Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Mot-clé - Littérature

Fil des billets - Fil des commentaires

Beveridge manor

18 mai :

Voilà plus d'un mois que l'écriture est en pause de mon côté ! Mais pas la vie de "Beveridge manor", qui se fraye très doucement un chemin dans les maisons des lecteurs ! Aujourd'hui, j'ai eu la chance d'avoir une interview publiée sur le site "Histoire et Fiction" dont le sous-titre "Voyager dans le temps grâce à la fiction sous toutes ses formes" me parle évidemment :) Vous pouvez la lire ici :

Entretien avec Emmanuelle Nuncq

10 avril :

Bonjour à tous !

Je suis super heureuse de vous annoncer que la version numérique de "Beveridge manor" est disponible sur Amazon via ce lien !

Beveridge Manor

Nous sommes également en train de l'inscrire sur d'autres plate-formes et de réfléchir à ouvrir un site plus professionnel que ce blog.

J'avoue que ça été plus long que prévu parce que je n'arrivais plus à produire un ebook correct, du coup j'ai demandé à mon amoureux qui m'a fait ça parfaitement !

Sachez aussi que si vous avez acheté la version papier, je vous offre la version numérique ! Pour ça, montrez-moi votre exemplaire :D

14 mars :

Avec le coronavirus et les mesures prises depuis jeudi soir, les annulations pleuvent les unes après les autres. Du coup, je n'ai plus aucune séance de dédicace ni salon du livre jusqu'aux médiévales de Sedan qui doivent avoir lieu mi-mai. C'est l'occasion de commander des livres en ligne et de les lire bien au chaud chez soi ! Si vous avez envie de lire "Beveridge manor", je peux vous l'envoyer par la poste :)

Valēte lēctōrēs et lēctrīcēs !

7 mars :

Cela fait deux jours que je passe ma matinée à la Foire du livre de Bruxelles et je dois dire que "Beveridge manor" rencontre son petit succès ! Je suis très contente parce qu'en général les gens trouvent la couverture très jolie et le résumé alléchant ! J'ai même une lectrice qui est déjà à la page 100 et qui aime tellement qu'elle l'a conseillée à une amie venue me voir hier soir :) Plusieurs personnes m'ont demandé une version numérique et je vais m'y mettre dès la fin de la Foire :)

29 février :

Ouverture_du_carton.jpg

Mes exemplaires sont arrivés hier ! Et je les trouve parfaits :) La couverture est plus jolie en vrai que sur la photo car les couleurs sont plus élégantes et qu'il y a du vernis sélectif sur le titre. L'intérieur est nickel sur la forme comme sur le fond : j'ai la chance d'avoir eu quatre relecteurs exceptionnels et un amoureux qui sait y faire en matière de mise en page ! il y a un titre courant en haut comme sur les anciennes éditions qu'on aime tellement tous les deux, une police raffinée et des titres qui commencent toujours sur la page de gauche ! D'ailleurs, les titres sont tous des parodies de titre de Jane Austen et je me suis beaucoup amusée à les trouver. Ils vont de "Commode et commodités" à "Macarons et Macarena" :D

J'ai vraiment hâte de voir les réactions des gens à la Foire du livre :)

15 février :

Beveridge manor est le premier roman que j'ai écrit de manière linéaire, à raison de quelques pages par jour griffonnées dans un carnet toujours à portée de main. C'est aussi celui que j'ai eu le plus de plaisir à écrire avec Rose soie. Au départ, je n'avais pas prévu de l'écrire; l'idée originelle remonte à quelques années : c'étaient quelques lignes de synopsis que j'avais proposées à Milady mais auxquelles avaient été préférées celles de Rose Soie, justement. A la fin de 2018 je me suis lancée dans l'écriture de Beveridge manor en me disant : c'est une histoire simple, tu peux bien écrire ça en attendant un plus gros projet !

Le souci aujourd'hui, un an et demi plus tard, c'est que la manière que j'avais d'écrire avant ce roman ne me convient plus. Cela fait depuis le début de l'année que je n'arrive pas à me remettre à un "gros projet", je les trouve trop compliqués... A chaque fois que je reprends une de mes idées, je me rends compte qu'il y a de nombreuses recherches historiques, des tonnes de personnages à gérer, des intrigues qui s'entrecroisent... Je ne suis plus au chômage et je ne suis plus célibataire : je n'ai plus le temps pour des romans aussi prenants.

Alors, je me suis dit que j'allais retourner à un simple romance historique, écrite dans un petit carnet à portée de main. J'ai inventé une petite histoire qui se passe en 1840 à Bruxelles, dont j'ai écrit une dizaines de pages.Ensuite J'ai voulu développer un peu le scénario, et deux semaines plus tard... voilà que ma petite histoire d'amour s'est transformée en critique de la condition des femmes peintres au début du XIXè, mêlée à la biographie d'un peintre oublié, sur fond de lutte des orangistes contre la révolution belge de 1830. Je crois que j'ai un souci !

Bref, je n'écris plus trop, et je vais attendre que ça revienne ! Parce que courir après l'idée est épuisant et frustrant.

13 février 2020 :

En décembre dernier, j'ai terminé un roman intitulé "Beveridge manor" dont voici un aperçu :

Beveridge_Manor2.jpg

Et bien je suis heureuse de vous annoncer que "Beveridge manor" est parti à l'impression ! Si tout se passe bien, il sera disponible pour la Foire du Livre de Bruxelles début mars, et c'est chouette :D

Edith Wharton, "romancière"

Dans un mois je donne une conférence sur Edith Wharton, et suite à la rédaction de l'article qui lui est consacré par la bibliothèque, s'en est suivie une conversation très longue sur laquelle je ne reviendrais pas dans le détail, dans laquelle on me demandait, ainsi qu'à Hervé qui a co-écrit, de ne pas écrire "écrivain américain" à son sujet, mais "écrivaine américaine".

J'ai beaucoup réfléchi à ce sujet et me suis rendue compte que ça fait trois-quatre ans maintenant qu'on m'explique combien j'ai tort d'utiliser des noms "masculins" pour décrire ce métier et que je n'ai pas le droit d'utiliser les mots que JE veux pour décrire MA profession. Bien souvent, ce sont d'ailleurs des femmes qui s'érigent en parangon de la justice alors même qu'elle ne sont pas concernées par le sujet et ne sont pas à ma place. Elles pensent qu'elles savent mieux que moi ce que je dois dire et ce que je dois penser, ce qui est juste et ce qui ne l'est pas.

Je pensais que le féminisme consistait justement à libérer la parole des femmes, quand bien même elles ne penseraient pas comme toutes les autres, mais je me suis trompée. On est simplement dans le règne de la bien-pensance et de la convention, et ma parole n'est pas écoutée du tout.

Quand j'ai publié mon premier roman, j'étais un écrivain parmi tant d'autres et tout le monde se fichait que je sois un homme ou une femme.

Depuis quelques années, on me juge d'abord en tant que femme avant de juger mes romans.

Plusieurs exemples :

On a choisi une de mes nouvelles pour figurer dans une anthologie, parce qu'il n'y avait pas assez de femmes au sommaire

On m'a demandé de parler de la place des femmes dans le monde de l'édition

On m'a invitée à des salons composés exclusivement de femmes

On m'a demandé de décrire ma façon d'inventer mes personnages féminins

On m'a invitée à des salons pour respecter la parité

On m'a demandé ce que je faisais pour me rapprocher de mes lectrices (alors qu'il y a autant d'hommes que de femmes dans mon public)

On a jugé que jamais un homme n'aurait pu décrire avec tant de sensibilité le personnage féminin d'une de mes nouvelles...

