Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Mot-clé - Corset

Fil des billets - Fil des commentaires

Costume "Le Temps de l'Innocence"

Le 27 février, à Laeken, je vais parler de Edith Wharton et de son roman "Le Temps de L'Innocence" : quelle meilleure occasion pour réaliser un costume des années 1870, que je n'ai pas encore ? Aucune :) !

Ce sera un costume avec une silhouette plus qu'historique (j'ai choisi précisément l'année 1877), mais avec des ajustements modernes, parce que j'ai envie d'être à l'aise dedans et de pouvoir danser et parler !

Voilà le dessin, réalisé en mêlant diverses sources d'inspiration ainsi que mon goût personnel et mes critères de choix :

DSC00370.JPG

9 septembre 2020 :

La toile est coupée dans un vieux drap et essayée directement sur moi avec le corset, pour être sûre que ça tombe bien.

DSC00371.JPG

Une fois que c'était bon, j'ai reporté les pièces sur du plastique pour patron.

DSC00372.JPG

10 septembre :

Je voulais utiliser des kilos de grosse dentelle ainsi qu'un taffetas marron que m'a offert Gasparde : c'était parfait pour ce projet, parce qu'il faut que ça se voit de loin !

DSC00373.JPG

DSC00374.JPG

Je suis particulièrement fière de mon idée pour le dos ! J'ai smocké tout le bas afin de pouvoir enfiler le bustier comme un T-shirt. Le devant reste impeccable de cette manière et je peux porter la robe avec ou sans corset !

DSC00375.JPG

DSC00376.JPG

DSC00384.JPG

Pour la jupe, j'ai commencé par appliquer mes falbalas sur le devant avant de tout coudre. Il y a donc trois rangs de dentelle et quatre de volants plissés. Le dernier rang me permet de marcher :D

DSC00377.JPG

DSC00379.JPG

15 septembre :

Une fois que j'ai eu tout cousu, j'ai fait la partie arrière de la jupe. C'est un grand rectangle que j'ai plissé, puis j'ai ajouté une ceinture dans le dos de laquelle j'ai passé un élastique. Ce n'est pas destiné à être vu, mais là encore c'est pratique car ça s'ajuste parfaitement et que c'est léger !

DSC00380.JPG

DSC00381.JPG

20 septembre 2020 :

Pour le bas, j'ai plissé de nouveau un volant pour qu'il y ait raccord entre le devant et le dos. Il faut encore que je le repasse, mais la jupe est finie !

DSC00383.JPG

Spencer rouge

(Et pour mon 500ème billet, je parle d'une création 1800, c'était logique^^)

25 mai 2020 :

Depuis samedi, j'ai enfin l'armoire à costumes dont je rêvais depuis des années ! Elle prend tout le mur et tous mes costumes rentrent dedans ! De les ranger m'a permis de faire un peu de tri et de voir ce que j'avais déjà. J'ai pas exemple rangé les tenues par ordre chronologique, et dans le casier consacré aux années 1800, j'ai même poussé le vice jusqu'à les classer encore par type ! Je me suis ainsi rendue compte qu'à force de les donner ou de les vendre, je n'avais plus qu'un seul spencer vert et très léger qui ne va pas avec tout. Donc, comme il me restait un peu du tissu bordeaux que j'aime tellement (j'ai cousu deux robes dedans, une XVIIIè et une Tudor), j'ai cousu un nouveau spencer !

Il est basé sur le patron de mon ensemble 1898. J'ai un peu creusé les emmanchures et coupé tout droit sous la taille :

DSC09642.JPG

Finalement, une fois que tout est monté, je trouve que les épaules sont encore trop espacées, mais globalement, il me plaît !

DSC09642.JPG

Il est doublé en coton épais blanc, bordé de deux rangées de petits boutons dorés, et à l'intérieur j'ai cousu de la dentelle bordeaux pour pouvoir plier les revers.

Des photos du spencer en action, qui se marie bien avec ma robe à fleurs rouges :

portrait.jpg

10 août 2020 :

A le porter, les manches ne me plaisaient vraiment pas, alors je les ai démontées, j'ai réduit l'emmanchure et l'ampleur de la manche-gigot, puis je les ai remontées !

DSC00257.JPG

Cantinière de Waterloo

Pour visiter (en costumes comme il se doit) le mémorial de Waterloo, je me suis dit qu'il me fallait un costume simple et original à la fois. Et comme, fidèle à mes résolutions, je n'ai pas envie de jouer tout le temps les aristos, j'ai pensé qu'une cantinière serait sympa ! J'ai trouvé quelques dessins qui esquissent une silhouette, et je vais les mêler à ma sauce pour créer mon costume :

bb627fe15d4ce29e4c0ada18d5d252bd.jpg

hussard_et_vivandiere.jpg

3c45d29fb6fc15caa2b95f6d37f577df.jpg

Avant de présenter le costume, je vais faire une toute petite parenthèse sur le 400è billet 'Féminisme et costumes historiques". Mes résolutions sont toujours les mêmes, et je suis heureuse parce qu'en le relisant pour rédiger cet article, je me rends compte qu'une des solutions pour respecter les-dites résolutions avait été relevée haut-la-main ! En effet, début 2019, j'ai créé mon propre groupe autour du costume ! Et c'est même mieux que de la reconstitution historique pure et dure, parce que chaque mois le thème change. Le CDCD (Cercle des Costumes Disparates) me permet d'utiliser tous mes costumes, de visiter des endroits sympas ou de faire des choses que je n'ai jamais l'occasion de faire au quotidien, et surtout de rencontrer des gens super. Avec nous, le costume est vivant, en action et non pas en représentation, nous créons des liens, nous vivons des bouts d'Histoire sans nous prendre la tête ! Le mot d'ordre est "Amusement", et il n'y a pas les soucis que j'évoque justement dans les autres groupes que j'ai fréquentés. Ce cercle marche si bien que je vais en faire une association, mais ça, c'est quand je surmonterai mon aversion pour l'administration :D (Promis, cet été !)

7 juillet 2020 :

J'ai commencé par la robe dont j'ai déjà parlé ici car elle se combine avec une robe du dessus pour créer un autre costume.

Elle est en coton léger, plutôt courte pour marcher, avec des manches simples et des élastiques pour la fermer :

DSC00096.JPG

Puis j'ai fait un tablier, à rayures c'est plus sympa, et dans un coton Ikea également !

DSC00097.JPG

Il s'épingle à la poitrine et a des poches pour être pratique :) Comme ça, pas besoin de réticule que les cantinières n'avaient pas ! Je n'ai pas la moindre preuve, mais je suis sûre qu'elles avaient des poches.

Trois indices : d'abord, il y en a dans certains des dessins que j'ai trouvés, et même s'ils sont plus tardifs visiblement, je ne vois pas pourquoi il y aurait erreur sur ce détail. Ensuite, pour marcher et suivre l'armée, un réticule c'est chiant, on sait pas où le foutre ni comment le porter, ça s'accroche partout, le cordon s'enroule autour de la main... (On sent le vécu^^), et enfin, les costumes des femmes sont calqués sur ceux des hommes qui eux avaient des poches !

16 juillet :

Le chapeau a été une étape difficile. Ce que je n'aime pas trop avec la paille c'est qu'on ne voit à quoi ressemble vraiment la forme qu'une fois que tout est cousu ! (Un peu comme avec les corsets). Du coup, bien que j'ai essayé tant bien que mal la visière une bonne dizaine de fois, la capote est légèrement trop resserrée à mon goût, surtout par rapport au modèle (image n°2). Au moins, ça me protégera bien du soleil !

DSC00107.JPG

J'ai commencé par le fond que j'ai monté à la main. Pour la partie visière, j'ai dessiné un gabarit en papier sur lequel j'ai épinglé les bandes de paille, que j'ai directement cousues dessus !

DSC00108.JPG

J'aurais dû penser à ne pas scotcher ce gabarit, parce que retiré le papier collant au niveau des coutures m'a pris un temps fou !

J'ai cousu ensemble ces deux parties, puis j'ai bordé le chapeau d'un rang de paille pour les finitions, et pour ne pas que ça me pique !

