Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse et plein d'autres choses encore.

Mot-clé - 1660

Fil des billets - Fil des commentaires

Mes cheveux et autres considérations de la plus haute importance (III)

22 septembre 2018 :

En juin 2011, après avoir testé durant des années des tonnes de coupes/couleurs/traitements, j'ai coupé court ma tignasse abîmée et pris la résolution de laisser pousser mes cheveux ainsi que de ne plus les colorer en d'autres couleurs que du roux.

(J'ai tout de même porté du blond platine (c'était mignon), du noir (c'était moins mignon), du brun (c'était fadasse) ou du rose (c'était ridicule !))

Plus de sept ans après, j'ai tenu mes résolutions et je suis passée de ça :

1936931_1094620417998_2119279_n.jpg

à ça :

DSC05950.JPG

Sur cette dernière photo, le reflet rouge vif est temporaire, je tourne toujours autour d'un 7.44 :)

n744-blond-cuivre-profond-majirel-50-ml.jpg

Les deux billets précédents où je relate mes aventures capillaires sont devenus beaucoup trop longs, alors je commence un troisième épisode ! Les entrées seront beaucoup plus espacées, car depuis que j'ai atteint une longueur sous les épaules, je ne fais plus grand chose. A vrai dire, je ne suis pas allée chez le coiffeur depuis six mois ! (Cela aurait été impensable pour moi il y a huit ans). Les seules innovations consistent en des coiffures historiques ou de costumes, car depuis que j'ai les cheveux longs, je n'utilise plus de perruques et je m'amuse beaucoup à boucler, coiffer, natter et papilloter mes cheveux^^

Malheureusement, j'oublie souvent de prendre des photos de ces coiffures compliquées... Mais je peux tout de même en poser quelques-unes ici ! Elles sont souvent prises les jours de démo et de salon, par d'autres que moi, sur l'instant. C'est là aussi très différent d'il y a huit ans : je n'avais alors que des photos de moi mises en scène par mes propres soins. Je n'éprouve plus du tout le besoin de montrer costumes, maquillages et coiffures sur les réseaux sociaux, peut-être parce que je fais vivre mes "personnages" dehors désormais :)

IMG-20180823-WA0007.jpg

DSC05026.JPG

28277157_10209631190331555_1578634505354820593_n.jpg

DSC04767.JPG

DSC04701.JPG

portrait.jpg

DSC04736.JPG

1er novembre 2018 :

Grande révolution ! (Pour moi, j'imagine que vous vous en foutez :P )

J'ai tout coupé samedi dernier^^

J'en avais marre : huit ans que je les laisse pousser et qu'en fait, je ne profite de leur longueur qu'une fois par mois pour faire des coiffures historiques. Le reste de la semaine, je me fais de bêtes queues de cheval et ils étaient tout le temps attachés ! En plus de ça, depuis que j'ai passé la longueur sous les épaules, c'est super chiant de s'en occuper. Depuis que je les ai coupés, je les lave en deux minutes avec une mini-dose de shampoing, ils sèchent vite et je les démêle avec les doigts :) Seul inconvénient : le budget coiffeur, que j'avais réussi à réduire à 6€/mois depuis un an, va de nouveau augmenter :) Mais ce n'est même pas un inconvénient pour les costumes en fait, parce que ça me donne des défis ! Pour mes deux derniers costumes j'ai cousu des coiffes en dentelle !

Avant/après :

DSC06178.JPGDSC06182.JPG

De côté :

DSC06183.JPG

Et après un passage de babyliss !

DSC06191.JPG

Roxane dans "Cyrano de Bergerac" de Rappeneau

23 septembre 2018 :

Nous sommes en 1998, j'ai quatorze ans. Bruno Gaccio ouvre, comme tous les soirs, "Nulle part ailleurs". Il prononce quelques mots, et alors que je suis en train de débarrasser la table, je me fige, tendant l'oreille, buvant ses paroles. J'apprends par cœur les vers qu'il prononce, n'ayant pas entendu d'où vient la citation. Je sais juste que c'est sublime ! Je me dépêche de terminer mes tâches. Dans ma chambre d'ado, je note les mots que je viens d'entendre, quelque chose comme "mais un baiser, à tout prendre, qu'est-ce ?" et "un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer". Je n'ai pas Internet, pas facile de retrouver l'origine de ce que je crois être un poème : mais j'ai les Lagarde et Michard de mon grand-père, des bouquins poussiéreux que je n'ai, je crois, jamais ouverts (ça changera). Je passe une bonne heure à lire des extraits, et j'ai de la chance, je tombe justement sur la scène du baiser extraite de "Cyrano de Bergerac" ! J'ai trouvé !

Le lendemain, première heure, je me rends au CDI pour emprunter la pièce d'Edmond Rostand. Jusqu'au soir, je ne lâcherai pas le bouquin : je lis même sous ma table de cours, mais c'est tellement beau que j'essaie de ne pas montrer que je ris, que je pleure, que je frémis : il faut en garder un peu. Je dormirais tard, ce soir-là.

Le surlendemain, je relis la pièce : durant les années qui suivront, je la relirai au moins une fois par mois, apprenant tout par cœur, collectionnant les éditions. Aujourd'hui, j'en ai onze, mais j'en ai offerte quelques-unes. Ma fierté : une édition originale de 1898. Le personnage de Rostand devient mon mentor, me donne du courage et l'envie de monter sur scène.

Vingt ans plus tard, "Cyrano de Bergerac" est toujours ma pièce favorite, celle que je lis quand je ne vais pas bien, pour trouver des réponses. C'est d'ailleurs en voyant la mise en scène de Podalydès à la Comédie-Française que j'ai compris qu'il fallait que je rompe avec mon ex-le psychopathe. Il a fait la gueule toute la soirée, et je me souviens m'être dit que si j'étais plus amoureuse d'un être de fiction que du gars qui était à mon côté, c'est qu'il y avait un souci.

Aujourd'hui, j'ai la chance de donner des conférences sur les adaptations cinématographiques. Comme cette année, nous fêtons à la fois les 150 ans de la naissance d'Edmond Rostand et les 100 ans de sa mort, je peux parler de "Cyrano"! Je peux partager ma passion, et je peux, enfin (et c'était le but de cette longue introduction) avoir une bonne raison de coudre un des costumes du film !

