Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Mot-clé - Cercle des Costumes Disparates

Fil des billets - Fil des commentaires

Jeune femme en jaune - Alfred Stevens

16 janvier 2019 :

Jeune femme en jaune... Mais j'aurais pu également nommer le billet sur ce costume Remember me, ou L'atelier, ou la cocotte jaune... En fait, cette robe jaune que j'aime tant a été peinte par Alfred Stevens au moins quatre fois, avec des variations dans les détails ou les accessoires ! Elle a été pastiché également par Toulouse-Lautrec.

Je l'ai découverte sur ce tableau, au musée Fin-de-Siècle de Bruxelles :

DSC06348.JPG

Et puis je l'ai retrouvée là, dans un livre sur le peintre (avec une sur-robe en mousseline blanche) :

DSC06349.JPG

stevens-4853dig-l.jpg

DSC06350.JPG

Et enfin Hervé l'a retrouvée, par hasard, au musée des Beaux-Arts de Lille :

c6d715bd-82ae-43b0-915d-bb4aa928d0c5.JPG

(Je l'aime bien Toulouse-Lautrec, mais là il s'est pas cassé la tête quand même, c'est exactement "L'atelier")

Le modèle étant roux, j'ai trouvé parfait de refaire cette robe !

Donc si j'ai bien compris, c'est une robe de la fin des années 1860, de jour, que le modèle porte parfois sans crinoline, voire sans jupon, comme dans "L'atelier" (évidemment, faire rentrer toute la jupe sur le tableau, ça devait être une histoire...) J'ai choisi de la faire dans un taffetas doré qui prend des reflets bruns, histoire de retrouver les nuances de la peinture. Quand j'ai vu le tissu arriver (commandé sur Ebay), j'ai été effarée parce qu'il n'était pas jaune clair mais carrément foncé, à la limite du vert : mais en fait, une fois coupé, ça rend vraiment bien ! Prise en photo, la couleur est parfaite.

15 janvier :

J'ai commencé par la toile. Je voulais un patron parfait, alors j'ai minutieusement arrangé ça sur mon mannequin.

DSC06630.JPG

(Je me suis basée pour une fois sur mon bouquin pattern of fashion : il m'a notamment aidée pour les pinces à la taille, qu'on aperçoit effectivement sur "L'Atelier"))

DSC06631.JPG

DSC06633.JPG

DSC06635.JPG

J'ai fait un nouvel essai qui me servira de doublure :

DSC06634.JPG

Une fois sur moi, la taille n'était pas assez cintrée (toujours ce problème de corset,...)

DSC06636.JPG

Donc j'ai encore retouché (il a fallu donc cinq étapes), jusqu'à obtenir des pièces parfaites.

Voilà le bustier cousu :

DSC06639.JPG

et un essai de manche : j'avoue que j'ai eu du mal à faire quelque chose de correct, sur les tableaux je ne vois qu'une espèce de ... boudin froissé^^ C'est en deux couches, une en coton pour la base et l'autre en taffetas, plus grande, pour pouvoir la froisser :

DSC06640.JPG

Le bustier cousu, avec de la dentelle prise dans le décolleté, et une manche de posée ! Il y a aussi des petits boutons. C'est toujours pareil avec les boutons : j'en achète un premier paquet, j'en ai trop et je m'en sers pas pendant des mois, et ensuite quand j'en ai besoin, ben il m'en manque deux. Du coup, détour par le Veritas avant de partir au boulot !

DSC06643.JPG

J'ai ensuite cousu des bandes d'ourlets aux manches, et pour les plis, j'ai simplement tout chiffonné et posé des épingles aux endroits où il faudra que je couse pour que ça tienne !

DSC06644.JPG

17 janvier :

Je me suis ensuite attaquée à la jupe, un gros morceau, parce que d'ordinaire je me contente de froncer un grand rectangle. Là, comme j'avais le patron, j'ai tenté la jupe en pans triangulaires :

DSC06645.JPG

Et ça marche ! Et mieux que ça encore, c'est que ça fonctionne avec ma grande crinoline !

