Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Mot-clé - Rose soie

Fil des billets - Fil des commentaires

Beveridge manor

18 mai :

Voilà plus d'un mois que l'écriture est en pause de mon côté ! Mais pas la vie de "Beveridge manor", qui se fraye très doucement un chemin dans les maisons des lecteurs ! Aujourd'hui, j'ai eu la chance d'avoir une interview publiée sur le site "Histoire et Fiction" dont le sous-titre "Voyager dans le temps grâce à la fiction sous toutes ses formes" me parle évidemment :) Vous pouvez la lire ici :

Entretien avec Emmanuelle Nuncq

10 avril :

Bonjour à tous !

Je suis super heureuse de vous annoncer que la version numérique de "Beveridge manor" est disponible sur Amazon via ce lien !

Beveridge Manor

Nous sommes également en train de l'inscrire sur d'autres plate-formes et de réfléchir à ouvrir un site plus professionnel que ce blog.

J'avoue que ça été plus long que prévu parce que je n'arrivais plus à produire un ebook correct, du coup j'ai demandé à mon amoureux qui m'a fait ça parfaitement !

Sachez aussi que si vous avez acheté la version papier, je vous offre la version numérique ! Pour ça, montrez-moi votre exemplaire :D

14 mars :

Avec le coronavirus et les mesures prises depuis jeudi soir, les annulations pleuvent les unes après les autres. Du coup, je n'ai plus aucune séance de dédicace ni salon du livre jusqu'aux médiévales de Sedan qui doivent avoir lieu mi-mai. C'est l'occasion de commander des livres en ligne et de les lire bien au chaud chez soi ! Si vous avez envie de lire "Beveridge manor", je peux vous l'envoyer par la poste :)

Valēte lēctōrēs et lēctrīcēs !

7 mars :

Cela fait deux jours que je passe ma matinée à la Foire du livre de Bruxelles et je dois dire que "Beveridge manor" rencontre son petit succès ! Je suis très contente parce qu'en général les gens trouvent la couverture très jolie et le résumé alléchant ! J'ai même une lectrice qui est déjà à la page 100 et qui aime tellement qu'elle l'a conseillée à une amie venue me voir hier soir :) Plusieurs personnes m'ont demandé une version numérique et je vais m'y mettre dès la fin de la Foire :)

29 février :

Ouverture_du_carton.jpg

Mes exemplaires sont arrivés hier ! Et je les trouve parfaits :) La couverture est plus jolie en vrai que sur la photo car les couleurs sont plus élégantes et qu'il y a du vernis sélectif sur le titre. L'intérieur est nickel sur la forme comme sur le fond : j'ai la chance d'avoir eu quatre relecteurs exceptionnels et un amoureux qui sait y faire en matière de mise en page ! il y a un titre courant en haut comme sur les anciennes éditions qu'on aime tellement tous les deux, une police raffinée et des titres qui commencent toujours sur la page de gauche ! D'ailleurs, les titres sont tous des parodies de titre de Jane Austen et je me suis beaucoup amusée à les trouver. Ils vont de "Commode et commodités" à "Macarons et Macarena" :D

J'ai vraiment hâte de voir les réactions des gens à la Foire du livre :)

15 février :

Beveridge manor est le premier roman que j'ai écrit de manière linéaire, à raison de quelques pages par jour griffonnées dans un carnet toujours à portée de main. C'est aussi celui que j'ai eu le plus de plaisir à écrire avec Rose soie. Au départ, je n'avais pas prévu de l'écrire; l'idée originelle remonte à quelques années : c'étaient quelques lignes de synopsis que j'avais proposées à Milady mais auxquelles avaient été préférées celles de Rose Soie, justement. A la fin de 2018 je me suis lancée dans l'écriture de Beveridge manor en me disant : c'est une histoire simple, tu peux bien écrire ça en attendant un plus gros projet !

Le souci aujourd'hui, un an et demi plus tard, c'est que la manière que j'avais d'écrire avant ce roman ne me convient plus. Cela fait depuis le début de l'année que je n'arrive pas à me remettre à un "gros projet", je les trouve trop compliqués... A chaque fois que je reprends une de mes idées, je me rends compte qu'il y a de nombreuses recherches historiques, des tonnes de personnages à gérer, des intrigues qui s'entrecroisent... Je ne suis plus au chômage et je ne suis plus célibataire : je n'ai plus le temps pour des romans aussi prenants.

Alors, je me suis dit que j'allais retourner à un simple romance historique, écrite dans un petit carnet à portée de main. J'ai inventé une petite histoire qui se passe en 1840 à Bruxelles, dont j'ai écrit une dizaines de pages.Ensuite J'ai voulu développer un peu le scénario, et deux semaines plus tard... voilà que ma petite histoire d'amour s'est transformée en critique de la condition des femmes peintres au début du XIXè, mêlée à la biographie d'un peintre oublié, sur fond de lutte des orangistes contre la révolution belge de 1830. Je crois que j'ai un souci !