DSC00109.JPG

Puis je les ai décorées :

DSC00110.JPG

Costume post-révolutionnaire

6 juillet 2020 :

J'ai commencé hier un costume des années 1790, qui est une période que j'aime beaucoup, notamment parce que j'ai un faible pour les périodes de transition, et parce que ça reste très confortable !

J'ai commencé par la robe du dessous qui me servira aussi pour un autre costume dont je parlerai plus tard.

DSC00081.JPG

Le costume sera entièrement coupé dans du coton Ikea ! J'ai déjà utilisé le bleu pour une robe 1800, et j'ai bien utilisé celui à fleurs, mais en version rouge, pour un costume bi-époques (la jupe reste, le haut change pour un caraco 1790 et un manteau de robe 1770).

DSC00082.JPG

La robe du dessous a des manches très courtes pour éviter les faux-plis. Le bustier est resserré par des élastiques, il y a une fente pour ma poche XVIIIè, et des petits volants dans le bas.

DSC00096.JPG

La ligne de taille descend un peu plus bas que sur mes robes 1800, mais c'est le même patron.

7 juillet 2020 :

DSC00099.JPG

Pour la robe du dessus, j'ai utilisé le patron de mon caraco que j'ai coupé plus court, puis que j'ai retaillé directement sur le mannequin :

DSC00100.JPG

La jupe est formée de deux longueurs plissées :

DSC00101.JPG

9 juillet 2020 :

Je l'ai coupée là aussi sur le mannequin, en laissant une petite traîne derrière. J'ai décoré de deux rangées de ruban argenté sur la taille, d'un rang de dentelle au décolleté et aux manches ainsi que d'une broche :

DSC00102.JPG

Pour finir, j'ai redécoré mon chapeau dans les mêmes tons que la robe !

DSC00103.JPG

Elizabeth Bennet dans "Orgueil et Préjugés" de 1995

Parfois, je me rends compte, des années après, que j'ai tout le matériel pour un projet que j'aime beaucoup, et c'est ce qui est arrivé pour ce costume que porte Elizabeth Bennet dans la scène où elle visite Pemberley !

cap0957.jpg

94966fc0259ed20c59e4e2781b2842f5.jpg

J'ai commencé par le bonnet parce que le défi des fronces me bottait beaucoup ! J'ai refait le patron trois fois mais j'y suis parvenue :)

DSC00027.JPG

En fait, ce patron est la forme de la capote élargie deux fois, doublée pour y coudre des coulisses, dans lesquelles sont glissés trois fils de fer. Le fond du bonnet est un cercle froncé et j'ai terminé en cousant un ruban.

DSC00055.JPG

DSC00054.JPG

Pour le spencer, j'ai coupé les pièces d'après le patron de ma robe, mais plus larges et surtout plus longues ! Il sera plus long que celui du modèle parce que ça me va mieux :)

DSC00007.JPG

Du coup j'ai dû retailler la pièce du dos parce que ça n'allait plus !

DSC00030.JPG

DSC00031.JPG

Grâce à ma nouvelle super machine j'ai pu faire ces pattes de boutonnage en quelques minutes au lieu de plusieurs heures ! Et elles sont nickel :)

DSC00033.JPG

La forme du col n'est pas bonne, mais je m'en suis rendue compte trop tard pour démonter :) A part ça je suis plutôt fière de moi !

"Lady Gaga" à ma façon

19 mai 2020 :

Samedi 23 mai 2020, les Stars de la Pop-Rock seront à l'honneur ! Je vais en incarner deux, Catherine Ringer avec un costume-placard, et Lady Gaga dans un costume extravagant à ma sauce personnelle : extravagant et fuchsia comme elle, mais avec un corset et une coupe inventée par mes soins !

Voilà le dessin de base :

J'avoue, j'ai dessiné ça en cinq secondes, mais pour le réaliser, ça va être une autre paire de manches :D

J'ai commencé par le corset, qui me servira aussi dans d'autres occasions ! Je l'ai fait d'après mon autre corset XIX ème en le modifiant à plusieurs reprises. Mais même comme ça il n'est pas parfait ! Ce qui est chiant avec les corsets, c'est que je ne sais vraiment à quoi ça ressemble que lorsqu'il est sur moi avec les baleines et les œillets pour le serrer, c'est à dire globalement fini !

J'ai ensuite attaqué la jupe, qui était vraiment un gros morceau ! je voulais beaucoup d'ampleur et une asymétrie, aussi j'ai coupé une dizaine de pans circulaires :

Mais j'ai quand même dû les recouper une fois sur le mannequin !

La collerette a été le plus difficile, et ne ressemble pas à ce que j'avais en tête, mais je n'avais plus le temps de la refaire. Elle est moins plissée que souhaité, parce qu'elle devait répondre au mouvement de la jupe. Elle est montée sur quatre baleines et attachée en l'air par le collier et par mon bras !

J'ai aussi ajouté un gros nœud rose à la taille, une perruque blanche coupée nawak, des chaussures dorées hyper glamour offertes par Gasparde, et un maquillage extravagant !

Costume de bourgeoise "Tudor"

Avec Hervé on s'est regardé la série "Blackadder" pour la troisième fois ! Dans les saisons 2 et 3 surtout je trouve les costumes fabuleux. J'ai depuis longtemps envie de me coudre un costume de la reine Elizabeth (Miranda Richardson dans la saison II) mais il faut tellement de perles et de tissus précieux que ce projet reste dans un coin de ma tête. Comme j'ai déjà une robe de cette époque et classe sociale-là, je me suis dit que j'allais me coudre un costume de paysanne/bourgeoise plutôt. En plus, je pourrais le mettre en foire médiévale ! (Enfin, si j'en fais encore, parce qu'à ce train-là...)

DSC09366.JPG

12 avril 2020 :

J'ai commencé par la toile, basée sur mon patron de bustier Renaissance, et comme elle est bonne, je vais m'en servir de doublure :

DSC09367.JPG

Comme Hervé dort, je n'utilise pas ma machine à coudre, et commence par couper toutes les pièces, dont ces bandes qui vont me servir pour les manches :

DSC09368.JPG

Ce tissu rouge est le même que celui de ma robe XVIIè et que ma robe de Noël 1800 !

13 avril 2020 :

Les pièces du bustier sont à moitié cousues :

DSC09369.JPG

Ainsi que celles des mancherons :

DSC09370.JPG

Il y en a 5 par manche, c'est Hervé qui m'a aidée à les calculer :)

14 avril 2020 :

J'ai repris le travail alors le rythme s'en ressent. Je fais tout à la main devant l'ordinateur^^ Après tout ils n'ont besoin que de ma voix, pas de savoir ce que je fais en même temps :D Alors j'ai cousu une coiffe en coton. Je l'ai inventée en mêlant tout ce que j'aimais dans des modèles vus dans mes livres et sur Internet :

DSC09371.JPG

La partie bordée de ruban froncé se retourne à l'intérieur, comme ça je peux choisir de montrer mes cheveux ou non. Comme en ce moment ils sont courts et bleus, ça ne va pas trop avec^^

DSC09372.JPG

2 mai :

Désolée mais je n'ai pas pris le temps de faire des photos intermédiaires :)

Voilà la robe presque finie sans les manches :

DSC09408.JPG

Et la robe terminée avec les manches ! Elles s'enlèvent avec trois pattes de boutonnage. J'ai mis des boutons et une superbe ceinture trouvée sur Armstreet !