DSC06646.JPG

DSC06647.JPG

Par contre, j'avais bien 7 mètres de tissus, mais c'était tout juste, et je n'en aurais pas assez pour les volants au bas de la jupe. Tant pis ! La crinoline c'est pas si moche, ça rappelle la dentelle d'en haut :)

20 janvier :

Je n'ai pas pu montrer la suite de mon travail parce qu'en fait je voulais terminer cette robe pour hier soir. Normalement, au bal de l'opéra de Gand où nous sommes allées, je devais porter ma robe rose, mais je n'en avais pas du tout envie (pour diverses raisons) ; aussi j'ai pris comme un défi de terminer celle-là à la dernière minute ! Et j'ai réussi !!! Deux heures avant de partir j'étais en train de terminer gants et réticule !

Les gants sont trouvé sur e-bay, mais ils étaient trop blancs et je trouvais la dentelle du poignet moche, alors je les ai teintés au café et j'ai changé la dentelle :

DSC06650.JPG

On voit la superbe technique pour coudre tout en gardant l'élastique tendu^^

Le réticule est en tricot doré avec un pompon et un fond de taffetas cuivré. J'ai appris les torsades et les boutonnières au tricot pour ce projet !

DSC06642.JPG

(Le beau schéma d'Hervé, heureusement qu'il me fait les calculs :D )

DSC06729.JPG

Et voilà donc une photo de moi au bal ! Sans fausse modestie, je me trouve quand même très jolie. Ma nouvelle perruque n'a pas bougé et j'ai l'impression d'avoir à peu près la même tête qu'avant. Malgré quelques défauts sur cette robe que je corrigerai pour les prochaines fois (la fermeture devant, les volants sur le bas de la jupe...), j'adore la simplicité du modèle et cette couleur. Jamais je n'aurais cru que le jaune doré m'irait bien, alors je retiens pour une prochaine création ! Et je me rends compte que plus le temps passe, moins j'aime les rubans et les falbalas.

DSC06653.JPG

Bon par contre, heureusement que je ne dois pas mettre de crinoline la prochaine fois que je porterai cette robe, parce que je l'ai déchirée en me cassant magistralement la gueule devant tout le monde, en plein mon moment préféré de ce genre de bal : la marche (d'ouverture en général, de fermeture hier) ! Je ne pourrais pas la réparer sans que ça se voit, mais pas question d'en racheter une, j'avais mis trop de temps à coudre le dernier anneau !

Et pour finir, une petite photo dans la pause du modèle, qui sera encore mieux au musée !

DSC06687.JPG

11 février :

Je suis en train de réaliser les accessoires pour compléter ma tenue. J'ai fait le bracelet de madame avec trois élastiques à cheveux et un crucifix de fortune fabriqué avec des perles. J'y ai glissé deux barres de métal pour qu'il tienne droit. L'éventail, lui, est en cours. Ces taches noires c'est le fond des fleurs, peintes à l'acrylique !

DSC06926.JPG

Pour le peindre je me suis inspirée d"un éventail acheté à Seneffe. Je voulais faire quelque chose d'un peu japonisant mais ne suis pas sûre d'y être parvenue. Au moins, il y a de grosses taches rouges comme sur le tableau^^

DSC06927.JPG

27 juin 2019 :

Quelle gourde ! Je me rends compte que je n'ai même pas posté de photos prises au musée ! Je vais réparer ça :) Malheureusement, le tableau était exposé dans une partie très sombre et peu pratique d'accès, ce qui fait que je n'ai pas vraiment réussi à avoir de bonnes photos devant, mais mes amis en ont pris quelques-unes très jolies un peu plus tard.

DSC06985.JPG

DSC07006.JPG

DSC07065.JPG

DSC07089.JPG

C'était vraiment une expérience très agréable, et j'aimerais bien la recommencer !

6 octobre 2019 :

Dans mon optique de réutiliser et refaire mes costumes plutôt que d'en coudre de nouveaux, je reprends cette robe pour un bal victorien qui aura lieu dans moins d'un mois. J'ai réparé ma crinoline et, première étape de la robe, réalisé enfin les volants ! C'est nécessaire pour qu'on ne voit plus la crinoline en-dessous.

