Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Mot-clé - Création

Fil des billets - Fil des commentaires

Robe d'été romantique

Puisque j'ai testé hier le patron d'un nouveau petit haut, je peux attaquer aujourd'hui les choses sérieuses et m'en servir pour une pièce plus difficile !

Je compte faire une robe 50's avec un coton fleuri trouvé chez IKEA.

19 mars 2020 :

Voilà les pièces ! Ce qui était déjà une tâche conséquente quand on voit tout ce qu'il faut ! Et encore, il n'y a pas la pièce de décolleté ici ni les trois pans de la jupe !

DSC09277.JPG

Les pièces sont épinglés sur le mannequin :

DSC09280.JPG

J'ai légèrement modifié le dos pour pouvoir descendre la fermeture éclair au niveau de la taille et l'ouvrir à l'aise ! Si ça tient moins bien, j'ajouterais un petit ruban.

DSC09279.JPG

19 mars 2020 :

J'ai pratiquement tout fait, il ne me reste plus que la doublure à coudre au niveau de la taille, à repasser, et à ajouter peut-être une ceinture ! J'ai galéré pour la fermeture éclair, je n'arrive pas à faire ça bien avec la machine, donc je l'ai cousue à la main :

DSC09284.JPG

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 9

Mardi 24 mars :

Je termine ma robe 50’s et la range dans un coin, c’est pas demain la veille que je pourrais la mettre : elle était prévue pour partir à Naples dans une semaine, voyage évidemment annulé. C’était la première fois qu’on pouvait prendre des vacances ! Je propose de s’habiller à la maison comme pour un salon littéraire, et d’aller faire ses courses en robe de soirée. C’est le seul endroit où on peut les sortir :D

Je passe l’après-midi sur Discord, à discuter avec mes collègues et à me familiariser avec cette application. Finalement, le truc le plus pratique du jour aura été de montrer en direct à Gasparde comme faire le patron de la sur-manche de son costume !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 4

Jeudi 19 mars :

Aujourd’hui, ce sont les noces d’ambre de mes parents, et des tas de messages m’attendent dès le réveil sur notre groupe Whatsapp commun. Au moins, on reste en contact !

C’est aussi le premier jour de télétravail de monsieur. On se lève à l’heure, je lui fait un planning, organise quelques trucs. La connexion marche ! Désormais, durant ses heures de boulot, je travaillerai de mon côté dans l’atelier. Pour ma part, ce changement me fait du bien, parce qu’il structure ma journée ! D’habitude, je cours plutôt dans tous les sens, et me retrouve vite un peu perdue.

Je passe pratiquement toute la journée à coudre une robe à fleurs pour cet été. Au moment de repasser les pièces du bustier, j’en profit pour descendre toute la manne de linge ! Ce qui ne m’était pas arrivé depuis…. qu’on a emménagé, à vrai dire.

On teste un appel à quatre sur Whatsapp avec ma famille, franchement, c’est marrant !

Je m’inscris à Virtua’livre, le premier salon littéraire en ligne, organisé par Séma, ma maison d’édition. Si ce n’était pour la bonne cause, je ne me serais jamais inscrite sur Discord, mais c’est pas si désagréable, pour l’instant. J’espère vraiment que ça marchera !

Arrivé au soir, le télétravail a plutôt porté ces fruits. Par contre, il faudra trouver des astuces pour qu’il ne reste pas toute la journée le c** sur sa chaise !

Petit haut à papillons

Dans la lancée de mon pantalon en tissu Ikea, j'ai choisi de coudre un haut assorti. Il est également basé sur un patron (magazine Burda).

17 mars 2020 :

D'après les mesures je fais un 42 en haut et un 44 à la taille, aussi j'ai coupé les pièces en mêlant les deux. J'ai également allongé le buste de 2 cm parce que chez moi la taille tombe toujours trop haut. Là, les pièces sont à moitié épinglées sur mon mannequin :

DSC09272.JPG

Ensuite, j'ai cousu les pièces blanches :

DSC09273.JPG

18 mars :

Puis cousu le tout.

DSC09274.JPG

Je me suis un peu plantée sur la pièce du devant, les indications montraient une marge qui n'en était pas une (ce qui explique que les deux pièces de bustier ne sont pas collée). De plus, ça aurait été beaucoup plus simple si j'avais fait une doublure ! C'est un essai pour lequel j'ai seulement acheté une fermeture éclair, alors ce n'est pas trop grave. La prochaine fois ce sera parfait !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 3

Mercredi 18 mars :

Encore une fois je me réveille super tôt, et encore une fois il fait super beau ! C’est ma maman qui me téléphone, en fait : elle se remet à notre projet d’album pour enfants, forcément, comme moi, elle a du temps ! Elle me complimente sur mes cheveux et nous discutons un peu, notamment du fait que la Belgique passe au confinement à partir de ce midi…

Bizarrement, je suis moins stressée que ces deux derniers jours, parce qu’au moins, je sais sur quel pied danser !

Je vais dans la rue commerçante à côté chercher mes chaussures, qui sont enfin terminées. En passant, je fais une razzia de fils, de rubans et de perles au Veritas qui ferme dans quelques heures. Je ne suis pas la seule, visiblement, tout le monde a décidé d’en profiter pour coudre et tricoter ! Les vendeuses sont très gentilles, nous nous souhaitons mutuellement bon courage.