Et tant d'autres exemples !

A chaque fois, on n'a pas jugé mon texte et ma pensée en premier, mais on les a jugés à travers le prisme de mon genre. Or si je n'ai pas choisi de naître femme, blanche et européenne, (si je pouvais, je changerais de corps chaque jour comme de costume^^) j'ai choisi en revanche chacun des mots qui figurent dans mes œuvres, et je voudrais que ce soit cela que l'on juge !

Franchement, sur ce point, j'aimerais beaucoup retourner quelques années en arrière, quand "écrivain" et "auteur" étaient encore des mots neutres et non pas sujets à polémique ridicule, et j'aimerais surtout pouvoir nommer mon métier comme j'en ai envie. Il y a d'autres combats à mener dans la Littérature pour faire avancer la cause du féminisme (à commencer par cesser d'aligner les clichés sexistes dans les romances, par exemple, en ce qui me concerne).

Finalement, on a trouvé un consensus en appelant Edith Wharton "romancière américaine", ce qui convenait à tout le monde. Mais c'est quand même très fort et paradoxal de nous accuser de la discriminer alors que justement on lui consacre tout un cycle de conférences dans deux bibliothèques !

Conseils d'écriture

Le 29 mars dernier, je donnais une conférence que les bases de l'écriture dans le cadre du salon Virtua'livres. J'y ai parlé environ une heure puis répondu à des questions intéressantes. C'était assez difficile pour moi de m'exprimer sans voir les gens en face de moi, mais je crois m'en être plutôt bien sortie ! Une des participantes, Miss Chatterton, a retranscrit cette prise de parole et je pense qu'elle peut être intéressante également pour les quelques lecteurs et aspirants-écrivains qui passent par ici ! En plus, c'est beaucoup mieux par écrit parce que vous ne subirez pas mes répétitions^^

L'entretien est à lire ici !

Conseils d'écriture d'Emmanuelle Nuncq

Robe fourmi 1873

13 juillet 2017 :

Oui oui je sais, le titre est bizarre :)

En fait, en octobre et novembre prochain, j'ai deux événements costumés : d'abord une soirée dont le thème est "Fancy dress" (travestissement de la fin du XIXè), et ensuite un bal d'hiver 1873 dans un château en Belgique.

Cela fait plusieurs semaines, voire mois, que je cherche des idées pour les deux et que j'ai changé d'avis plusieurs fois. Finalement (après avoir notamment voulu une robe "opéra" pour la soirée "fancy dress", mais n'ayant pas assez de velours rouge) je me suis décidée pour une robe 1873 noire qui, accessoirisée différemment, pourra me servir pour les deux. En plus de me coûter moins cher, cela me prendra moins de temps, du moins je pourrais m'attarder sur le patronage et les finitions : elle sera noire et très simple, très inspirée aussi du tableau "Madame X" de John Singer Sargent, mais tout sera dans la coupe et le contraste avec ma peau et mes cheveux. Je n'ai pas envie d'une robe à fanfreluches clinquante, ni d'une tournure de vingt kilos.

MadameX---revealed.jpg

Pour la version "Fancy dress", nous serons "la cigale et la fourmi" de Jean de la Fontaine, et j'ajouterai des ailes et des antennes à cette robe.

Fourmi.jpg

Pour la version du bal d'hiver, je mettrais des roses et des liserons dans mes cheveux du côté opposé à mon tatouage. Ce sera tout : pas de bijou, pas de maquillage extravagant, juste un corset rouge et noir dessous qui sera hyper serré, et de longs gants noirs pour les deux.

DSC03042.JPG

Je n'ai pas encore vraiment réussi à me décider entre ces deux modèles, qui se ressemblent beaucoup il est vrai. Ce que je sais, c'est qu'après avoir dessiné et redessiné mon croquis, j'en reviens toujours à une version épurée, qui est la plus jolie à mon sens. Dès que j'ajoutais des volants, des coutures, de la dentelle, des perles ou des rubans, c'était de trop ! Le seul détail vraiment classe sera que je ferai une doublure rouge, qui se verra quand je bougerai :) La petite robe noire fin-de-siècle et Haute couture, quoi ;)

14 août :

C'est mon avant-dernier jour de vacances et après avoir pas mal avancé dans l'écriture de Palimpsestes III, j'ai eu envie de coudre :) J'ai visité le musée Fin-de-Siècle à Bruxelles où une statue m'a expliqué comment les pièces devaient être coupées^^

IMG-2368.JPG

J'ai trafiqué les pièces d'après le patron du bustier de la Laitière, mais grosso modo il ne m'a servi que pour la ligne de la poitrine et du côté, pour le reste j'ai tout changé :)

DSC03313.JPG

Je les ai coupées dans un coton rouge pour me servir de toile. Sur mon mannequin les proportions ne sont pas les bonnes ; visiblement, il ne comprend pas qu'on puisse faire 107-78-117 comme mensurations :P Sur moi, ça rend mieux qu'ici, où j'ai l'air d'avoir une carrure en 2D, très large de face et mince de côté :D

DSC03314.JPG

DSC03315.JPG

DSC03316.JPG

Ensuite, j'ai essayé cette toile par-dessus le corset que je porterai, et j'ai demandé à Hervé de m'aider: et bien c'est un apprenti très zelé, il est parvenu à refaire l'épinglage comme un chef^^ Une fois la toile rectifiée, j'ai coupé la doublure :

DSC03317.JPG

Ensuite, j'ai coupé trois pièces dans un tissu noir un peu brillant ; elles sont plus grandes, en triangles et avec des pointes pour les bretelles. Dans le dos, je peux faire des plis :

DSC03318.JPG

Et le devant est en "cœur croisé", ainsi le pan plus long va se draper autour de la taille :

DSC03319.JPG

19 août :

Depuis que j'ai commencé j'ai cousu à petits points les plis sur le bustier, et ce soir j'ai commencé à poser les agrafes. Elles servent à fermer sur le côté, et une grande partie d'entre elles seront cachées ensuite par le pan en triangle qui s'attache dans le dos.

DSC03322.JPG

24 août :

J'ai cousu une jupe rouge dans le même tissu que la doublure, et je vais poser dessus, comme sur un canevas, les pièces de la jupe noire. J'ai choisi cette technique notamment parce que je n'ai pas assez de tissus. J'ai commencé par poser une traîne :

DSC03533.JPG

Puis j'ai épinglé un volant de dentelle noire :

DSC03534.JPG

J'ai cousu ce volant, et j'en ai posé un autre par-dessus :

DSC03535.JPG

Ensuite, je pense que je mettrai ce qui me reste de dentelle au bout de la traîne. On verra, pour l'instant, c'est juste épinglé :)

DSC03536.JPG

7 septembre :

J'ai terminé ma robe ! Ce fut long notamment parce que j'ai plein de trucs à faire en ce moment et pas spécialement de temps à accorder à ce projet. J'ai cousu des tonnes de volants pour recouvrir toute la jupe, mais mon appareil photo rechargeait alors je n'ai pas pris de clichés-étape. J'ai mis une ceinture à la jupe, qui est un ruban de velours sur un autre en gros-grain fermé par des agrafes. La jonction entre la jupe et le corsage ne se voit pas parce que le haut recouvre le bas. Il faudra juste que j'épingle dans le dos pour que ça ne remonte pas !