DSC08266.JPG

J'ai donc 16 mètres de volants à ourler, plisser, coudre et repasser, ô joie !

Quelques heures plus tard...

DSC08269.JPG

Obligée de mettre la robe sur la table pour qu'on puisse la voir :D !

DSC08270.JPG

Pour changer un peu la physionomie de ma robe, j'ai eu l'idée de coudre un volant de dentelle noire. Je crois qu'elle date justement de cette époque-là !

DSC08271.JPG

Agrémentée d'un camée et d'un collier de ma mamie ! Avec ses bijoux j'ai de quoi décorer toutes mes prochaines robes^^

27 octobre 2019 :

Pour le bal auquel je me rends le week-end prochain, j'ai préparé ma perruque en réalisant une coiffure inspirée des années 1860.

DSC08656.JPG

C'est un chignon bas avec une coiffe en dentelle noire et des pensées en tissu. J'ai créé ces pensées en m'aidant d'un super bouquin sur les techniques d'ornementation dans la couture ; il y en a trois de chaque côté et de taille décroissante !

DSC08657.JPG

Polonaise rayée

20 septembre :

Dans un mois jour pour jour, je retrouve mes amis costumés pour un goûter dans le plus pur style XVIIIe siècle ! Comme ça va être plutôt chic, je me couds une polonaise dans un tissu superbe de plus de vingt mètres de long que j'ai dégoté pour... 3 euros. Trois euros !!! Je suis trop contente^^ Mais ne nous leurrons pas... Même s'il avait coûté plus cher, je l'aurais pris quand même, parce que la vérité, c'est que j'aime les fleurs, le rose et les fanfreluches :P

Cette robe, donc, en sera le parfait exemple ! L'inspiration vient encore une fois d'un mélange de tous les documents que j'ai compulsés. Je voulais un bustier uni rose, et de la dentelle pour border le décolleté.

18 septembre :

J'ai commencé par le haut en faisant au moins quatre toiles jusqu'à ce que ça tombe parfaitement sur mon corset. Voilà donc la doublure du corsage ainsi que la jolie face du bustier.

DSC08202.JPG

Puis, j'ai cousu une petite jupe à poches intégrées, en prenant bien garde que les plis montrent les rayures les plus claires :

DSC08208.JPG

20 septembre :

Aujourd'hui j'ai monté le rang de volants inférieur de la jupe. J'ai passé un temps dingue à épingler tous ces petits plis... et chose très chiante, la moitié des épingles se sont défaites en se prenant dans la dentelle de ma robe au moment de coudre, ce qui fait que j'ai dû tout recommencer !

DSC08210.JPG

Mais ça rend pas mal pour l'instant ! Ce coton est assez épais et se tient bien.

21 septembre :

Aujourd'hui samedi, j'ai enfin un week-end sans rien et j'ai bossé toute la journée sur la robe. J'ai cousu les manches et la doublure du corsage, ainsi que la jupe du manteau de robe et l'ourlet :

DSC08211.JPG

Et puis devant Big Bang Theory, j'ai posé le biais, les œillets, puis la dentelle du bustier :

DSC08212.JPG

Sur la robe en elle-même, il me reste l'ourlet de la jupe, l'agrafe du décolleté et les boutons pour former la polonaise à coudre, sinon le reste ne sera que de la déco... et c'est ce qui sans doute va me prendre le plus de temps ! Comme d'habitude pour mes robes du XVIIIe, ça ne rend rien sur le mannequin parce que je ne peux pas le modeler avec un corset.

22 septembre :

Dimanche tranquille à la maison, couture à l'horizon !

Pour continuer, j'ai ajouté un ruban rose et une petite dentelle beige au milieu du bustier, puis j'ai décoré les manches de la même manière. J'ai aussi décoré le décolleté de la robe de dentelle, mais sans le ruban rose :

DSC08214.JPG

Pour la jupe retroussée du manteau de robe, j'ai cousu deux petits boutons fabriqués dans le même ruban que les nœuds qui vont suivre, et le tout est attaché par la fine dentelle.

DSC08216.JPG

Voilà ce que ça donne quand c'est attaché !