DSC09410.JPG

J'ai aussi fabriqué une toque pour changer de coiffure si j'en ai envie. Elle se pose sur un petit bonnet en dentelle plat :

DSC09413.JPG

Robe Regency "Dessus-de-lit"

11 avril 2020 :

Aujourd'hui je vous présente toute ma création en bloc, j'ai oublié de rédiger l'article au fur et à mesure :)

J'ai donc nommé cette robe "Dessus de lit", ben, parce que je l'ai coupée dans un dessus de lit tiens :D ! Il m'a coûté trois euros et je le trouve superbe. Il est un peu usé mais pour moi c'est parfait, ça donne vraiment un cachet à la robe terminée : je n'aime pas les costumes qui font "déguisement" justement parce que le tissu est trop neuf et trop brillant :)

Toute cette robe époque 1800 a été un petit puzzle à couper, parce que j'ai souhaité me servir de la bande dorée qui encadrait le dessus de lit :

DSC09340.JPG

DSC09341.JPG

J'ai choisi une forme "cœur croisé" pour le décolleté, parce que c'est ce qui me va le mieux. En fait sur cette robe j'ai choisi uniquement les formes que je préfère : cœur croisé, manches moulantes au-dessus du coude, dos couvert et jupe en "triangle tronqué" qui flatte mieux la silhouette.

DSC09342.JPG

J'ai croisé le décolleté et placé les manches en essayant ces pièces sur moi avec le corset. Le résultat à plat apparaît un peu biscornu, mais ça fonctionne très bien !

DSC09343.JPG

Pour cacher le corset qui dépasse un peu, j'ai cousu un petit triangle de dentelle en le plaçant là encore directement sur moi. On peut voir que la robe est doublée : en réalité, le dessus de lit l'était et j'ai coupé toutes mes pièces en le prenant en compte ! Le travail était du coup plus rapide, puisque les bords étaient déjà cousus.

DSC09344.JPG

La jupe est donc formée d'un triangle tronqué sur le devant et d'un rectangle froncé sur le dos. C'est ce qui donne une silhouette fine et une petite traîne derrière :

DSC09345.JPG

Elle s'enfile comme un t-shirt et est aussi confortable, avec cette doublure en drap tout doux !

J'ai aussi créé un turban assorti dans les chutes. Il est constitué d'un fond de chapeau recouvert de satin bleu et de deux bandes de tissu enroulées autour d'un boudin :

DSC09346.JPG

Voilà le tout !

DSC09349.JPG

Robe fourmi 1873

13 juillet 2017 :

Oui oui je sais, le titre est bizarre :)

En fait, en octobre et novembre prochain, j'ai deux événements costumés : d'abord une soirée dont le thème est "Fancy dress" (travestissement de la fin du XIXè), et ensuite un bal d'hiver 1873 dans un château en Belgique.

Cela fait plusieurs semaines, voire mois, que je cherche des idées pour les deux et que j'ai changé d'avis plusieurs fois. Finalement (après avoir notamment voulu une robe "opéra" pour la soirée "fancy dress", mais n'ayant pas assez de velours rouge) je me suis décidée pour une robe 1873 noire qui, accessoirisée différemment, pourra me servir pour les deux. En plus de me coûter moins cher, cela me prendra moins de temps, du moins je pourrais m'attarder sur le patronage et les finitions : elle sera noire et très simple, très inspirée aussi du tableau "Madame X" de John Singer Sargent, mais tout sera dans la coupe et le contraste avec ma peau et mes cheveux. Je n'ai pas envie d'une robe à fanfreluches clinquante, ni d'une tournure de vingt kilos.

MadameX---revealed.jpg

Pour la version "Fancy dress", nous serons "la cigale et la fourmi" de Jean de la Fontaine, et j'ajouterai des ailes et des antennes à cette robe.

Fourmi.jpg

Pour la version du bal d'hiver, je mettrais des roses et des liserons dans mes cheveux du côté opposé à mon tatouage. Ce sera tout : pas de bijou, pas de maquillage extravagant, juste un corset rouge et noir dessous qui sera hyper serré, et de longs gants noirs pour les deux.

DSC03042.JPG

Je n'ai pas encore vraiment réussi à me décider entre ces deux modèles, qui se ressemblent beaucoup il est vrai. Ce que je sais, c'est qu'après avoir dessiné et redessiné mon croquis, j'en reviens toujours à une version épurée, qui est la plus jolie à mon sens. Dès que j'ajoutais des volants, des coutures, de la dentelle, des perles ou des rubans, c'était de trop ! Le seul détail vraiment classe sera que je ferai une doublure rouge, qui se verra quand je bougerai :) La petite robe noire fin-de-siècle et Haute couture, quoi ;)

14 août :

C'est mon avant-dernier jour de vacances et après avoir pas mal avancé dans l'écriture de Palimpsestes III, j'ai eu envie de coudre :) J'ai visité le musée Fin-de-Siècle à Bruxelles où une statue m'a expliqué comment les pièces devaient être coupées^^

IMG-2368.JPG

J'ai trafiqué les pièces d'après le patron du bustier de la Laitière, mais grosso modo il ne m'a servi que pour la ligne de la poitrine et du côté, pour le reste j'ai tout changé :)

DSC03313.JPG

Je les ai coupées dans un coton rouge pour me servir de toile. Sur mon mannequin les proportions ne sont pas les bonnes ; visiblement, il ne comprend pas qu'on puisse faire 107-78-117 comme mensurations :P Sur moi, ça rend mieux qu'ici, où j'ai l'air d'avoir une carrure en 2D, très large de face et mince de côté :D

DSC03314.JPG

DSC03315.JPG

DSC03316.JPG

Ensuite, j'ai essayé cette toile par-dessus le corset que je porterai, et j'ai demandé à Hervé de m'aider: et bien c'est un apprenti très zelé, il est parvenu à refaire l'épinglage comme un chef^^ Une fois la toile rectifiée, j'ai coupé la doublure :

DSC03317.JPG

Ensuite, j'ai coupé trois pièces dans un tissu noir un peu brillant ; elles sont plus grandes, en triangles et avec des pointes pour les bretelles. Dans le dos, je peux faire des plis :

DSC03318.JPG

Et le devant est en "cœur croisé", ainsi le pan plus long va se draper autour de la taille :

DSC03319.JPG

19 août :

Depuis que j'ai commencé j'ai cousu à petits points les plis sur le bustier, et ce soir j'ai commencé à poser les agrafes. Elles servent à fermer sur le côté, et une grande partie d'entre elles seront cachées ensuite par le pan en triangle qui s'attache dans le dos.

DSC03322.JPG

24 août :

J'ai cousu une jupe rouge dans le même tissu que la doublure, et je vais poser dessus, comme sur un canevas, les pièces de la jupe noire. J'ai choisi cette technique notamment parce que je n'ai pas assez de tissus. J'ai commencé par poser une traîne :

DSC03533.JPG

Puis j'ai épinglé un volant de dentelle noire :

DSC03534.JPG

J'ai cousu ce volant, et j'en ai posé un autre par-dessus :

DSC03535.JPG

Ensuite, je pense que je mettrai ce qui me reste de dentelle au bout de la traîne. On verra, pour l'instant, c'est juste épinglé :)

DSC03536.JPG

7 septembre :

J'ai terminé ma robe ! Ce fut long notamment parce que j'ai plein de trucs à faire en ce moment et pas spécialement de temps à accorder à ce projet. J'ai cousu des tonnes de volants pour recouvrir toute la jupe, mais mon appareil photo rechargeait alors je n'ai pas pris de clichés-étape. J'ai mis une ceinture à la jupe, qui est un ruban de velours sur un autre en gros-grain fermé par des agrafes. La jonction entre la jupe et le corsage ne se voit pas parce que le haut recouvre le bas. Il faudra juste que j'épingle dans le dos pour que ça ne remonte pas !

DSC03620.JPG

Voilà la robe portée, mais la photo n'est pas terrible et en plus j'ai eu beaucoup de mal à la mettre : entre le corset qui se ferme dans le dos, le jupon super ajusté, les agrafes sur le côté et les épingles dans le dos, c'était compliqué ! Le jour J, je crois qu'Hervé m'aidera à la mettre :) En tous cas, même si elle est chiante, je trouve qu'elle donne une super silhouette et qu'elle me va vraiment bien^^

DSC03622.JPG

J'ai commencé les accessoires pour la variante "Fourmi" et j'ai terminé les antennes^^ Ce sont deux plumes noires (merci Gasparde^^) montées sur un gros peigne, le tout recouvert d'un galon de ruban plissé et d'une broche en strass.