0408 CYRJR 06.jpg

Je serai donc Roxane ! Roxane la précieuse pimbêche, pour le coup, telle qu'elle apparaît au début du film de Jean-Paul Rappeneau que nous allons montrer à la bibliothèque. Pas facile facile de voir l’entièreté du costume, qui n'apparaît que dans un plan fugace, entre deux passants :) Et comme le film est assez vieux, je ne suis pas parvenue à trouver des images d'exposition ou de publicité.

vlcsnap-2018-07-03-18h00m58s522.png

22 septembre :

Pour me mettre en train, j'ai commencé par le plus simple, la jupe jaune du dessous. J'ai cousu un petit volant dans le bas mais je ne suis pas sûre que ce soit ça. On dirait plutôt une découpe en demi-cercles mais le volant, c'était plus facile à réaliser ! Comme me dit Hervé, aucun de mes auditeurs à la conférence ne me dira : "je ne vous écoute pas, vous n'avez pas reproduit fidèlement le costume!" Oui des fois, je m'inquiète pour un rien^^

DSC05961.JPG

Ce tissu jaune, je l'ai trouvé dans un magasin qui liquide ses stocks d'ameublement, aussi c'était à 5 euros le mètre :) Pour les deux tissus du bustier et de la jupe du dessus, j'ai mis longtemps à trouver deux tissus dans les mêmes matières, tons de bleu et or, et avec des motifs à peu près identiques. C'est un bleu trop franc par rapport au modèle, mais question ressemblance/prix, je m'en sors plutôt bien ! Ce sont des coupons de satin trouvés sur l'Etsy indien :)

Et donc, j'ai cousu la jupe du dessus ce soir !

DSC05962.JPG

DSC05963.JPG

27 septembre :

Il me manquait du matériel pour pouvoir continuer, c'est chose réparée aujourd'hui ! Boutons, rubans, fil, j'ai tout trouvé :)

Cet après-midi j'ai commencé le bustier. Il est dans un satin bleu avec des motifs plus petits que ceux de la jupe, doublé de satin jaune. J'ai coupé les pièces dans le dos pour qu'elles forment un triangle comme à l'époque, mais je ne suis pas sûre que ça se voit : pas grave, c'est joli^^

DSC05966.JPG

Je suis fière de mon passement : un ruban doré est pris dans la couture du décolleté, et quand on le retourne, ça fait un bord parfait :)

DSC05967.JPG

Bon la lumière est un peu mauvaise, d'une part parce qu'il fait nuit plus tôt et d'autre part parce que le tissu a de drôles de reflets ! Et comme d'ordinaire, mon mannequin est trop gros pour montrer la robe dessus :)

DSC05971.JPG

29 septembre :

J'ai passé un temps fou sur les manches (particulièrement sur le bord dont je suis très fière) pour m'apercevoir, une fois toutes cousues, qu'elles ne sont pas assez larges.

DSC05972.JPG

Du coup, après deux minutes de découragement, je l'ai ai démontées et en ai coupées d'autres. heureusement qu'il me restait assez de tissu !

DSC05976.JPG

J'ai également cousu des basques. J'en voulais huit, mais comme je suis nulle en maths, je me retrouve avec sept basques pour la longueur de mon tour de taille... Pas grave, la huitième me servira de pochette, en lui ajoutant une doublure :)

DSC05974.JPG

5 octobre :

Je suis plus lente qu'avant pour faire mes costumes, notamment parce que j'ai pas mal de travail à côté :) J'arrive presque au bout de ce costume !

Pour fermer le haut, je n'ai pas mis des agrafes finalement mais deux rangs de dentelle à trous afin d'y passer un lacet. Ce n'est pas comme sur le modèle mais c'était bien plus rapide à faire ! J'ai ajouté aussi une modestie jaune pour cacher le corset.

DSC05979.JPG

Pour la chemise, je me suis inspirée de ma chemise de nuit, mais avec des manches plus longues.

DSC05982.JPG

J'ai resserré le décolleté et les manches deux fois comme sur le modèle : une fois au poignet avec un passement de dentelle dessus, et une fois avec mes manchettes amovibles. Finalement je trouve que c'est trop grossier, mais je n'ai pas le temps de faire quelque chose de plus délicat.

DSC05984.JPG

Voilà le stade actuel du costume : comme d'habitude sans le corset dessous, ce n'est pas très joli.

DSC05986.JPG

7 octobre :

Hier j'ai terminé ! Enfin pas les accessoires ; d'ailleurs je pense m'en passer (le loup, les gants et la cape, c'est juste chiant pour parler^^) Il me restait les boutons à poser, c'est fait ! Deux reliés par un anneau sur les manches, et une dizaine sur le décolleté :

DSC06063.JPG

13 octobre :

Il a fallu que j'essaie mon costume, parce que ce genre de vêtements très ajusté peut révéler de mauvaises surprises. J'ai pris une photo en bas de chez moi parce que je n'ai encore installé de miroir dans l'appartement :) J'ai eu le temps d'en prendre une avant que quelqu'un entre ! Sans la coiffure, je trouve que c'est déjà pas mal, et hormis l'habillage qui est chiant, c'est très confortable !

DSC06072.JPG

20 octobre :

La conférence s'est déroulée avant-hier, et même si le trac me paralyse toujours autant (peut-être que je devrais prendre des cours d'improvisation), je pense que ça s'est plutôt bien passé. Quelques personnes sont venues me trouver par la suite pour me dire qu'elles avaient apprécié, et me faire tourner comme une poupée pour mieux voir ma robe et ma coiffure^^ Voilà à peu près ce que ça donnait :

DSC06115.JPG

Robe rouge 1660

Début septembre je danse dans une démo XVIIè ! Comme j'ai prêté mon seul costume de cette époque à une amie, je m'en fais un autre. Ou plutôt deux autres, car j'ai le projet d'un des costumes de Roxane dans le film de Rappeneau, mais avec celui-là je vais tester mon patron.

Je compte m'inspirer de ce tableau pour une robe rouge très simple. Le bustier est ici en une seule pièce, mais pour celui de Roxane j'en ferai plusieurs tout comme sur son costume.

