Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Mot-clé - Séma éditions

Fil des billets - Fil des commentaires

Beveridge manor

18 mai :

Voilà plus d'un mois que l'écriture est en pause de mon côté ! Mais pas la vie de "Beveridge manor", qui se fraye très doucement un chemin dans les maisons des lecteurs ! Aujourd'hui, j'ai eu la chance d'avoir une interview publiée sur le site "Histoire et Fiction" dont le sous-titre "Voyager dans le temps grâce à la fiction sous toutes ses formes" me parle évidemment :) Vous pouvez la lire ici :

Entretien avec Emmanuelle Nuncq

10 avril :

Bonjour à tous !

Je suis super heureuse de vous annoncer que la version numérique de "Beveridge manor" est disponible sur Amazon via ce lien !

Beveridge Manor

Nous sommes également en train de l'inscrire sur d'autres plate-formes et de réfléchir à ouvrir un site plus professionnel que ce blog.

J'avoue que ça été plus long que prévu parce que je n'arrivais plus à produire un ebook correct, du coup j'ai demandé à mon amoureux qui m'a fait ça parfaitement !

Sachez aussi que si vous avez acheté la version papier, je vous offre la version numérique ! Pour ça, montrez-moi votre exemplaire :D

14 mars :

Avec le coronavirus et les mesures prises depuis jeudi soir, les annulations pleuvent les unes après les autres. Du coup, je n'ai plus aucune séance de dédicace ni salon du livre jusqu'aux médiévales de Sedan qui doivent avoir lieu mi-mai. C'est l'occasion de commander des livres en ligne et de les lire bien au chaud chez soi ! Si vous avez envie de lire "Beveridge manor", je peux vous l'envoyer par la poste :)

Valēte lēctōrēs et lēctrīcēs !

7 mars :

Cela fait deux jours que je passe ma matinée à la Foire du livre de Bruxelles et je dois dire que "Beveridge manor" rencontre son petit succès ! Je suis très contente parce qu'en général les gens trouvent la couverture très jolie et le résumé alléchant ! J'ai même une lectrice qui est déjà à la page 100 et qui aime tellement qu'elle l'a conseillée à une amie venue me voir hier soir :) Plusieurs personnes m'ont demandé une version numérique et je vais m'y mettre dès la fin de la Foire :)

29 février :

Ouverture_du_carton.jpg

Mes exemplaires sont arrivés hier ! Et je les trouve parfaits :) La couverture est plus jolie en vrai que sur la photo car les couleurs sont plus élégantes et qu'il y a du vernis sélectif sur le titre. L'intérieur est nickel sur la forme comme sur le fond : j'ai la chance d'avoir eu quatre relecteurs exceptionnels et un amoureux qui sait y faire en matière de mise en page ! il y a un titre courant en haut comme sur les anciennes éditions qu'on aime tellement tous les deux, une police raffinée et des titres qui commencent toujours sur la page de gauche ! D'ailleurs, les titres sont tous des parodies de titre de Jane Austen et je me suis beaucoup amusée à les trouver. Ils vont de "Commode et commodités" à "Macarons et Macarena" :D

J'ai vraiment hâte de voir les réactions des gens à la Foire du livre :)

15 février :

Beveridge manor est le premier roman que j'ai écrit de manière linéaire, à raison de quelques pages par jour griffonnées dans un carnet toujours à portée de main. C'est aussi celui que j'ai eu le plus de plaisir à écrire avec Rose soie. Au départ, je n'avais pas prévu de l'écrire; l'idée originelle remonte à quelques années : c'étaient quelques lignes de synopsis que j'avais proposées à Milady mais auxquelles avaient été préférées celles de Rose Soie, justement. A la fin de 2018 je me suis lancée dans l'écriture de Beveridge manor en me disant : c'est une histoire simple, tu peux bien écrire ça en attendant un plus gros projet !

Le souci aujourd'hui, un an et demi plus tard, c'est que la manière que j'avais d'écrire avant ce roman ne me convient plus. Cela fait depuis le début de l'année que je n'arrive pas à me remettre à un "gros projet", je les trouve trop compliqués... A chaque fois que je reprends une de mes idées, je me rends compte qu'il y a de nombreuses recherches historiques, des tonnes de personnages à gérer, des intrigues qui s'entrecroisent... Je ne suis plus au chômage et je ne suis plus célibataire : je n'ai plus le temps pour des romans aussi prenants.

Alors, je me suis dit que j'allais retourner à un simple romance historique, écrite dans un petit carnet à portée de main. J'ai inventé une petite histoire qui se passe en 1840 à Bruxelles, dont j'ai écrit une dizaines de pages.Ensuite J'ai voulu développer un peu le scénario, et deux semaines plus tard... voilà que ma petite histoire d'amour s'est transformée en critique de la condition des femmes peintres au début du XIXè, mêlée à la biographie d'un peintre oublié, sur fond de lutte des orangistes contre la révolution belge de 1830. Je crois que j'ai un souci !