DSC08215.JPG

24 septembre :

Ce matin, je me suis enfermée dans mon atelier et j'ai bossé bossé bossé ! J'ai commencé par faire des nœuds à partir de deux rubans différents que j'ai cousus ensemble, histoire de ne pas en acheter. Avec ce même ruban j'ai épinglé des "trucs" au bustier (je ne sais pas comment ça s'appelle, mais il y a une montre et un pompon^^) et j'ai essayé le tout sur moi !

montage.jpg

(Oui oui, c'est ma tête de grand matin, absolument !)

J'ai eu envie de coudre un rang de dentelle et ruban sur la jupe. Il faut absolument que je montre ma superbe technique pour les coudre !

DSC08223.JPG

Voilà la jupe terminée avec le bustier de dos (sur moi c'est fermé) :

DSC08224.JPG

Ainsi que deux décorations pour les cheveux (qu'il faut encore que j'apprête) :

DSC08227.JPG

Le petit oiseau n'avait pas de bec, je lui en ai fabriqué un avec une pointe de pistolet à colle^^

Et voici la polonaise terminée !

DSC08226.JPG

Elle est tellement cucul que je vais l'appeler Ma Poloniaise ! :D

24 octobre :

(Soit un mois plus tard)

Le week-end XVIIIè était merveilleux ! Et j'ai eu la chance d'avoir quelques très jolies photos de ma robe, finalement moins niaise que je ne me l'imaginais en la revoyant après coup :)

DSC08485.JPG

Portrait_MA.jpg

L’année 2018 en costumes

L’an dernier, j’avais fait un récapitulatif de tous les costumes réalisés. C’est plutôt intéressant à analyser après coup alors je recommence !

En 2017, j’avais cousu :

  • 3 corsets,
  • 11 robes (dont 6 Régence anglaises),
  • 3 costumes pour Hervé,
  • 5 vêtements de tous les jours,
  • 8 chapeaux,
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

J’avais également retapé ou complété 6 costumes. Ce qui fait 22 costumes neufs :)

En 2018, j’ai cousu :

  • 18 robes (dont quatre Régence anglaise)
  • 2 costumes pour Hervé
  • 2 vêtements de tous les jours
  • 7 chapeaux (dont 6 coiffes)
  • et un nombre tout aussi conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 22 costumes neufs également !

On pourrait penser que j’exagère sur les robes, mais je n’ai cousu que des trucs que je n’avais pas déjà et que je pourrais replacer plus tard. J’ai également retapé/réutilisé beaucoup plus de costumes qu’en 2017. Si j’en crois mon planning, on passe de 6 costumes refaits à 12, et je ne compte pas ceux d’Hervé dont la garde-robe plutôt complète aura de moins en moins besoin d’ajouts ! Disons qu’il a deux tenues Renaissances, une tenue XVIIè, une tenue XVIIIè, trois tenues Régences, et plusieurs pantalons et gilets qui couvrent le XIXè et le début du XXè siècle. Avec ça, il est paré :)

Dans l’ordre chronologique, j’ai fait :

Ces trois robes Renaissance étaient prévues pour le mois de juillet.

J’ai cousu pour le XVIIè :

Pour le XVIIIè, on en trouve aussi trois, mais assez différentes :

Pour le Régency, j’ai pas mal baissé, mais j’exagère quand même avec :

Bon, il faut dire aussi que c’est une période pas trop difficile à reproduire et peu gourmande en tissu.

Pour mes conférences, j’ai fait Mary Shelley et Charlotte Brontë, pour un bal victorien, j’ai cousu une robe de bal 1860 ; pour la foire du Livre j’étais une suffragette du temps et pour Aliquam Amentis je me suis fait une robe 1910 rose puis une robe années 20 bleue et or.

Je n’ai pas réussi à tenir ma bonne résolution en ce qui concerne l’inversion vêtements du quotidien/costumes historiques, notamment parce que je passe tous les jours ou presque devant un magasin de tissu d’ameublement qui déstocke, et qu’on peut difficilement faire du quotidien avec ça :)

Sinon globalement, j’ai plutôt baissé en projets, et j’ai surtout baissé le nombre de costumes « pour le plaisir », c’est-à-dire réalisés sans occasion spéciale. Il n’y a que les dernières robes Regency dedans, tous les autres étaient pour des événements précis.