9 août 2018 :

J'ai créé le patron du bustier en le décalquant, avec quelques modifications, sur le patron du corset XVIIIè que je viens de terminer et qui me va si bien. J'ai allongé le dos et la pointe du devant et changé la forme des manches.

DSC05786.JPG

J'ai coupé deux fois cette pièce de bustier et ai cousu bord à bord avant de poser le biais, par chance parfaitement assorti :

DSC05788.JPG

Sur mon mannequin, le biais n'est posé que sur une seule face, et ça ne ressemble pas à grand-chose :

DSC05789.JPG

Je pense aussi réaliser un corset XVIIè avec les bretelles abaissées, mais si j'ai le temps, car je viens de commencer un nouveau roman !

11 août :

Après le bustier, la jupe !

DSC05790.JPG

J'ai coupé sur le mannequin avec un jupon pour avoir la bonne longueur. Ensuite j'ai monté les manches :

DSC05791.JPG

Que j'ai coupées également sur le mannequin et plissées en bas. Elles ont une ouverture sur le devant :

DSC05792.JPG

13 août :

Le dos est fermé par des œillets. Je ne sais pas pourquoi il est de traviole, parce que j'ai coupé des pièces parfaites. Peut-être que sur moi ça se mettra bien !

DSC05836.JPG

Le col est formé de deux pièces amovibles comme celle-là :

DSC05837.JPG

Pour la décoration, c'est Hervé qui a choisi, après que je lui ai montré quelques possibilités sur des tableaux. Il a bien aimé les nœuds comme sur ce tableau de Bartolomeus van der Helst :

Bartholomeus_van_der_Helst_001.jpg

Alors j'ai essayé de faire les mêmes, mais en jaune doré ! C'est une bande de rubans seulement épinglée, comme ça je pourrais changer la décoration.

DSC05838.JPG

Sur moi ce costume rend beaucoup mieux parce que le bustier s'adapte parfaitement au corset. Bon par contre il est tard et j'ai une sale tête, alors j'ai mis un masque :D

montage.jpg

18 septembre :

Voilà des photos prises le jour de la démonstration de danses !

IMG-20180909-WA0005.jpg

IMG-20180909-WA0007.jpg

Je signale qu'elles ont été prises AVANT que je me tape un p*** de coup de soleil de la mort^^ Pas un seul durant l'été, et paf, septembre m'achève.

L'année 2017 en costumes

Quelques couturières dont je suis le travail ont fait un récapitulatif de ce qu'elles ont produit dans l'année. Je trouve cette idée pas mal, notamment pour me rendre compte du genre de vêtements que j'ai davantage cousus, de mon époque de prédilection (ce sera cette année, même sans analyse, la Régence anglaise^^), ainsi que des choses que je devrais peut-être changer en 2018.

Alors cette année, j'ai cousu :

Trois corsets (un XVIIIè à fleurs, un régence anglaise court et un pseudo-Tudor). Moi qui détestait coudre ça avant, j'ai changé d'avis, et en plus cela me permet d'économiser car c'est une pièce chère d'un costume, qui de plus ne se voit pas. Franchement, à quoi ça sert de mettre 600 euros dans un dessous quand je suis capable de le faire ! Même s'ils sont beaucoup plus simples que des vrais, ils font la bonne silhouette et c'est tout ce que je leur demande.

En vrac mais par ordre chronologique :

Quelques costumes pour Hervé :

  • La reproduction du Cavalier en pied de Judith Leyster,
  • Une redingote noire multi-époques
  • La reproduction d'un costume du Colonel Brandon dans Raison et sentiments (mais je n'ai pas fini le manteau) ainsi que :
  • Deux chemises, une demie-douzaine de gilets, cravates et menus accessoires afin de se servir de ce qu'on avait déjà pour tous ses costumes de l'année.

Je lui ai également acheté plusieurs chapeaux : un melon, deux hauts-de forme (un vrai en satin et un moderne en feutre), un stetson et un fedora genre Indiana Jones.

J'ai retapé, refait ou complété six costumes :

J'ai cousu quatre pièces pour d'autres personnes, mais je ne peux pas les montrer là.

J'ai fait une dizaine de vêtements pour tous les jours, principalement des hauts, dont :

Mon costume de "Princesse fée de 1989" aura été le seul costume fantaisiste de cette année, et j'ai également cousu une sorte de jupon-culotte en coton blanc pour aller sous toutes mes robes.

Et enfin, j'ai complété ma garde-robe d'époque 1800 anglaise avec :

  • Six robes
  • Une poche intérieure façon XVIIIè
  • Deux caracos
  • Un négligé
  • Deux spencers
  • Une Coiffe en coton
  • Une chemise à goussets et
  • Six chapeaux

Je suis plutôt contente de moi car, en ce qui concerne la Régence anglaise, j'aurais vendu plus de costumes que j'en aurais fait de nouveaux ! J'ai également complété ma garde-robe avec de la lingerie et des accessoires, et elle est aujourd'hui plutôt cohérente. (Il me manque juste un manteau). Je remercie aussi mon amie Émilie qui m'a cousu un corset long ; je n'en avais pas la moindre envie, et il est vraiment parfait ! Ainsi, j'ai pu assurer le cycle de conférences sur Jane Austen avec panache !

Je pense que ce serait sympa de faire ce même récapitulatif pour les années passées, mais je n'en ai pas le courage de suite. Cela dit, en y réfléchissant un peu, mon évolution devrait être la suivante : je suis passée d'une frénésie de couture, qui me faisait faire une pièce nouvelle par semaine, à une approche plus réfléchie : avant, je faisais vite et pas terrible, aujourd'hui, je prends davantage mon temps pour faire de plus belles pièces, et j'ai restreint l'achat de fournitures ainsi que les époques et les thèmes abordés.

A la fin 2016, j'avais créé un tableau Excel afin de mieux m'organiser dans mon planning de costumes, et je trouve qu'il m'a plutôt bien aidée. Il m'a permis de ne plus créer autant de nouveaux costumes, de réutiliser plusieurs fois les mêmes (cette année par exemple, j'aurais mis cinq fois mon ensemble 1898 et il aura été différent à chaque fois !) et de les modifier. Il faut dire que j'ai pris du poids et que la plupart de mes costumes "à corset" des années 2010-2014 ne me vont plus; comme je ne maigris plus depuis deux ans et que je me sens très bien dans ma peau, je préfère modifier les costumes que j'ai déjà ou en réaliser de nouveaux plutôt que de maigrir pour rentrer de nouveau dedans.