La file pour le Delhaize s’étend jusque devant la poste : les gens sont dingues ! On leur répète pourtant qu’il n’y aura pas de rationnement, mais non. Je passe mon tour. Le déodorant attendra un peu ! De toute façon, si je pue, personne d’autre que monsieur ne le sentira :P

Mais dans ce climat d’apocalypse, il y a tout de même de jolies choses : le fleuriste a placé un panneau « Servez-vous » devant sa porte, et personne ne se fait prier ! Je ramasse de quoi composer un joli bouquet un peu sauvage, et je rentre chez moi. Voilà, je crois que je ne sortirais plus trop, excepté pour aller au parc : j’ai besoin de marcher ! Dans les prochains jours, c’est H., qui travaille encore (la bibliothèque est très en retard sur le télétravail…) qui fera les courses. Ensuite, on verra…

En rentrant le soir, mon amoureux passe faire quelques courses, et me dit qu’il n’y a personne au Delhaize, qu’il n’a même pas eu besoin de faire la file ! J’en étais sûre ! Les prochains jours, on ira faire les courses le soir avant la fermeture, comme d’habitude. Sinon, un collègue lui a installé une connexion sur V-Smart pour qu’il puisse bosser à la maison. Normalement, à partir de demain, il est en télé-travail ! On verra bien comment ça va se passer.

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 2

Mardi 17 mars :

Quel beau temps ! Me voilà réveillée à 7h30 et fraîche comme s’il était 9h ! Bizarre… surtout pour moi qui suis un loir :) Du coup, à peine monsieur parti au travail, j’en profite pour aller chercher des chaussures que j’ai fait réparer. Le cordonnier n’a pas terminé, je dois revenir demain. Mais est-ce qu’il sera encore ouvert ? Sur le chemin du retour, je m’offre un joli bouquet de fleurs. Des lysanthius et une rose aux bords dentelés : je vais amener la nature à l’intérieur !

Aujourd’hui, je vais écrire au XVIIIe siècle. Le bouquet, Gossec, mon écritoire, ma plume et mon encre, c’est parti ! Je commence une romance qui se passe en 1740. On verra bien si je tiens dans la longueur. J’ai écris deux pages, ce qui en fait quinze ? C’est déjà ça. Mais je ne suis pas tranquille. Je pense à mes proches, je tourne en rond dans la maison, commence la vaisselle, envoie des mails, part coudre un truc, me rend compte qu’il me faudrait du fil.

Chez Veritas, la vendeuse que je connais bien m’annonce qu’ils vont fermer, et que je devrais faire du stock. Je prends du biais, quelques boutons à recouvrir… L’ennui, c’est que je couds toujours tout au fur et à mesure et que je ne sais pas de quoi je vais avoir besoin en avance. Quand les autres s’inquiètent de savoir si les supermarchés vont rester ouverts, moi je m’inquiète de ma mercerie ! Tout l’après-midi je continue à tourner en rond, à continuer de vieux projets que je ne termine pas : un peu de couture, de tricot, de broderie… Chaque fois, je suis interrompue par un SMS, un mail ou une notification qui m’annonce que tel magasin ferme ou telle personne annule son projet, sa venue. C’est dingue, tous ces trucs super urgents que je devais faire qui tombent à l’eau… C’est la première fois depuis des années que je me retrouve avec tant de temps libre devant moi. Et j’ai l’impression d’être devant une falaise à pic. A la suite d’une proposition que j’ai lancée pour que mes amis et moi continuions à se costumer, j’ai une idée lumineuse pour samedi ! Je ressors ma brodeuse, et me rends compte que je ne sais plus l’utiliser, que cela fait depuis qu’on l’a installée il y a un an et demi que je ne l’ai plus allumée : quel gâchis ! Mais cette machine est fantastique, elle redémarre comme s’il ne s’était rien passé ! J’avais oublié à quel point c’était drôle, et j’ai enfin retrouvé ma bonne humeur.

Les annulations ont plu toute la journée. Adieux médiévales, cours de latin, bal pionnier, adieu journée Grand Siècle de Vaux-le-Vicomte ! Quand vient le soir, étant donné que je n'ai pas de réponse de l'hôte, je décide de reporter à mon tour notre événement de samedi prochain. Pas de regroupement en costumes, mais on se verra tout de même virtuellement !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 1

Lundi 16 mars :

Mon chef m'appelle pour me dire de rester à la maison, que les grands pontes ont décidé de tout fermer. Autant pour notre mission d'accueil des jeunes qui tombe à l'eau. J'espère qu'ils vont pas être trop déçus ! Et il ajoute que j'ai intérêt à avoir commencé et terminé un nouveau roman d'ici cinq semaines, vu qu'on va certainement rester chez nous également pour les vacances de Pâques. Challenge accepté ! C'est d'autant plus facile que Falang, mon amie avec qui on écrit un roman fantastique à quatre mains, habite en France, où la situation est plus sévère. Ce roman sera fini plus vite que prévu !

Je dois faire des courses et acheter du PQ. Pas qu'on soit des adeptes du stockage, mais vu que vendredi c'était l'apocalypse dans les supermarchés, on a décidé d'attendre le dernier moment. A part le fait qu'un vigile nous fait entrer au compte-goutte dans le magasin, ça se passe plutôt bien, et il y a une grosse pyramide de PQ au plein milieu des allées pour nous prouver que c'est boooon, tout va biiiien les gars !

