Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Mot-clé - Mode historique

Fil des billets - Fil des commentaires

Parure antique

13 octobre 2019 :

Cette parure-là est un peu plus simple, elle est réalisée à partir d'un pendentif de ma grand-mère, encore. Elle avait tellement de bijoux que j'ai de quoi faire pour plusieurs années !

DSC08292.JPG

J'en aurais fabriqué quatre dans le week-end, faut vraiment que je me calme :D

Parure de deuil

Troisième parure en deux jours, cette fois c'est une parure de deuil. Je la mettrais au bal 1860 de novembre, avec ma robe dorée à laquelle j'ai ajouté un rang de dentelle noire, ça aurait plu à ma grand-mère qui était fan de Sissi et d'Autant en emporte le vent :)

DSC08289.JPG

Le fermoir peut porter jusqu'à quatre rangs de perles. C'est ce que j'avais prévu de faire au départ et finalement je ne trouvais pas ça joli. En regardant la photo je me dis qu'un troisième serait peut-être bien, pour équilibrer avec les trois pendants des oreilles. Bah, qui sait, je le rajouterais peut-être plus tard !

Elle est réalisée avec un pendentif de ma mamie justement, des perles de ma mère et une monture de boucles de Gasparde ! Maintenant je suis obligée de m'arrêter, j'ai plus de fournitures... Snif, c'est tellement drôle et rapide à faire !

19h :

Finalement, j'ai quand même mis un troisième rang !

DSC08291.JPG

Parure d'inspiration Renaissance

13 octobre 2019 :

Un atelier bien rangé donne envie de créer ! Et forcément, voir toutes mes perles bien triées et rangées dans leur compartiment me donne envie de créer^^ Hier après ma parure "Eugénie" j'ai commencé après minuit une parure d'inspiration Renaissance.

DSC08285.JPG

Je l'ai faite avec des pendants de boucles d'oreille que j'avais démontés pour une broche, et le fermoir d'un autre collier cassé ! C'est assez gratifiant de créer juste avec ce que j'ai dans mes affaires

Cardigan 1950

1er octobre 2019 :

Au salon "Mon's livre" qui aura lieu en novembre, il fera sans doute très froid, comme l'an dernier. Vu que je n'avais pas porté mon costume planifié et ai arboré une tenue civile à un salon pour la seule fois de ma vie, cette année, j'ai prévu le coup !

Je vais mettre, si j'ai le temps de tout finir, une tenue années 50 à cheval avec ce que je porte d'ordinaire, histoire de pouvoir réutiliser mes vêtements au quotidien. Il y aura donc une jupe (quelle forme ? pas encore décidé) en tartan bleu et vert, et un cardigan en laine bleu canard que j'ai commencé à tricoter.

Mon inspiration :

CKP2.jpg

Comme cette laine en taille 5 se monte beaucoup plus rapidement que mon gilet 1930, j'ai pensé qu'il me servirait en quelque sorte de prototype : ainsi, je pourrais défaire si ça ne me convient pas, contrairement à la laine grise.

En deux heures j'ai tricoté ce bout de manche, ce qui m'a pris dix fois moins de temps que l'autre ! Et comme je sais faire les jours désormais, j'ai tricoté un motif de jours en losanges :

DSC08256.JPG

Pas mal parti, non :) ?

12 octobre :

Pour créer le patron de mon gilet, je le pose régulièrement sur un autre gilet que j'ai pour tenter d'approcher la forme. En douze jours, j'aurais terminé une manche et tricoté la moitié de la pièce avant-gauche ! Je suis plutôt lente, mais faut dire que je refais des bouts de temps en temps parce que je me trompe, et que je note tout au fur et à mesure dans un carnet. Pour le dos et les secondes pièces ça devrait aller plus vite, je n'aurais qu'à suivre mes instructions !

DSC08274.JPG

Corsage de bal 1880

En septembre, le bal d'Hazebrouck sera sur le thème des quatre saisons, époque 1860-1880. Comme j'avais encore bien assez de tissu, j'ai souhaité reprendre ma jupe de Valtesse de la Prune pour le bas et coudre un corsage de soirée. Comme ça, j'aurai une robe à transformation !

Et le thème, avec tout ce rose, sera donc le printemps :)

Mon inspiration première sera les robes roses d'Auguste Toulmouche, et particulièrement ce portrait de Rose Caron :

Rose_Caron__by_Auguste_Toulmouche.jpg

10 septembre :

J'ai eu tout d'abord l'idée de faire une doublure de la bonne taille :

DSC08027.JPG

Et une couche du dessus plus grande afin de faire des plis :

DSC08028.JPG

Mais c'était vraiment moche et chiant, alors j'ai tout coupé à la même taille, et fait un empiècement recouvert de dentelle blanche :

DSC08101.JPG

11 septembre :

Pour cacher les coutures et border le décolleté, j'ai plissé des volants de la même manière que le bas de la jupe :

DSC08099.JPG

Pour le dos, j'ai posé des œillets pour fermer par un ruban lacé :

DSC08102.JPG

Il en manque encore deux en haut et deux en bas.

12 septembre :

J'ai ensuite cousu des petits mancherons pour ne pas avoir les bras totalement nus :

DSC08100.JPG

Et je ne sais pas encore comment je vais les décorer. Sûr qu'il y aura de la dentelle !