L'année prochaine, il faudra que je continue sur cette lancée et que j'apprenne aussi à ne pas acheter aussi souvent de nouvelles fournitures, mais à me servir de celles que j'ai. Cela sera plus facile en 2018 car, suivant mes bonnes résolutions costumières, je vais arrêter de faire autant de reproduction et de costume strictement historique pour coudre davantage de choses qui sortiront de mon imagination. De plus, je vais essayer d'inverser le rapport costumes/vêtements du quotidien pour ne plus acheter dans le commerce (sauf la lingerie et les jeans, parce que c'est chiant :P )

La Laitière de Johannes Vermeer

Cette année, pour la troisième fois consécutive, je vais à la journée Grand Siècle à Vaux-le-Vicomte ! Avec Falang, qui me l'a fait découvrir, et Mr Perfect, nous avons décidé de participer au concours de costumes. Nous serons un groupe de personnages de Vermeer, et moi la Laitière ! Nous avons décidé de ça suite à plusieurs critères : d'abord le peintre qu'on aime beaucoup tous les trois, le XVIIè forcément, puis le confort, le coût des matériaux, l'originalité, et le fait qu'on vienne du peuple, histoire de faire la nique à tous les aristos enfarinés et emplumés qui seront présents ce jour-là :P

J'ai réuni tout le matériel, excepté la cruche ^^

vermeer-la-laitiere-1660.jpg

17 avril 2017 :

J'ai commencé par le plus simple, à savoir le tablier :D

DSC02579.JPG

C'est un bête rectangle de tissu ourlé, avec un lien. Seul le lien est cousu à la machine, le reste est fait à la main ! J'ai décidé pour ce costume de faire toutes les coutures apparentes à la main.

Minuit :

J'ai terminé la jupe ! C'est un rectangle de 3 m de long froncé sur une ceinture. J'ai fait les boutonnières à la main !

DSC02580.JPG

DSC02584.JPG

DSC02583.JPG

Le moins que je puisse dire c'est que les couleurs sont vives et font mal aux yeux ! Même mon appareil photo a du mal avec ;)

19 avril :

J'ai trouvé ce matin une reconstitueuse qui montre exactement le bon modèle de coiffe et comment on la porte ! Elle s'appelle Hémiole et son travail m'a beaucoup aidé, c'est exactement ce qu'il me faut !

Voilà la coiffe à laquelle j'ai fait quelques plis dans le cou :

DSC02590.JPG

Et la coiffe portée !

DSC02591.JPG

DSC02593.JPG

20 avril :

J'attaque enfin le bustier, qui me faisait un peu peur parce que je ne savais pas trop comment le réaliser. J'ai donc fait les choses comme il faut en commençant par un patron. Je souhaite qu'il soit à ma taille sans avoir besoin de corset !

DSC02595.JPG

J'ai reporté ce patron sur mon papier plastique et coupé les pièces.

DSC02596.JPG

Finalement, une fois les pièces bâties, je me suis rendue compte que la pince de poitrine était mauvaise. J'ai donc coupé pour prolonger et arrondir cette pince qui prend désormais tout le bustier et n'en est plus une. J'ai renforcé toutes ces pièces à la vlieseline blanche et vais ensuite les doubler.

DSC02598.JPG

DSC02597.JPG

21 avril :

Les manches bâties :

DSC02599.JPG

Puis cousues, ainsi que le décolleté :

DSC02602.JPG

Ensuite j'ai fait toute la finition, avec des basques, puis j'ai brodé de fil de coton vermillon comme sur le tableau.

DSC02603.JPG

Pour le dos, j'ai improvisé et brodé aussi :)

DSC02604.JPG

22 avril :

Après un sondage sur facebook désignant à l'unanimité le laçage comme système de fermeture, j'ai fait deux bandes avec des petits œillets que je vais ajouter par en-dessous. J'ai galéré ma mère pour les poser, parce qu'ils se mettaient mal, et j'en ai refait 14 ! Mais là, ils sont tous impec' maintenant !

DSC02605.JPG

Cet après-midi, sur conseil de Gasparde, nous sommes allés aux "Petits Riens" de la rue Américaine pour trouver un cruche. Et.... miracle ! La même cruche, avec la bonne couleur, la bonne forme et la bonne taille ! Pour 7,50€ en plus, contre les 40€ pour un modèle trouvé sur e-bay.

DSC02606.JPG

Voilà le devant avec le laçage fermé, mais les bords ouverts :

DSC02607.JPG

Et enfin le soir j'ai commencé une chemise un peu sur ce modèle :

fullshirt-lg.jpg

Mais sans plis sous le col ni les manches. Là elle est sur l'envers et le pied de col est simplement épinglé :

DSC02608.JPG

J'ai essayé de voir comment étaient faites les chemises du XVIIè siècle et j'ai fait, en regardant des modèles, un petit col avec de la dentelle. (Cela dit je pense qu'il y a un reste du XVIè dans ce costume. ) Il y a un cordon qui passe dedans pour pouvoir le fermer plus ou moins.

DSC02609.JPG

J'ai fait la même chose avec les poignets. Comme ça je pense que ça a l'air simple mais en fait j'ai mis pas mal de temps à les coudre : c'est qu'il y a en fait 4 pièces: la manche, le volant rapporté, et deux bandes fines pour pouvoir faire passer le cordon.

DSC02610.JPG

Et voilà le tout sur le mannequin, avec les manches relevées ! Il ne me manque plus que les mancherons de protection à faire. Ces morsmouwen, comme ça s'appelle, ne seront pas en cuir car je n'en ai pas de cette couleur, je vais les faire en coton également.

DSC02611.JPG

23 avril 2017 :

Voilà, j'ai terminé les mancherons (bleu canard avec un passepoil du même tissu jaune que le caraco), et mon costume est terminé !!

