Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Mot-clé - 1870

Fil des billets - Fil des commentaires

L'année 2020 en costumes

Cette année aura été particulière à plus d'un niveau. Avec le covid, les 3/4 des évènements costumés auxquels je devais aller ont été annulés. Par conséquent j'ai eu beaucoup moins de costumes à faire ou à réviser ! J'avoue que si au début ça m'a fait très bizarre (et que les bals historiques me manquent affreusement), ce n'est pas si mal que ça. C'est très reposant de faire un costume à mon rythme, et surtout de pouvoir me consacrer à autre chose ! La grand-mère d'Hervé m'ayant offert un rouet, j'ai commencé à apprendre à filer, et je me suis davantage concentrée sur le tricot : j'ai d'ailleurs réalisé mes premiers "vrais" pulls cette année ! J'ai aussi davantage brodé, et me suis améliorée dans ces deux disciplines.

Voyons les stats :

En 2017 et 2018, j’avais cousu 22 costumes neufs, sans compter les accessoires et les tricots.

En 2019, j'ai cousu :

  • 1 corset
  • 13 costumes pour moi (dont deux robes Régence anglaise et trois médiévales)
  • 2 costumes pour Hervé (sans compter les gilets que je change à chaque fois)
  • 7 vêtements de tous les jours
  • 6 chapeaux ou coiffes
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 21 costumes neufs.

En 2020, j'ai cousu :

  • 14 costumes pour moi (dont cinq robes Régence anglaise)
  • 3 costumes pour Hervé
  • 2 vêtements de tous les jours
  • 1 chapeau
  • et un nombre important d’accessoires.

Ce qui fait 18 costumes neufs, avec là-dedans pas mal de hauts et de bas interchangeables, et surtout 3 pour Hervé, ce qui remonte une peu la moyenne !

Je suis contente parce que j'ai beaucoup baissé ! Et que j'ai révisé plusieurs costumes tout au long de l'année, mais cette fois je n'ai pas tenu le compte.

En Fantasy, j'ai cousu le costume de "Willow", qui est pour moi mais également pour Hervé, ainsi qu'un costume inspiré de Sansa Stark et un autre de Lady Gaga

Pour la Renaissance, j'ai une seule pièce, mais qui m'a pris du temps, le costume plus populaire d'une bourgeoise Tudor

Pour l'époque 1800 en revanche, on retrouve mon intérêt. Pas de robes médiévales, parce que je ne me rendrais pas à des foires de sitôt...

Comme je n'avais plus de robe de bal, j'en ai cousu une que j'appelle Robe "dessus de lit", parce qu'elle est coupée... dans un dessus de lit, et qu'elle est aussi confortable qu'un pyjama ! J'ai réalisé un costume de bain, ainsi que le chapeau et le spencer d'Elizabeth Bennet. Comme j'avais donné mes spencers, j'en ai cousu un nouveau dans un tissu rouge que j'adore, et brodé un autre, sans manche, dans un velours vert. Pour nos sorties, j'ai créé un costume de cantinière de Waterloo et un costume post-révolutionnaire

Pour Hervé, j'ai brodé un gilet d'Hervé et j'ai surtout recréé le costume militaire du colonel Brandon ! Je me rends compte en écrivant cet article que je n'ai pas écrit dessus, et que je ne l'ai pas terminé. Je n'ai pas eu le temps en août de lui refaire un pantalon, ni de faire la ceinture. Honte sur moi oO

Pour la fin XIXè, j'ai cousu deux costumes et un chemisier. Il y a d'abord celui de la petite maison dans la prairie, ainsi qu'un chemisier rouge inspiré de "Beloved" et des adaptations de Maupassant. Mais surtout, il y a la robe de bal tirée de L'âge de l'innocence qui est ma plus belle pièce de l'année avec la robe Tudor. J'y ai passé un temps fou et je me trouve très chouette dedans :)

Pour le XXè siècle, seulement deux costumes, tout deux réalisés pour des occasions précises, sinon je ne les aurait pas faits : d'abord le costume de "My Fair Lady" pour la conférence sur le film et le roman, puis celui de Rita Hayworth pour tourner une vidéo avec Hervé.

Pour tous les jours, un pantalon et son haut assorti que je n'ai mis qu'une fois (le haut, pas le pantalon), ainsi qu'une robe d'été à fleurs (que je n'ai mise qu'une fois également).

J'ai coupé dans un vieux manteau en fourrure une parure pour Anna Karenine, mais aussi pour une sortie 1910 que je n'ai pas prise en photo. J'ai terminé des mitaines violettes commencées l'an dernier, et brodé un réticule brodé pour l'assortir à ma robe et mon spencer rouge.

En résumé, mes plus grosses pièces sont des créations qui complètent ma garde-robe historique (la robe Tudor, la robe 1870), sinon, il y a pas mal d'accessoires et de vêtements isolés, et une majorité (encore) de vêtements 1800. Pour cela deux raisons : la première c'est que j'en ai encore beaucoup donné dernièrement, et la seconde qu'on a fait davantage de sorties à cette époque (dont un gros week-end sur le thème de Jane Austen qui était fabuleux !) Ces deux raisons sont liées d'ailleurs, parce que j'ai donné des costumes aux amis avec qui j'ai fait ces sorties^^

Costume "Le Temps de l'Innocence"

Le 29 octobre, à Laeken, je vais parler de Edith Wharton et de son roman "Le Temps de L'Innocence" : quelle meilleure occasion pour réaliser un costume des années 1870, que je n'ai pas encore ? Aucune :) !