DSC03625.JPG

La robe et les antennes sur le mannequin :

DSC03626.JPG

Et une photo rapprochée parce qu'avec le noir on ne voit rien des plis !

DSC03627.JPG

12 octobre :

J'ai fait deux longues ailes en tulle mais suis tellement occupée ces derniers temps que je n'ai pas pris de photos de cette dernière étape. Pas grave, il y en aura de belles prises à la soirée !

4 avril 2020 :

Je reprends cette robe pour une conférence sur "Le temps de l'innocence" d'Edith Wharton !

Mais avant de vous montrer les changements, un petite photo de nous deux en "La cigale et la fourmi" :

fancy_16.jpg

Et nous deux au bal d'Urcel !

bal_d_Urcel_novembre_2018.jpg

C'était donc très simple et élégant, mais par moments, au bal d'Urcel, je n'ai pas pu m'empêcher de me sentir trop simple au milieu de la débauche de falbalas qui se déroulait devant nous !

J'ai décidé de changer quelques petits détails par ci par-là, mais j'avoue que le même problème s'est posé à moi qu'au moment de la création : je voulais des fleurs, des rubans, du cliquant, mais tout ce que j'ajoutais était de trop ! Sauf les manches et le décolleté, voici donc le résultat :

J'ai ajouté de toutes petites manches en dentelle noire :

DSC09310.JPG

Elles sont bordées de dentelle et filées d'un élastique, comme ça le bustier tient bien ! J'ai ajouté de gros nœuds de velours décorés de perles :

DSC09311.JPG

Et puis un petit bout de dentelle dans le décolleté :

DSC09312.JPG

(Quand je disais que c'était trop... Après un essayage, j'ai finalement enlevé la dentelle !)

My fair lady - robe 1910 noire et blanche

La prochaine conférence que je donne sera sur "My Fair Lady" ! Je souhaite me coudre une robe noire et blanche inspirée de celles des dames dans la scène du champ de courses, et également d'une robe de Rose dans Titanic qu'on voit un dixième de secondes. Je ne couds pas tout et me servirait d'un ensemble de mariage que je vais redécorer.

1er mars 2020 :

J'ai oublié de prendre la première photo, mais sur celle-là j'ai déjà cousu le bas et le haut ensemble : ça donne une robe d'une pièce à enfiler comme un t-shirt.

DSC09253.JPG

Ensuite j'ai coupé les manches longues ainsi que quelques rubans du décolleté pour qu'il soit plus profond. J'ai également ajouté des sous-manches ainsi qu'un volant en dentelle noire pour allonger la jupe :

DSC09258.JPG

J'ai posé une ceinture noire avec un rang de dentelle et deux roses rouges accrochées par une pince :

DSC09260.JPG

L'année 2019 en costumes

Bonjour à tous !

Pour la troisième année consécutive je vais dresser un bilan de ce que j'ai cousu comme costumes cette année. Je suis satisfaite car mon principe du planning marche bien, et que d'année en année j'apprends à réutiliser et refaire mes costumes pour éviter d'avoir de nouvelles pièces. Du coup, l'an prochain (mon planning n'est pas encore fixe évidemment), sur une soixantaine d'occasions de porter des costumes (pas mal hein !), il ne me faudrait coudre qu'une dizaine de pièces, tout le reste, j'ai déjà !

En 2017, j’avais cousu :

  • 3 corsets,
  • 11 robes (dont 6 Régence anglaises),
  • 3 costumes pour Hervé,
  • 5 vêtements de tous les jours,
  • 8 chapeaux,
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

J’avais également retapé ou complété 6 costumes. Ce qui fait 22 costumes neufs :)

En 2018, j’avais cousu :

  • 18 robes (dont quatre Régence anglaise)
  • 2 costumes pour Hervé
  • 2 vêtements de tous les jours
  • 7 chapeaux (dont 6 coiffes)
  • et un nombre tout aussi conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 22 costumes neufs également !

En 2019, j'ai cousu :

  • 1 corset
  • 13 costumes pour moi (dont deux robes Régence anglaise et trois médiévales)
  • 2 costumes pour Hervé (sans compter les gilets que je change à chaque fois)
  • 7 vêtements de tous les jours
  • 6 chapeaux ou coiffes
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 21 costumes neufs.

J'ai un peu baissé en terme de couture, à cela plusieurs raisons :

Tout d'abord j'ai moins envie de passer des heures sur les costumes. En 2019 j'ai eu quelques conférences à écrire ainsi qu'un roman "Beveridge manor", que j'ai terminé dans l'année ! La couture, j'adore vraiment, mais ça prend un temps fou !

Ensuite, j'ai beaucoup refait, repris ou réutilisé de costumes. Les trois robes médiévales que j'ai cousues par exemple m'ont beaucoup servi en foires médiévales, voilà pourquoi cette époque a pris le pas sur la Régence anglaise ! De même, un costume rose 1880 commencé en 2016 m'a été utile trois fois depuis que j'ai terminé la jupe et cousu un haut de bal pour en faire une robe à transformation.

De plus, j'ai assez de robes 1800 pour n'avoir plus à en coudre dans l'immédiat. Oh bien sûr, j'aime toujours autant, mais je n'ai pas forcément l'occasion de les mettre !

Et enfin, je prends beaucoup plus de temps qu'avant parce que je deviens plus douée et que j'aime faire des choses compliquées avec des finitions à la main. Par exemple j'ai passé deux jours rien que sur la fraise de Marguerite de Valois ! Et aussi, cette année, j'ai appris à mieux broder, ce qui m'a permis de décorer des robes ou chemises médiévales, ainsi que des mitaines. J'ai également appris à tricoter avec des aiguilles circulaires et à créer des motifs, ce qui fait que j'ai terminé deux gilets et un pull !

En terme d'époque, ça se répartit un peu comme ça :

Médiéval :

Renaissance :

Une robe inspirée de Marguerite de Valois

Je n'avais encore rien de cette époque-là, je vais donc pouvoir la sortir l'an prochain pour au moins deux occasions !

XVIIè siècle :

Le costume de la begum Roshanara

XVIIIè siècle :

Régence anglaise/Directoire :

XIXè siècle :

XXè siècle :

Vous me direz peut-être que coudre 21 pièces c'est pas beaucoup moins que les 22 de l'an dernier, certes, mais il faut compter qu'un bon tiers de ces pièces sont des vêtements du quotidien faciles et rapides à coudre, et que pour une petite partie d'entre eux, je n'avais que le haut ou le bas à faire !

Donc, globalement, j'ai bien réussi à respecter mes bonnes résolutions de l'an dernier !

Robe Regency en soie jaune

J'ai acheté il y a quelques temps trois yards de soie jaune pour faire les volants de ma robe "Remember me", n'en ayant pas prévu suffisamment. Je pensais que j'aurais assez pour faire une robe 1800 ET mes volants. Du coup j'ai coupé allègrement la jupe de la robe, pour me rendre compte qu'évidemment j'avais ENCORE UNE FOIS pas assez de tissu. Donc, j'ai de nouveau commandé quatre yards, avec lesquels je ferai... les volants des deux robes, parce que pour le coup, j'ai également mal calculé pour la robe 1800. Moi et les maths, ça fait trois ! (Moi, les maths, et le fossé d’incompréhension entre nous)

Bref, voilà le dessin :

DSC06929.JPG

J'ai inventé ce modèle, il y aura une bande de tissu plissée autour du décolleté et des manches. Pour la réaliser j'ai repris mon dernier patron, utilisé pour la robe de Mrs Lucas. Les pièces sont juste épinglées sur le mannequin, et ce sera tout pour ce soir !