Ensuite, je passe au Veritas acheter quelques petites fournitures. Si je dois rester à la maison, il faut que je puisse coudre ! Autrement, je vais devenir cinglée ! Cela dit, ce serait justement une bonne occasion pour tout trier, ranger, et créer des vêtements "à la débrouille", en utilisant uniquement ce que j'ai sous la main :)

Comme je ne sais pas travailler sans que tout soit rangé, j'en profite pour attaquer deux rangements/tris essentiels que je repoussais depuis des mois : celui de ma "boîte à bordel" qui trône à côté de mon bureau, et celui du coin "brodeuse" de mon atelier. C'était pas du luxe ! Premièrement, c'est fou ce que peut contenir un petit carton ! Tiens, mes lunettes de soleil? Mais ça faisait un an que je les retrouvais plus ! Voilà qui tombe bien, le soleil commence à revenir... Bon, si on est pas passé au confinement d'ici quelques jours. En attendant, je profite d'une promenade dans le parc !

Deuxièmement, le coin "brodeuse" s'est apparenté à de la fouille archéologique ! A force de poser des trucs devant, de les pousser, puis de recommencer, la pauvre s'est retrouvée ensevelie sous des couches de sédiments ! Trois heures plus tard, mon atelier est nickel, je peux enfin bosser ! Sauf qu'il est 18h, et que je suis trop fatiguée. Ce sera pour demain !

Pantalon à papillons

15 mars 2020 :

J'ai récemment redécouvert que j'avais un patron de pantalon super sympa et je me suis dit que j'allais le tester, mais avec une ceinture à taille haute au lieu de celle prévue normalement. Après avoir cherché longuement dans mes tissus, j'ai choisi ce coton IKEA à gros motifs de papillons ! Au départ c'était pour une robe, mais après tout j'en ai déjà des tonnes^^

J'ai eu envie de modifier quelques détails pour lui donner ma touche personnelle ! J'ai commencé par faire un fond de poche noir au lieu d'utiliser le même tissu, et j'ai cousu un ruban noir dans la couture de la ceinture :

DSC09268.JPG

J'aime beaucoup mes poches ! Ensuite, j'ai replié la ceinture et j'y ai cousu une bande pour pouvoir passer un ruban. C'était la partie la plus complexe parce que je devais adapter le motif de cette bande !

DSC09269.JPG

Et voilà ! Je l'aime beaucoup, excepté que la prochaine fois je ferai des pinces dans le dos et que je taillerai un peu moins grand. C'est censé être un 44 selon les mesures du tableau, mais bon :)

DSC09271.JPG

My fair lady - robe 1910 noire et blanche

La prochaine conférence que je donne sera sur "My Fair Lady" ! Je souhaite me coudre une robe noire et blanche inspirée de celles des dames dans la scène du champ de courses, et également d'une robe de Rose dans Titanic qu'on voit un dixième de secondes. Je ne couds pas tout et me servirait d'un ensemble de mariage que je vais redécorer.

1er mars 2020 :

J'ai oublié de prendre la première photo, mais sur celle-là j'ai déjà cousu le bas et le haut ensemble : ça donne une robe d'une pièce à enfiler comme un t-shirt.

DSC09253.JPG

Ensuite j'ai coupé les manches longues ainsi que quelques rubans du décolleté pour qu'il soit plus profond. J'ai également ajouté des sous-manches ainsi qu'un volant en dentelle noire pour allonger la jupe :

DSC09258.JPG

J'ai posé une ceinture noire avec un rang de dentelle et deux roses rouges accrochées par une pince :

DSC09260.JPG

Robe de fée-fifties

22 juin 2019 :

Je suis dans une phase où, ayant pris de l'avance sur mon planning de costumes (le prochain truc à faire est pour mi-août), j'écluse mes tissus dans des projets rapides. Aujourd'hui, je me suis levée avec l'envie d'utiliser deux cotons verts achetés dans mon magasin préféré. C'est une robe années 50 basée sur le patron de ma robe "Remember me" :

DSC07648.JPG

La jupe est un cercle qui tombe joliment sur mon jupon :

DSC07649.JPG

Il y en a deux, et celle du dessus est coupée pour voir celle du dessous :

DSC07650.JPG

Les manches sont des formes arrondies et superposées dans le même esprit :

DSC07653.JPG

Et un biais coupé dans le tissu borde le décolleté :

DSC07652.JPG

22 juin 2019 :

En rédigeant mon récapitulatif "couture" pour l'année 2019, je me suis rendue compte que je n'avais jamais porté cette robe parce que le décolleté baillait. Plutôt que de la donner ou jeter, j'ai décidé d'essayer d'arranger le problème. Et alors que Hervé est passé dans mon atelier, c'est lui qui a trouvé l'idée, toute bête en plus (moi j'étais partie sur des pinces, voire sur recouper tout le haut) : passer un élastique dans le biais.

10 min plus tard, c'était fait, et le problème est arrangé ! C'est plutôt joli, en tout cas moins moche que ce que j'avais prévu : ces petits plis qui s'évasent rappellent ceux de la jupe :)

DSC08970.JPG

L'année 2019 en costumes

Bonjour à tous !

Pour la troisième année consécutive je vais dresser un bilan de ce que j'ai cousu comme costumes cette année. Je suis satisfaite car mon principe du planning marche bien, et que d'année en année j'apprends à réutiliser et refaire mes costumes pour éviter d'avoir de nouvelles pièces. Du coup, l'an prochain (mon planning n'est pas encore fixe évidemment), sur une soixantaine d'occasions de porter des costumes (pas mal hein !), il ne me faudrait coudre qu'une dizaine de pièces, tout le reste, j'ai déjà !