15 septembre :

J'ai terminé ! trois jours à coudre toutes les fanfreluches à la main, et c'est tout beau :) Il y a des basques dans le dos, de la dentelle tout le long du décolleté :

DSC08165.JPG

Et devant, j'ai ajouté une petite broche et une troisième rose comme les deux de la jupe. La forme du bustier devant n'est pas tout à fait correct, mais je ne peux pas la refaire. Tant pis, j'imagine qu'en dansant, ça ne se verra pas^^

DSC08166.JPG J'hésite à porter cette robe sans perruque, ce qui serait bien pratique. Après tout, sur le portrait de Toulmouche, on dirait que Rose Caron a les cheveux courts !

7 octobre :

Voilà des photos de moi au bal ! Si je dois reporter cette robe je ferais un nouveau corsage ou essaierai d'arranger celui-là, parce qu'il était trop court et plissait pas mal devant

de_face.jpg

de_dos.jpg

Jeune femme en jaune - Alfred Stevens

16 janvier 2019 :

Jeune femme en jaune... Mais j'aurais pu également nommer le billet sur ce costume Remember me, ou L'atelier, ou la cocotte jaune... En fait, cette robe jaune que j'aime tant a été peinte par Alfred Stevens au moins quatre fois, avec des variations dans les détails ou les accessoires ! Elle a été pastiché également par Toulouse-Lautrec.

Je l'ai découverte sur ce tableau, au musée Fin-de-Siècle de Bruxelles :

DSC06348.JPG

Et puis je l'ai retrouvée là, dans un livre sur le peintre (avec une sur-robe en mousseline blanche) :

DSC06349.JPG

stevens-4853dig-l.jpg

DSC06350.JPG

Et enfin Hervé l'a retrouvée, par hasard, au musée des Beaux-Arts de Lille :

c6d715bd-82ae-43b0-915d-bb4aa928d0c5.JPG

(Je l'aime bien Toulouse-Lautrec, mais là il s'est pas cassé la tête quand même, c'est exactement "L'atelier")

Le modèle étant roux, j'ai trouvé parfait de refaire cette robe !

Donc si j'ai bien compris, c'est une robe de la fin des années 1860, de jour, que le modèle porte parfois sans crinoline, voire sans jupon, comme dans "L'atelier" (évidemment, faire rentrer toute la jupe sur le tableau, ça devait être une histoire...) J'ai choisi de la faire dans un taffetas doré qui prend des reflets bruns, histoire de retrouver les nuances de la peinture. Quand j'ai vu le tissu arriver (commandé sur Ebay), j'ai été effarée parce qu'il n'était pas jaune clair mais carrément foncé, à la limite du vert : mais en fait, une fois coupé, ça rend vraiment bien ! Prise en photo, la couleur est parfaite.

15 janvier :

J'ai commencé par la toile. Je voulais un patron parfait, alors j'ai minutieusement arrangé ça sur mon mannequin.

DSC06630.JPG

(Je me suis basée pour une fois sur mon bouquin pattern of fashion : il m'a notamment aidée pour les pinces à la taille, qu'on aperçoit effectivement sur "L'Atelier"))

DSC06631.JPG

DSC06633.JPG

DSC06635.JPG

J'ai fait un nouvel essai qui me servira de doublure :

DSC06634.JPG

Une fois sur moi, la taille n'était pas assez cintrée (toujours ce problème de corset,...)

DSC06636.JPG

Donc j'ai encore retouché (il a fallu donc cinq étapes), jusqu'à obtenir des pièces parfaites.

Voilà le bustier cousu :

DSC06639.JPG

et un essai de manche : j'avoue que j'ai eu du mal à faire quelque chose de correct, sur les tableaux je ne vois qu'une espèce de ... boudin froissé^^ C'est en deux couches, une en coton pour la base et l'autre en taffetas, plus grande, pour pouvoir la froisser :

DSC06640.JPG

Le bustier cousu, avec de la dentelle prise dans le décolleté, et une manche de posée ! Il y a aussi des petits boutons. C'est toujours pareil avec les boutons : j'en achète un premier paquet, j'en ai trop et je m'en sers pas pendant des mois, et ensuite quand j'en ai besoin, ben il m'en manque deux. Du coup, détour par le Veritas avant de partir au boulot !

DSC06643.JPG

J'ai ensuite cousu des bandes d'ourlets aux manches, et pour les plis, j'ai simplement tout chiffonné et posé des épingles aux endroits où il faudra que je couse pour que ça tienne !

DSC06644.JPG

17 janvier :

Je me suis ensuite attaquée à la jupe, un gros morceau, parce que d'ordinaire je me contente de froncer un grand rectangle. Là, comme j'avais le patron, j'ai tenté la jupe en pans triangulaires :

DSC06645.JPG

Et ça marche ! Et mieux que ça encore, c'est que ça fonctionne avec ma grande crinoline !

DSC06646.JPG

DSC06647.JPG

Par contre, j'avais bien 7 mètres de tissus, mais c'était tout juste, et je n'en aurais pas assez pour les volants au bas de la jupe. Tant pis ! La crinoline c'est pas si moche, ça rappelle la dentelle d'en haut :)

20 janvier :

Je n'ai pas pu montrer la suite de mon travail parce qu'en fait je voulais terminer cette robe pour hier soir. Normalement, au bal de l'opéra de Gand où nous sommes allées, je devais porter ma robe rose, mais je n'en avais pas du tout envie (pour diverses raisons) ; aussi j'ai pris comme un défi de terminer celle-là à la dernière minute ! Et j'ai réussi !!! Deux heures avant de partir j'étais en train de terminer gants et réticule !