DSC06930.JPG

(Comme on peut le voir c'est beaucoup trop court, je vais devoir ajouter en bas... des volants T-T)

4 mars 2019:

J'ai cousu les deux parties du bustier ensemble :

DSC07107.JPG

5 mars :

DSC07108.JPG

J'ai terminé hier toute la couture, et aujourd’hui je me suis occupée de la décoration. Finalement, j'ai fouillé dans toutes les caisses de mon atelier que je suis en train de ranger, et j'ai improvisé autre chose. C'est tout différent de ce que j'avais en tête au début, mais j'aurais utilisé quelques fournitures. Il y a un galon beige sur le décolleté, dans les interstices duquel j'ai cousu des petites perles marrons. Il y a aussi un un ruban de dentelle sur les manches ainsi que de la dentelle autour du décolleté façon chemise dessous. Je n'ai pas encore fini, il me reste la ceinture, quelques perles encore je pense et surtout... le bas de la jupe !

DSC07109.JPG

DSC07110.JPG

5 avril :

Comme j'ai reçu le tissu, aujourd'hui j'ai fait le volant du bas !

DSC07313.JPG

24 octobre :

J'ai finalement mis plusieurs mois avant de la porter !

DSC08320.JPG

Avec mes cheveux courts, je trouve que ça rend bien :)

29 décembre :

Hier et ce matin, j'ai cousu une collerette dorée (je suis dans ma période fraise^^) et je trouve que ça rend bien sur cette robe !

DSC08968.JPG

DSC08969.JPG

Marguerite de Valois

Voilà la première fois depuis au moins six mois que j'ai enfin du temps libre et surtout du temps pour coudre un costume qui ne serait pas prévu au planning ! Et depuis six mois donc j'ai dessiné une robe que je rêve de me coudre sans savoir quand je pourrais la porter. Enfin c'est bon, j'ai du temps pour me la faire, et comme c'est Renaissance, je trouverai bien une occasion lors d'une médiévale ou une visite !

Marguerite_de_Valois_selon_moi.jpg

Le dessin est un mélange de tableaux de Clouet, de portraits de Marguerite de Valois ainsi que de princesses ou reines contemporaines. Ce costume sera influencé par la mode française de la seconde moitié du XVIè siècle, mais avec des originalités personnelles telles que, pour commencer, l'emploi d'un tissu élastique^^

4 décembre 2019 :

J'ai commencé par les bas de manches ! Elles sont en soie jaune couverte de rubans de velours noir formant des quadrillés, et chacun des croisements est maintenu par une perle. Nul besoin de dire qu'elles m'ont pris du temps !

DSC08789.JPG

J'ai cousu des boudins pour le dessus, (je ne connais pas vraiment la nomenclature de la mode de l'époque, ça s'appellera donc "boudins"^^) avec un tissu jaune et noir et des plus gros rubans de velours. Ils sont bourrés avec de la ouate :

DSC08790.JPG

12 décembre 2019 :

J'ai mis près d'une semaine pour coudre ces manches parce que, comme je les ai coupées de manière empirique, elles étaient bien sûr fausses. On peut voir la différence avant/après entre ces deux photos (sur la deuxième, les manches ne sont pas encore terminées) :

DSC08792.JPG

DSC08795.JPG

J'ai également commencé la jupe du dessous (là il reste la ceinture, l'ourlet et le repassage à faire), ainsi que le bustier. Il est sans système de fermeture mais en tissu très élastique pour que je puisse l'enfiler comme un t-shirt et qu'il s'ajuste au corset ! J'ai bordé le bas d'un biais de satin noir, à la main car l'élastique, c'est pas pratique à la machine. Je sens que cette robe sera très longue à faire !

14 décembre 2019 :

J'ai terminé la jupe du dessous. Elle se ferme avec une épingle et une modestie pour cacher l'ouverture, parce que le tour de taille changera en fonction du corset que je mettrai :

DSC08796.JPG

J'ai terminé les manches en cousant des perles au poignet, sur le ruban de velours noir :

DSC08797.JPG

Et je m'arrête aujourd'hui sur les perles du décolleté ! C'est le même motif de perles, sauf que là j'ai épinglé tous les deux centimètres pour être sûre que ce soit beau. Sur le poignet, c'est pas trop grave si ce n'est pas régulier !

DSC08799.JPG

J'ai aussi commencé la sur-jupe noire. Comme je n'avais pas du tout assez de tissu comme le bustier pour la faire en entier, j'ai acheté du velours noir uni et j'ai alterné des pans circulaires pour avoir l'ampleur. Seuls les pans sont cousus, il me reste encore la ceinture, les ourlets et le perlage à faire.

J'ai essayé le tout sur la chemisette de Jane Austen et la fraise de Harpagon que j'avais réalisées il y a longtemps pour l'alphabet costumé ! Je trouve ça très sympa, mais je vais quand même coudre ce que j'avais prévu avec une plus petite fraise et un col en ruban noir perlé :) Cela me permettra d'alterner !

23 décembre :

En fait j'ai terminé hier ! Je n'ai pas pris le temps de faire des photos pour tout mais j'ai cousu une autre guimpe, une autre fraise, terminé la jupe et le bustier, cousu une coiffe, fabriqué des boucles d'oreilles et une ceinture !

J'ai même fabriqué des clips de chaussures :

DSC08805.JPG

La guimpe que j'ai cousue s'ouvre devant par un système d'agrafe et a un col noir décoré de perles.

DSC08806.JPG

La fraise m'a pris un temps fou mais j'en suis très fière! Elle est en coton bordé de dentelle dorée et se pose parfaitement sur la guimpe !

DSC08807.JPG

Voilà une photo vite fait prise hier soir, ça a de l'allure ! J'attends qu'il fasse clair et on ira dehors pour une séance au parc !

DSC08810.JPG

25 décembre :

Aujourd'hui, c'est Noël, et qu'est-ce que nous avons fait ? Un promenade digestive dans le parc évidemment ! Oui mais attention, en robe de Marguerite de Valois, c'est quand même bien plus rigolo.

Voici quelques photos de notre promenade !

DSC08836.JPG

DSC08872.JPG

J'aime beaucoup ce costume, mais il n'est vraiment pas fait pour bouger dedans. Disons que le haut, oui, surtout parce que les manches ne sont pas fixées par en-dessous, mais la jupe, c'est une autre histoire ! Elle est lourde et ne tourne pas. A sortir durant les grandes occasions^^

DSC08860.JPG

Là, je me prends pour une comédienne de "Secrets d'Histoire", leur jeu est toujours tellement subtile ! Tout particulièrement dans l'épisode sur Désirée Clary où elle se cachait derrière un buisson :P

DSC08880.JPG

Vous avez vu la taille de ma collerette ?

DSC08952.JPG

Et pour finir, la petite photo du touriste de base :P

DSC08967.JPG

Jeune femme en jaune - Alfred Stevens

16 janvier 2019 :

Jeune femme en jaune... Mais j'aurais pu également nommer le billet sur ce costume Remember me, ou L'atelier, ou la cocotte jaune... En fait, cette robe jaune que j'aime tant a été peinte par Alfred Stevens au moins quatre fois, avec des variations dans les détails ou les accessoires ! Elle a été pastiché également par Toulouse-Lautrec.

Je l'ai découverte sur ce tableau, au musée Fin-de-Siècle de Bruxelles :

DSC06348.JPG

Et puis je l'ai retrouvée là, dans un livre sur le peintre (avec une sur-robe en mousseline blanche) :

DSC06349.JPG

stevens-4853dig-l.jpg

DSC06350.JPG

Et enfin Hervé l'a retrouvée, par hasard, au musée des Beaux-Arts de Lille :

c6d715bd-82ae-43b0-915d-bb4aa928d0c5.JPG

(Je l'aime bien Toulouse-Lautrec, mais là il s'est pas cassé la tête quand même, c'est exactement "L'atelier")

Le modèle étant roux, j'ai trouvé parfait de refaire cette robe !

Donc si j'ai bien compris, c'est une robe de la fin des années 1860, de jour, que le modèle porte parfois sans crinoline, voire sans jupon, comme dans "L'atelier" (évidemment, faire rentrer toute la jupe sur le tableau, ça devait être une histoire...) J'ai choisi de la faire dans un taffetas doré qui prend des reflets bruns, histoire de retrouver les nuances de la peinture. Quand j'ai vu le tissu arriver (commandé sur Ebay), j'ai été effarée parce qu'il n'était pas jaune clair mais carrément foncé, à la limite du vert : mais en fait, une fois coupé, ça rend vraiment bien ! Prise en photo, la couleur est parfaite.