En 2017, j’avais cousu :

  • 3 corsets,
  • 11 robes (dont 6 Régence anglaises),
  • 3 costumes pour Hervé,
  • 5 vêtements de tous les jours,
  • 8 chapeaux,
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

J’avais également retapé ou complété 6 costumes. Ce qui fait 22 costumes neufs :)

En 2018, j’avais cousu :

  • 18 robes (dont quatre Régence anglaise)
  • 2 costumes pour Hervé
  • 2 vêtements de tous les jours
  • 7 chapeaux (dont 6 coiffes)
  • et un nombre tout aussi conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 22 costumes neufs également !

En 2019, j'ai cousu :

  • 1 corset
  • 13 costumes pour moi (dont deux robes Régence anglaise et trois médiévales)
  • 2 costumes pour Hervé (sans compter les gilets que je change à chaque fois)
  • 7 vêtements de tous les jours
  • 6 chapeaux ou coiffes
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 21 costumes neufs.

J'ai un peu baissé en terme de couture, à cela plusieurs raisons :

Tout d'abord j'ai moins envie de passer des heures sur les costumes. En 2019 j'ai eu quelques conférences à écrire ainsi qu'un roman "Beveridge manor", que j'ai terminé dans l'année ! La couture, j'adore vraiment, mais ça prend un temps fou !

Ensuite, j'ai beaucoup refait, repris ou réutilisé de costumes. Les trois robes médiévales que j'ai cousues par exemple m'ont beaucoup servi en foires médiévales, voilà pourquoi cette époque a pris le pas sur la Régence anglaise ! De même, un costume rose 1880 commencé en 2016 m'a été utile trois fois depuis que j'ai terminé la jupe et cousu un haut de bal pour en faire une robe à transformation.

De plus, j'ai assez de robes 1800 pour n'avoir plus à en coudre dans l'immédiat. Oh bien sûr, j'aime toujours autant, mais je n'ai pas forcément l'occasion de les mettre !

Et enfin, je prends beaucoup plus de temps qu'avant parce que je deviens plus douée et que j'aime faire des choses compliquées avec des finitions à la main. Par exemple j'ai passé deux jours rien que sur la fraise de Marguerite de Valois ! Et aussi, cette année, j'ai appris à mieux broder, ce qui m'a permis de décorer des robes ou chemises médiévales, ainsi que des mitaines. J'ai également appris à tricoter avec des aiguilles circulaires et à créer des motifs, ce qui fait que j'ai terminé deux gilets et un pull !

En terme d'époque, ça se répartit un peu comme ça :

Médiéval :

Renaissance :

Une robe inspirée de Marguerite de Valois

Je n'avais encore rien de cette époque-là, je vais donc pouvoir la sortir l'an prochain pour au moins deux occasions !

XVIIè siècle :

Le costume de la begum Roshanara

XVIIIè siècle :

Régence anglaise/Directoire :

XIXè siècle :

XXè siècle :

Vous me direz peut-être que coudre 21 pièces c'est pas beaucoup moins que les 22 de l'an dernier, certes, mais il faut compter qu'un bon tiers de ces pièces sont des vêtements du quotidien faciles et rapides à coudre, et que pour une petite partie d'entre eux, je n'avais que le haut ou le bas à faire !

Donc, globalement, j'ai bien réussi à respecter mes bonnes résolutions de l'an dernier !

Robe Regency en soie jaune

J'ai acheté il y a quelques temps trois yards de soie jaune pour faire les volants de ma robe "Remember me", n'en ayant pas prévu suffisamment. Je pensais que j'aurais assez pour faire une robe 1800 ET mes volants. Du coup j'ai coupé allègrement la jupe de la robe, pour me rendre compte qu'évidemment j'avais ENCORE UNE FOIS pas assez de tissu. Donc, j'ai de nouveau commandé quatre yards, avec lesquels je ferai... les volants des deux robes, parce que pour le coup, j'ai également mal calculé pour la robe 1800. Moi et les maths, ça fait trois ! (Moi, les maths, et le fossé d’incompréhension entre nous)

Bref, voilà le dessin :

DSC06929.JPG

J'ai inventé ce modèle, il y aura une bande de tissu plissée autour du décolleté et des manches. Pour la réaliser j'ai repris mon dernier patron, utilisé pour la robe de Mrs Lucas. Les pièces sont juste épinglées sur le mannequin, et ce sera tout pour ce soir !

DSC06930.JPG

(Comme on peut le voir c'est beaucoup trop court, je vais devoir ajouter en bas... des volants T-T)

4 mars 2019:

J'ai cousu les deux parties du bustier ensemble :

DSC07107.JPG

5 mars :

DSC07108.JPG

J'ai terminé hier toute la couture, et aujourd’hui je me suis occupée de la décoration. Finalement, j'ai fouillé dans toutes les caisses de mon atelier que je suis en train de ranger, et j'ai improvisé autre chose. C'est tout différent de ce que j'avais en tête au début, mais j'aurais utilisé quelques fournitures. Il y a un galon beige sur le décolleté, dans les interstices duquel j'ai cousu des petites perles marrons. Il y a aussi un un ruban de dentelle sur les manches ainsi que de la dentelle autour du décolleté façon chemise dessous. Je n'ai pas encore fini, il me reste la ceinture, quelques perles encore je pense et surtout... le bas de la jupe !

DSC07109.JPG

DSC07110.JPG

5 avril :

Comme j'ai reçu le tissu, aujourd'hui j'ai fait le volant du bas !