Les gants sont trouvé sur e-bay, mais ils étaient trop blancs et je trouvais la dentelle du poignet moche, alors je les ai teintés au café et j'ai changé la dentelle :

DSC06650.JPG

On voit la superbe technique pour coudre tout en gardant l'élastique tendu^^

Le réticule est en tricot doré avec un pompon et un fond de taffetas cuivré. J'ai appris les torsades et les boutonnières au tricot pour ce projet !

DSC06642.JPG

(Le beau schéma d'Hervé, heureusement qu'il me fait les calculs :D )

DSC06729.JPG

Et voilà donc une photo de moi au bal ! Sans fausse modestie, je me trouve quand même très jolie. Ma nouvelle perruque n'a pas bougé et j'ai l'impression d'avoir à peu près la même tête qu'avant. Malgré quelques défauts sur cette robe que je corrigerai pour les prochaines fois (la fermeture devant, les volants sur le bas de la jupe...), j'adore la simplicité du modèle et cette couleur. Jamais je n'aurais cru que le jaune doré m'irait bien, alors je retiens pour une prochaine création ! Et je me rends compte que plus le temps passe, moins j'aime les rubans et les falbalas.

DSC06653.JPG

Bon par contre, heureusement que je ne dois pas mettre de crinoline la prochaine fois que je porterai cette robe, parce que je l'ai déchirée en me cassant magistralement la gueule devant tout le monde, en plein mon moment préféré de ce genre de bal : la marche (d'ouverture en général, de fermeture hier) ! Je ne pourrais pas la réparer sans que ça se voit, mais pas question d'en racheter une, j'avais mis trop de temps à coudre le dernier anneau !

Et pour finir, une petite photo dans la pause du modèle, qui sera encore mieux au musée !

DSC06687.JPG

11 février :

Je suis en train de réaliser les accessoires pour compléter ma tenue. J'ai fait le bracelet de madame avec trois élastiques à cheveux et un crucifix de fortune fabriqué avec des perles. J'y ai glissé deux barres de métal pour qu'il tienne droit. L'éventail, lui, est en cours. Ces taches noires c'est le fond des fleurs, peintes à l'acrylique !

DSC06926.JPG

Pour le peindre je me suis inspirée d"un éventail acheté à Seneffe. Je voulais faire quelque chose d'un peu japonisant mais ne suis pas sûre d'y être parvenue. Au moins, il y a de grosses taches rouges comme sur le tableau^^

DSC06927.JPG

27 juin 2019 :

Quelle gourde ! Je me rends compte que je n'ai même pas posté de photos prises au musée ! Je vais réparer ça :) Malheureusement, le tableau était exposé dans une partie très sombre et peu pratique d'accès, ce qui fait que je n'ai pas vraiment réussi à avoir de bonnes photos devant, mais mes amis en ont pris quelques-unes très jolies un peu plus tard.

DSC06985.JPG

DSC07006.JPG

DSC07065.JPG

DSC07089.JPG

C'était vraiment une expérience très agréable, et j'aimerais bien la recommencer !

6 octobre 2019 :

Dans mon optique de réutiliser et refaire mes costumes plutôt que d'en coudre de nouveaux, je reprends cette robe pour un bal victorien qui aura lieu dans moins d'un mois. J'ai réparé ma crinoline et, première étape de la robe, réalisé enfin les volants ! C'est nécessaire pour qu'on ne voit plus la crinoline en-dessous.

DSC08266.JPG

J'ai donc 16 mètres de volants à ourler, plisser, coudre et repasser, ô joie !

Quelques heures plus tard...

DSC08269.JPG

Obligée de mettre la robe sur la table pour qu'on puisse la voir :D !

DSC08270.JPG

Pour changer un peu la physionomie de ma robe, j'ai eu l'idée de coudre un volant de dentelle noire. Je crois qu'elle date justement de cette époque-là !

DSC08271.JPG

Agrémentée d'un camée et d'un collier de ma mamie ! Avec ses bijoux j'ai de quoi décorer toutes mes prochaines robes^^

Polonaise rayée

20 septembre :

Dans un mois jour pour jour, je retrouve mes amis costumés pour un goûter dans le plus pur style XVIIIe siècle ! Comme ça va être plutôt chic, je me couds une polonaise dans un tissu superbe de plus de vingt mètres de long que j'ai dégoté pour... 3 euros. Trois euros !!! Je suis trop contente^^ Mais ne nous leurrons pas... Même s'il avait coûté plus cher, je l'aurais pris quand même, parce que la vérité, c'est que j'aime les fleurs, le rose et les fanfreluches :P

Cette robe, donc, en sera le parfait exemple ! L'inspiration vient encore une fois d'un mélange de tous les documents que j'ai compulsés. Je voulais un bustier uni rose, et de la dentelle pour border le décolleté.

18 septembre :

J'ai commencé par le haut en faisant au moins quatre toiles jusqu'à ce que ça tombe parfaitement sur mon corset. Voilà donc la doublure du corsage ainsi que la jolie face du bustier.

DSC08202.JPG

Puis, j'ai cousu une petite jupe à poches intégrées, en prenant bien garde que les plis montrent les rayures les plus claires :

DSC08208.JPG

20 septembre :

Aujourd'hui j'ai monté le rang de volants inférieur de la jupe. J'ai passé un temps dingue à épingler tous ces petits plis... et chose très chiante, la moitié des épingles se sont défaites en se prenant dans la dentelle de ma robe au moment de coudre, ce qui fait que j'ai dû tout recommencer !

