que les manches sont trop petites.

DSC07660.JPG

J'ai la flemme de le démonter et de recommencer, en revanche, comme j'ai toujours le patron, j'en ai coupé les pièces dans le tissu cuivré qui me reste de ma robe Charlotte Brontë, tout en profitant pour revoir le patron :

DSC07661.JPG

Pour le fermer devant et pouvoir changer les rubans, j'ai posé des œillets :

DSC07665.JPG

2 juillet :

Et puis j'ai cousu une jupe dans un grand pan de tissu écossais que je n'ai pas coupé. Qui sait, un jour, j'en aurais peut-être besoin pour un projet plus abouti ! En général, je répugne à couper mes beaux tissus si je ne suis pas sûre à 100% du projet pour lequel je le destine.

DSC07666.JPG

DSC07669.JPG

Pour l'instant j'ai alterné rubans bleus et verts, mais ça peut changer^^

Pour finir, j'ai cousu les manches, avec un lien et un petit bouton pour les retrousser comme ça se faisait à l'époque !

DSC07668.JPG

J'ai fait un essai avec une autre jupe et des rubans assortis :

DSC07670.JPG

Mais j'avoue que je préfère l'autre !

T-shirt Ikéa d'inspiration XIIe et XVIIIe siècles

En ce moment j'en ai un peu marre de ne coudre que des trucs programmés au planning ; du coup aujourd'hui dimanche, entre deux sessions d'écriture de ma conférence sur Agatha Christie, je me couds un t-shirt !

28 avril 2019 :

J'ai tout improvisé en entrant ce matin dans mon atelier : j'ai pris le premier tissu sympa qui m'est tombé sous la main, et j'ai coupé les pièces sur un coup de tête, en fonction du métrage ! Alors c'est donc un t-shirt basé sur mon patron de robe du XIIe siècle, avec des manches volantées et un motif d'indienne plutôt XVIIIe. En fait, ce sont les restes d'une couette Ikéa que j'avais achetée trop grande :D J'adore ce tissu, c'est un coton très agréable à travailler et à porter.

DSC07397.JPG

J'ai coupé les pièces à 8h puis suis venue les coudre vers 10h. Ici sur mon mannequin, il reste à coudre les manches et le bas du t-shirt, ainsi qu'à faire la décoration.

DSC07398.JPG

Ce soir devant la télé, j'ai terminé ce t-shirt !

DSC07399.JPG

Au départ le nœud est sensé être dans le dos, mais je ne sais pas pourquoi, c'est plus confortable dans l'autre sens :) Voilà, j'aurais cousu ça en trois heures :)

Mes cheveux et autres considérations de la plus haute importance (III)

22 septembre 2018 :

En juin 2011, après avoir testé durant des années des tonnes de coupes/couleurs/traitements, j'ai coupé court ma tignasse abîmée et pris la résolution de laisser pousser mes cheveux ainsi que de ne plus les colorer en d'autres couleurs que du roux.

(J'ai tout de même porté du blond platine (c'était mignon), du noir (c'était moins mignon), du brun (c'était fadasse) ou du rose (c'était ridicule !))

Plus de sept ans après, j'ai tenu mes résolutions et je suis passée de ça :

1936931_1094620417998_2119279_n.jpg

à ça :

DSC05950.JPG

Sur cette dernière photo, le reflet rouge vif est temporaire, je tourne toujours autour d'un 7.44 :)

n744-blond-cuivre-profond-majirel-50-ml.jpg

Les deux billets précédents où je relate mes aventures capillaires sont devenus beaucoup trop longs, alors je commence un troisième épisode ! Les entrées seront beaucoup plus espacées, car depuis que j'ai atteint une longueur sous les épaules, je ne fais plus grand chose. A vrai dire, je ne suis pas allée chez le coiffeur depuis six mois ! (Cela aurait été impensable pour moi il y a huit ans). Les seules innovations consistent en des coiffures historiques ou de costumes, car depuis que j'ai les cheveux longs, je n'utilise plus de perruques et je m'amuse beaucoup à boucler, coiffer, natter et papilloter mes cheveux^^

Malheureusement, j'oublie souvent de prendre des photos de ces coiffures compliquées... Mais je peux tout de même en poser quelques-unes ici ! Elles sont souvent prises les jours de démo et de salon, par d'autres que moi, sur l'instant. C'est là aussi très différent d'il y a huit ans : je n'avais alors que des photos de moi mises en scène par mes propres soins. Je n'éprouve plus du tout le besoin de montrer costumes, maquillages et coiffures sur les réseaux sociaux, peut-être parce que je fais vivre mes "personnages" dehors désormais :)

IMG-20180823-WA0007.jpg

DSC05026.JPG

28277157_10209631190331555_1578634505354820593_n.jpg

DSC04767.JPG

DSC04701.JPG

portrait.jpg

DSC04736.JPG

1er novembre 2018 :

Grande révolution ! (Pour moi, j'imagine que vous vous en foutez :P )

J'ai tout coupé samedi dernier^^

J'en avais marre : huit ans que je les laisse pousser et qu'en fait, je ne profite de leur longueur qu'une fois par mois pour faire des coiffures historiques. Le reste de la semaine, je me fais de bêtes queues de cheval et ils étaient tout le temps attachés ! En plus de ça, depuis que j'ai passé la longueur sous les épaules, c'est super chiant de s'en occuper. Depuis que je les ai coupés, je les lave en deux minutes avec une mini-dose de shampoing, ils sèchent vite et je les démêle avec les doigts :) Seul inconvénient : le budget coiffeur, que j'avais réussi à réduire à 6€/mois depuis un an, va de nouveau augmenter :) Mais ce n'est même pas un inconvénient pour les costumes en fait, parce que ça me donne des défis ! Pour mes deux derniers costumes j'ai cousu des coiffes en dentelle !

Avant/après :

DSC06178.JPGDSC06182.JPG

De côté :

DSC06183.JPG

Et après un passage de babyliss !

DSC06191.JPG

23 décembre :

En refaisant ma couleur, j'ai choisi quelque chose de beaucoup plus foncé et rouge :

DSC06550.JPG

8 mars 2019 :

Je ne m'étais pas rendue compte que ça faisait déjà quatre mois que j'avais coupé mes cheveux au carré ! Comme quoi j'aurais pu attendre encore longtemps qu'ils m'arrivent à la taille :) Comme je me débrouille très bien avec ma perruque et mes rajouts (je sais même comment friser une perruque synthétique maintenant), je me suis dit que je pouvais couper encore plus ! Hier j'ai donc demandé quelque chose de moins plongeant, et avec une frange :

IMG_20190307_115556.jpg

En direct de chez la coiffeuse !

PS : je dois constater que finalement, c'est un échec en ce qui concerne le but de ces billets à l'origine, c'est-à-dire voir l'évolution de ma longueur pour obtenir les cheveux de Kate Winslet dans "Titanic" : il aurait fallu que j'attendes au moins quatre ans encore, alors tant pis :D !

- page 1 de 3