DSC03620.JPG

Voilà la robe portée, mais la photo n'est pas terrible et en plus j'ai eu beaucoup de mal à la mettre : entre le corset qui se ferme dans le dos, le jupon super ajusté, les agrafes sur le côté et les épingles dans le dos, c'était compliqué ! Le jour J, je crois qu'Hervé m'aidera à la mettre :) En tous cas, même si elle est chiante, je trouve qu'elle donne une super silhouette et qu'elle me va vraiment bien^^

DSC03622.JPG

J'ai commencé les accessoires pour la variante "Fourmi" et j'ai terminé les antennes^^ Ce sont deux plumes noires (merci Gasparde^^) montées sur un gros peigne, le tout recouvert d'un galon de ruban plissé et d'une broche en strass.

DSC03625.JPG

La robe et les antennes sur le mannequin :

DSC03626.JPG

Et une photo rapprochée parce qu'avec le noir on ne voit rien des plis !

DSC03627.JPG

12 octobre :

J'ai fait deux longues ailes en tulle mais suis tellement occupée ces derniers temps que je n'ai pas pris de photos de cette dernière étape. Pas grave, il y en aura de belles prises à la soirée !

4 avril 2020 :

Je reprends cette robe pour une conférence sur "Le temps de l'innocence" d'Edith Wharton !

Mais avant de vous montrer les changements, un petite photo de nous deux en "La cigale et la fourmi" :

fancy_16.jpg

Et nous deux au bal d'Urcel !

bal_d_Urcel_novembre_2018.jpg

C'était donc très simple et élégant, mais par moments, au bal d'Urcel, je n'ai pas pu m'empêcher de me sentir trop simple au milieu de la débauche de falbalas qui se déroulait devant nous !

J'ai décidé de changer quelques petits détails par ci par-là, mais j'avoue que le même problème s'est posé à moi qu'au moment de la création : je voulais des fleurs, des rubans, du cliquant, mais tout ce que j'ajoutais était de trop ! Sauf les manches et le décolleté, voici donc le résultat :

J'ai ajouté de toutes petites manches en dentelle noire :

DSC09310.JPG

Elles sont bordées de dentelle et filées d'un élastique, comme ça le bustier tient bien ! J'ai ajouté de gros nœuds de velours décorés de perles :

DSC09311.JPG

Et puis un petit bout de dentelle dans le décolleté :

DSC09312.JPG

(Quand je disais que c'était trop... Après un essayage, j'ai finalement enlevé la dentelle !)

Logo "Melle Mars éditions"

Sur mon dernier roman "Beveridge manor", je n'ai pas fait apparaître de mention de ma maison d'éditions, mais j'en ai tout de même besoin d'un ne serait-ce que pour payer mes impôts :P (Oui, je dois prendre un numéro d'éditeur et donc avoir un nom de maison). J'ai pris le premier truc qui m'est passé par la tête à savoir mon pseudo "Melle Mars" qui me suit depuis que j'ai environ 15 ans ! A l'époque où mon petit frère m'a créé ma première adresse hotmail, j'ai choisi ce nom parce que j'étais alors en train de lire une biographie de l'actrice ; depuis, je l'aime toujours parce que ça peut également faire penser au lièvre de Mars dans "Alice au pays des Merveilles" ainsi qu'à une martienne !

Comme la bibliothèque m'a acheté un exemplaire de "Beveridge manor", ils ont eu besoin d'un reçu, et je me suis dit que ce serait sympa avec un joli logo. J'ai dessiné quelque chose de simple et de classe qui mêle écriture et couture, comme si je cousais les mots !

Qu'en pensez-vous ?

Logo_4.jpg

Corsage de bal 1880

En septembre, le bal d'Hazebrouck sera sur le thème des quatre saisons, époque 1860-1880. Comme j'avais encore bien assez de tissu, j'ai souhaité reprendre ma jupe de Valtesse de la Prune pour le bas et coudre un corsage de soirée. Comme ça, j'aurai une robe à transformation !

Et le thème, avec tout ce rose, sera donc le printemps :)

Mon inspiration première sera les robes roses d'Auguste Toulmouche, et particulièrement ce portrait de Rose Caron :

Rose_Caron__by_Auguste_Toulmouche.jpg

10 septembre :

J'ai eu tout d'abord l'idée de faire une doublure de la bonne taille :

DSC08027.JPG

Et une couche du dessus plus grande afin de faire des plis :

DSC08028.JPG

Mais c'était vraiment moche et chiant, alors j'ai tout coupé à la même taille, et fait un empiècement recouvert de dentelle blanche :

DSC08101.JPG

11 septembre :

Pour cacher les coutures et border le décolleté, j'ai plissé des volants de la même manière que le bas de la jupe :

DSC08099.JPG

Pour le dos, j'ai posé des œillets pour fermer par un ruban lacé :

DSC08102.JPG

Il en manque encore deux en haut et deux en bas.

12 septembre :

J'ai ensuite cousu des petits mancherons pour ne pas avoir les bras totalement nus :

DSC08100.JPG

Et je ne sais pas encore comment je vais les décorer. Sûr qu'il y aura de la dentelle !

15 septembre :

J'ai terminé ! trois jours à coudre toutes les fanfreluches à la main, et c'est tout beau :) Il y a des basques dans le dos, de la dentelle tout le long du décolleté :

DSC08165.JPG

Et devant, j'ai ajouté une petite broche et une troisième rose comme les deux de la jupe. La forme du bustier devant n'est pas tout à fait correct, mais je ne peux pas la refaire. Tant pis, j'imagine qu'en dansant, ça ne se verra pas^^

DSC08166.JPG J'hésite à porter cette robe sans perruque, ce qui serait bien pratique. Après tout, sur le portrait de Toulmouche, on dirait que Rose Caron a les cheveux courts !

7 octobre :

Voilà des photos de moi au bal ! Si je dois reporter cette robe je ferais un nouveau corsage ou essaierai d'arranger celui-là, parce qu'il était trop court et plissait pas mal devant

de_face.jpg

de_dos.jpg

News écrituriales 2019

11 août :

Prochaines médiévales où trouver mes romans : Neufchâteau ! Je ne les connais pas, mais le site a l'air joli :)

Et sinon, je suis très heureuse,parce qu'hier j'ai terminé un nouveau roman ! Il s'intitule Beveridge manor (un jeu de mots que seuls 10 personnes de mon entourage risquent de comprendre^^) et raconte l'histoire d'une jeune restauratrice de tableaux qui découvre un passage vers l'année 1804 ! Entre Retour vers le Futur et Northanger abbey, en quelque sorte^^ Pour l'instant, il est en relecture auprès d'Hervé. Ensuite, je le ferais lire à des amies, et si tout est fini à temps, je le présente au concours annuel des éditions Charleston ! Pour un des thèmes demandés, l'invitation au voyage, il n'est pas précisé qu'on ne pouvait pas parler de voyage... dans le temps^^

5 juillet :

Je devais aller aux médiévales de Comblain-au-Pont ce dimanche, mais malheureusement (ou pas, question de point de vue :D ) mon quartier et la sortie du ring la plus proche de chez moi sont bloqués jusque dimanche soir par le tour de France ! Donc, je reste chez moi, et je me repose, parce que 75000 personnes au bas de chez moi, ça me fait un peu peur :D

17 juin :

J'ai totalement oublié de venir mettre cet article à jour ! Depuis Sedan (de très chouettes médiévales autour et dans le château-fort, j'ai également participé aux médiévales de Feluy le week-end dernier. Vous pourrez me trouver le 29 juin au sabbat des sorcières d'Ellezelles, ainsi que le 7 juillet aux médiévales de Comblain-au-Pont !