DSC07313.JPG

24 octobre :

J'ai finalement mis plusieurs mois avant de la porter !

DSC08320.JPG

Avec mes cheveux courts, je trouve que ça rend bien :)

29 décembre :

Hier et ce matin, j'ai cousu une collerette dorée (je suis dans ma période fraise^^) et je trouve que ça rend bien sur cette robe !

DSC08968.JPG

DSC08969.JPG

Marguerite de Valois

Voilà la première fois depuis au moins six mois que j'ai enfin du temps libre et surtout du temps pour coudre un costume qui ne serait pas prévu au planning ! Et depuis six mois donc j'ai dessiné une robe que je rêve de me coudre sans savoir quand je pourrais la porter. Enfin c'est bon, j'ai du temps pour me la faire, et comme c'est Renaissance, je trouverai bien une occasion lors d'une médiévale ou une visite !

Marguerite_de_Valois_selon_moi.jpg

Le dessin est un mélange de tableaux de Clouet, de portraits de Marguerite de Valois ainsi que de princesses ou reines contemporaines. Ce costume sera influencé par la mode française de la seconde moitié du XVIè siècle, mais avec des originalités personnelles telles que, pour commencer, l'emploi d'un tissu élastique^^

4 décembre 2019 :

J'ai commencé par les bas de manches ! Elles sont en soie jaune couverte de rubans de velours noir formant des quadrillés, et chacun des croisements est maintenu par une perle. Nul besoin de dire qu'elles m'ont pris du temps !

DSC08789.JPG

J'ai cousu des boudins pour le dessus, (je ne connais pas vraiment la nomenclature de la mode de l'époque, ça s'appellera donc "boudins"^^) avec un tissu jaune et noir et des plus gros rubans de velours. Ils sont bourrés avec de la ouate :

DSC08790.JPG

12 décembre 2019 :

J'ai mis près d'une semaine pour coudre ces manches parce que, comme je les ai coupées de manière empirique, elles étaient bien sûr fausses. On peut voir la différence avant/après entre ces deux photos (sur la deuxième, les manches ne sont pas encore terminées) :

DSC08792.JPG

DSC08795.JPG

J'ai également commencé la jupe du dessous (là il reste la ceinture, l'ourlet et le repassage à faire), ainsi que le bustier. Il est sans système de fermeture mais en tissu très élastique pour que je puisse l'enfiler comme un t-shirt et qu'il s'ajuste au corset ! J'ai bordé le bas d'un biais de satin noir, à la main car l'élastique, c'est pas pratique à la machine. Je sens que cette robe sera très longue à faire !

14 décembre 2019 :

J'ai terminé la jupe du dessous. Elle se ferme avec une épingle et une modestie pour cacher l'ouverture, parce que le tour de taille changera en fonction du corset que je mettrai :

DSC08796.JPG

J'ai terminé les manches en cousant des perles au poignet, sur le ruban de velours noir :

DSC08797.JPG

Et je m'arrête aujourd'hui sur les perles du décolleté ! C'est le même motif de perles, sauf que là j'ai épinglé tous les deux centimètres pour être sûre que ce soit beau. Sur le poignet, c'est pas trop grave si ce n'est pas régulier !

DSC08799.JPG

J'ai aussi commencé la sur-jupe noire. Comme je n'avais pas du tout assez de tissu comme le bustier pour la faire en entier, j'ai acheté du velours noir uni et j'ai alterné des pans circulaires pour avoir l'ampleur. Seuls les pans sont cousus, il me reste encore la ceinture, les ourlets et le perlage à faire.

J'ai essayé le tout sur la chemisette de Jane Austen et la fraise de Harpagon que j'avais réalisées il y a longtemps pour l'alphabet costumé ! Je trouve ça très sympa, mais je vais quand même coudre ce que j'avais prévu avec une plus petite fraise et un col en ruban noir perlé :) Cela me permettra d'alterner !

23 décembre :

En fait j'ai terminé hier ! Je n'ai pas pris le temps de faire des photos pour tout mais j'ai cousu une autre guimpe, une autre fraise, terminé la jupe et le bustier, cousu une coiffe, fabriqué des boucles d'oreilles et une ceinture !

J'ai même fabriqué des clips de chaussures :

DSC08805.JPG

La guimpe que j'ai cousue s'ouvre devant par un système d'agrafe et a un col noir décoré de perles.

DSC08806.JPG

La fraise m'a pris un temps fou mais j'en suis très fière! Elle est en coton bordé de dentelle dorée et se pose parfaitement sur la guimpe !

DSC08807.JPG

Voilà une photo vite fait prise hier soir, ça a de l'allure ! J'attends qu'il fasse clair et on ira dehors pour une séance au parc !

DSC08810.JPG

25 décembre :

Aujourd'hui, c'est Noël, et qu'est-ce que nous avons fait ? Un promenade digestive dans le parc évidemment ! Oui mais attention, en robe de Marguerite de Valois, c'est quand même bien plus rigolo.

Voici quelques photos de notre promenade !

DSC08836.JPG

DSC08872.JPG

J'aime beaucoup ce costume, mais il n'est vraiment pas fait pour bouger dedans. Disons que le haut, oui, surtout parce que les manches ne sont pas fixées par en-dessous, mais la jupe, c'est une autre histoire ! Elle est lourde et ne tourne pas. A sortir durant les grandes occasions^^

DSC08860.JPG

Là, je me prends pour une comédienne de "Secrets d'Histoire", leur jeu est toujours tellement subtile ! Tout particulièrement dans l'épisode sur Désirée Clary où elle se cachait derrière un buisson :P

DSC08880.JPG

Vous avez vu la taille de ma collerette ?