DSC08210.JPG

Mais ça rend pas mal pour l'instant ! Ce coton est assez épais et se tient bien.

21 septembre :

Aujourd'hui samedi, j'ai enfin un week-end sans rien et j'ai bossé toute la journée sur la robe. J'ai cousu les manches et la doublure du corsage, ainsi que la jupe du manteau de robe et l'ourlet :

DSC08211.JPG

Et puis devant Big Bang Theory, j'ai posé le biais, les œillets, puis la dentelle du bustier :

DSC08212.JPG

Sur la robe en elle-même, il me reste l'ourlet de la jupe, l'agrafe du décolleté et les boutons pour former la polonaise à coudre, sinon le reste ne sera que de la déco... et c'est ce qui sans doute va me prendre le plus de temps ! Comme d'habitude pour mes robes du XVIIIe, ça ne rend rien sur le mannequin parce que je ne peux pas le modeler avec un corset.

22 septembre :

Dimanche tranquille à la maison, couture à l'horizon !

Pour continuer, j'ai ajouté un ruban rose et une petite dentelle beige au milieu du bustier, puis j'ai décoré les manches de la même manière. J'ai aussi décoré le décolleté de la robe de dentelle, mais sans le ruban rose :

DSC08214.JPG

Pour la jupe retroussée du manteau de robe, j'ai cousu deux petits boutons fabriqués dans le même ruban que les nœuds qui vont suivre, et le tout est attaché par la fine dentelle.

DSC08216.JPG

Voilà ce que ça donne quand c'est attaché !

DSC08215.JPG

24 septembre :

Ce matin, je me suis enfermée dans mon atelier et j'ai bossé bossé bossé ! J'ai commencé par faire des nœuds à partir de deux rubans différents que j'ai cousus ensemble, histoire de ne pas en acheter. Avec ce même ruban j'ai épinglé des "trucs" au bustier (je ne sais pas comment ça s'appelle, mais il y a une montre et un pompon^^) et j'ai essayé le tout sur moi !

montage.jpg

(Oui oui, c'est ma tête de grand matin, absolument !)

J'ai eu envie de coudre un rang de dentelle et ruban sur la jupe. Il faut absolument que je montre ma superbe technique pour les coudre !

DSC08223.JPG

Voilà la jupe terminée avec le bustier de dos (sur moi c'est fermé) :

DSC08224.JPG

Ainsi que deux décorations pour les cheveux (qu'il faut encore que j'apprête) :

DSC08227.JPG

Le petit oiseau n'avait pas de bec, je lui en ai fabriqué un avec une pointe de pistolet à colle^^

Et voici la polonaise terminée !

DSC08226.JPG

Elle est tellement cucul que je vais l'appeler Ma Poloniaise ! :D

Chemisettes Regency

Hervé me loue parfois des séries à regarder seule le matin, et la dernière en date est "Little Dorrit", une série de la BBC adaptée de Dickens, avec Andrew Davies au scénario ! J'aime franchement bien même si j'avoue que j'ai eu du mal à tout comprendre dans les premiers épisodes. Evidemment, comme ça se passe dans les années 1820, voilà qui a alimenté mon envie de coudre des vêtements de cette époque ! Comme j'en ai déjà pas mal et que je suis sur un gros projet, j'ai eu envie de me faire des chemisettes. C'est rapide, ça ne prend pas beaucoup de tissu et permet de varier les tenues.

Pour commencer, j'ai juste accessoirisé une chemise que j'avais déjà (celle de Jane Austen) en lui ajoutant un col :

DSC08204.JPG

On le noue simplement derrière, et le nœud ne se vit pas trop puisqu'il est dans la même dentelle :

DSC08205.JPG

Ensuite, j'en ai cousu une dans un même coton blanc, avec des volants :

DSC08206.JPG

Ce qui est bien, c'est que je peux l'ajuster à toutes mes robes !

DSC08207.JPG

Pantalon et gilet 1900

7 septembre 2019 :

Ce soir, on visite les grottes de Han au flambeau, comme en 1900 ! Comme ma seule tenue 1900 est composée notamment d'une longue jupe risquant de traîner dans la boue et de m'empêcher de profiter, j'ai eu l'idée de coudre un pantalon et un gilet assortis à la veste. Le dessin de départ, c'est ça :

DSC07839.JPG

Mais finalement j'ai beaucoup simplifié, notamment parce que je n'avais pas assez de temps ni de tissu. Je n'ai pas mis la déco sur le côté, et l'ampleur du pantalon est bien moins importante :

DSC08024.JPG

Pour le gilet, j'ai choisi une coupe un peu masculine, en fait c'est un gilet d'Hervé.

DSC08022.JPG

J'ai décidé de la taille et de la longueur en l'essayant avec ma veste. Je le porterai avec une chemise plus moderne et sobre, ainsi qu'une petite cravate faite dans le même satin que la doublure.

DSC08025.JPG

J'ai cousu des petits boutons recouverts (ça fait mal au pouce !!)

DSC08026.JPG

Et j'en ai également profité pour retoucher la veste, notamment en cousant un petit lien intérieur pour qu'elle reste bien en place. Plus tard (si je n'oublie pas) je montrerai des photos de la tenue portée !