Bref, je n'écris plus trop, et je vais attendre que ça revienne ! Parce que courir après l'idée est épuisant et frustrant.

13 février 2020 :

En décembre dernier, j'ai terminé un roman intitulé "Beveridge manor" dont voici un aperçu :

Beveridge_Manor2.jpg

Et bien je suis heureuse de vous annoncer que "Beveridge manor" est parti à l'impression ! Si tout se passe bien, il sera disponible pour la Foire du Livre de Bruxelles début mars, et c'est chouette :D

Des bijoux !

16 octobre 2019 :

Si certain(e)s d'entre vous me suivent, ils auront peut-être remarqué que je me suis mise à faire des bijoux depuis quelques jours. J'adore faire ça, c'est rapide et gratifiant ! Une vraie frénésie, j'ai créé environ une dizaine de colliers et davantage de boucles d'oreille depuis samedi.

Seulement le problème se pose, inévitable... je ne vais pas pouvoir tous les mettre :D D'autant qu'il s'agit de bijoux d'inspiration historique que je ne porterai pas forcément au quotidien (surtout les colliers). En fait, un peu comme avec les romans ou les costumes, j'ai à peine terminé un bijou que déjà l'idée du prochain se pointe, et dès qu'il est réalisé/publié/porté, je n'en ai plus rien à faire !

Donc, j'ai eu l'idée de les vendre ! Ainsi ils profiteront à tout le monde, enfin j'espère. Comme ils sont tous plus ou moins avec des perles et pourraient être portés au début du XIXe sans trop dénoter (à part si un spécialiste se penche dessus), je me suis dit que ce pourraient être les bijoux de Charlotte et d'Emily dans "Incroyable Charlotte"! Comme je travaille toujours au gré de mon inspiration, ce seront donc des pièces uniques.

Si vous avez envie de porter les boucles d'oreille ou les colliers de ces Incroyables demoiselles, alors il suffit de me retrouver sur les salons littéraires !

DSC08313.JPG

Corsage de bal 1880

En septembre, le bal d'Hazebrouck sera sur le thème des quatre saisons, époque 1860-1880. Comme j'avais encore bien assez de tissu, j'ai souhaité reprendre ma jupe de Valtesse de la Prune pour le bas et coudre un corsage de soirée. Comme ça, j'aurai une robe à transformation !

Et le thème, avec tout ce rose, sera donc le printemps :)

Mon inspiration première sera les robes roses d'Auguste Toulmouche, et particulièrement ce portrait de Rose Caron :

Rose_Caron__by_Auguste_Toulmouche.jpg

10 septembre :

J'ai eu tout d'abord l'idée de faire une doublure de la bonne taille :

DSC08027.JPG

Et une couche du dessus plus grande afin de faire des plis :

DSC08028.JPG

Mais c'était vraiment moche et chiant, alors j'ai tout coupé à la même taille, et fait un empiècement recouvert de dentelle blanche :

DSC08101.JPG

11 septembre :

Pour cacher les coutures et border le décolleté, j'ai plissé des volants de la même manière que le bas de la jupe :

DSC08099.JPG

Pour le dos, j'ai posé des œillets pour fermer par un ruban lacé :

DSC08102.JPG

Il en manque encore deux en haut et deux en bas.

12 septembre :

J'ai ensuite cousu des petits mancherons pour ne pas avoir les bras totalement nus :

DSC08100.JPG

Et je ne sais pas encore comment je vais les décorer. Sûr qu'il y aura de la dentelle !

15 septembre :

J'ai terminé ! trois jours à coudre toutes les fanfreluches à la main, et c'est tout beau :) Il y a des basques dans le dos, de la dentelle tout le long du décolleté :

DSC08165.JPG

Et devant, j'ai ajouté une petite broche et une troisième rose comme les deux de la jupe. La forme du bustier devant n'est pas tout à fait correct, mais je ne peux pas la refaire. Tant pis, j'imagine qu'en dansant, ça ne se verra pas^^

DSC08166.JPG J'hésite à porter cette robe sans perruque, ce qui serait bien pratique. Après tout, sur le portrait de Toulmouche, on dirait que Rose Caron a les cheveux courts !

7 octobre :

Voilà des photos de moi au bal ! Si je dois reporter cette robe je ferais un nouveau corsage ou essaierai d'arranger celui-là, parce qu'il était trop court et plissait pas mal devant

de_face.jpg

de_dos.jpg

Helena Valtesse de la Prune

28 janvier 2016:

En cherchant des idées de costumes pour la prochaine Foire du livre, je me suis rendue compte que deux de mes tableaux préférés présentaient des modèles avec beaucoup de similitudes. J'ai donc eu envie de faire un mélange des deux!