Ce sera un costume avec une silhouette plus qu'historique (j'ai choisi précisément l'année 1877), mais avec des ajustements modernes, parce que j'ai envie d'être à l'aise dedans et de pouvoir danser et parler !

Voilà le dessin, réalisé en mêlant diverses sources d'inspiration ainsi que mon goût personnel et mes critères de choix :

DSC00370.JPG

9 septembre 2020 :

La toile est coupée dans un vieux drap et essayée directement sur moi avec le corset, pour être sûre que ça tombe bien.

DSC00371.JPG

Une fois que c'était bon, j'ai reporté les pièces sur du plastique pour patron.

DSC00372.JPG

10 septembre :

Je voulais utiliser des kilos de grosse dentelle ainsi qu'un taffetas marron que m'a offert Gasparde : c'était parfait pour ce projet, parce qu'il faut que ça se voit de loin !

DSC00373.JPG

DSC00374.JPG

Je suis particulièrement fière de mon idée pour le dos ! J'ai smocké tout le bas afin de pouvoir enfiler le bustier comme un T-shirt. Le devant reste impeccable de cette manière et je peux porter la robe avec ou sans corset !

DSC00375.JPG

DSC00376.JPG

DSC00384.JPG

Pour la jupe, j'ai commencé par appliquer mes falbalas sur le devant avant de tout coudre. Il y a donc trois rangs de dentelle et quatre de volants plissés. Le dernier rang me permet de marcher :D

DSC00377.JPG

DSC00379.JPG

15 septembre :

Une fois que j'ai eu tout cousu, j'ai fait la partie arrière de la jupe. C'est un grand rectangle que j'ai plissé, puis j'ai ajouté une ceinture dans le dos de laquelle j'ai passé un élastique. Ce n'est pas destiné à être vu, mais là encore c'est pratique car ça s'ajuste parfaitement et que c'est léger !

DSC00380.JPG

DSC00381.JPG

20 septembre 2020 :

Pour le bas, j'ai plissé de nouveau un volant pour qu'il y ait raccord entre le devant et le dos. Il faut encore que je le repasse, mais la jupe est finie !

DSC00383.JPG

2 octobre 2020 :

Pour le bustier, j'avais envie de manches qui se croisent sur le dessus aussi j'ai inversé le patron, qui se coud d'ordinaire dessous : DSC00387.JPG

Ce n'était pas parfait, j'ai dû refaire une couture sous le bras, mais au final ça rend comme je l'avais imaginé :

DSC00388.JPG

Pour relever un peu les épaules, j'ai ajouté des nœuds dessus. J'ai également cousu de la dentelle autour du décolleté, cousu la doublure, et créé un nœud de fleurs violet que je peux enlever facilement :

DSC00402.JPG

5 octobre :

Hier, j'ai terminé ma robe ! Il restait du repassage et la traîne à faire. J'ai inventé un modèle avec des plis, des nœuds et des volants plissés au bout :

DSC00428.JPG

Et voilà !

DSC00426.JPG

Bientôt normalement, je ferais des photos avec moi dedans, c'est quand même plus sympa^^ Mais bon, faut que je termine ma conférence d'abord :D

9 novembre 2020 :

Hier, il faisait vraiment très beau, alors nous sommes allés au parc pour une petite séance photos ! Je regrette de ne pas avoir pu porter cette robe à la conférence, puisqu'elle a été annulée... Ce costume était très confortable et léger à porter ! Le truc le plus chiant était la perruque :D (Et encore, pas tant que ça^^)

DSC00547.jpg

DSC00596.jpg

DSC00625.jpg

DSC00604.jpg

Chemisier "Fin-de-siècle"

J'ai appelé ce chemisier "fin-de-siècle" car il est inspiré de deux fictions vues récemment : "En famille" (une nouvelle de Maupassant adaptée à la télé) et "Beloved" (une adaptation du roman de Toni Morrison). "En famille" se passe en 1884 et "Beloved" en 1873, et on pourrait le porter aussi jusqu'en 1900 !

Pour couper les pièces, je me suis basée sur un patron Burda de costume 1880. J'ai coupé les devants d'un seul tenant, sans parement, et tout droits au lieu d'en pointe :

DSC00503.JPG

J'ai ajouté de la dentelle au col et je l'ai brodé avec un motif de ma nouvelle machine trop super, puis ai ajouté un biais pour cacher la couture :

DSC00504.JPG

Comme je n'avais pas assez de tissu mais que je voulais absolument des manches longues, j'ai cousu ensemble des rayures avec des bandes de dentelle :

DSC00506.JPG

J'ai accroché le tout à un haut de manche :

DSC00507.JPG

Et puis j'ai ajouté des poignets :

DSC00509.JPG

Ensuite, j'ai décoré les poignets dans le même style que le col, et pour le bas de la chemise, j'ai brodé un motif à la machine et j'ai découpé le surplus au ras :

DSC00512.JPG

C'est cette partie qui est particulièrement inspirée de "Beloved" ! Je pense que je vais utiliser cette idée sur un autre costume, parce que je trouve ça très joli :) Dans "En famille", Marie-Anne Chazel portait une très jolie robe jaune qui m'a inspiré ce tissu coloré et ce col. Enfin j'ai cousu les boutonnières. Avec ma machine, cette partie n'est plus du tout une corvée, au contraire, j'ai envie de mettre plein de boutons partout^^

DSC00510.JPG

Pour Noël, il suffira d'ajouter cette broche :D

DSC00511.JPG