DSC08952.JPG

Et pour finir, la petite photo du touriste de base :P

DSC08967.JPG

Jupe écossaise 1950

14 novembre 2019 :

Pour Mon's livre, j'ai souhaité une jupe assortie au cardigan que je viens de finir. Au départ elle devait être purement dans l'esprit 1950 mais finalement à la suite de deux revers je l'ai un peu transformée !

DSC08705.JPG

Le premier revers, c'est que je n'avais pas assez de tissu pour faire une jupe cercle : alors j'ai coupé quatre pans identiques plus une ceinture. Du coup, elle a un peu moins d'ampleur que prévu.

Le deuxième revers, c'est que l'ouverture que j'ai créée pour la fermer s'ouvre quand je bouge. Alors j'ai cousu une sorte de doublure qui dépasse en haut et en bas : ça fait un peu comme une poche et donne un côté original !

DSC08706.JPG

Pour la fermer, j'ai brodé deux boutonnières avec les mêmes boutons que mon cardigan.

Et voilà la tenue terminée !

DSC08707.JPG

Cardigan 1950

1er octobre 2019 :

Au salon "Mon's livre" qui aura lieu en novembre, il fera sans doute très froid, comme l'an dernier. Vu que je n'avais pas porté mon costume planifié et ai arboré une tenue civile à un salon pour la seule fois de ma vie, cette année, j'ai prévu le coup !

Je vais mettre, si j'ai le temps de tout finir, une tenue années 50 à cheval avec ce que je porte d'ordinaire, histoire de pouvoir réutiliser mes vêtements au quotidien. Il y aura donc une jupe (quelle forme ? pas encore décidé) en tartan bleu et vert, une chemise blanche à col Claudine et un cardigan en laine bleu canard que j'ai commencé à tricoter.

Mon inspiration :

CKP2.jpg

Comme cette laine en taille 5 se monte beaucoup plus rapidement que mon gilet 1930, j'ai pensé qu'il me servirait en quelque sorte de prototype : ainsi, je pourrais défaire si ça ne me convient pas, contrairement à la laine grise.

En deux heures j'ai tricoté ce bout de manche, ce qui m'a pris dix fois moins de temps que l'autre ! Et comme je sais faire les jours désormais, j'ai tricoté un motif de jours en losanges :

DSC08256.JPG

Pas mal parti, non :) ?

12 octobre :

Pour créer le patron de mon gilet, je le pose régulièrement sur un autre gilet que j'ai pour tenter d'approcher la forme. En douze jours, j'aurais terminé une manche et tricoté la moitié de la pièce avant-gauche ! Je suis plutôt lente, mais faut dire que je refais des bouts de temps en temps parce que je me trompe, et que je note tout au fur et à mesure dans un carnet. Pour le dos et les secondes pièces ça devrait aller plus vite, je n'aurais qu'à suivre mes instructions !

DSC08274.JPG

24 octobre :

Aujourd'hui j'ai terminé la seconde manche et je les ai bloquées pour pouvoir les coudre correctement :

DSC08568.JPG

11 novembre :

J'ai terminé les pièces ! Enfin, presque, parce que je dois encore tricoter un petite bande au point mousse pour le col :)

DSC08701.JPG

13 novembre :

J'ai terminé !

Il a des défauts aux emmanchures et au col, mais globalement j'en suis fière !

DSC08707.JPG

Pyjama de soirée "The Great Gatsby"

11 novembre :

Je n'ai pas eu le temps de prendre des photos de la réalisation de ce costume, parce que j'ai perdu ma clé USB vendredi : comme elle contenait le travail de deux mois sur la conférence sur "Gatsby le Magnifique" que je dois donner jeudi prochain, j'ai bossé comme une malade toute ce week-end pour refaire entièrement la conférence (réussi vendredi), le diaporama (réussi samedi), et le costume (réussi hier et aujourd'hui !)

Je crois que je n'ai jamais travaillé autant ni aussi rapidement, et j'ai la tête pleine de Gatsby !

Pour le costume, comme je vais expliquer la mode des années 20 et les préjugés qui l'entourent, je souhaitais quelques chose d'original et d'historiquement juste, qui convienne aussi à ma personnalité ; donc pas une petite robe rose cintrée pleine de perlouzes ! J'ai jeté mon dévolu sur un pyjama de soirée, confortable, classe et "garçonne".

DSC08703.JPG

Ce tissu me plaisait au départ pour sa tenue et son motif japonisant; il m'a beaucoup moins plus par la suite parce que c'est une horreur à coudre. Les tissus fins c'est chiant, les tissus élastiques c'est chiant, alors tissu fin + élastique = calamité !

Du coup je m'en suis tenue au strict minimum alors que j'avais prévu plus compliqué, notamment pour la veste façon kimono ; comme de toute façon je n'ai pas eu de temps, ça tombait bien !

Le costume se compose d'un pantalon ample doublé (le tissu fleuri est très transparent), d'un fond de robe noir et d'une tunique fermée par une ceinture. Je ne me suis vraiment pas embêtée pour la tunique : ce n'est ni plus ni moins qu'un carré avec une ouverture pour le col et quatre trous pour y passer la ceinture qui repose sur les hanches : quand elle est fermée, ça forme ainsi de grandes manches !