15 janvier :

J'ai commencé par la toile. Je voulais un patron parfait, alors j'ai minutieusement arrangé ça sur mon mannequin.

DSC06630.JPG

(Je me suis basée pour une fois sur mon bouquin pattern of fashion : il m'a notamment aidée pour les pinces à la taille, qu'on aperçoit effectivement sur "L'Atelier"))

DSC06631.JPG

DSC06633.JPG

DSC06635.JPG

J'ai fait un nouvel essai qui me servira de doublure :

DSC06634.JPG

Une fois sur moi, la taille n'était pas assez cintrée (toujours ce problème de corset,...)

DSC06636.JPG

Donc j'ai encore retouché (il a fallu donc cinq étapes), jusqu'à obtenir des pièces parfaites.

Voilà le bustier cousu :

DSC06639.JPG

et un essai de manche : j'avoue que j'ai eu du mal à faire quelque chose de correct, sur les tableaux je ne vois qu'une espèce de ... boudin froissé^^ C'est en deux couches, une en coton pour la base et l'autre en taffetas, plus grande, pour pouvoir la froisser :

DSC06640.JPG

Le bustier cousu, avec de la dentelle prise dans le décolleté, et une manche de posée ! Il y a aussi des petits boutons. C'est toujours pareil avec les boutons : j'en achète un premier paquet, j'en ai trop et je m'en sers pas pendant des mois, et ensuite quand j'en ai besoin, ben il m'en manque deux. Du coup, détour par le Veritas avant de partir au boulot !

DSC06643.JPG

J'ai ensuite cousu des bandes d'ourlets aux manches, et pour les plis, j'ai simplement tout chiffonné et posé des épingles aux endroits où il faudra que je couse pour que ça tienne !

DSC06644.JPG

17 janvier :

Je me suis ensuite attaquée à la jupe, un gros morceau, parce que d'ordinaire je me contente de froncer un grand rectangle. Là, comme j'avais le patron, j'ai tenté la jupe en pans triangulaires :

DSC06645.JPG

Et ça marche ! Et mieux que ça encore, c'est que ça fonctionne avec ma grande crinoline !

DSC06646.JPG

DSC06647.JPG

Par contre, j'avais bien 7 mètres de tissus, mais c'était tout juste, et je n'en aurais pas assez pour les volants au bas de la jupe. Tant pis ! La crinoline c'est pas si moche, ça rappelle la dentelle d'en haut :)

20 janvier :

Je n'ai pas pu montrer la suite de mon travail parce qu'en fait je voulais terminer cette robe pour hier soir. Normalement, au bal de l'opéra de Gand où nous sommes allées, je devais porter ma robe rose, mais je n'en avais pas du tout envie (pour diverses raisons) ; aussi j'ai pris comme un défi de terminer celle-là à la dernière minute ! Et j'ai réussi !!! Deux heures avant de partir j'étais en train de terminer gants et réticule !

Les gants sont trouvé sur e-bay, mais ils étaient trop blancs et je trouvais la dentelle du poignet moche, alors je les ai teintés au café et j'ai changé la dentelle :

DSC06650.JPG

On voit la superbe technique pour coudre tout en gardant l'élastique tendu^^

Le réticule est en tricot doré avec un pompon et un fond de taffetas cuivré. J'ai appris les torsades et les boutonnières au tricot pour ce projet !

DSC06642.JPG

(Le beau schéma d'Hervé, heureusement qu'il me fait les calculs :D )

DSC06729.JPG

Et voilà donc une photo de moi au bal ! Sans fausse modestie, je me trouve quand même très jolie. Ma nouvelle perruque n'a pas bougé et j'ai l'impression d'avoir à peu près la même tête qu'avant. Malgré quelques défauts sur cette robe que je corrigerai pour les prochaines fois (la fermeture devant, les volants sur le bas de la jupe...), j'adore la simplicité du modèle et cette couleur. Jamais je n'aurais cru que le jaune doré m'irait bien, alors je retiens pour une prochaine création ! Et je me rends compte que plus le temps passe, moins j'aime les rubans et les falbalas.

DSC06653.JPG

Bon par contre, heureusement que je ne dois pas mettre de crinoline la prochaine fois que je porterai cette robe, parce que je l'ai déchirée en me cassant magistralement la gueule devant tout le monde, en plein mon moment préféré de ce genre de bal : la marche (d'ouverture en général, de fermeture hier) ! Je ne pourrais pas la réparer sans que ça se voit, mais pas question d'en racheter une, j'avais mis trop de temps à coudre le dernier anneau !

Et pour finir, une petite photo dans la pause du modèle, qui sera encore mieux au musée !

DSC06687.JPG

11 février :

Je suis en train de réaliser les accessoires pour compléter ma tenue. J'ai fait le bracelet de madame avec trois élastiques à cheveux et un crucifix de fortune fabriqué avec des perles. J'y ai glissé deux barres de métal pour qu'il tienne droit. L'éventail, lui, est en cours. Ces taches noires c'est le fond des fleurs, peintes à l'acrylique !

DSC06926.JPG

Pour le peindre je me suis inspirée d"un éventail acheté à Seneffe. Je voulais faire quelque chose d'un peu japonisant mais ne suis pas sûre d'y être parvenue. Au moins, il y a de grosses taches rouges comme sur le tableau^^

DSC06927.JPG

27 juin 2019 :

Quelle gourde ! Je me rends compte que je n'ai même pas posté de photos prises au musée ! Je vais réparer ça :) Malheureusement, le tableau était exposé dans une partie très sombre et peu pratique d'accès, ce qui fait que je n'ai pas vraiment réussi à avoir de bonnes photos devant, mais mes amis en ont pris quelques-unes très jolies un peu plus tard.

DSC06985.JPG

DSC07006.JPG

DSC07065.JPG

DSC07089.JPG

C'était vraiment une expérience très agréable, et j'aimerais bien la recommencer !

6 octobre 2019 :

Dans mon optique de réutiliser et refaire mes costumes plutôt que d'en coudre de nouveaux, je reprends cette robe pour un bal victorien qui aura lieu dans moins d'un mois. J'ai réparé ma crinoline et, première étape de la robe, réalisé enfin les volants ! C'est nécessaire pour qu'on ne voit plus la crinoline en-dessous.

DSC08266.JPG

J'ai donc 16 mètres de volants à ourler, plisser, coudre et repasser, ô joie !

Quelques heures plus tard...

DSC08269.JPG

Obligée de mettre la robe sur la table pour qu'on puisse la voir :D !

DSC08270.JPG

Pour changer un peu la physionomie de ma robe, j'ai eu l'idée de coudre un volant de dentelle noire. Je crois qu'elle date justement de cette époque-là !

DSC08271.JPG

Agrémentée d'un camée et d'un collier de ma mamie ! Avec ses bijoux j'ai de quoi décorer toutes mes prochaines robes^^

27 octobre 2019 :

Pour le bal auquel je me rends le week-end prochain, j'ai préparé ma perruque en réalisant une coiffure inspirée des années 1860.

DSC08656.JPG

C'est un chignon bas avec une coiffe en dentelle noire et des pensées en tissu. J'ai créé ces pensées en m'aidant d'un super bouquin sur les techniques d'ornementation dans la couture ; il y en a trois de chaque côté et de taille décroissante !

DSC08657.JPG

Polonaise rayée

20 septembre :

Dans un mois jour pour jour, je retrouve mes amis costumés pour un goûter dans le plus pur style XVIIIe siècle ! Comme ça va être plutôt chic, je me couds une polonaise dans un tissu superbe de plus de vingt mètres de long que j'ai dégoté pour... 3 euros. Trois euros !!! Je suis trop contente^^ Mais ne nous leurrons pas... Même s'il avait coûté plus cher, je l'aurais pris quand même, parce que la vérité, c'est que j'aime les fleurs, le rose et les fanfreluches :P

Cette robe, donc, en sera le parfait exemple ! L'inspiration vient encore une fois d'un mélange de tous les documents que j'ai compulsés. Je voulais un bustier uni rose, et de la dentelle pour border le décolleté.