DSC02614.JPG

Dès que j'ai le temps, je ferai des photos du costume porté ! Si non, il y aura toujours des photos de prises à Vaux-le-Vicomte, j'imagine^^

25 avril :

Le pied de la cruche était cassé alors je l'ai réparé. D'abord j'ai comblé le manque avec de la pâte bi-composant :

DSC02617.JPG

Ensuite je l'ai poncé :

DSC02619.JPG

Et enfin je l'ai peint avec de la peinture à l'huile. Là, ça sèche :)

DSC02620.JPG

12 juin 2017 :

Voilà une superbe photo du costume porté hier à la journée "Grand siècle" de Vaux-le-Vicomte !

19114506_1549469035071384_1474954939_n.jpg

Cavalier en pied de Judith Leyster - costume

Pour la journée Grand siècle à Vaux-le-Vicomte, cette année, nous avons décidé avec mon amoureux de refaire les costumes de tableaux célèbres du XVIIè siècle. Pour moi, j'ai choisi un tableau de Vermeer sur lequel je reviendrai plus tard, quant à mon amoureux, je lui refait le costume de ce tableau de Judith Leyster : Cavalier en pied. J'ai d'ailleurs découvert ce peintre par hasard parce qu'au départ, je pensais (et google aussi) que c'était un tableau de Frans Halz.

Follower_Hals_Queen_Cavalryman.jpg

Quelle classe n'est-ce pas ? En plus, je vais pouvoir lui piquer pour jouer aux Lames du Cardinal :P

14 juin 2016 :

J'ai commencé par le plus simple pour me remettre en jambes, à savoir le pantalon. Comme on le voit, les pièces (à gauche) sont très bêtes, c'est quatre fois la même chose !

DSC00021.JPG

Je les ai cousues ensemble (et prises en photo avec mes grands ciseaux de couture comme témoin pour montrer comme elles sont grandes)

DSC00022.JPG

Et j'ai créé des rubans de satin jaune pour retrousser les bas de pantalon:

DSC00023.JPG

16 juin :

On continue avec la ceinture, resserrée par de petits plis, puis avec des pièces de satin jaune que j'ai cousues dans les crevés.

DSC00024.JPG

Ensuite, j'ai simplement cousu deux boutons pour fermer le pantalon, et je n'ai pas besoin de fermer la fente devant du coup de cette manière. C'est pratique et confortable à porter! Et oui, j'ai de la chance, monsieur fait exactement la même taille que moi alors je n'ai pas besoin de lui pour les essayages :)

DSC00026.JPG

Puis j'ai posé de faux boutons tout le long des deux coutures extérieures. Ce sont en fait des demies-boules dorées que l'on accroche en piquant les quatre pointes que l'on referme. Y a du sang parfois sur le pantalon, parce que oui, le meilleur outil que j'avais pour les mettre, c'étaient mes dents :P

DSC00027.JPG

19 juin :

Aujourd'hui dimanche, j'ai passé toute la journée sur le haut de Monsieur. Pour commencer, j'ai coupé et disposé toutes les pièces pour m'y retrouver. Je crois que c'est le vêtement avec le plus de pièces que j'ai fait pour l'instant, il y en a 31 ! (Ici, on ne voit pas les deux de la ceinture ni du col que j'ai rajouté ensuite).

DSC00043.JPG

J'ai commencé par les crevés des manches, quatre fentes dans le tissu bleu posé sur le satin jaune.

DSC00044.JPG

DSC00046.JPG

J'ai pris mon temps en faisant plusieurs essayages sur Mr H. et en épinglant puis cousant au fur et à mesure. Là, tout est seulement épinglé sur la doublure, alors ça ne rend pas grand chose^^

DSC00047.JPG

J'ai cousu le devant du plastron en y ayant fait des crevés au préalable.

DSC00048.JPG

J'ai cousu l'empiècement des épaules, mais l'emmanchure n'était pas assez large alors j'ai démonté pour l'ouvrir un peu. J'ai cousu les basques que j'ai renforcées et repassées, et j'ai également ajouté une ceinture. Voilà pour aujourd'hui !

DSC00051.JPG

21 juin :

Aujourd'hui j'étais toute la journée en congé aussi j'ai pas mal avancé! ( Enfin, j'ai travaillé seulement l'après-midi parce que j'étais chez le dentiste ce matin, c'était marrant à voir, parce que j'avais toute la moitié droite du visage endormie :P )

J'ai commencé par coudre un col et l’extérieur de la doublure.

DSC00055.JPG

Puis j'ai refait les manches parce que la partie en satin n'était pas assez volumineuse: j'ai donc rajouté le double de tissu en largeur et l'ai cousu à petits plis sur l'intérieur.

DSC00056.JPG

Puis j'ai épinglé les manches, changé les lacets des chaussures de monsieur et épinglé tout ça sur le mannequin pour voir ce que ça donnait.

DSC00057.JPG

24 juin :

J'ai terminé ! Ce fut long et compliqué, si bien que je n'ai même pas eu le temps de commencer mon propre costume. Après avoir envisagé ma robe des Lames du Cardinal, qui n'est pas historique du tout et dont j'avais un peu honte, puis ma robe de Pirates des Caraïbes, dans laquelle je ne rentre plus (... T-T), j’ai finalement choisi de porter de nouveau mon costume de Capitaine Tangara :) Je le trouve classe, et au moins il sera confortable ! bon, on fera un couple d'hommes, mais ça sera marrant et un peu provoc' ^^

Alors, pour celui d'Hervé, j'ai continué avec un ruban jaune à la taille pour fermer, et le bas des manches.

DSC00058.JPG

Ensuite j'ai commencé les boutonnières et les boutons, puis m'y suis reprise à plusieurs fois pour parvenir à un col à peu près potable:

DSC00059.JPG

Pour le col et les poignets, j'ai coupé des pointes et épinglé de la dentelle au bord:

DSC00060.JPG

Voilà avec le col et les poignets cousus à gros points sur le plastron. Quand j'aurais le temps je les démonterai et les coudrai à une chemise blanche, là, c'est tout en trompe-l’œil^^

DSC00062.JPG

DSC00063.JPG

Et la touche finââle, comme dirait Rowan Atkinson dans Love actually, ce sont un cordon pour fermer le col et des rubans à la taille! Je n'ai pas eu le temps de faire le bon nombre mais il me semble que c'est pas mal comme ça !