Bref, je n'écris plus trop, et je vais attendre que ça revienne ! Parce que courir après l'idée est épuisant et frustrant.

13 février 2020 :

En décembre dernier, j'ai terminé un roman intitulé "Beveridge manor" dont voici un aperçu :

Beveridge_Manor2.jpg

Et bien je suis heureuse de vous annoncer que "Beveridge manor" est parti à l'impression ! Si tout se passe bien, il sera disponible pour la Foire du Livre de Bruxelles début mars, et c'est chouette :D

News écrituriales 2019

11 août :

Prochaines médiévales où trouver mes romans : Neufchâteau ! Je ne les connais pas, mais le site a l'air joli :)

Et sinon, je suis très heureuse,parce qu'hier j'ai terminé un nouveau roman ! Il s'intitule Beveridge manor (un jeu de mots que seuls 10 personnes de mon entourage risquent de comprendre^^) et raconte l'histoire d'une jeune restauratrice de tableaux qui découvre un passage vers l'année 1804 ! Entre Retour vers le Futur et Northanger abbey, en quelque sorte^^ Pour l'instant, il est en relecture auprès d'Hervé. Ensuite, je le ferais lire à des amies, et si tout est fini à temps, je le présente au concours annuel des éditions Charleston ! Pour un des thèmes demandés, l'invitation au voyage, il n'est pas précisé qu'on ne pouvait pas parler de voyage... dans le temps^^

5 juillet :

Je devais aller aux médiévales de Comblain-au-Pont ce dimanche, mais malheureusement (ou pas, question de point de vue :D ) mon quartier et la sortie du ring la plus proche de chez moi sont bloqués jusque dimanche soir par le tour de France ! Donc, je reste chez moi, et je me repose, parce que 75000 personnes au bas de chez moi, ça me fait un peu peur :D

17 juin :

J'ai totalement oublié de venir mettre cet article à jour ! Depuis Sedan (de très chouettes médiévales autour et dans le château-fort, j'ai également participé aux médiévales de Feluy le week-end dernier. Vous pourrez me trouver le 29 juin au sabbat des sorcières d'Ellezelles, ainsi que le 7 juillet aux médiévales de Comblain-au-Pont !

6 mai :

Les prochains salons auxquels je participe seront les médiévales de Sedan le 19 mai (je ne connais pas encore) et les Imaginales ! Pour la dixième fois consécutive je me rendrai à Épinal pour dédicacer ! Ce sera du 23 au 26 mai :)

22 avril :

Je sors tout juste de ma quatrième édition à "Trolls et Légendes" ! Encore une fois, beaucoup de belles rencontres, de beaux costumes, et un très beau temps :) Et encore une fois, je vais roupiller pendant quatre jours :D Vous pourrez me retrouver tout d'abord le 30 avril, pour une conférence sur "Les Trois mousquetaires" à la bibliothèque de Laeken, et ensuite le 5 mai à Waterloo pour le Viking Gordon's. C'est un événement que je n'ai encore jamais fait, mais on ne m'en a dit que du bien.

19 février :

"Incroyable Charlotte" a beaucoup plu à la foire du Livre ! Si vous souhaitez le lire, sachez qu'il est sorti en version numérique et que vous pouvez le trouver partout, et tout particulièrement sur la boutique Séma !

8 février :

Aujourd'hui est parue en version numérique l'anthologie "Le Temps revisité" ! Elle sortira en papier bientôt, mais vous pouvez déjà lire ma nouvelle (la première du recueil, en plus !) sur le site de la Fnac et sur Amazon !

28 janvier :

Dès aujourd'hui, vous pouvez commander "Incroyable Charlotte" sur le site de Séma ! Tout beau tout chaud, il vient juste d'être imprimé ! Gasparde et moi l'avons écrit ensemble, et tout est parti de l'idée d'écrire une romance à la façon de Jane Austen, mais du côté français. Que deviennent les mœurs anglaises de l'autre côté de la Manche ? A quoi ressemble une héroïne "Directoire" plutôt que "Régence anglaise" ? Vous le saurez en lisant cette romance historique !

Incroyable Charlotte en précommande

21 janvier :

Depuis 2017 je donne des conférences à la bibliothèque de Laeken, et depuis quelques jours, si vous le souhaitez, vous pouvez les écouter ! La bibliothèque a mis en lien mes trois dernières sur Soundcloud. A télécharger ou écouter sans modération ! (Moi je fais l'impasse : les rares fois où j'ai entendu ma voix, j'ai eu l'impression d'être une gamine attardée)

Autour de Frankenstein, Cyrano de Bergerac et Jane Eyre

11 janvier 2019 :

Bonne année !