J’ai également divisé mon budget fournitures par deux, et j’apprends enfin à utiliser ce que j’ai :)

2019 sera une années très riche en nombre de costumes à porter, notamment parce que j’ai créé un cercle (dont je parlerai plus tard), mais pas riche en nombre de créations à produire : j’arrive de mieux en mieux à réutiliser ce que j’ai !

Mes bonnes résolutions seront de continuer à respecter mon billet sur le féminisme et le costume historique, (j'y suis déjà bien parvenue avec la création du Cercle des Costumes disparates) et de diviser le budget tissus par deux !

Robe violette d'Elizabeth Swann dans Pirates des Caraïbes

  profiles1.jpg 

J’ai passé quelques jours à paris avec Lilla My, et j’ai trouvé un très joli taffetas prune exactement comme celui-ci! Ce sera donc mon prochain projet :)

L’avantage, c’est que je n’aurai pas besoin de porter ni corset ni paniers! Encore que, Keira Knightley est tellement plate qu’elle n’a forcément pas besoin de corset, et que la première scène où on l’oblige à en porter un me fait doucement rire :D

DSCN3277.JPG


14 août:

En réalité j’ai commencé depuis trois jours mais je n’ai pas encore eu le temps de poster les photos!

Alors j’ai repris le patron de ma robe à l’anglaise (que portait déjà Keira, tiens, puisque c’est celle de The Duchess) et je l’ai un poil agrandi pour être à l’aise dedans. J’ai fait un truc bizarre qui consiste à faire une couche prune, celle qu’on voit, une couche noire pour servir à la fois de doublure et, devant, de chemise, et une couche prune pour le revers de devant. Je sais déjà que je vais fumer du ciboulot pour coudre les finitions de tout ça :)

DSCN3279.JPG

Ensuite j’ai posé la jupe du dessus, et j’adore ce tissu, je le trouve plus beau que l’original:

DSCN3281.JPG

Puis j’ai fait la jupe du dessous noire (amovible, je ne suis pas persuadée qu’elle le soit en vrai), et là j’en suis aux manches:

DSCN3282.JPG

Ce soir, en regardant le film, j’ai retaillé une chemise pour porter en dessous. Bon normalement c’est une robe entière, mais j’ai la flemme de refaire une énième robe blanche :) Comme en plus j’ai pas le matos sous la main, on verra plus tard!

DSCN3287.JPG

J’ai pas su me prendre en photo à cette étape, mais ça rendait déjà très bien :)

Là, avec la robe par dessus et le médaillon!

DSCN3288.JPG


23 novembre:

       Je reprends enfin ma robe! C’est bien la première fois que ça m’arrive, de laisser comme ça un projet aussi longtemps de côté, mais je dois l’avoir terminée vite parce que je voudrai la porter pour le salon du livre jeunesse de Montreuil, auquel je vais pour signer Bordemarge! J’ai acheté une perruque blonde comme Elizabeth, et ce matin, j’ai posé des baleines (pourquoi est-ce qu’aucune des filles qui fait cette robe en cosplay n’en mets? On les voit pourtant!) et cousu deux dentelles noires l’une sur l’autre pour les mettre sur la “couche noire” du bustier.

DSCN3660.JPG DSCN3661.JPG

J’ai également trouvé un coton blanc et de la dentelle ancienne, je vais pouvoir faire la chemise de corps qu’elle porte en dessous! Et avec un lien coulissant plutôt qu’un élastique, (et si possible des manches amovibles), comme ça je pourrais la porter avec toutes mes autres robes anciennes.

24 novembre:

J’ai passé la journée à travailler dessus, à la main, parce qu’à la machine, c’était impossible de poser les dentelles et de faire les finitions correctement!

Après la dentelle noire sur la partie noire, j’ai posé de la dentelle noire sur le revers de la partie prune du bustier.