DSC00064.JPG

Dès lundi il y aura ici des photos du costume porté à Vaux-le-Vicomte !

26 mai 2017 :

DSC00091.JPG

Et un an plus tard, je reprends ce costume ! L'an dernier, faute de temps, on avait dû louer le chapeau, la cape et les gants. Cette année, comme il remet le même, je vais essayer de les faire moi-même !

28 mai :

J'ai commencé par découdre col et poignets, les laver, puis les poser sur une chemise que ce soit plus confortable pour lui :

DSC02837.JPG

DSC02838.JPG

Puis je m'occupe des gants. J'ai pris le patron sur une paire d'achetés dans le commerce :

DSC02839.JPG

Je sens que ça va me prendre la tête, parce que déjà rien que de couper les pièces c'est super chiant et compliqué, alors la couture...

DSC02840.JPG

Sept heures plus tard....

J'ai fini un gant, celui du bas, et l'autre est en cours. Ce travail prend un temps fou ! Et est loin d'être parfait... Mais comme le tissu est élastique, une fois porté, ça va ! Enfin de loin, ça fait illusion quoi :)

DSC02841.JPG

2 juin :

Les deux gants sont finis ! Comme on le voit sur la photo, les doigts du milieu, c'est pas trop ça :P

DSC02843.JPG

Ensuite j'ai fait le chapeau, qui a vraiment été compliqué... Le résultat n'est pas du tout à la hauteur de mes espérances ! J'ai d'abord coupé les pièces. Rien que ça, ça m'a pris une heure !

DSC02844.JPG

J'ai cousu la calotte et le fond du chapeau: dedans il y aura quatre baleines pour qu'il tienne droit.

DSC02845.JPG

Jusque-là ça allait plutôt bien, c'est ensuite que les ennuis ont commencé ! D'abord j'ai du ajuster la circonférence du tour de tête parce que le tissu n'arrêtait pas de bouger, puis je n'ai pu mettre qu'un seul fil de fer au lieu des deux prévus dans le bord, parce que ça ne rentrait pas. Une fois le fil de fer dans l'ourlet du bord et le fond cousu, ça ne ressemblait plus à rien...

DSC02846.JPG

Alors j'ai amidonné le chapeau avec un pchitt et l'ai laissé sécher sous de gros livres. Mon premier essai a été de repasser pour amidonner, mais c'était la catastrophe ! Le tissu est vieux et je l'ai déchiré sans faire exprès...

DSC02847.JPG

C'est vraiment pas le plus beau chapeau du monde ! Je crois qu'aussi il est trop haut (pourtant j'ai pris modèle sur ceux de l'époque), mais je ne crois pas avoir le temps de le reprendre avant le 11. Bon, avec une boucle, un ruban et des plumes, ça sauve un peu, et surtout, avec l'ensemble, ça en jette !

DSC02849.JPG

4 juin 2017 :

Ce chapeau était vraiment trop moche... Et comme, andouille que je suis, j'ai retrouvé au moins six chapeaux de paille alors que je croyais ne plus en avoir, j'ai décidé d'en refaire un tout neuf ! J'ai suivi exactement les mêmes étapes que pour l'autre, excepté que j'ai recouvert un chapeau de paille et que je l'ai fait dans une laine marron unie.

DSC02852.JPG

J'ai cousu les bords directement sur la paille, et pour une fois, ma machine a bien voulu !

DSC02853.JPG

Pour la déco, je n'ai eu qu'à replacer l'autre. Il ne reste qu'un petit défaut, c'est qu'on voit le biais intérieur d'un côté. Je ne sais pas trop comment arranger ça, mais je vais trouver !

DSC02854.JPG

5 juin :

Aujourd'hui j'ai fait la cape et j'ai enfin terminé le costume ! Je crois que j'ai mis autant de temps à faire la première partie de l’an dernier qu'à faire les accessoires cette fois-ci... Bref, c'était très long, mais ça rend bien !

La cape est un demi-cercle coupé en haut, auquel j'ai cousu un col doublé :

DSC02861.JPG

J'ai ajouté des cordons pour l'attacher :

DSC02862.JPG

Et voilà, sur le costume, ça rend bien !

DSC02863.JPG

Vaux-le-Vicomte, journée Grand siècle 2016

DSC00168.JPG

Cette année, pour la deuxième fois, j'ai participé à la Journée Grand Siècle au château de Vaux-le-Vicomte! Elle a eu lieu ce dimanche 26 juin et j'ai adoré cette édition! Pour commencer, le temps était parfait: nous avons eu un soleil pas trop chaud (même si j'ai quand même réussi à me choper des coups de soleil sur les mains :P ) qui a permis de belles photos. J'étais en compagnie de mon amie Falang comme l'an dernier, mais aussi de mon amoureux, pour qui j'avais réalisé costume tiré d'un tableau de Judith Leyster.

Follower_Hals_Queen_Cavalryman.jpg

DSC00091.JPG

Je n'ai pas eu le temps de terminer sa cape, ses gants et son chapeau, alors nous sommes allés les louer avant de partir. J'avais peur que nous ne trouvions pas ce qu'il fallait, mais en fin de compte la couleur jaune que la loueuse nous a trouvé allait parfaitement! Et même si la cape avait deux siècles de moins que prévu, épinglée correctement, elle faisait illusion. L'an prochain, j'aurai terminé ces accessoires, et j'aurais également réalisé une chemise, parce que là le col et les poignets étaient simplement cousus à gros points sur le haut ! Comme je n'ai pas terminé son costume, vous aurez deviné que je n'ai pas eu le temps de commencer le mien. J'avais prévu ce costume rouge du tableau de Vermeer:

Johannes_Vermeer_-_A_Lady_and_Two_Gentlemen_-_WGA24639.jpg

Je me suis rabattue, après de longues réflexions, sur mon costume de pirate turquoise que j'avais déjà mis aux Imaginales il y a deux ans. C'était une bonne idée! En dehors des hauts-de-chausses qui me cisaillaient les mollets et des chaussures qui m'ont vraiment tué les pieds, si bien que j'ai encore mal aujourd'hui (quatre jours après) c'était vraiment plus confortable qu'un robe avec corset, paniers, cheveux faits et tout le tralala. En plus, avec mon chapeau, j'ai limité la casse niveau coup de soleil sur le visage !