6 mai :

Les prochains salons auxquels je participe seront les médiévales de Sedan le 19 mai (je ne connais pas encore) et les Imaginales ! Pour la dixième fois consécutive je me rendrai à Épinal pour dédicacer ! Ce sera du 23 au 26 mai :)

22 avril :

Je sors tout juste de ma quatrième édition à "Trolls et Légendes" ! Encore une fois, beaucoup de belles rencontres, de beaux costumes, et un très beau temps :) Et encore une fois, je vais roupiller pendant quatre jours :D Vous pourrez me retrouver tout d'abord le 30 avril, pour une conférence sur "Les Trois mousquetaires" à la bibliothèque de Laeken, et ensuite le 5 mai à Waterloo pour le Viking Gordon's. C'est un événement que je n'ai encore jamais fait, mais on ne m'en a dit que du bien.

19 février :

"Incroyable Charlotte" a beaucoup plu à la foire du Livre ! Si vous souhaitez le lire, sachez qu'il est sorti en version numérique et que vous pouvez le trouver partout, et tout particulièrement sur la boutique Séma !

8 février :

Aujourd'hui est parue en version numérique l'anthologie "Le Temps revisité" ! Elle sortira en papier bientôt, mais vous pouvez déjà lire ma nouvelle (la première du recueil, en plus !) sur le site de la Fnac et sur Amazon !

28 janvier :

Dès aujourd'hui, vous pouvez commander "Incroyable Charlotte" sur le site de Séma ! Tout beau tout chaud, il vient juste d'être imprimé ! Gasparde et moi l'avons écrit ensemble, et tout est parti de l'idée d'écrire une romance à la façon de Jane Austen, mais du côté français. Que deviennent les mœurs anglaises de l'autre côté de la Manche ? A quoi ressemble une héroïne "Directoire" plutôt que "Régence anglaise" ? Vous le saurez en lisant cette romance historique !

Incroyable Charlotte en précommande

21 janvier :

Depuis 2017 je donne des conférences à la bibliothèque de Laeken, et depuis quelques jours, si vous le souhaitez, vous pouvez les écouter ! La bibliothèque a mis en lien mes trois dernières sur Soundcloud. A télécharger ou écouter sans modération ! (Moi je fais l'impasse : les rares fois où j'ai entendu ma voix, j'ai eu l'impression d'être une gamine attardée)

Autour de Frankenstein, Cyrano de Bergerac et Jane Eyre

11 janvier 2019 :

Bonne année !

En ce début d'année, deux nouvelles à annoncer ! Tout d'abord, comme j'en parlais dans la News numéro 5 (comme Chanel), les éditions Arkhuiris publient un recueil de nouvelles intitulé "Le Temps revisité" dans lequel paraîtra un de mes textes : "Lettres à Revers". Voici la couverture !

couv-temps-revisite.JPG

Et ensuite, après au moins quatre ans depuis que nous avons décidé de ce projet, paraîtra en février "Incroyable Charlotte", une romance qui se déroule pendant le Directoire et que j'ai écrite avec Gasparde ! Elle sera publiée aux éditions Séma et vous pourrez l'avoir pour la Foire du Livre de Bruxelles.

Et voici en avant-première exclusive et mondiale la couverture de ce roman :D !

Premiere_de_couverture_Incroyable_Charlotte.jpg

Elle est belle hein ;) ?

Petite cape d'automne

2 août 2019 :

— J'ai envie de regarder "Northanger abbey", vu que je viens de terminer le roman, ça te dérangerait ? me demande-t-il au moment de choisir le film du soir.

Moi, intérieurement, avec la voix de mon moi de 14 ans : "il est si parfaiiiiit !" Au lieu de ça, je lui réponds très sérieusement :

— Non, pas du tout.

Et me voilà à regarder une adaptation de Jane Austen pour la trouzmillième fois ! (trouzmille, ça veut dire beaucoup). Et me voilà à baver une fois de plus devant les costumes. Cette fois, c'est une petite cape brune qui a retenu tout particulièrement mon attention, au moment où le capitaine Tilney renvoie Catherine chez elle en pleine nuit. Je me suis dit que c'était le genre de petite pièce facile à emporter chez mes parents pour la réaliser, et ça tombait super bien, parce que ma maman m'a prêté les métiers à broder qu'elle n'utilise plus !

J'avais une idée très précise de ce que je voulais, et ma mère m'a aidée pour le début. On a créé le patron ensemble, et elle m'a dessiné les broderies de feuilles de chêne que je souhaitais ! C'est un modèle plutôt 1800-1820, mais en fait, ce genre de cape peut couvrir tout le XIXe siècle. Comme elle est marron, elle va pouvoir réchauffer une bonne partie de mes costumes. Elle n'est pas encore faite que je l'adore déjà !

Voilà l'idée de base :

DSC07822.JPG

Pour broder, j'ai recopié le dessin en symétrie grâce à une table lumineuse, et il m'a suffi de repasser les lignes au point droit :

DSC07823.JPG

Ensuite, j'ai simplement enlevé le papier ! Une opération simple, donc, mais longue, à la pince à épiler^^

DSC07819.JPG

6 août :

j'ai terminé ! Elle est doublée de laine grise, avec un biais en coton brun, et un col en ruban violet qui se ferme avec un gros nœud :

DSC07833.JPG

L’année 2018 en costumes

L’an dernier, j’avais fait un récapitulatif de tous les costumes réalisés. C’est plutôt intéressant à analyser après coup alors je recommence !

En 2017, j’avais cousu :

  • 3 corsets,
  • 11 robes (dont 6 Régence anglaises),
  • 3 costumes pour Hervé,
  • 5 vêtements de tous les jours,
  • 8 chapeaux,
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

J’avais également retapé ou complété 6 costumes. Ce qui fait 22 costumes neufs :)

En 2018, j’ai cousu :

  • 18 robes (dont quatre Régence anglaise)
  • 2 costumes pour Hervé
  • 2 vêtements de tous les jours
  • 7 chapeaux (dont 6 coiffes)
  • et un nombre tout aussi conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 22 costumes neufs également !

On pourrait penser que j’exagère sur les robes, mais je n’ai cousu que des trucs que je n’avais pas déjà et que je pourrais replacer plus tard. J’ai également retapé/réutilisé beaucoup plus de costumes qu’en 2017. Si j’en crois mon planning, on passe de 6 costumes refaits à 12, et je ne compte pas ceux d’Hervé dont la garde-robe plutôt complète aura de moins en moins besoin d’ajouts ! Disons qu’il a deux tenues Renaissances, une tenue XVIIè, une tenue XVIIIè, trois tenues Régences, et plusieurs pantalons et gilets qui couvrent le XIXè et le début du XXè siècle. Avec ça, il est paré :)

Dans l’ordre chronologique, j’ai fait :

Ces trois robes Renaissance étaient prévues pour le mois de juillet.