DSCN3662.JPG

Puis j’ai pris le ruban qu’on voit là sur la jupe, je lui ai enlevé le ruban noir dedans, l’ai plié en deux pour le coudre sur le pourtour du bustier, et j’ai cousu le brandebourg (qui ne sert à rien d’autre qu’à faire joli, ce sont des agrafes plates à l’intérieur qui servent à fermer la robe).

DSCN3663.JPG DSCN3664.JPG

Comme pour le revers, je n’avais plus de ruban, j’ai pris un coton doré que j’ai plié en 3 pour le coudre dessus, à la main, again :)

DSCN3665.JPG

Ensuite, avant d’attaquer les manches, j’ai entrepris de coudre sa chemise de nuit, à la madame.

ebay4.jpg pic3.jpg

Alors dans le film c’est la première version qu’on voit quand Elizabeth enlève la robe pour monter sur la planche, mais ce n’est pas celle-là pour moi, vu qu’elle n’a pas de manches dentelle bouffantes, et elle ne porte pas non plus sa chemise de nuit vu qu’il est sensé y avoir un lien coulissant devant. Donc, j’en ai déduit que c’était de la dentelle cousue directement à la robe, portée avec la première chemise de corps, mais comme je déteste ce principe, je fabrique la seconde version mais avec les manches dentelles de la robe (qui ne sont pas en pointes comme on peut le voir.) Comme ça, je pourrais la mettre avec d’autres robes, et en plus elle est plus jolie, parce que la robe 1, ça fait assez robe de bure quand même! (Et d’ailleurs, pourquoi elle a pas gardé sa chemise de nuit Elizabeth au lieu de mettre ce machin immonde en lin qui doit gratter pas possible? Et où elle l’a trouvée?? Ah, les incohérences de films  :p )

DSCN3666.JPG DSCN3667.JPG

25 novembre:

Il est six heures du matin, j’ai rêvé de ma robe toute la nuit, alors je vais tenter de la finir aujourd’hui pour être débarrassée de cette obsession :) Et sinon, j’ai changé l’apparence de mon blog pour revenir à la précédente version, parce que l’autre avait beau être sympa, elle me faisait une mise en page pourrie :)

J’ai cousu des manches pleines de dentelle à ma chemise de nuit, et je l’ai teinte avec du thé pour raccorder les couleurs, ce qui fait super classe parce que ça fait des taches comme si c’était vraiment une chemise ancienne :) Là pour l’instant, elle sèche!

DSCN3668.JPG DSCN3670.JPG

DSCN3671.JPG

J’ai ensuite fabriqué quatre petits trucs-bidules noirs avec des boutons dorés (normalement c’est pas des mochetés en plastique mais bon hein :) ) pour faire les décorations des manches.

DSCN3672.JPG

J’ai juste épinglé la jupe du dessus pour lui donner la bonne forme, mais je l’ai pas cousue, parce que je me dis qu’avec un panier, ça peut donner une autre forme de robe tout à fait sympa!

DSCN3673.JPG

Bah voilà, me suis-je, en fait, j’ai fini?

Et ben oui… J’ai plus qu’à faire des décorations pour les chaussures et à repasser la chemise de nuit.

Je retire à moitié ce que j’ai dit sur les seins de Keira, parce que cette robe, même quand on a de la poitrine comme moi, peut tout à fait être portée sans corset vu que j’ai baleiné le devant et qu’elle s’ouvre à mi-hauteur. C’est ce que je vais faire quand j’aurai marre du corset (qui fait quand même une plus jolie silhouette), parce que c’est mille fois plus agréable!

Voici les boucles (avant et arrière pour montrer le système de fermeture que j’ai bricolé) ainsi qu’une photo rapide de la chemise de nuit. Pour les photos de la robe, va falloir attendre mon amoureux, ou encore l’arrivée de la perruque, ou Montreuil!

DSCN3729.JPG DSCN3730.JPG

DSCN3728.JPG

   DSCN3732.JPG

4 juin:

Oups, j’avais oublié :) Mais j’ai enfin des photos de moi dans la robe! Quand on la met à côté du vrai modèle quand même, je me trouve trop forte :D

947305_260200610786196_559707134_n.jpg