Il neige sur le château

Elle trouve le silence beau.

Mélusine à sa fenêtre

Chante ses enfants à naître,

Et l’amour de son chevalier

prosterné à ses pieds.

 

Pour l’amour d’un chevalier;

Mélusine n’est plus une fée

Qu’une fois par semaine

Pour l’amour d’un chevalier,

Mélusine n’est plus une fée

Qu’on est idiot quand on aime

 

Il neige sur le château

Elle trouve le silence de trop.

Mélusine à sa fenêtre

pleure son chevalier le traître.

Il neige sur le château

Et Mélusine retourne dans l’eau.

 

Pour l’amour d’un chevalier

Mélusine n’est plus une fée,

Qu’une fois par semaine.

Pour l’amour d’un chevalier

Mélusine n’est plus une fée

Qu’on est idiot quand on aime

 

Il neige sur le château

Et le silence est vraiment beau.

Ce soir les lieux sont déserts

Et Mélusine a payé cher

L’amour de son chevalier,

Mais elle est de nouveau fée.