DSC00093.JPG

Falang portait ma robe de Pirates des Caraïbes qui n'a pas de corset ni de paniers, et lui allait parfaitement. Comme je ne rentre plus dedans (vive la vie de couple :P ) je la lui ai laissée en "location longue durée"^^ Par contre la pauvre, contrairement à moi, n'a pas échappé aux coups de soleil, et s'est retrouvée à la fin de la journée avec le médaillon gravé sur le décolleté, façon Indiana Jones ! L'année dernière c'était la marque de la croix, ça fait moins secte cela dit^^

Comme nous sommes arrivés dès l'ouverture, nous avons eu la chance de pouvoir faire des photos sans trop de touristes en arrière-plan. Mais globalement, même au plus fort de la journée, il y avait, je dirais, moitié moins de visiteurs. Si c'était agréable de ne pas étouffer et de se trouver des places facilement pour s'assoir, en revanche, cela faisait moité moins de costumes à voir ! J'ai retrouvé des habitués et discuté avec plaisir avec eux, mais si c'était souvent très rapide.

DSC00098.JPG

Nous avons pique-niqué dans les jardins puis visité le château. Je le trouve toujours aussi beau, et je crois que je le préfère à Versailles, avec ce côté plus intime, et "pièces à thème". J'aime aussi le côté un peu plus familial: quand je pense qu'à Versailles on a même pas le droit de se costumer !

J'ai pris beaucoup de photos des costumes des autres, mais je ne les mets pas ici, d'une part pour le respect, et d'autre part parce que même si j'ai un nouvel appareil du tonnerre, je ne suis pas encore une très bonne photographe !

Nous avons assisté dans l'après-midi aux présélections puis au défilé de costumes. J'étais contente parce que ce sont mes costumes préférés qui ont gagné: cette année, je crois que le thème était "Plumes baroques", parce que les six choisis pour la "demie-finale" étaient tous des emplumés extravagants prêts à se faire décapiter. L'année prochaine, nous avons décidé de nous présenter en groupe, et sans vous révéler notre thème, on sera du peuple, parce que sérieusement, ils n'étaient pas assez représentés ! Y en a marre des aristos :P ! C'était Fanny Wilk qui faisait partie du jury, et cela explique peut-être pourquoi les trois nanas en demie-finale étaient toutes blanches, minces, belles et blondes... A mon avis personne ne lui a expliqué que ce n'était pas le concours de Barbie Vaux-le-Vicomte 2016. Il y avait des costumes qui méritaient plus d'attention, des choses plus sobres mais mieux réalisées. En plus, dans les trois choisies y en avait dont ils connaissaient le prénom: on m’enlèvera pas de l'idée qu'il y avait du copinage là-dessous.

Une sono tournait en boucle avec des musiques baroques: à chaque fois que la musique des Indes Galantes passait, j'esquissais des petits pas idiots retenus d'un stage de danse que j'ai fait il y a deux ans maintenant. J'ai fait ma chorégraphie une bonne vingtaine de fois dans la journée, sans mentir! Le soir, dans la voiture sur le chemin du retour, on avait encore une musique fantôme dans les oreilles...

DSC00122.JPG

C'était une très belle édition, et j'ai vraiment hâte d'y retourner l'an prochain !

Vaux-le-Vicomte 2015

11027941_925376320838308_5961076820869033874_n.jpg

Je tente un compte-rendu de ma première fois à Vaux-le-Vicomte, mais je vous préviens que ce n'est pas un exercice que j'aime, et que ça va être décousu et mal écrit^^

Cela faisait très longtemps que je rêvais d'aller à la Journée Grand Siècle de Vaux-le-Vicomte, mais ces dernières années elle tombait tout le temps pendant les Imaginales et à choisir, je préfère un salon littéraire :) (Oui je suis vénale, je pense d'abord à ma carrière^^). Mais la semaine dernière ma copine Émilie, que je connais depuis presque dix ans maintenant, est venue passer un week-end chez moi et m'a dit qu'elle allait à Vaux le 21. Quoi, Quoiii? Comment ça, j'allais le louper cette année encore? Ah mais non :D ! Comme j'avais un peu de sous j'ai sauté sur l'occasion et me suis greffée à la journée ! Normalement, le thème du concours de costumes était "XVII è" et je n'avais pas grand-chose sous la main. Comme Émilie avait prévu une robe XVIII è, j'en ai profité pour sortir ma robe à fleurs rose cousue l'an dernier mais que je n'ai encore jamais pu porter ! Voilà, nous étions assorties :) (J'ai pensé un instant faire une robe XVII è en une semaine, j'aurais eu le temps, mais je me suis dit qu'il fallait que je me calme^^) J'ai donc pris la semaine pour réviser mon costume, coudre un jupon et recouvrir une ombrelle que finalement je n'ai pas emportée parce qu'elle était trop grande!

(J'ai fait le voyage avec IDbus pour la première fois, et je vous le recommande! Très bien comme service)

Dimanche matin nous nous sommes levées à 7h pour avoir beaucoup de temps pour nous préparer, et finalement, même si nous avons joué à la camériste l'une pour l'autre, trois heures n'étaient pas de trop ! Ce que c'est long d'enfiler tout ça^^ En tout, j'avais cinq couches de tissu pour le haut, et huit pour le bas :D Je suis particulièrement fière de mon maquillage (je commence à maîtriser), moins de ma coiffure parce que la frange, c'était pas le top à dissimuler, et que la s*** de coiffeuse m'a enlevé la moitié des cheveux pour me transformer en chanteuse des années 80 T-T Plus jamais je ne ferai de dégradé !