18 septembre :

J'ai commencé par le haut en faisant au moins quatre toiles jusqu'à ce que ça tombe parfaitement sur mon corset. Voilà donc la doublure du corsage ainsi que la jolie face du bustier.

DSC08202.JPG

Puis, j'ai cousu une petite jupe à poches intégrées, en prenant bien garde que les plis montrent les rayures les plus claires :

DSC08208.JPG

20 septembre :

Aujourd'hui j'ai monté le rang de volants inférieur de la jupe. J'ai passé un temps dingue à épingler tous ces petits plis... et chose très chiante, la moitié des épingles se sont défaites en se prenant dans la dentelle de ma robe au moment de coudre, ce qui fait que j'ai dû tout recommencer !

DSC08210.JPG

Mais ça rend pas mal pour l'instant ! Ce coton est assez épais et se tient bien.

21 septembre :

Aujourd'hui samedi, j'ai enfin un week-end sans rien et j'ai bossé toute la journée sur la robe. J'ai cousu les manches et la doublure du corsage, ainsi que la jupe du manteau de robe et l'ourlet :

DSC08211.JPG

Et puis devant Big Bang Theory, j'ai posé le biais, les œillets, puis la dentelle du bustier :

DSC08212.JPG

Sur la robe en elle-même, il me reste l'ourlet de la jupe, l'agrafe du décolleté et les boutons pour former la polonaise à coudre, sinon le reste ne sera que de la déco... et c'est ce qui sans doute va me prendre le plus de temps ! Comme d'habitude pour mes robes du XVIIIe, ça ne rend rien sur le mannequin parce que je ne peux pas le modeler avec un corset.

22 septembre :

Dimanche tranquille à la maison, couture à l'horizon !

Pour continuer, j'ai ajouté un ruban rose et une petite dentelle beige au milieu du bustier, puis j'ai décoré les manches de la même manière. J'ai aussi décoré le décolleté de la robe de dentelle, mais sans le ruban rose :

DSC08214.JPG

Pour la jupe retroussée du manteau de robe, j'ai cousu deux petits boutons fabriqués dans le même ruban que les nœuds qui vont suivre, et le tout est attaché par la fine dentelle.

DSC08216.JPG

Voilà ce que ça donne quand c'est attaché !

DSC08215.JPG

24 septembre :

Ce matin, je me suis enfermée dans mon atelier et j'ai bossé bossé bossé ! J'ai commencé par faire des nœuds à partir de deux rubans différents que j'ai cousus ensemble, histoire de ne pas en acheter. Avec ce même ruban j'ai épinglé des "trucs" au bustier (je ne sais pas comment ça s'appelle, mais il y a une montre et un pompon^^) et j'ai essayé le tout sur moi !

montage.jpg

(Oui oui, c'est ma tête de grand matin, absolument !)

J'ai eu envie de coudre un rang de dentelle et ruban sur la jupe. Il faut absolument que je montre ma superbe technique pour les coudre !

DSC08223.JPG

Voilà la jupe terminée avec le bustier de dos (sur moi c'est fermé) :

DSC08224.JPG

Ainsi que deux décorations pour les cheveux (qu'il faut encore que j'apprête) :

DSC08227.JPG

Le petit oiseau n'avait pas de bec, je lui en ai fabriqué un avec une pointe de pistolet à colle^^

Et voici la polonaise terminée !

DSC08226.JPG

Elle est tellement cucul que je vais l'appeler Ma Poloniaise ! :D

24 octobre :

(Soit un mois plus tard)

Le week-end XVIIIè était merveilleux ! Et j'ai eu la chance d'avoir quelques très jolies photos de ma robe, finalement moins niaise que je ne me l'imaginais en la revoyant après coup :)

DSC08485.JPG

Portrait_MA.jpg

Corsage de bal 1880

En septembre, le bal d'Hazebrouck sera sur le thème des quatre saisons, époque 1860-1880. Comme j'avais encore bien assez de tissu, j'ai souhaité reprendre ma jupe de Valtesse de la Prune pour le bas et coudre un corsage de soirée. Comme ça, j'aurai une robe à transformation !

Et le thème, avec tout ce rose, sera donc le printemps :)

Mon inspiration première sera les robes roses d'Auguste Toulmouche, et particulièrement ce portrait de Rose Caron :

Rose_Caron__by_Auguste_Toulmouche.jpg

10 septembre :

J'ai eu tout d'abord l'idée de faire une doublure de la bonne taille :

DSC08027.JPG

Et une couche du dessus plus grande afin de faire des plis :

DSC08028.JPG

Mais c'était vraiment moche et chiant, alors j'ai tout coupé à la même taille, et fait un empiècement recouvert de dentelle blanche :

DSC08101.JPG

11 septembre :

Pour cacher les coutures et border le décolleté, j'ai plissé des volants de la même manière que le bas de la jupe :

DSC08099.JPG

Pour le dos, j'ai posé des œillets pour fermer par un ruban lacé :

DSC08102.JPG

Il en manque encore deux en haut et deux en bas.

12 septembre :

J'ai ensuite cousu des petits mancherons pour ne pas avoir les bras totalement nus :

DSC08100.JPG

Et je ne sais pas encore comment je vais les décorer. Sûr qu'il y aura de la dentelle !

15 septembre :

J'ai terminé ! trois jours à coudre toutes les fanfreluches à la main, et c'est tout beau :) Il y a des basques dans le dos, de la dentelle tout le long du décolleté :

DSC08165.JPG

Et devant, j'ai ajouté une petite broche et une troisième rose comme les deux de la jupe. La forme du bustier devant n'est pas tout à fait correct, mais je ne peux pas la refaire. Tant pis, j'imagine qu'en dansant, ça ne se verra pas^^

DSC08166.JPG J'hésite à porter cette robe sans perruque, ce qui serait bien pratique. Après tout, sur le portrait de Toulmouche, on dirait que Rose Caron a les cheveux courts !

7 octobre :

Voilà des photos de moi au bal ! Si je dois reporter cette robe je ferais un nouveau corsage ou essaierai d'arranger celui-là, parce qu'il était trop court et plissait pas mal devant

de_face.jpg

de_dos.jpg

Pierrot en indienne

3 juillet 2019 :

Coudre un pierrot la semaine dernière m'a tellement amusée que j'en ai commencé un nouveau pour ma jupe en indienne, celle pour laquelle j'avais cousu un caraco 1795. J'ai donc repris les pièces, mais cette fois-ci en coupant devant pour mettre des compères à rubans plutôt que d'avoir un bustier d'une seule pièce :

DSC07671.JPG

Pour ajuster le devant au mieux, je l'ai essayé directement sur le corset, et du coup, j'ai mis un repère en ruban rouge pour savoir où couper :

DSC07672.JPG

6 juillet 2019 :

Pour réaliser les compères, j'ai essayé le pierrot avec une pièce de coton intercalée entre le pierrot et mon corset ; c'est Hervé qui en a dessiné les contours ! Une fois que j'ai eu cette toile, je l'ai coupée quatre fois et y ai inséré des rubans rouges :

DSC07673.JPG

Je n'ai pas mis d'œillets cette fois parce que je ne comptais pas changer la couleur, mais j'avoue que ça aurait été mieux, parce que l'épaisseur du ruban crée un petit jeu . Voilà pour l'instant où j'en suis !

DSC07676.JPG

DSC07677.JPG

C'est vrai que ça fait plus 1880 que 1780 avec ce faux-cul et sans corset !