J’ai cousu pour le XVIIè :

Pour le XVIIIè, on en trouve aussi trois, mais assez différentes :

Pour le Régency, j’ai pas mal baissé, mais j’exagère quand même avec :

Bon, il faut dire aussi que c’est une période pas trop difficile à reproduire et peu gourmande en tissu.

Pour mes conférences, j’ai fait Mary Shelley et Charlotte Brontë, pour un bal victorien, j’ai cousu une robe de bal 1860 ; pour la foire du Livre j’étais une suffragette du temps et pour Aliquam Amentis je me suis fait une robe 1910 rose puis une robe années 20 bleue et or.

Je n’ai pas réussi à tenir ma bonne résolution en ce qui concerne l’inversion vêtements du quotidien/costumes historiques, notamment parce que je passe tous les jours ou presque devant un magasin de tissu d’ameublement qui déstocke, et qu’on peut difficilement faire du quotidien avec ça :)

Sinon globalement, j’ai plutôt baissé en projets, et j’ai surtout baissé le nombre de costumes « pour le plaisir », c’est-à-dire réalisés sans occasion spéciale. Il n’y a que les dernières robes Regency dedans, tous les autres étaient pour des événements précis.

J’ai également divisé mon budget fournitures par deux, et j’apprends enfin à utiliser ce que j’ai :)

2019 sera une années très riche en nombre de costumes à porter, notamment parce que j’ai créé un cercle (dont je parlerai plus tard), mais pas riche en nombre de créations à produire : j’arrive de mieux en mieux à réutiliser ce que j’ai !

Mes bonnes résolutions seront de continuer à respecter mon billet sur le féminisme et le costume historique, (j'y suis déjà bien parvenue avec la création du Cercle des Costumes disparates) et de diviser le budget tissus par deux !

Charlotte Brontë - Jane Eyre

Dans un mois je donne une conférence sur Jane Eyre. Mon costume me servira à plusieurs occasions, je le porterai également à un bal 1830-1860, s'il est réussi. Pour le créer j'ai souhaité inventer mon modèle, et non pas le recopier cette fois. Ce sera mon interprétation du personnage, et l'occasion de m'atteler à des défis couture parce que j'y ai intégré des choses compliquées ou que je n'ai encore jamais faites. Il sera coupé dans un taffetas cuivre que je trouve très joli, avec une boucle de ceinture cuivrée et un col du XIXe offert par môman. C'est du matériel que j'avais déjà, je ne voulais pas acheter (il va tout de même me falloir une fermeture éclair ; je ne veux pas m'embêter avec des agrafes).

Pour le créer, j'ai regardé des dizaines d'illustrations d'époques et de captures d'écran de film afin de trouver ce que j'aimais le mieux. Il aura une taille droite et des manches plutôt resserrés en haut du bras parce que je trouve que les manches larges ne me vont pas. La jupe sera simple, mais le haut de la robe très travaillé, et j'ajouterai une ceinture. Voilà, j'espère que je vais réussir à faire ce que j'ai dans la tête !

DSC06136.JPG

20 octobre 2018 :

Première étape, le haut, coupé également dans de la doublure et d'après les pièces de la Laitière :

DSC06137.JPG

Le décolleté est calqué sur le col pour que ce soit parfait :

DSC06138.JPG

J'ai ajouté des manches évasées :

DSC06140.JPG

Puis j'ai posé des volants de ruchés sous le col et au bord des manches, et cousu la jupe (démontée une fois parce que pas assez d'ampleur !)

DSC06171.JPG

24 octobre :

Autour du col, pour que ça fasse fini, j'ai mis un petit galon de dentelle beige :

DSC06172.JPG

Galon que j'ai posé également sur les manches, sur un biais et sous un bouton pour faire mignon :

DSC06175.JPG

Plus ça allait, plus je me suis éloignée de mon modèle d'origine parce que ça ne convenait pas. A chaque étape de décoration, j'ai demandé l'avis d'Hervé, et cette robe est en quelque sorte une création conjointe :) Les ruchés, la dentelle au bord du col, les petits boutons, tout ça, ce sont ses idées !

26 octobre :

Ce soit, après avoir cousu toute la décoration à la main, je suis en train de poser la fermeture éclair. C'est long !

DSC06173.JPG

27 octobre :

J'ai terminé ma robe ! Comme j'ai coupé mes cheveux samedi dernier et que je ne peux plus les attacher (l'arrière est vraiment court), j'ai fabriqué une coiffe pour cacher ma coupe moderne. C'est, comme pour la robe, un modèle qui mélange pas mal d'inspirations :

DSC06285.JPG

Elle est formée d'un pan de jupe en dentelle, de deux serre-tête, de rubans noirs et marrons ainsi que de petite boules au crochet découpées sur un abat-jour^^

31 octobre :

Dans le "Jane Eyre" que je vais présenter, Mia Wasizyva porte une cape que je trouve très jolie ; comme il va faire froid et que j'ai deux tissus qui vont bien, je couds moi aussi une cape !

Elle est en laine, une laine noire unie et une laine écossaise : comme le dessus et le dessous sont faits des mêmes pièces, elle est réversible ! Par contre je n'avais pas assez de tissu pour faire plus long.

Voilà les pièces juste épinglées ; la cape se compose d'un demi-cercle (c'est pas assez, pour la prochaine je ferai plus large) et d'une capuche en deux pièces (un genre de triangle courbé sur un coin) :

DSC06289.JPG

1er novembre :

Pour la fermer, j'ai natté du coton et des petites boules au crochet, le tout formant brandebourgs en haut :

DSC06290.JPG

27 novembre :

Voilà des photos de moi un peu avant la conférence !

DSC06368.JPG

DSC06395.JPG

DSC06387.JPG

Et comme je me suis aperçue en les regardant qu'il y avait un problème avec la crinoline, j'ai arrangé ça ! J'ai coupé dans une autre crinoline qui n'allait avec aucune de mes robes (une grande traîne 1870) et j'ai cousu un anneau supplémentaire en bas :

DSC06411.JPG

Ensuite j'ai remonté le tulle et ai ajouté plusieurs couches pour donner une jolie silhouette :

DSC06412.JPG

Et voilà, plus de problème !

DSC06413.JPG

News écrituriales V

14 juillet 2018 :

En décembre prochain (normalement), une de mes nouvelles va être publiée dans une anthologie aux éditions Arkuiris !

C'est une nouvelle qui fait partie de mon futur recueil (y a le temps, il est loin d'être fini). Celui-ci s'appellera Synesthésies et j'en ai déjà parlé dans les news IV.

Lettres à Revers liera les univers de Mme de Sévigné et de Jean-Philippe Rameau, sur le thème du "temps revisité", donc !

A part ça, je n'écris pas beaucoup en ce moment, parce que (ouf) Aénore a été annulé et je fais une pause, mais j'ai quand même trois projets en même temps : D'abord je dois corriger Novalys qui doit paraître l'an prochain chez Séma, Ensuite j'ai commencé une nouvelle de Synesthésies autour de Mary Shelley et Elvis Presley, et ensuite je réfléchis à un nouveau roman qui devrait être assez dense et original. Le voyage dans le temps sera toujours le thème central, mais d'une manière bien différente de celle traitée dans Palimpsestes ou Les Chercheurs du Temps. Ce sera plus sérieux et intime.