DSC08704.JPG

Pour les accessoires, j'ai choisi un collier de perles, fabriqué des boucles d'oreilles rouges, et cousu une coiffure à partir d'un bonnet censé se mettre sous un voile, et de fleurs fabriquées avec le même ruban que la ceinture ! Au complet, il y a dans cette tenue un côté japonais qui me plaît beaucoup. Par contre, je vais devoir mettre de bons collants et un top au-dessous je crois pour ne pas avoir froid !

Polonaise rayée

20 septembre :

Dans un mois jour pour jour, je retrouve mes amis costumés pour un goûter dans le plus pur style XVIIIe siècle ! Comme ça va être plutôt chic, je me couds une polonaise dans un tissu superbe de plus de vingt mètres de long que j'ai dégoté pour... 3 euros. Trois euros !!! Je suis trop contente^^ Mais ne nous leurrons pas... Même s'il avait coûté plus cher, je l'aurais pris quand même, parce que la vérité, c'est que j'aime les fleurs, le rose et les fanfreluches :P

Cette robe, donc, en sera le parfait exemple ! L'inspiration vient encore une fois d'un mélange de tous les documents que j'ai compulsés. Je voulais un bustier uni rose, et de la dentelle pour border le décolleté.

18 septembre :

J'ai commencé par le haut en faisant au moins quatre toiles jusqu'à ce que ça tombe parfaitement sur mon corset. Voilà donc la doublure du corsage ainsi que la jolie face du bustier.

DSC08202.JPG

Puis, j'ai cousu une petite jupe à poches intégrées, en prenant bien garde que les plis montrent les rayures les plus claires :

DSC08208.JPG

20 septembre :

Aujourd'hui j'ai monté le rang de volants inférieur de la jupe. J'ai passé un temps dingue à épingler tous ces petits plis... et chose très chiante, la moitié des épingles se sont défaites en se prenant dans la dentelle de ma robe au moment de coudre, ce qui fait que j'ai dû tout recommencer !

DSC08210.JPG

Mais ça rend pas mal pour l'instant ! Ce coton est assez épais et se tient bien.

21 septembre :

Aujourd'hui samedi, j'ai enfin un week-end sans rien et j'ai bossé toute la journée sur la robe. J'ai cousu les manches et la doublure du corsage, ainsi que la jupe du manteau de robe et l'ourlet :

DSC08211.JPG

Et puis devant Big Bang Theory, j'ai posé le biais, les œillets, puis la dentelle du bustier :

DSC08212.JPG

Sur la robe en elle-même, il me reste l'ourlet de la jupe, l'agrafe du décolleté et les boutons pour former la polonaise à coudre, sinon le reste ne sera que de la déco... et c'est ce qui sans doute va me prendre le plus de temps ! Comme d'habitude pour mes robes du XVIIIe, ça ne rend rien sur le mannequin parce que je ne peux pas le modeler avec un corset.

22 septembre :

Dimanche tranquille à la maison, couture à l'horizon !

Pour continuer, j'ai ajouté un ruban rose et une petite dentelle beige au milieu du bustier, puis j'ai décoré les manches de la même manière. J'ai aussi décoré le décolleté de la robe de dentelle, mais sans le ruban rose :

DSC08214.JPG

Pour la jupe retroussée du manteau de robe, j'ai cousu deux petits boutons fabriqués dans le même ruban que les nœuds qui vont suivre, et le tout est attaché par la fine dentelle.

DSC08216.JPG

Voilà ce que ça donne quand c'est attaché !

DSC08215.JPG

24 septembre :

Ce matin, je me suis enfermée dans mon atelier et j'ai bossé bossé bossé ! J'ai commencé par faire des nœuds à partir de deux rubans différents que j'ai cousus ensemble, histoire de ne pas en acheter. Avec ce même ruban j'ai épinglé des "trucs" au bustier (je ne sais pas comment ça s'appelle, mais il y a une montre et un pompon^^) et j'ai essayé le tout sur moi !

montage.jpg

(Oui oui, c'est ma tête de grand matin, absolument !)

J'ai eu envie de coudre un rang de dentelle et ruban sur la jupe. Il faut absolument que je montre ma superbe technique pour les coudre !

DSC08223.JPG

Voilà la jupe terminée avec le bustier de dos (sur moi c'est fermé) :

DSC08224.JPG

Ainsi que deux décorations pour les cheveux (qu'il faut encore que j'apprête) :

DSC08227.JPG

Le petit oiseau n'avait pas de bec, je lui en ai fabriqué un avec une pointe de pistolet à colle^^

Et voici la polonaise terminée !

DSC08226.JPG

Elle est tellement cucul que je vais l'appeler Ma Poloniaise ! :D

24 octobre :

(Soit un mois plus tard)

Le week-end XVIIIè était merveilleux ! Et j'ai eu la chance d'avoir quelques très jolies photos de ma robe, finalement moins niaise que je ne me l'imaginais en la revoyant après coup :)

DSC08485.JPG

Portrait_MA.jpg

Le fantôme du Chevalier d’Éon

14 septembre 2018 :

Pour Halloween nous organisons une soirée fantomatique ! Le principe du costume est simple : on peut se mettre comme on veut, du moment que tout est gris et poussiéreux^^ Un peu comme les fantômes de Poudlard quoi ! Moi j'ai choisi d'être en homme, et plus précisément le chevalier d’Éon, comme ça je pourrais me concocter un maquillage de marquise/fantôme^^

Je vais m'inspirer un peu de ça, et tout mon costume sera dans des tons de bleu/gris clair. Il n'y aura pas de trucs purement fantomatiques dans l'habit XVIIIe, mais seulement dans les accessoires afin qu'Hervé ou moi puissions le réutiliser (pratique, nous faisons la même taille !)

ec78c63a05a198dcce122e5c5b5f358e.jpg

J'ai commencé par le gilet, coupé tout pile dans le reste de ma robe Renaissance d'Ever After.