En ce début d'année, deux nouvelles à annoncer ! Tout d'abord, comme j'en parlais dans la News numéro 5 (comme Chanel), les éditions Arkhuiris publient un recueil de nouvelles intitulé "Le Temps revisité" dans lequel paraîtra un de mes textes : "Lettres à Revers". Voici la couverture !

couv-temps-revisite.JPG

Et ensuite, après au moins quatre ans depuis que nous avons décidé de ce projet, paraîtra en février "Incroyable Charlotte", une romance qui se déroule pendant le Directoire et que j'ai écrite avec Gasparde ! Elle sera publiée aux éditions Séma et vous pourrez l'avoir pour la Foire du Livre de Bruxelles.

Et voici en avant-première exclusive et mondiale la couverture de ce roman :D !

Premiere_de_couverture_Incroyable_Charlotte.jpg

Elle est belle hein ;) ?

BIFFFFFFFFF (combien de F faut-il ?) - 2

Bonjour !

Ici Emmanuelle en direct du BIFFF ! J'ai eu envie, n'ayant plus Facebook, de partager ici mes aventures littéraires ! Avant, je postais toutes les photos sur ma page, mais ça, c'était avant. Donc, je suis partie pour presque quinze jours d'aventures au BIFFF, soit le festival du film d'Imaginaire de Bruxelles. C'est sensé être axé sur la SF, la fantasy et le fantastique, mais je dois avouer qu'au vu de la programmation, il y a d'avantage de fantastique et d'horreur. Il doit y avoir un tiers de films de "maison hanté", un tiers de films "d'asiatiques qui se dézinguent" et un tiers du reste^^ Moi, je suis là en tant qu'auteur de fantastique, car ma maison Séma y tient un stand (et c'est le seul stand de romans, ce qui nous est bénéfique). Ce qui est cool, c'est que comme Séma est aussi diffuseur, je peux présenter mes autres bouquins.

Jour 1 (3 avril) :

Je stresse beaucoup, comme avant tout salon, comme avant tout événement que je ne connais pas; et comme d'habitude, ça n'en valait pas la peine, parce que tout le monde se fout de ma tenue que j'ai mis une heure à choisir. Il n'y a que moi pour trouver ça essentiel :P Je ne vais pas au bar VIP comme prévu, mais je rencontre plein de gens sympas. Le public du BIFFF est cool est ouvert à l'étrange et au surnaturel... forcément !

Michael m'offre une place pour Ghostland, et avec Hervé nous commençons à étouffer faire la file avant d'entrer dans la grande salle. L'ambiance est électrique, particulièrement quand une panne nous oblige à rester une demie-heure coincés sur nos sièges. Les phrases cultes fusent, les allusions marrantes à Mylène Farmer (qui joue la mère) aussi, et j'accroche plutôt à cette histoire : je préfère largement le jeu sur la réalité et la fiction à toutes les scènes dégueu ; mais l'avantage, c'est que les réactions dans la salle m'aident à ne pas avoir peur. Toute seule, je ne crois pas que j'aurais aussi bien supporté !

Jour 2 :

Je stresse encore un peu, mais moins que la veille. Cette fois encore, personne n'a remarqué que ma robe était trop courte ni que mes collants étaient tachés de grosses traces de boue (vive les pavés disjoints de Bruxelles T-T). Toute cette semaine, je travaille le matin et doit donc m'habiller d'une façon "normale" parce que je me rends directement au BIFFF après. J'ai choisi une robe noire pour ressembler (de loin) aux poupées du film de la veille : je compte bien me faire maquiller en conséquence sur le stand ! La maquilleuse est super sympa et ils me disent qu'ils seraient ravis de me maquiller la semaine prochaine, quand je viendrai avec mes quatre costumes horrifiques ; je suis ravie ! Finalement, je ressemble plus à un automate mixé avec "The Crow" qu'à une poupée, mais c'est plus cool comme ça !

portrait_automate.jpg

Jour 3 :

Je suis tellement fatiguée que j'ai décidé d'y aller en jean et t-shirt histoire de pas me rajouter de l'inconfort : j'adore mon t-shirt, c'est Hervé qui me l'a offert, avec le chat de Chester dessus ! Du coup, mon maquillage sera assorti.

Il y a peu de monde mais ils sont proportionnellement plus intéressés que dans un salon littéraire, plus cultivés aussi ; c'est vraiment agréable de discuter !