25 août 2018 :

L'anthologie Nutty Circus est sortie ! Vous pouvez l'acheter ici : http://nutty-sheep.com/ Je vous conseille de vous l'offrir en e-book, comme ça vous n'aurez pas à avoir cette immondice de couverture sous les yeux :D Cela dit, vous pouvez aussi l'acheter en version papier, comme ça ça me fait plus de sous : dans ce cas, vous pouvez brûler cet affreux mouton psychopathe héhé ! Oui parce que les textes, ils sont bons^^

23 septembre :

Le 6 octobre prochain, je serai pour la première fois aux Halliennales ! On y trouvera tous mes romans, dont les derniers "Les Chercheurs du Temps" et le tome III de Palimpsestes ! A propos de ce dernier, OmbreBones vient d'en faire une super chronique :)

Palimpsestes

1er février 2014:

J'ai terminé Palimpsestes il y a deux semaines, largement à temps pour la Foire du livre de Bruxelles, et suffisamment en avance aussi pour pouvoir avoir des retours :) J'en ai eu trois, globalement bons, et les défauts que mes amies ont relevés m'ont aidée à l'améliorer! J'espère vraiment qu'il sera publié, j'en suis fière, et j’aimerais vraiment pourvoir en discuter avec des lecteurs :) Parfois le soir, je m'imagine en conférence, et invente les questions que l'on pourrait me poser... Mais maintenant je me sens toute vide, ça me fait comme avant Novalys, cette impression d'avoir mille idées mais qu'aucune ne s'accorde avec une autre, et ne serait suffisamment intéressante pour faire un roman. J'ai l'impression, depuis Bordemarge, d'avoir été prise dans un engrenage, et de ne plus pouvoir vivre sans un gros roman sur le feu! C'est très bizarre, d'autant que quand j'en ai un, je n'ai qu'une hâte, l'avoir terminé :)

25 août 2016 :

Le premier tome de "Palimpsestes" est paru en février de l'année dernière, pile un an après l'avoir terminé ! Je l'ai présenté principalement à la Foire du Livre de Bruxelles et au Salon du Livre à Paris, où il a plutôt bien marché :) Je n'ai pas eu beaucoup de retours mais globalement, ils étaient tous bons, voire très bons, j'ai même été le coup de cœur de De fil en Histoire ! Aujourd'hui c'est la dernière limite pour terminer le tome II, que je dois envoyer à la fin du mois. J'avoue que ça me stresse beaucoup parce que pour la première fois, je n'ai pas du tout envie de m'y mettre. Ce n'est pas que je n'aime pas écrire cette histoire, bien au contraire, c'est surtout que depuis presque un an je vis avec un monsieur formidable qui me donne envie de faire un millier d'autres choses. Avant, j'écrivais surtout pour pallier à ma déprime, et étant seule, j'avais largement le temps d'écrire, en plus de mes autres activités, notamment la couture. Maintenant, il me faut faire des choix, et il m'est arrivé quelques fois cet été de préférer créer des costumes que de me remettre aux corrections ! Mais bon, j'ai un week-end qui se profile à l'horizon, je peux le faire, je vais le faire !!!

28 mai 2017 :

Le second tome de Palimpsestes est sorti en février dernier (désolée du retard^^) et en est à sa seconde critique, également de "De fil en histoire"! Je suis en train d'écrire le tome III, mais j'avoue que je n'avance pas très vite :)

13 décembre 2017 :

Le tome III en est aux dernières étapes ! J'ai terminé le manuscrit à la fin novembre, et là nous n'en sommes plus qu'aux dernières corrections. Hier, j'ai vu pour la première fois la couverture de ce tome, et même si je n'imaginais pas mon navire temporel comme ça, j'avoue que c'est super beau ! Il sortira pour la foire du livre de Bruxelles en février, en même temps que "Les Chercheurs du Temps", ce qui fait deux romans sur le voyage dans le temps ! J'ai hâte, et en plus, je vais pouvoir ajouter deux roses à mon tatouage :)

16 mai 2018 :

La trilogie est publiée entièrement depuis février dernier ! (J'ai complètement oublié de suivre cet article.) Je suis contente parce que même si ça a pris du temps, je me rends compte que je suis capable d'écrire trois tomes avec les mêmes personnages et dans le même univers : il faut dire que l'histoire s'y prêtait bien, le voyage dans le temps, c'est tellement riche ! Cela dit, je ne me remettrais pas de sitôt à une trilogie/saga. Même si les univers de Bordemarge/les Chercheurs du Temps/Novalys sont liés, les histoires sont très différentes et les personnages également. Je crois que ça m'ennuierait beaucoup d'écrire trois tomes et plus exactement dans la même lignée : si j'avais tellement à écrire, je ferais un seul gros tome.

News écrituriales IV

Depuis le mois dernier mon avancée sur Aénore (Titre provisoire : Soie et Sang, j'espère qu'on va pas me le piquer çui-là) se fait lentement mais sûrement : j'ai écrit les 50 premières pages du premier tome.

Le souci c'est que je n'ai pas trop envie d'écrire ce roman et que les idées se bousculent dans ma tête. Comme je n'ai pas le temps du tout d'écrire un nouveau roman en même temps, je me concentre sur des nouvelles, qui me permettent d'explorer de nouvelles pistes, d'écrire vite et en même de répondre à des appels à textes.

J'ai depuis l'an dernier il me semble un projet intitulé "Synesthésies" (encore un titre imprononçable et compliqué, désolée^^) qui réunit des nouvelles très différentes les unes des autres sous un thème commun, la synesthésie, donc :) Elles rendent chaque fois hommage à un auteur que j'aime et à autre artiste, peintre ou musicien pour la plupart.

Pour l'instant, j'ai écrit :

  • Inspiration (Austen et Gainsborough)
  • L'abbaye aux corbeaux (Poe et Friedrich)
  • La princesse, l'ogre et l'ermite (Le Prince de Beaumont et Vigée-Lebrun)
  • Pauline, un soir d'été (Zola et Morisot)
  • Tes larmes pour prix (Gautier et Doré)
  • Lettres à Revers (Sévigné et Rameau)
  • Spaceboy (Verne et Bowie)

J'ai envoyé Lettres à Revers à un appel à textes et la réponse a été "la meilleure nouvelle que j'ai lue depuis longtemps", ce qui m'a fait tellement plaisir (d'autant que j'ai écrit sous pseudanonyme) que je n'ai plus pensé qu'à écrire de nouveau : aussi j'ai terminé Spaceboy ce matin, qui aura été écrit en trois heures ! Bon certes, le texte fait trois pages, mais tout de même :D Maintenant, j'ai Spaceman dans la tête, et la chanson ne veut pas partir :) C'est pas très grave, je l'adore ! Les prochaines nouvelles seront normalement sur les duos Hoffman/Offenbach et Shelley/Presley : de l'association la plus évidente à la moins évidente !

News écrituriales III

26 février 2018 :

Bonjour à tous !