7 juillet 2019 :

Quatre heures d'épinglage de ruchés plus tard, alors que les gens se dirigeaient vers l'atomium pour voir le Tour de France, Hervé et moi étions les seuls à faire le chemin en sens inverse pour prendre des photos dans le parc ! Comme il fait beau, j'ai voulu en profiter pour montrer mon costume au meilleur de sa forme : il faut dire que ça fait longtemps que je n'avais pas fait de séance exprès pour des costumes :)

Voilà mon costume de face, de dos et de près :

DSC07685.jpg

DSC07731.jpg

DSC07684.jpg

Et quelques jolis gros plans :

DSC07709.jpg

DSC07772.jpg

DSC07775.jpg

Corset XIXe

4 avril 2019 :

Si j'ai cousu quelques corsets "droits" du XVIIe/XVIIIe, de la Renaissance ou de la Régence anglaise, je ne me suis jamais encore attaquée aux formes plus alambiquées, parce que ça me semblait très difficile. Sauf que les corsets XIXe que j'achète sur e-bay, s'ils ne sont pas chers, sont toujours trop courts et foutus au bout d'une ou deux utilisations parce que les baleines sont en plastique.

Donc, j'ai décidé de m'y mettre. J'ai copié les pièces d'un corset que j'aime bien en les allongeant :

DSC07247.JPG

Une fois cousu, ça donne ça:

DSC07248.JPG

Il y a neuf pièces et encore, comme je n'ai pas de busc, je n'ai pas ouvert devant. J'ai fini le gros rouleau de baleines que m'avait offert ma maman (il m'aura duré 10 ans tout de même !) et récupéré pour le reste le dernier anneau d'une crinoline que j'ai coupée pour en allonger deux autres.

Il y a un côté en lin et un côté à rayures. Ces deux tissus sont très épais pour ne pas utiliser de triplure. Pour les casiers à baleines, j'ai cousu du biais le long des coutures :

DSC07255.JPG

J'ai eu envie de broder le côté en lin, et j'ai choisi des guirlandes de fleurs blanches décalquées d'un livre tout exprès.

DSC07251.JPG

Je les ai reliées entre elles par d'autres fleurs et j'ai également brodé la même abeille que sur mon tatouage pour équilibrer la composition !

DSC07254.JPG

Le problème avec les corsets, c'est que je n'arrive à voir s'ils sont bien seulement un fois que j'ai mis les baleines... Et comme là j'avais tout brodé et cousu, j'ai eu la flemme de recommencer pour qu'il soit parfait.

DSC07256.JPG

Il est un peu trop droit devant mais au moins la hauteur est bonne !

DSC07257.JPG

D'après mes observations j'ai retouché les deux pièces de devant, et j'ai hâte d'en refaire un autre pour voir ce que ça donnera ! Je ne vois pas comment arranger les problèmes sur celui-là sans tout démonter et tout défaire. En tous cas, j'ai vraiment adoré broder et personnaliser cette création du début à la fin :) Pour le terminer j'ai cousu un biais beige autour, que j'ai décoré en haut d'un peu de dentelle et d'une ligne de coton vert.

DSC07314.JPG

Dans le dos, j'ai fermé avec un lacet du même vert et deux liens pour le haut : la prochaine fois, je saurais qu'il faut mettre aussi des baleines sur les bords !

DSC07315.JPG

Robe Regency en châles

6 janvier 2019 :

Cette année sera aussi placée sous le signe de la mode 1800, parce qu'en février sortira "Incroyable Charlotte", roman écrit à quatre mains avec mon amie Gasparde ! J'irais donc, quand il n'y aura pas vraiment de thèmes, costumée "Directoire" en salons littéraires. Youpi :D Quelle bonne occasion de refaire des robes ! (Comme si je n'en avais pas assez :D )

Celle-là est, un peu comme ils faisaient à l'époque, cousue dans deux châles de pashmina vert, ce qui me revient grosso modo à 10€ la robe, vu que pour le petit matériel, j'ai décidé de ne rien acheter et de faire avec ce que j'ai !

Pour couper les pièces, j'avoue que ça a été un vrai puzzle, mais je m'en suis sortie :

DSC06602.JPG

Cette matière se coud plutôt bien, par contre les épingles disparaissent...

DSC06603.JPG

Par exemple, quand j'ai voulu coudre les manches, la moitié s'était barrée ! Heureusement que le modèle est simple, parce que c'est un peu la galère^^

DSC06604.JPG

Pour la fermer en haut, j'ai donc trouvé dans mes affaires un biais marron et un cordon rouge, mais qu'on ne verra pas, alors on s'en fiche !

DSC06605.JPG

Du coup, alors que j'avais prévu de faire une robe ajustée, elle sera resserrée par un cordon, parce que c'est plus facile :P Sur cette photo, j'ai juste épinglé pour voir, mais rien n'est cousu.

DSC06607.JPG

13 janvier :

Il me restait à coudre les côtés ainsi que les ourlets du bas :

DSC06629.JPG

DSC06621.JPG

J'ai eu du mal à la coudre, mais ça valait la peine, parce que cette robe est extrêmement confortable ! Le tissu est vraiment beau et cette couleur me va bien :)

L’année 2018 en costumes

L’an dernier, j’avais fait un récapitulatif de tous les costumes réalisés. C’est plutôt intéressant à analyser après coup alors je recommence !

En 2017, j’avais cousu :

  • 3 corsets,
  • 11 robes (dont 6 Régence anglaises),
  • 3 costumes pour Hervé,
  • 5 vêtements de tous les jours,
  • 8 chapeaux,
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

J’avais également retapé ou complété 6 costumes. Ce qui fait 22 costumes neufs :)

En 2018, j’ai cousu :

  • 18 robes (dont quatre Régence anglaise)
  • 2 costumes pour Hervé
  • 2 vêtements de tous les jours
  • 7 chapeaux (dont 6 coiffes)
  • et un nombre tout aussi conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 22 costumes neufs également !

On pourrait penser que j’exagère sur les robes, mais je n’ai cousu que des trucs que je n’avais pas déjà et que je pourrais replacer plus tard. J’ai également retapé/réutilisé beaucoup plus de costumes qu’en 2017. Si j’en crois mon planning, on passe de 6 costumes refaits à 12, et je ne compte pas ceux d’Hervé dont la garde-robe plutôt complète aura de moins en moins besoin d’ajouts ! Disons qu’il a deux tenues Renaissances, une tenue XVIIè, une tenue XVIIIè, trois tenues Régences, et plusieurs pantalons et gilets qui couvrent le XIXè et le début du XXè siècle. Avec ça, il est paré :)

Dans l’ordre chronologique, j’ai fait :

Ces trois robes Renaissance étaient prévues pour le mois de juillet.

J’ai cousu pour le XVIIè :

Pour le XVIIIè, on en trouve aussi trois, mais assez différentes :

Pour le Régency, j’ai pas mal baissé, mais j’exagère quand même avec :

Bon, il faut dire aussi que c’est une période pas trop difficile à reproduire et peu gourmande en tissu.

Pour mes conférences, j’ai fait Mary Shelley et Charlotte Brontë, pour un bal victorien, j’ai cousu une robe de bal 1860 ; pour la foire du Livre j’étais une suffragette du temps et pour Aliquam Amentis je me suis fait une robe 1910 rose puis une robe années 20 bleue et or.

Je n’ai pas réussi à tenir ma bonne résolution en ce qui concerne l’inversion vêtements du quotidien/costumes historiques, notamment parce que je passe tous les jours ou presque devant un magasin de tissu d’ameublement qui déstocke, et qu’on peut difficilement faire du quotidien avec ça :)

Sinon globalement, j’ai plutôt baissé en projets, et j’ai surtout baissé le nombre de costumes « pour le plaisir », c’est-à-dire réalisés sans occasion spéciale. Il n’y a que les dernières robes Regency dedans, tous les autres étaient pour des événements précis.

J’ai également divisé mon budget fournitures par deux, et j’apprends enfin à utiliser ce que j’ai :)

2019 sera une années très riche en nombre de costumes à porter, notamment parce que j’ai créé un cercle (dont je parlerai plus tard), mais pas riche en nombre de créations à produire : j’arrive de mieux en mieux à réutiliser ce que j’ai !

Mes bonnes résolutions seront de continuer à respecter mon billet sur le féminisme et le costume historique, (j'y suis déjà bien parvenue avec la création du Cercle des Costumes disparates) et de diviser le budget tissus par deux !

- page 1 de 4