D'un côté on a La prune d'Edouard Manet :

A28768.jpg

Et de l'autre un portrait de Madame Valtesse de la Bigne par Henri Gervex:

15e137b2fa2e31fa1d403a78525284cf.jpg

Comme on le voit ces deux prostituées ont toutes les deux des franges, un chapeau de la même forme avec une décoration en dentelle blanche, et une robe rose de jour 1884 avec un jabot de dentelle. J'ai donc mélangé les deux pour dessiner ça :

croquis.jpg

Mais finalement la robe que je vais coudre ne sera pas tout à fait pareille car dans mon livre de la Mode Illustrée de 1884, que mon Mr Perfect m'a offert à Noël, j'ai trouvé une forme parfaite pour le col :) Je dois beaucoup à mon amoureux pour cette robe car en plus de me mettre sur la piste de l'idée, il m'a offert le tissu! Ce costume sera donc parfait car il mélange un peu tout ce que j'aime: la couleur rose, l'année 1884, la référence à Rose soie, le confort et les dentelles :)

30 janvier :

J'ai commencé par le bustier en me servant de mon éternel patron Burda 1880, excepté que j'ai allongé toutes les pièces en bas pour que ça fasse une corolle.

IMG_20160130_174750.jpg

Sur le côté on voit que j'avais coupé de façon à suivre la forme de mes hanches mais ça ne fonctionne pas, alors j'ai recoupé ça droit. Voilà le dos:

IMG_20160130_174827.jpg

Et le devant:

IMG_20160130_174810.jpg

Je n'aime pas trop parce que toutes ces pièces donnent plein de plis, mais je n'ai pas assez de tissu ni l'envie de recommencer.

J'ai cousu les manches, raccourci le bustier, fait un ourlet et coupé le col.

1er février:

IMG_20160130_232530.jpg

Ensuite j'ai testé avec du tissu pour voir ce que ça donnerait avec le faux cul. Je trouve ça plutôt sympa !

IMG_20160131_004051.jpg

J'ai posé une bordure de volants roses ainsi que de la dentelle blanche plissée par-dessus:

IMG_20160131_011043.jpg

Pour l'instant ça ne me plaît qu'à moitié car je trouve la taille très large, mais mon mannequin est un peu plus gros que moi^^ Avec tous les volants que je vais mettre ça fera illusion :D

9 mars 2019 :

C'est fou, je me rends compte que ça fait trois ans que j'ai commencé ce costume et que je l'ai abandonné ! Je ne sais même plus pourquoi. Et en trois ans, j'ai plutôt progressé, parce que quand je vois comment j'ai cousu les volants, ça fait peur... Or donc, pour la fin du mois, j'ai besoin d'un costume sur le thème "Jules Verne", et en regardant les gravures du "Rayon vert", j'ai eu une illumination ! Parce que ce que porte le personnage d'Helena Campbell ressemble parfaitement au tableau de Valtesse de la Bigne. Du coup, c'était une parfaite occasion pour le ressortir du carton "à finir". J'ai réfléchi plusieurs jours à la façon de faire la jupe et me suis finalement inspirée de ce patron :

DSC07112.JPG

Il a été pratique, tout particulièrement pour le faux-cul, car ce "truc" avec les rubans est essentiel. Bon là, ça ressemble à rien, normal, c'est épinglé sur l'envers et pas repassé !

DSC07113.JPG

Pour la silhouette, j'ai simplement mis un jupon par-dessus un petit "pad". C'est moins gros que ce que j'avais imaginé il y a trois ans, mais plus raccord avec l'époque et plus pratique à porter !

DSC07115.JPG

La base de la jupe est cousue, il reste le tablier, la ceinture, les volants et les fleurs.

DSC07116.JPG

Voilà enfin où j'en suis ce soir : j'ai ajouté un tablier simplement attaché par des épingles pour l'instant. Il ne me convainc qu'à moitié, alors je vais laisser reposer !

DSC07117.JPG

17 mars :

Depuis une semaine, j'ai arrangé le tablier, cousu les plis, et surtout cousu tous les volants ! Il me fallait 3,40 m de volant plissé pour le bas, et 1,20 pour le tablier. J'ai aussi posé le même volant de dentelle blanche sur le tablier.

DSC07126.JPG

DSC07125.JPG

Pour les roses sur les côtés, j'ai joué du pistolet à colle sur des barrettes à cheveux : réalisées en 2 min même pas, je pourrais les enlever et m'en servir pour autre chose ! (genre, pour mes cheveux^^)

DSC07127.JPG

Il me reste encore tous les petits points des plis du faux-cul à coudre, ainsi que la ceinture. Ce qui est bien, c'est qu'il me reste encore pas mal de tissu, aussi je vais me coudre, quand j'aurais le temps, un haut décolleté et sans manche pour avoir une robe de bal 1884. Voire même, si j'ai assez de tissu, une traîne amovible !

5 avril :

Le 24 mars nous sommes allés à Amiens pour visiter la maison Jules Verne ! J'étais donc Helena Campbell, un des personnages principaux du Rayon vert. Hervé, quant à lui, était Passepartout, et voilà trois photos !

DSC07145.JPG

DSC07151.JPG

DSC07243.JPG