Je sais je sais, je n'écris pas assez... Le dernier point sur mes bouquins date d'il y a deux ans ! Quelle catastrophe :P

Je sors de quatre jours à la Foire du livre de Bruxelles et je vais essayer de faire un petit récapitulatif. Cette année sortaient deux de mes romans ! D'un côté le troisième tome de Palimpsestes, intitulé Anachronisme, aux éditions du Chat Noir, et de l'autre, "Les Chercheurs du Temps" aux éditions Séma. Les Chercheurs du temps, que j'avais déjà publiés ici par chapitre il y a quelques années, ont trouvé une maison d'édition à leur mesure, qui a fait à mon roman une couverture d'enfer et un accueil fracassant ! Voyez plutôt :

les-chercheurs-du-temps-1038011.jpg

Le roman a super bien marché, mieux peut-être que tous les autres, et j'en suis super contente ! On va enfin pouvoir lire les aventures de Clarence et Roxane :)

Mais Anachronisme n'est pas en reste, il a aussi eu beaucoup de succès ! J'ai d'ailleurs vendu une dizaine de trilogies, ce à quoi je ne m'attendait pas du tout.

25286936_10212285915955332_1095445568_n.jpg

La Foire du livre de Bruxelles est un de mes salons préférés avec les Imaginales et Trolls et légendes ; mais la foire, ce n'est pas seulement vendre des livres, c'est avant tout de super rencontres et des idées qui fusent dans tous les sens ! Deux idées de romans sont nées ce week-end :

Une préquelle de préquelle de Bordemarge, avec la mère de Clarence que l'on voit dans les Chercheurs du Temps, (oui je sais, je ne suis pas compliquée du tout moi, j'écris mes histoires à l'envers :D )

et un roman jeunesse avec les élèves d'un atelier de stylisme !

Sinon, j'en ai toujours quatre en cours :

  • Aénore (titre provisoire) , un pavé fantasy qui court depuis trois ans maintenant, dont j'ai écrit une vingtaine de pages,
  • En chair et en noces (titre provisoire), une romance régence anglaise à quatre mains, dont on a que le début,
  • Novalys, la suite de Bordemarge, que je dois relire et revoir, et qui devrait être publié chez Séma en 2019
  • et Incroyable Charlotte, romance Directoire à quatre mains, qui là est tout beau tout chaud, et qui est en attente de lecture chez Séma.

A partir de maintenant, je vais essayer de donner des nouvelles plus fréquemment^^

L'écriture pour ne pas me rendre folle

Je ne remercierais jamais assez mes parents de m'avoir laissé étudier ce que je souhaitais, et à mon père de m'avoir laissé la liberté de prendre les livres que je voulais dans sa bibliothèque, sans censure ni commentaire. J'ai beaucoup lu, beaucoup appris, beaucoup rêvé, et j'ai grandi, en grande partie, grâce aux livres.

Mais pour 80% de bonheur que m'a apporté toute cette culture, je dois avouer qu'il y a bien 20% de négatif. La culture, ça peut faire mal. Quand on se réveille un matin en se rendant compte que jamais on ne pourra visiter tous les pays qu'on a découverts, qu'on ne pourra pas être à la fois actrice, chirurgienne ou avocate, qu'on n'aura jamais le temps d'étudier toutes les disciplines qui nous passionnent, ça fait mal. Me rendre compte un matin que mes ambitions sont trop grandes pour cette société étriquée, que j'ai si bien marché sur les chemins de traverse de la lecture que je suis devenue trop différente des autres, que j'ai entrevu dans toutes ces pages l'immensité de l'espace sans espérer la voir un jour, que mes rêves sont bien trop grands pour être jamais réalisés, que mon esprit, même, s'est élargi au point de ne plus rentrer dans la boîte hermétique dans laquelle le monde souhaite le ranger, cela fait mal. Cela m'a fait mal à tel point que je me suis dit, en sortant de mes études, et en me rendant compte que je devais choisir une seule vie, un seul métier, qu'il ne me restait que deux solutions pour ne pas devenir folle : me foutre en l'air, ou faire avec. Et je ne voulais ni l'un ni l'autre. Je savais qu'aucune de ces solutions ne me conviendrait.

Mais, par bonheur, même si c'était tard, j'ai trouvé une troisième voie, celle de l'écriture. Je n'envisageais pas, à seize ans, que l'écriture puisse être la solution à tout ce que la culture m'avait apporté comme problèmes. Aujourd'hui, je peux déverser mon trop-plein d'idées dans mes intrigues, mon trop-plein d'émotions dans mes dialogues, envisager les métiers que je n'ai pas pu faire, étudier les disciplines qui me passionnent à travers mes personnages, créer les étoiles, de nouveaux mondes, ressusciter d'anciennes époques. Je peux écrire toutes les vies alternatives que je ne pourrais jamais vivre et cesser de regretter d'avoir dû faire des choix, d'avoir fermé des portes. Grâce à l'écriture, j'ai compris que mes choix me définissent aujourd'hui, et je ne me sens plus enfermée dans mon monde ni dans ma tête.

Les Chercheurs du Temps

21 octobre 2015 :

J'ai la grande joie de vous annoncer que parait sur Amazon mon roman "Les Chercheurs du Temps", dont les onze épisodes constituent la préquelle de Bordemarge! Pour le trouver c'est très simple, on se rend sur Amazon :D C'est donc une version numérique, en attendant, un jour, peut-être qu'il y aura une version papier! Ce qui est sûr, c'est que je suis très heureuse de le partager enfin, car cela fait près de cinq ans que j'ai commencé à l'écrire!

1er mai 2017 :

Honte sur moi, je n'ai plus mis grand chose à jour sur ce blog côté écriture. Pourtant j'ai plein de nouvelles, dont une super, à savoir que "Les Chercheurs du Temps" vont être publiés chez SEMA ! Dans une vraie maison d'édition, et avec un épisode inédit ;)

News écrituriales I

16 juillet 2016 :

La majeure partie de mon activité est l'écriture mais pourtant ce blog n'est rempli que de chiffons^^ Il faut dire que donner des nouvelles régulièrement dans ce domaine est un peu compliqué... Imaginez: "Aujourd'hui, j'ai écrit un chapitre". "Aujourd'hui, j'ai corrigé le chapitre écrit hier". "Aujourd'hui, j'ai effacé le chapitre écrit avant-hier parce que je suis trop nulle" ou encore "Aujourd'hui, j'ai mangé trois chamallows"... C'est vraiment très intéressant et ça se prête aux photos et à la discussion, c'est sûr :D !

Mais aujourd'hui, j'ai plein de trucs à dire! Tout d'abord, je dois envoyer au Chat Noir le texte de Palimpsestes II avant l'été. Mmmh, ça va être tendu du slip, parce que j'ai rien foutu depuis des mois, que je pars une semaine en vacances et que je suis super heureuse en ce moment. Le rapport ? Quand je vais bien, j'ai beaucoup plus de mal à écrire. J'ai pondu Bordemarge en six mois (je travaillais à temps plein), alors que je déprimais sévèrement. J'ai écrit "Rose Soie" en un mois parce que j'étais en train de rompre, et j'ai sorti le premier jet de "Palimpsestes" en quinze jours durant un NANOWRIMO où j'étais au chômage. Les trois fois, je n'allais pas bien, et je n'avais personne dans ma vie. Or là, je vais très bien, j'ai un amoureux et toujours envie de faire mille autres choses que d'écrire (genre coudre, aller dans des musées ou faire des tatouages)^^ Mais bon, je me connais, en août je vais me défoncer, ne plus sortir et hop, ce sera fini! Surtout qu'il ne me reste que des pages à réviser, car les 50 premières sont déjà écrites, et que le reste du texte est juste dans le désordre :)

Autre nouvelle, et encore plus importante, j'ai signé récemment des contrats pour une trilogie de fantasy chez Bragelonne ! J'ai tellement hâte de me mettre à l'écrire ! Ce sera très influencé par l'Histoire (en particulier la Renaissance et Shakespeare), très dense et très plein de cadavres^^ Je vous préviens, ça va roxer du poney !!!