J'ai de nouveaux projets avec Séma qui viennent : je suis épuisée physiquement, mais très motivée à l'intérieur ! Je vous en dirai plus quand ce sera plus officiel ;)

curiouser.jpg

Jour 4 :

Aujourd'hui, j'ai gardé le jean et mis le plus vieux vêtement de ma garde-robe, un petit haut motif XVIIIè que ma maman m'avait offert vers mes seize ans. Du coup, j'ai demandé un maquillage de marquise, mais un peu plus gore ;) (Bon, vous ne verrez pas le haut ici, parce que la photo en mode tête coupée était vachement plus drôle :D ) A l'avenir, je vais éviter le faux sang ! C'est super cool mais ça ne sèche pas et continue de couler durant des heures ! En plus de ça, pour l'enlever c'est super chaud, trois jours après, malgré plusieurs passages de démaquillant/cotons/gants de toilettes au savon, il me reste encore du rouge sur la figure !

J'ai rencontré quelques personnes à la conversation tellement intéressante qu'on a discuté plus d'une heure après la fermeture, d'autres projets hyper enthousiasmants sont nés ! Mais là pareil, tant que rien n'est fait, je préfère ne pas en parler^^

DSC04681.JPG

Jour 5 (12 avril) :

Aujourd'hui, je suis Rose de Witt Bukater ! Sauf que lors de ma tentative de suicide, Jack Dawson ne m'a pas retenue, et que je me suis lamentablement noyée dans l'océan Atlantique. Voyez plutôt :

SOFTV3-201804121914059020486.gif

Nous avons regardé avec Hervé "I kill giants", et j'ai été très agréablement surprise. C'était un film touchant et j'ai beaucoup pleuré, mais ça passait inaperçu avec mon maquillage :P

Par contre je suis super énervée parce qu'en allant sur le stand de maquillage, histoire de discuter avec la jeune fille sensée compléter mon costume d'Edward aux mains d'argent, on m'apprend qu'elle n'est pas là aujourd'hui et ne le sera pas demain ! De plus, demain, c'est le résultat du concours, et je n'y aurais pas participé en tant que modèle ! Bref, du coup, je ne suis pas sûre de mettre ce costume-là, parce que ça voudrait dire que je dois faire maquillage et coiffure seule chez moi avant de me rendre sur place. Vu que ce costume est super chiant à porter, je vais essayer de trouver une autre idée... Je suis frustration !

Jour 6 :

Je suis dans un de ces états de fatigue... Et finalement, comme après vote avec mes collègues, je viendrai en Sybille Trelawney aujourd'hui, ça tombe bien parce que ce costume est super confortable et ne nécessite pas de maquillage ! Une petite photo en couleur de mon maquillage d'hier !

DSC04688.JPG

J'avais mis le collier histoire de donner un gros indice sur mon costume, et pourtant personne avec qui j'en ai discuté ne m'a reconnue ! Il a fallu que j'explique qui j'étais et ce qu'il m'était arrivé. Je crois que j'ai pas trop réussi mon coup :)

J'ai pu profiter un peu mieux de ma soirée, parce que je n'ai rien glandé de la journée^^ Enfin si, j'ai fait une coiffe XVIIIè à la main, devant la télé, puis devant les spectateurs du BIFFF ! Quitte à rester derrière le stand durant des heures, autant en profiter :P D'autant que la couture ou le crochet me laisse tout loisir de discuter avec mes collègues. Chaque jour apporte son lot d'idées enthousiasmantes et de projets funs, espérons qu'au moins la moitié trouvera un aboutissement ! Et chaque jour apporte son lot de rencontres : c'est surtout ça le BIFFF, je pense :)

Jour 7 :

Winifred Sanderson rien que pour vous !

Avant le BIFFF :

DSC04700.JPG

Pendant le BIFFF :

SOFTV3-201804141949464510486.gif

Et après le BIFFF !

DSC04703.JPG

Je trouve que j'ai une classe folle, pas vous ? En tous cas, mon maquillage aura super bien tenu ! J'aurais tout fait pour, mangeant des sandwichs coupés en petites bouchées et buvant avec une paille^^ Encore une fois, personne ne m'a reconnue. Il y en a un qui l'a cru, mais non, je n'étais pas Mérida dans Rebelle :D

Jour 8 :

Cette journée de clôture aura été vraiment calme. J'ai apprécié de tenir le stand toute seule quelques temps, pour aider un peu mon éditeur.

Il y avait beaucoup d'enfants et aussi des stormtroopers. Je ne sais pas lesquels me faisaient le plus peur : cela dit, je crois qu'on a pas grand-chose à craindre de gars infoutus de descendre des escaliers sans qu'on leur tienne la main !

Et voilà, le BIFFF, c'est fini ! Quinze jours de folie et pourtant je suis triste que ce soit terminé !

DSC04705.JPG

20 avril :

J'ai participé à une séance photo autour de Jack L'éventreur avec Marc Bailly lorsque j'étais en Miss Trelawney. En voici une que j'ai reçue aujourd'hui :

Boulevard_2018_Daph_Nuncq-2.jpg