DSC05941.JPG

Ensuite, grâce à miss C. qui m'a offert un bon Veritas pour mon anniversaire, j'ai pu m'offrir de la laine mohair et de la dentelle pour l'enjoliver ! De la laine ? Oui, pour tricoter un jabot et des mitaines ! J'ai choisi un fil très fin pour qu'il ressemble à de la toile d'araignée. En mélangeant tricoté déjaugé et crochet, j'ai réussi un semblant de dentelle. Oui, un semblant, parce que je ne sais pas encore vraiment réaliser de la dentelle, ni au crochet, ni au tricot, ni au fuseau :)

DSC05943.JPG

Mais je trouve que ça rend ce que je voulais ! Il faut encore que je le monte sur du ruban :)

DSC05942.JPG

6 avril 2019 :

Finalement, je n'ai pas eu le temps de terminer ce costume pour Halloween, alors j'ai fait Britney Spears dans "Baby one more time" à la place :D (toute dans des tons de gris et noirs, en effet^^). Comme je trouve tout de même cette idée superbe et que bientôt s'enchaîneront le BIFFF et "Trolls et Légendes", j'ai repris mon fantôme :)

J'ai cousu des boutons mais il n'y a pas de boutonnières vu que j'ai peu de temps. J'ai posé des pressions dessous, que je remplacerai à l'occasion. Je suis dans une phase broderie, alors j'ai eu envie de faire des poches brodées :

DSC07316.JPG

DSC07318.JPG

Avec quatre liens dans le dos, le gilet est fini !

DSC07317.JPG

Pour la redingote je me suis inspirée d'un costume XVIIIe du musée Galliera, vu dans le "Secrets d'Histoire" sur Mozart :

IMG_20190402_134225.jpg

Et j'ai donc brodé douze boutons en tons de gris et bleu, avec une petite perle imitant le diamant au milieu :

IMG_20190402_224214.jpg

Ils sont montés sur des jetons de mon jeu d'échecs Harry Potter (présents en attendant que je collectionne les belles pièces :D ) collés sur des fiches bristol pour plus de solidité :

IMG_20190402_194916_BURST002.jpg

14 avril 2019 :

J'ai enfin commencé la redingote, qui ne m'inspirait pas du tout : mais je me dis que ça manque vraiment pour Trolls et Légendes, et qu'en plus ça me tiendra chaud ! Voici la doublure :

DSC07337.JPG

Je ne l'ai pas cousue parce que je m'en suis servie pour rapporter la pièce sur le velours :

DSC07338.JPG

J'ai fait le contour des pièces que je vais broder, c'est-à-dire le devant et les poches. Pour l'instant, je suis occupée à coudre deux rubans que je vais décorer !

28 septembre 2019 :

Je ne m'étais pas rendue compte que ça faisait déjà plus d'un an que j'avais eu l'idée de ce costume ! Dans l'optique qu'Hervé le porte pour un événement XVIIIe le mois prochain, je reprends le manteau que j'avais laissé de côté faute de temps.

J'en profite pour montrer ce que ça donnait à Trolls et Légendes ! Avec Falang, nous formions un couple de fantômes du XVIIIè !

IMG-20190421-WA0018.jpg

24 octobre 2019 :

Cette redingote est loin d'être parfaite, mais j'en suis fière ! Et je trouve que monsieur a beaucoup d'allure avec ce costume^^

DSC08558.JPG

Des bijoux !

16 octobre 2019 :

Si certain(e)s d'entre vous me suivent, ils auront peut-être remarqué que je me suis mise à faire des bijoux depuis quelques jours. J'adore faire ça, c'est rapide et gratifiant ! Une vraie frénésie, j'ai créé environ une dizaine de colliers et davantage de boucles d'oreille depuis samedi.

Seulement le problème se pose, inévitable... je ne vais pas pouvoir tous les mettre :D D'autant qu'il s'agit de bijoux d'inspiration historique que je ne porterai pas forcément au quotidien (surtout les colliers). En fait, un peu comme avec les romans ou les costumes, j'ai à peine terminé un bijou que déjà l'idée du prochain se pointe, et dès qu'il est réalisé/publié/porté, je n'en ai plus rien à faire !

Donc, j'ai eu l'idée de les vendre ! Ainsi ils profiteront à tout le monde, enfin j'espère. Comme ils sont tous plus ou moins avec des perles et pourraient être portés au début du XIXe sans trop dénoter (à part si un spécialiste se penche dessus), je me suis dit que ce pourraient être les bijoux de Charlotte et d'Emily dans "Incroyable Charlotte"! Comme je travaille toujours au gré de mon inspiration, ce seront donc des pièces uniques.

Si vous avez envie de porter les boucles d'oreille ou les colliers de ces Incroyables demoiselles, alors il suffit de me retrouver sur les salons littéraires !

DSC08313.JPG

Parure XVIIIe en perles turquoise

15 octobre 2019 :

530b20a3b1ca37011eed6ea72930d6b6.jpg

Je me suis inspirée de ce tableau pour faire un collier :

DSC08307.JPG

Il se ferme par un ruban jaune, et j'ai créé des boucles assorties :

DSC08309.JPG

- page 1 de 8