Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse et plein d'autres choses encore.

Mot-clé - 1830

Fil des billets - Fil des commentaires

Charlotte Brontë - Jane Eyre

Dans un mois je donne une conférence sur Jane Eyre. Mon costume me servira à plusieurs occasions, je le porterai également à un bal 1830-1860, s'il est réussi. Pour le créer j'ai souhaité inventer mon modèle, et non pas le recopier cette fois. Ce sera mon interprétation du personnage, et l'occasion de m'atteler à des défis couture parce que j'y ai intégré des choses compliquées ou que je n'ai encore jamais faites. Il sera coupé dans un taffetas cuivre que je trouve très joli, avec une boucle de ceinture cuivrée et un col du XIXe offert par môman. C'est du matériel que j'avais déjà, je ne voulais pas acheter (il va tout de même me falloir une fermeture éclair ; je ne veux pas m'embêter avec des agrafes).

Pour le créer, j'ai regardé des dizaines d'illustrations d'époques et de captures d'écran de film afin de trouver ce que j'aimais le mieux. Il aura une taille droite et des manches plutôt resserrés en haut du bras parce que je trouve que les manches larges ne me vont pas. La jupe sera simple, mais le haut de la robe très travaillé, et j'ajouterai une ceinture. Voilà, j'espère que je vais réussir à faire ce que j'ai dans la tête !

DSC06136.JPG

20 octobre 2018 :

Première étape, le haut, coupé également dans de la doublure et d'après les pièces de la Laitière :

DSC06138.JPG

Le décolleté est calqué sur le col pour que ce soit parfait :

DSC06138.JPG

J'ai ajouté des manches évasées :

DSC06140.JPG

Puis j'ai posé des volants de ruchés sous le col et au bord des manches, et cousu la jupe (démontée une fois parce que pas assez d'ampleur !)

DSC06171.JPG

24 octobre :

Autour du col, pour que ça fasse fini, j'ai mis un petit galon de dentelle beige :

DSC06172.JPG

Galon que j'ai posé également sur les manches, sur un biais et sous un bouton pour faire mignon :

DSC06175.JPG

Plus ça allait, plus je me suis éloignée de mon modèle d'origine parce que ça ne convenait pas. A chaque étape de décoration, j'ai demandé l'avis d'Hervé, et cette robe est en quelque sorte une création conjointe :) Les ruchés, la dentelle au bord du col, les petits boutons, tout ça, ce sont ses idées !

26 octobre :

Ce soit, après avoir cousu toute la décoration à la main, je suis en train de poser la fermeture éclair. C'est long !

DSC06173.JPG

27 octobre :

J'ai terminé ma robe ! Comme j'ai coupé mes cheveux samedi dernier et que je ne peux plus les attacher (l'arrière est vraiment court), j'ai fabriqué une coiffe pour cacher ma coupe moderne. C'est, comme pour la robe, un modèle qui mélange pas mal d'inspirations :

DSC06285.JPG

Elle est formée d'un pan de jupe en dentelle, de deux serre-tête, de rubans noirs et marrons ainsi que de petite boules au crochet découpées sur un abat-jour^^

31 octobre :

Dans le "Jane Eyre" que je vais présenter, Mia Wasizyva porte une cape que je trouve très jolie ; comme il va faire froid et que j'ai deux tissus qui vont bien, je couds moi aussi une cape !

Elle est en laine, une laine noire unie et une laine écossaise : comme le dessus et le dessous sont faits des mêmes pièces, elle est réversible ! Par contre je n'avais pas assez de tissu pour faire plus long.

Voilà les pièces juste épinglées ; la cape se compose d'un demi-cercle (c'est pas assez, pour la prochaine je ferai plus large) et d'une capuche en deux pièces (un genre de triangle courbé sur un coin) :

DSC06289.JPG

1er novembre :

Pour la fermer, j'ai natté du coton et des petites boules au crochet, le tout formant brandebourgs en haut :

DSC06290.JPG

Mary Shelley

Pour les Imaginales comme pour la conférence sur Frankenstein que je vais donner à la fin du mois à la bibliothèque de Laeken, je serai costumée en Mary Shelley ! Je vais coudre une robe noire 1830 mélangeant un peu ces modèles-là :

mw05761.jpg

mw05762.jpg

Par contre, les manches seront courtes, à la fois parce que je trouve les manches longues moches, parce que je ne veux pas avoir trop chaud, et parce que je n'ai pas assez de tissu !

11 mai 2018 :

J'ai mis une bonne heure à couper les pièces, d'après le patron de ma robe 1873 entièrement modifié (pinces ajustées, décolleté plissé, manches baissées) :

DSC04750.JPG

La toile n'était pas bonne, alors je l'ai encore changée : j'ai allongé les manches, coupé à la hauteur d'une ceinture, revu les pinces à la poitrine ainsi que le décolleté et agrandi les emmanchures.

DSC04751.JPG

Cette toile me servira finalement de doublure. Oui, une doublure blanche pour une robe noire, c'est un peu bizarre, mais vous allez très vite comprendre pourquoi ;) Ensuite, les pièces sont coupées dans un velours noir de rideau :D

14 mai :

Sur le bustier, j'ai épinglé des plis sous une bande noire :

DSC04806.JPG

Puis je l'ai cousue, ainsi qu'une ceinture, et la jupe !

DSC04807.JPG

Ensuite, j'ai coupé les manches puis les ai épinglées sur la robe. Celle de droite est froncée en bas. Ma robe commence à prendre forme ! Mais comme les manches ainsi que la circonférence de la jupe ne sont pas assez larges, pour l'instant ça fait plus 1820 que 1840, date du tableau. Pas grave, comme le roman a été publié en 1818 !

DSC04809.JPG

16 mai :

J'ai terminé ! Après avoir fini les manches, je les ai rembourrées avec de petits coussins piqués sur ma robe 1894, et ainsi elles tiennent bien rondes ! J'ai épinglé une broche noir et blanc zombie, et pour finir, j'ai... cousu des tas de petites lignes comme sur le costume de Catwoman de Burton ! C'était ça mon idée, je ne voulais pas simplement une reproduction du tableau, mais allier l'auteur avec son œuvre ! Ainsi, je suis Mary Shelley ressuscitée!

DSC04815.JPG

DSC04814.JPG

Et ce qu'il y a de cool, c'est que si un jour j'ai besoin d'une robe de bal 1820, je n'aurais qu'à enlever ces grosses coutures et les remplacer par une autre décoration. (Je vois bien des guirlandes de fleurs sur le décolleté et le bas de la robe).