Bonnet XVIIIe

7 août 2019 :

Les beaux jours et les vacances amènent les sorties costumées ! Pour une visite du château d'Attre, je vais revêtir mon costume de bourgeoise réalisé le mois dernier. Pour l'accompagner, j'ai cousu aujourd'hui un nouveau bonnet. Celui sur la photo, qui me sert de modèle, st un peu trop petit, et surtout, je n'aime pas vraiment l'effet "bonnet de douche" créé par le volant de la même taille devant. Le nouveau sera donc à la bonne taille et avec une échancrure devant laissant voir les cheveux (ce que j'appelle la forme "oreille de poisson" :D)

DSC07835.JPG

Pour fixer les volants je les ai épinglés sur un métier à dentelle. J'en ai fait deux fois trop, donc si quelqu'un(e) veut un autre bonnet, c'est possible ^^

DSC07836.JPG

Bonnet terminé, avec un ruban bleu comme sur le corsage !

DSC07837.JPG

Dimanche prochain, des photos de l'accessoire porté :)

Petite cape d'automne

2 août 2019 :

— J'ai envie de regarder "Northanger abbey", vu que je viens de terminer le roman, ça te dérangerait ? me demande-t-il au moment de choisir le film du soir.

Moi, intérieurement, avec la voix de mon moi de 14 ans : "il est si parfaiiiiit !" Au lieu de ça, je lui réponds très sérieusement :

— Non, pas du tout.

Et me voilà à regarder une adaptation de Jane Austen pour la trouzmillième fois ! (trouzmille, ça veut dire beaucoup). Et me voilà à baver une fois de plus devant les costumes. Cette fois, c'est une petite cape brune qui a retenu tout particulièrement mon attention, au moment où le capitaine Tilney renvoie Catherine chez elle en pleine nuit. Je me suis dit que c'était le genre de petite pièce facile à emporter chez mes parents pour la réaliser, et ça tombait super bien, parce que ma maman m'a prêté les métiers à broder qu'elle n'utilise plus !

J'avais une idée très précise de ce que je voulais, et ma mère m'a aidée pour le début. On a créé le patron ensemble, et elle m'a dessiné les broderies de feuilles de chêne que je souhaitais ! C'est un modèle plutôt 1800-1820, mais en fait, ce genre de cape peut couvrir tout le XIXe siècle. Comme elle est marron, elle va pouvoir réchauffer une bonne partie de mes costumes. Elle n'est pas encore faite que je l'adore déjà !

Voilà l'idée de base :

DSC07822.JPG

Pour broder, j'ai recopié le dessin en symétrie grâce à une table lumineuse, et il m'a suffi de repasser les lignes au point droit :

DSC07823.JPG

Ensuite, j'ai simplement enlevé le papier ! Une opération simple, donc, mais longue, à la pince à épiler^^

DSC07819.JPG

6 août :

j'ai terminé ! Elle est doublée de laine grise, avec un biais en coton brun, et un col en ruban violet qui se ferme avec un gros nœud :

DSC07833.JPG

Costume d'inspiration Louis XI

Je m'amuse beaucoup en ce moment à coudre des robes médiévales pour les foires, et surtout à inventer des coiffes extravagantes pour aller avec ! C'est confortable et pratique pour aller vendre mes livres, parce que je ne porte pas de corset et que je n'ai pas à me soucier de mes cheveux :) En prévision des Journées "Louis XI" des médiévales de Genappe, je me suis inspirée de la mode du XIVe siècle (marrant n'empêche, j'ai cousu dans l'ordre une robe plutôt XIIe, puis XIIIe, puis maintenant XIVe^^) pour inventer une tenue. J'ai regardé beaucoup de gravures et de portraits de cette époque pour dessiner mon propre modèle. Il est coupé dans deux tissus que je réservais au départ pour une robe et un spencer 1800, mais comme j'en ai déjà des tonnes, je me suis dit que ce serait plus avisé.

13 juin 2019 :

La robe est toujours sur le même patron de ma rouge (puis bleue, puis verte :P) sauf que là les manches sont courtes et il y aura une ouverture en pointe pour laisser apparaître la chemise du dessous ) :

DSC07636.JPG

J'ai cousu les parties à carreaux à la main. Le t-shirt ne restera pas^^, et il faut encore que je couse de quoi mettre un lien pour fermer cette pointe :

DSC07638.JPG

14 juin 2019 :

Je me suis vraiment éclatée à fabriquer un escoffion (non, ce n'est pas sale^^). C'est ma troisième coiffe médiévale et elles sont de plus en plus grandes ! Qui sait, je vais peut-être me faire un hennin du XIVe siècle la prochaine fois :P

DSC07639.JPG

Pour la partie inférieure, j'ai cousu deux couches de tissu sur une forme coupée dans du tapis de sol :

DSC07640.JPG

Et je l'ai fermé en décorant d'un ruban. Pour le boudin, j'ai galéré à trouver la bonne forme, que j'ai décorée avant de la bourrer de ouate. Pour l'instant, ça donne ça !

DSC07642.JPG

20 juin :

Pour fermer le devant, j'ai cousu des petits bouts du même ruban que le chapeau et y ai fait passer une natte de cordons de cuir :

DSC07644.JPG

Pour le dessous, j'ai fait un t-shirt en satin beige avec de longues manches et un décolleté carré (personne n'a besoin de savoir que ce n'est pas une chemise longue :P ) :

DSC07645.JPG

Pour finir, j'ai fabriqué une ceinture, et voilà !

