Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse et plein d'autres choses encore.

Mot-clé - Laura Richis

Fil des billets - Fil des commentaires

L’année 2018 en costumes

L’an dernier, j’avais fait un récapitulatif de tous les costumes réalisés. C’est plutôt intéressant à analyser après coup alors je recommence !

En 2017, j’avais cousu :

  • 3 corsets,
  • 11 robes (dont 6 Régence anglaises),
  • 3 costumes pour Hervé,
  • 5 vêtements de tous les jours,
  • 8 chapeaux,
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

J’avais également retapé ou complété 6 costumes. Ce qui fait 22 costumes neufs :)

En 2018, j’ai cousu :

  • 18 robes (dont quatre Régence anglaise)
  • 2 costumes pour Hervé
  • 2 vêtements de tous les jours
  • 7 chapeaux (dont 6 coiffes)
  • et un nombre tout aussi conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 22 costumes neufs également !

On pourrait penser que j’exagère sur les robes, mais je n’ai cousu que des trucs que je n’avais pas déjà et que je pourrais replacer plus tard. J’ai également retapé/réutilisé beaucoup plus de costumes qu’en 2017. Si j’en crois mon planning, on passe de 6 costumes refaits à 12, et je ne compte pas ceux d’Hervé dont la garde-robe plutôt complète aura de moins en moins besoin d’ajouts ! Disons qu’il a deux tenues Renaissances, une tenue XVIIè, une tenue XVIIIè, trois tenues Régences, et plusieurs pantalons et gilets qui couvrent le XIXè et le début du XXè siècle. Avec ça, il est paré :)

Dans l’ordre chronologique, j’ai fait :

Ces trois robes Renaissance étaient prévues pour le mois de juillet.

J’ai cousu pour le XVIIè :

Pour le XVIIIè, on en trouve aussi trois, mais assez différentes :

Pour le Régency, j’ai pas mal baissé, mais j’exagère quand même avec :

Bon, il faut dire aussi que c’est une période pas trop difficile à reproduire et peu gourmande en tissu.

Pour mes conférences, j’ai fait Mary Shelley et Charlotte Brontë, pour un bal victorien, j’ai cousu une robe de bal 1860 ; pour la foire du Livre j’étais une suffragette du temps et pour Aliquam Amentis je me suis fait une robe 1910 rose puis une robe années 20 bleue et or.

Je n’ai pas réussi à tenir ma bonne résolution en ce qui concerne l’inversion vêtements du quotidien/costumes historiques, notamment parce que je passe tous les jours ou presque devant un magasin de tissu d’ameublement qui déstocke, et qu’on peut difficilement faire du quotidien avec ça :)

Sinon globalement, j’ai plutôt baissé en projets, et j’ai surtout baissé le nombre de costumes « pour le plaisir », c’est-à-dire réalisés sans occasion spéciale. Il n’y a que les dernières robes Regency dedans, tous les autres étaient pour des événements précis.

J’ai également divisé mon budget fournitures par deux, et j’apprends enfin à utiliser ce que j’ai :)

2019 sera une années très riche en nombre de costumes à porter, notamment parce que j’ai créé un cercle (dont je parlerai plus tard), mais pas riche en nombre de créations à produire : j’arrive de mieux en mieux à réutiliser ce que j’ai !

Mes bonnes résolutions seront de continuer à respecter mon billet sur le féminisme et le costume historique, (j'y suis déjà bien parvenue avec la création du Cercle des Costumes disparates) et de diviser le budget tissus par deux !

Laura Richis dans "Le parfum"

J'ai toujours beaucoup aimé ce roman, et même si autour de moi on a beaucoup décrié ce film dont l'adaptation est réputée "casse-gueule", je l'apprécie également. Adolescente, quand le film est sorti, mon cœur balançait entre Alan Rickman (évidemment^^) et Rachel Hurd-Wood, que je trouvais sublime (les longs cheveux roux, sans doute !). Aujourd'hui j'ai réuni tout le matériel pour faire un de ses costumes :

filmz.ru_f_4496__1_.jpg

14 octobre 2018 :

Je n'aurais que le pierrot à faire, car la jupe du dessous est celle de mon dernier costume en date : Roxane dans ''Cyrano de Bergerac'' ! De plus, comme j'ai déjà une robe dans ce même tissu vert, je pourrais mixer entre les jupes, manteaux de robe et pièces d'estomac ! Pour couper les pièces, je me suis servie d'un patron réalisé pour ma révolutionnaire mais dont je ne m'étais finalement pas servie. J'ai allongé les basques et agrandi un peu les manches.

DSC06087.JPG

J'ai épinglé ces pièces pour l'essayer et être sûre que ce serait parfait. J'ai toujours beaucoup de mal à reproduire les silhouettes des costumes corsetés, car elles changent en fonction de la forme du corset, justement : on ne peut pas improviser sinon ça tombe mal à tous les coups.

DSC06093.JPG

Avec ma jupe jaune et la pièce d'estomac de ma robe verte, c'est déjà pas mal :) Mais j'ai vraiment envie de reproduire les ruchés du modèle d'origine : ça va être long, mais marrant à faire !

DSC06095.JPG

Ensuite, une fois que les pièces étaient bonnes, je les ai recopiées dans un vieux drap blanc tout doux, pour la doublure.

DSC06096.JPG

16 octobre :

Comme prévu, coudre les ruchés a été long et en plusieurs étapes : couper une bande destinée à être réduite par deux, la froncer, puis la coudre à la machine avec le galon doré et la repasser. Ici, elle est posée sur la robe et je dois encore la coudre :

DSC06104.JPG

Pour la dentelle, j'ai cousu des manchettes amovibles resserrées par un élastique : elles sont plus longues que mes précédentes parce que sinon on ne les voyait pas sous les engageantes :)

DSC06106.JPG

17 octobre :

J'ai terminé ! Hier devant la télé j'ai cousu tous les ruchés et fabriqué la pièce d'estomac :

DSC06108.JPG

C'était vraiment chouette à faire ! Et je trouve que ça rend bien :

DSC06111.JPG

(Encore une fois, c'est mieux sur moi que sur mon mannequin :) Je prendrais des photos avant de partir dîner ! J'ai retrouvé dans mes affaires un collier que j'adore mais qui n'allait avec rien; ici il va parfaitement je trouve :) Pour m'amuser, j'ai cousu trois gros nœuds dans le même tissu que la jupe et les ai épinglés sur le dos de ma première pièce d'estomac. Ils me permettront de changer un peu, même si c'est moins délicat que les ruchés :

DSC06112.JPG

3 décembre :

Le mois dernier nous avons donc dîné au Château Blanc, avec un délicieux menu en sept services sur un thème espagnol XVIIIe. La soirée aurait été vraiment parfaite si un rhume atroce ne s'était pas déclaré dans l'après-midi... Comme il était hors de question d'annuler, j'avais la tête qui chauffait tellement et le nez si bouché que j'en ai beaucoup moins profité ! Mais ça se voit pas trop sur la photo :D

DSC06352.JPG

Comme mes cheveux sont très courts à l'arrière désormais, j'ai cousu une coiffe en dentelle blanche avec deux barbes. C'est moins joli que les cheveux détachés du modèle, mais je les ai coupés sur un coup de tête sans réfléchir qu'à la base, j'avais copié ce costume justement parce que j'avais enfin les cheveux qu'il fallait :D