Le pire dans tout ça ? Alors que j'avais totalement laissé tomber l'idée d'une romance pour Milady, il y a environ un mois, j'ai trouvé une idée excellente que mon éditrice aime beaucoup ! Donc voilà, si je l'écrit, ce sera au minimum dans quatre ans... Et dire que fut un temps je me plaignais de ne plus avoir d'idées !

Salopette d'artiste fin-de-siècle

J'ai fait chier mon copain pour qu'il me trouve deux idées cools de costume pour le salon du Livre en mars: c'est qu'à Bruxelles je me suis rappelée à quel point il pouvait y faire chaud, et combien ça pouvait être chiant mes idées loufoques pleines de contraintes pour assurer un minimum auprès des lecteurs^^ Il me faut donc quelque chose de simple : avec des couches pour la température, pas de faux-cul qui entraînent les bouquins en passant entre les tables, pas de traîne sur laquelle les gens marchent, pas de corset étouffant pas de talons hauts pas de jupons empêcheurs de pisser en rond et si possible avec un chapeau histoire de cacher mes cheveux qui graissent trop vite sous la chaleur des spots et l'énervement.

Il a donc eu l'idée parfaite que je me costume en Clara, héroïne de Palimpsestes, mais quand elle travaille à ses tableaux. La silhouette sera donc celle d'une artiste bohème avec foulard et/ou casquette de Gavroche, modernisée pour coller avec les "couches temporelles" de mon roman.

Une fois n'est pas coutume, j'ai décidé d'utiliser un patron ! Parce que je n'en ai pas pour les pantalons et que je souhaite pouvoir m'en resservir par la suite, j'ai acheté ce patron-là chez Burda, qui propose des variantes bien différentes:

I-Grande-11822-patron-de-pantalon-burda-6856.net.jpg

Je trouve les deux modèles super et compte faire celui de droite en lainage marron. On va chercher le tissu demain, et aujourd'hui je me contente de couper les pièces et d'apprendre un peu comment il fonctionne! Pour ça j'ai d'ailleurs appelé ma maman ce matin, elle, les patrons, elle maîtrise ça à fond :P

10 mars:

J'ai trouvé tout le matériel hier et ai pu enfin commencer! Mais comme un pantalon c'est difficile à accrocher sur le mannequin, je n'ai fait de photos qu'une fois la partie pantalon terminée et portée:

IMG_20160309_192905.jpg

IMG_20160309_192839.jpg

J'avais peur qu'il soit trop petit parce que les mesures étaient juste de deux cm alors j'ai augmenté les surplus, mais au final il est un poil trop grand justement :) Je me suis contentée d'ajuster la taille et plus tard je le ferai à la ceinture, j'aime le côté large, je me sens à l'aise et je trouve ça rigolo !

11 mars:

J'ai terminé! j'aurais mis trois matinées pour le faire, tout de même^^ Ce que je peux dire c'est que je vais recommencer l'expérience du patron! C'est vraiment agréable en fait, pour peu qu'on prenne la peine de bien faire les choses dans l'ordre et de lire correctement :P Tout se met en place et j'ai appris de nouvelles techniques :) La seule chose c'est qu'il faut bien vérifier si c'est la bonne taille parce que j'ai du reprendre la ceinture deux fois.

IMG_20160311_122826.jpg

IMG_20160311_122908.jpg

IMG_20160311_122845.jpg

Je suis particulièrement fière de mes passants et de mes bretelles^^ Je vais faire si j'ai le temps des photos du costume avec la casquette que je vais commencer!

Portrait de Jane Austen

Pour la lettre J de l'Alphabet Costumé, je vais poser en tant que Jane Austen sur son portrait le plus connu !

jane-austen-garticle.jpg

Pour ça, j'ai cousu sa robe et son bonnet :)

12 mai :

Pour la robe, j'ai commencé par couper les pièces en prenant pour base mon patron de d'habitude, celui parfaitement à ma taille.

DSC04895.JPG

DSC04896.JPG

Pour la jupe, j'ai cousu un rectangle en lui faisant des plis dans le dos. Sur l'envers, qu'on voit là, j'ai cousu un biais pour pouvoir y passer un élastique.

DSC04897.JPG

L'élastique, c'est pas historique, mais il y a fort à parier que si Jane Austen avait connu cette merveille de la technologie elle ne s'en serait pas privée, puisque comme ça, ça tombe parfaitement, et puis nouer un lien dans le dos c'est chiant :P

DSC04898.JPG

J'ai décidé de faire une chemise indépendante, même si visiblement sur le portrait la mousseline blanche est cousue à la robe. Comme ça je pourrais la réutiliser ! Là encore, j'ai mis un petit élastique^^

DSC04899.JPG

Puis j'ai fait des fentes sur les côtés pour pouvoir l'enfiler:

DSC04900.JPG

Voilà ce que ça donne sur le mannequin !

DSC04901.JPG

Et puis finalement avec la ceinture et le petit bonnet :) Ce dernier c'est juste un cercle avec de la dentelle plissée au bord, resserré par un lien à l'arrière.

DSC04902.JPG

J'ai hâte de faire la photo pour montrer ça ! Quand je la porte tout tombe parfaitement, là comme le mannequin est cassé niveau poitrine c'est pas ça ;)

18 mai:

Voilà le portrait ! Nom de Zeus, ce que je suis sexy, ça fait peur^^

Portrait.jpg

Nouvelles écrituriales

J'essaie de parler un peu plus de mon actualité littéraire (comme ça fait classe comme expression :D ) d'autant que j'ai pas le temps en ce moment de coudre, donc du coup, pas d'article plein de jolies images^^ Alors, plein de bonnes nouvelles! (Hormis le fait que je suis de nouveau célibataire)

  • Déjà, j'ai trouvé un boulot! C'est un temps partiel (ce qui me laissera du temps pour écrire) dans une association d'entraide scolaire. L'ambiance est bonne, les conditions de travail aussi. Il n'y a pas de collègues cons; au contraire ce sont quasiment tous retraités sur-diplômés (prof de français, ingénieur en informatique, doctorant de maths...), Il n'y a pas Internet, on bosse avec des Liiivres, rendez-vous compte :D, et si je n'ai commencé que lundi dernier, je peux déjà dire que j'adore mon boulot. En plus, c'est un CDI!
  • J'ai reçu des sous! Pas énormément, certes, mais entre ça et mon boulot je peux enfin respirer de ce côté.
  • Ce week-end, je vais au Salon du Livre à Paris. Pas besoin d'épiloguer, pour un tas de raisons, ça me rend heureuse^^
  • Pareil, si tout se passe bien, je vais à Trolls et Légendes début avril,
  • J'ai terminé d'écrire la murder et ai enfin réussi à me mettre à mes corrections du Scénario Parfait.
  • Je suis sur un nouveau projet Top secret ;)
  • Eeeeeeeeeeeet j'ai une très bonne nouvelle pour un de mes romans, mais je ne peux rien dire de plus tant que ce n'est pas fait, on ne sait jamais, je n'aimerais pas tenter le mauvais sort^^

Bref, tout roule! Et finalement, c'est pas plus mal que je soies toute seule pour tenir tout ça :P

- page 1 de 3