DSC07647.JPG

6 août :

J'ai porté cette robe le week-end dernier aux médiévales de Rebecq ! L'inconvénient quand je mets des costumes pour la première fois, c'est que je ne peux pas savoir à l'avance les problèmes qui vont se poser. Avec cette robe il y en a eu deux :

Quand je marchais, le tissu remontait au-dessus de la ceinture, créant une poche disgracieuse (à moins que je ne sois un homme de la Renaissance, si vous voyez ce que j'insinue ;) ) Problème réglé très simplement en enlevant la ceinture !

Et la coiffe était un peu trop petite et m'a fait mal aux oreilles : sur le stand, j'ai simplement décousu derrière, mais je dois ajouter une pièce de tissu pour cacher ça, du coup !

portrait.jpg

Chemise médiévale pour homme

3 août 2019 :

Durant cinq jours j'ai fait une retraite dans une abbaye : j'avais amené de quoi coudre une chemise pour mon amoureux. Avant de partir, j'avais seulement dessiné les pièces à broder !

J'ai coupé les pièces devant/dos et manches que j'ai assemblées à la main :

IMG_20190715_072458.jpg

J'ai tout brodé là-bas. Les motifs des poignets et de col sont inspirés des vitraux de l'église.

IMG_20190714_211318.jpg

Et enfin j'ai cousu les broderies et les ai repassées à la maison :

IMG_20190803_144412.jpg

Et en petit bonus, la vue de ma chambre !

IMG_20190715_203246.jpg

Pierrot en indienne

3 juillet 2019 :

Coudre un pierrot la semaine dernière m'a tellement amusée que j'en ai commencé un nouveau pour ma jupe en indienne, celle pour laquelle j'avais cousu un caraco 1795. J'ai donc repris les pièces, mais cette fois-ci en coupant devant pour mettre des compères à rubans plutôt que d'avoir un bustier d'une seule pièce :

DSC07671.JPG

Pour ajuster le devant au mieux, je l'ai essayé directement sur le corset, et du coup, j'ai mis un repère en ruban rouge pour savoir où couper :

DSC07672.JPG

6 juillet 2019 :

Pour réaliser les compères, j'ai essayé le pierrot avec une pièce de coton intercalée entre le pierrot et mon corset ; c'est Hervé qui en a dessiné les contours ! Une fois que j'ai eu cette toile, je l'ai coupée quatre fois et y ai inséré des rubans rouges :

DSC07673.JPG

Je n'ai pas mis d'œillets cette fois parce que je ne comptais pas changer la couleur, mais j'avoue que ça aurait été mieux, parce que l'épaisseur du ruban crée un petit jeu . Voilà pour l'instant où j'en suis !

DSC07676.JPG

DSC07677.JPG

C'est vrai que ça fait plus 1880 que 1780 avec ce faux-cul et sans corset !

7 juillet 2019 :

Quatre heures d'épinglage de ruchés plus tard, alors que les gens se dirigeaient vers l'atomium pour voir le Tour de France, Hervé et moi étions les seuls à faire le chemin en sens inverse pour prendre des photos dans le parc ! Comme il fait beau, j'ai voulu en profiter pour montrer mon costume au meilleur de sa forme : il faut dire que ça fait longtemps que je n'avais pas fait de séance exprès pour des costumes :)

Voilà mon costume de face, de dos et de près :

DSC07685.jpg

DSC07731.jpg

DSC07684.jpg

Et quelques jolis gros plans :

DSC07709.jpg

DSC07772.jpg

DSC07775.jpg

Costume de bourgeoise du XVIIIe

1er juillet 2019

Dans mon carton de "trucs à terminer", j'avais ce pierrot, initialement prévu pour mon costume de révolutionnaire de l'an dernier, mais que je n'ai jamais terminé parce que les manches sont trop petites.

DSC07660.JPG

J'ai la flemme de le démonter et de recommencer, en revanche, comme j'ai toujours le patron, j'en ai coupé les pièces dans le tissu cuivré qui me reste de ma robe Charlotte Brontë, tout en profitant pour revoir le patron :

DSC07661.JPG

Pour le fermer devant et pouvoir changer les rubans, j'ai posé des œillets :

DSC07665.JPG

2 juillet :

Et puis j'ai cousu une jupe dans un grand pan de tissu écossais que je n'ai pas coupé. Qui sait, un jour, j'en aurais peut-être besoin pour un projet plus abouti ! En général, je répugne à couper mes beaux tissus si je ne suis pas sûre à 100% du projet pour lequel je le destine.

DSC07666.JPG

DSC07669.JPG

Pour l'instant j'ai alterné rubans bleus et verts, mais ça peut changer^^

Pour finir, j'ai cousu les manches, avec un lien et un petit bouton pour les retrousser comme ça se faisait à l'époque !

DSC07668.JPG

J'ai fait un essai avec une autre jupe et des rubans assortis :

DSC07670.JPG

Mais j'avoue que je préfère l'autre !

Robe de fée-fifties

22 juin 20198 :

Je suis dans une phase où, ayant pris de l'avance sur mon planning de costumes (le prochain truc à faire est pour mi-août), j'écluse mes tissus dans des projets rapides. Aujourd'hui, je me suis levée avec l'envie d'utiliser deux cotons verts achetés dans mon magasin préféré. C'est une robe années 50 basée sur le patron de ma robe "Remember me" :

DSC07648.JPG

La jupe est un cercle qui tombe joliment sur mon jupon :

DSC07649.JPG

Il y en a deux, et celle du dessus est coupée pour voir celle du dessous :

DSC07650.JPG

Les manches sont des formes arrondies et superposées dans le même esprit :

DSC07653.JPG

Et un biais coupé dans le tissu borde le décolleté :

DSC07652.JPG

La bégum Roshanara

Pour la journée Grand-siècle de Vaux-le-Vicomte, cette année, nous avons décidé de former un groupe d'ambassadeurs de pays exotiques. Moi j'ai trouvé une gravure de la princesse Roshanara (parfois orthographié Raushanara), une poétesse et princesse de l'Empire Moghol ayant vécu de 1617 à 1671.

thumbnail_20180604_151732.jpg

En compulsant d'autres documents, j'ai ajouté un petit haut doré, et je vais changer légèrement deux ou trois autres trucs !

DSC07408.JPG

1er mai 2019 :

J'ai commencé par le pantalon, coupé dans le même tissu que l'an dernier pour Vaux-le-Vicomte également !

DSC07406.JPG

Bon j'ai carrément merdé pour les pièces, et comme je n'avais pas assez de tissu j'ai coupé une pièce devant en plus, ça ne ressemble à rien mais ça se verra pas :D

5 mai :

Pour la robe, je me suis basée sur un patron 1800.

DSC07505.JPG

Du coup, la silhouette marche aussi bien pour le XVIIe que pour le XIXe, et même pour 1910, si jamais un jour j'ai besoin d'un costume exotique. Les manches sont décorées d'une bande rapportée :

DSC07413.JPG

J'ai coupé la bonne longueur directement sur le mannequin :

DSC07532.JPG

Et j'ai cousu également une bande dorée sur l'ourlet :

DSC07533.JPG

8 mai :

Pour le turban, j'ai triché pour me simplifier la vie. Au lieu d'un vrai turban très long à mettre, j'ai fait un chapeau qui restera toujours en place. Pour ça, j'ai coupé le fond d'un chapeau de paille :

DSC07534.JPG

Que j'ai recouvert d'un tissu vert puis d'un boudin rempli de ouate (même tissu que la robe), d'un rang de perles, de plumes d'autruche dorées et d'une grosse broche offerte par Gasparde :

DSC07538.JPG

Dans ma tête, vert, rouge, doré et blanc, ça faisait trop de couleurs, mais au final, avec mes chaussures qui viennent d'arriver :

DSC07539.JPG

Je trouve que ça rend plutôt bien !

30 mai :

J'ai attendu durant deux semaines que les bijoux que j'avais commandés arrivent... Et ce n'est toujours pas le cas. Du coup je vais assortir mon spencer autrement que prévu !

DSC07541.JPG

15 juin :

J'ai donc porté ce costume au début du mois, et j'ai été avisée de faire un truc confortable en coton blanc, parce qu'il a fait 32° ! Voilà deux photos de moi prises par Falang et par un inconnu, où on peut voir ma magnifique ombrelle digne de Madagascar^^ :

IMG-20190603-WA0024.jpg

IMG-20190604-WA0005.jpg

Robe médiévale pistache-chocolat

Les couleurs de ma robe me font penser à une glace^^

Je n'avais jamais porté de robe médiévale jusqu'à ce que je couse celle en coton bleu qui a eu tellement de succès ! Elle était si agréable et pratique à porter que j'ai voulu m'en faire une autre avec les moyens du bord. Le modèle est donc le même à quelques différences près :

  • Le décolleté est carré
  • Il n'y a pas de broderies
  • J'ai ajouté un jupon pour pouvoir remonter la robe
  • Les manches seront détachables comme à la Renaissance

25 mai 2019 :

Alors que je dois bosser comme une folle sur mes deux costumes pour Vaux-le-Vicomte, je m'accorde une pause (si l'on peut dire) en coupant les pièces :

DSC07531.JPG

6 juin :

Le bas des manches et le décolleté sont dans le même tissu que le jupon :

DSC07633.JPG

Pour ce jupon, j'ai voulu tester une nouvelle forme en cousant quatre pans triangulaires ensemble, mais c'est pas terrible. Il faudrait que je vois ce que ça donne avec un jupon de tulle dessous ! Pour ce costume-là, ce sera suffisant et surtout un test pour plus tard, parce que je compte me faire une robe genre Marguerite de Navarre avec une jupe bien triangulaire !

J'ai décoré à la main le décolleté et les manches d'un ruban et d'un galon marron. J'ai aussi fait une coiffe (un peu pointue au lieu d'être ronde) en usant du pistolet à colle :

DSC07634.JPG

Du coup je trouve qu'il y a un petit côté russe^^

T-shirt à petits papillons

Je me suis rendue compte hier que j'avais cousu mon t-shirt Ikéa sans ajouter de marges, ce qui expliquait qu'il était un peu juste (quand j'ai lu "Pas de marge", j'ai compris "il n'en faut pas" au lieu de "y en a pas, ajoutes-en", quelle nouille !) Du coup, je re-teste ce patron avec des variations :)

Je le refais avec des manches différentes et une partie volantée, en bas, plus courte.

DSC07401.JPG

J'ai testé une nouvelle façon de monter les manches, qui était de les coudre avant les côtés. C'était plus simple, je vais continuer à faire comme ça !

DSC07403.JPG

Entre temps, la forme des manches ne me convenait pas, aussi je les ai raccourcies et arrondies, et j'ai bordé le tout de biais de satin bleu marine :

DSC07405.JPG

Fini en deux heures !

Helena Valtesse de la Prune

28 janvier 2016:

En cherchant des idées de costumes pour la prochaine Foire du livre, je me suis rendue compte que deux de mes tableaux préférés présentaient des modèles avec beaucoup de similitudes. J'ai donc eu envie de faire un mélange des deux!

D'un côté on a La prune d'Edouard Manet :

A28768.jpg

Et de l'autre un portrait de Madame Valtesse de la Bigne par Henri Gervex:

15e137b2fa2e31fa1d403a78525284cf.jpg

Comme on le voit ces deux prostituées ont toutes les deux des franges, un chapeau de la même forme avec une décoration en dentelle blanche, et une robe rose de jour 1884 avec un jabot de dentelle. J'ai donc mélangé les deux pour dessiner ça :

croquis.jpg

Mais finalement la robe que je vais coudre ne sera pas tout à fait pareille car dans mon livre de la Mode Illustrée de 1884, que mon Mr Perfect m'a offert à Noël, j'ai trouvé une forme parfaite pour le col :) Je dois beaucoup à mon amoureux pour cette robe car en plus de me mettre sur la piste de l'idée, il m'a offert le tissu! Ce costume sera donc parfait car il mélange un peu tout ce que j'aime: la couleur rose, l'année 1884, la référence à Rose soie, le confort et les dentelles :)

30 janvier :

J'ai commencé par le bustier en me servant de mon éternel patron Burda 1880, excepté que j'ai allongé toutes les pièces en bas pour que ça fasse une corolle.

IMG_20160130_174750.jpg

Sur le côté on voit que j'avais coupé de façon à suivre la forme de mes hanches mais ça ne fonctionne pas, alors j'ai recoupé ça droit. Voilà le dos:

IMG_20160130_174827.jpg

Et le devant:

IMG_20160130_174810.jpg

Je n'aime pas trop parce que toutes ces pièces donnent plein de plis, mais je n'ai pas assez de tissu ni l'envie de recommencer.

J'ai cousu les manches, raccourci le bustier, fait un ourlet et coupé le col.

1er février:

IMG_20160130_232530.jpg

Ensuite j'ai testé avec du tissu pour voir ce que ça donnerait avec le faux cul. Je trouve ça plutôt sympa !

IMG_20160131_004051.jpg

J'ai posé une bordure de volants roses ainsi que de la dentelle blanche plissée par-dessus:

IMG_20160131_011043.jpg

Pour l'instant ça ne me plaît qu'à moitié car je trouve la taille très large, mais mon mannequin est un peu plus gros que moi^^ Avec tous les volants que je vais mettre ça fera illusion :D

9 mars 2019 :

C'est fou, je me rends compte que ça fait trois ans que j'ai commencé ce costume et que je l'ai abandonné ! Je ne sais même plus pourquoi. Et en trois ans, j'ai plutôt progressé, parce que quand je vois comment j'ai cousu les volants, ça fait peur... Or donc, pour la fin du mois, j'ai besoin d'un costume sur le thème "Jules Verne", et en regardant les gravures du "Rayon vert", j'ai eu une illumination ! Parce que ce que porte le personnage d'Helena Campbell ressemble parfaitement au tableau de Valtesse de la Bigne. Du coup, c'était une parfaite occasion pour le ressortir du carton "à finir". J'ai réfléchi plusieurs jours à la façon de faire la jupe et me suis finalement inspirée de ce patron :

DSC07112.JPG

Il a été pratique, tout particulièrement pour le faux-cul, car ce "truc" avec les rubans est essentiel. Bon là, ça ressemble à rien, normal, c'est épinglé sur l'envers et pas repassé !

DSC07113.JPG

Pour la silhouette, j'ai simplement mis un jupon par-dessus un petit "pad". C'est moins gros que ce que j'avais imaginé il y a trois ans, mais plus raccord avec l'époque et plus pratique à porter !

DSC07115.JPG

La base de la jupe est cousue, il reste le tablier, la ceinture, les volants et les fleurs.

DSC07116.JPG

Voilà enfin où j'en suis ce soir : j'ai ajouté un tablier simplement attaché par des épingles pour l'instant. Il ne me convainc qu'à moitié, alors je vais laisser reposer !

DSC07117.JPG

17 mars :

Depuis une semaine, j'ai arrangé le tablier, cousu les plis, et surtout cousu tous les volants ! Il me fallait 3,40 m de volant plissé pour le bas, et 1,20 pour le tablier. J'ai aussi posé le même volant de dentelle blanche sur le tablier.

DSC07126.JPG

DSC07125.JPG

Pour les roses sur les côtés, j'ai joué du pistolet à colle sur des barrettes à cheveux : réalisées en 2 min même pas, je pourrais les enlever et m'en servir pour autre chose ! (genre, pour mes cheveux^^)

DSC07127.JPG

Il me reste encore tous les petits points des plis du faux-cul à coudre, ainsi que la ceinture. Ce qui est bien, c'est qu'il me reste encore pas mal de tissu, aussi je vais me coudre, quand j'aurais le temps, un haut décolleté et sans manche pour avoir une robe de bal 1884. Voire même, si j'ai assez de tissu, une traîne amovible !

5 avril :

Le 24 mars nous sommes allés à Amiens pour visiter la maison Jules Verne ! J'étais donc Helena Campbell, un des personnages principaux du Rayon vert. Hervé, quant à lui, était Passepartout, et voilà trois photos !

DSC07145.JPG

DSC07151.JPG

DSC07243.JPG

- page 1 de 4