Avant de partir, j'ai demandé au père d’Émilie (l'auteur de toutes les photos) de faire un portrait près de leur cheminée, comme ça, j'ai réalisé un fantasme en me prenant pour la Marquise de Pompadour (que j'adore) dans mon épisode préféré de Doctor Who (que j'adore aussi) ^^

20813_10204389250923629_1932164942203832332_n.jpg

Arrivées sur place, dans la petite allée de gravier qui menait à l'entrée, c'était bon, j'y étais... Que j'aime ce moment magique où j'ai l'impression de basculer dans le passé! Les gens ont commencé à nous prendre en photo dès l'entrée, et on a décidé de compter le nombre de fois où on prendrait la pause. A 6, une jeune femme nous a demandé si elle pouvait nous filmer. Sachez donc qu'on nous apercevra un jour (quand? ça^^) sur Globo, en prétendue grande conversation devant les grilles^^

Ce château est vraiment très beau, mais plus petit que ce que j'imaginais. Dans les films il a l'air beaucoup plus grand ! Mais ça n'enlevait rien à sa beauté. Je n'ai pas pris de photos, mais d'autres l'ont fait pour moi, et puis il faisait un peu moche alors ce n'est pas grave :)

Nous avons tout de suite pique-niqué près d'un bassin, à l'ombre, et c'était vraiment parfait: foie gras, terrine maison, Beaumes-de-Venise, jolies nappes et décoration florale pour emballer le tout! Après ça, nous nous sommes promenées, avons assisté à des animations et surtout visité le château. J'ai ressenti la même impression que de l'extérieur: je l'ai trouvé plus petit que dans mon imagination mais j'aime bien la façon dont la visite était agencée. C'était chouette de découvrir une nouvelle pièce à chaque détour de couloir, et ces salles qui avançaient dans le temps :) J'ai particulièrement apprécié la chambre "Louis XVI", toute de jaune et de blanc ! On a fait une pause entre deux étages et là, nous sommes passées de 18 à 45 en un quart d'heure! Il faut dire que nous étions jolies, toutes les deux sur nos bancs avec les gravures derrière nous^^

Dans le parc, il y a des marches où escrimaient des mousquetaires, que nous avons grimpées pour assister au spectacle; en me retournant, j'ai eu un coup au cœur, parce que j'ai eu l'impression soudaine de me retrouver dans l'Homme au masque de fer: c'était exactement ici que Leonardo di Caprio empêchait Judith Godrèche de passer en allumant des jets d'eau ! (Et là, je me suis rendue compte que les jets d'eau n'étaient pas à même le sol, qu'elle n'aurait pas pu passer le petit bassin où ils étaient de toute façon et qu'elle aurait très bien pu prendre les escaliers pour ne pas se mouiller, c'te gourdasse). A cet instant, j'ai cherché le petit cochon-licorne et plus que jamais souhaité avoir une machine à voyager dans le temps, d'autant qu'il y avait de la musique dans les jardins, et redescendre les marches accompagnée des Indes Galantes était délicieux!

Je comprends mieux pourquoi l'art de la conversation était si prisé au XVIII è: quand on y pense, difficile de faire autre chose que de rester debout sans bouger dans ces cages :D Jamais je n'aurais pu escrimer, danser ou monter à cheval comme d'autres participants l'ont fait! J'ai alors pu bitcher à loisir sur les costumes pourris et commenter mes préférés tout en jouant de l'éventail :D Finalement, je ne regrette pas du tout de n'avoir pu participer au concours de costumes, d'une part parce que la compagnie d’Émilie au lieu de l'attente de l'organisation, les compliments et le plaisir de se faire prendre en photo ont largement compensé, et d'autre part parce que le soir on a appris que les modalités ont changé: au lieu de défiler sur un podium et de faire tout ça dans la journée, le concours se déroule en ce moment et on gagne au nombre de "j'aime" sur facebook, si on a eu la chance de se faire prendre en photo sur place par les officiels !

Ç'a été compliqué de supporter tout ce barda plusieurs heures. A la fin de la journée j'avais le dos en compote et les pieds sur des chardons ardents, d'ailleurs, mes chaussures American Duchess ont bien morflé, toute la semelle est arrachée :) Arrivées à la maison, on s'est précipitées sous la douche, la meilleure de l'année :D En sortant on a pu faire un concours de coups de soleil à la con: moi j'en ai eu un sur les mains à force de tenir mon éventail devant moi, et Émilie avait la trace de son collier sur le décolleté :D Ce qui était surtout chiant c'est que le corset que j'ai acheté une blinde à une couturière s'est avéré être une grosse merde: vu qu'elle n'avait pas protégé les bouts des baleines avec du scotch et cousu les biais à gros points, à la fin de la journée, j'ai eu des trous dans la cuisse et sous les aisselles parce que les baleines étaient sorties ! Je ne peux même pas le réparer, bref je suis dégoutée T-T

En dehors de ça et de la chaleur, le reste de la journée était vraiment bien. J'en ai pris plein les yeux et je ne regrette pas une seule seconde de m'être décidée à la dernière minute! Je n'ai qu'une idée, y retourner l'an prochain... ( On sait jamais, peut-être que le Docteur surgira au détour d'un bosquet :P )

Au moment de partir, nous étions montées à 85, et encore maintenant, chaque fois que je ferme les yeux, je vois de beaux costumés s'avancer dans les allées du château.

11542042_924956564213617_4559701559713567677_n.jpg

Isabelle des "Lames du Cardinal", robe 1660

Pendant longtemps j'ai fait du jeu de rôle papier, que j'avais découvert avec mon premier copain, et puis j'ai laissé tomber, notamment avec mon ex qui n'aimait pas ça et qui aurait été jaloux comme un pou si je devais rencontrer des messieurs tous les samedi soirs autour d'une table :P J'ai repris récemment car on est venu me chercher tout spécialement avec un jdr tiré des "Lames du Cardinal", série de bouquins de Pierre Pevel dont je suis fan (les livres, pas l'auteur. Enfin si, les deux, en fait^^) Du coup je ne pouvais pas refuser! Même si mon copain actuel n'aimait pas ça, j'y serais allée, parce que maintenant plus personne ne m'empêchera de faire ce que j'aime, mais ça tombe bien, il est dans le milieu le môssieur :) Samedi prochain je vais à ma seconde séance où la campagne va vraiment débuter! La première fois on a mis le jeu en route avec une intrigue toute rigolote où la reine se faisait enlever par des dragons :) Je joue Isabelle, dite La Plume, une orpheline italienne devenue comédienne à Paris, une jeune femme très... charismatique on va dire, et qui sait très bien jouer de ses atouts: la dernière fois, à chaque fois qu'il y avait des infos à soutirer de messieurs, on me poussait devant :D C'est un personnage super sympa à jouer, et les autres joueurs sont chouettes, j'espère qu'avec le temps on deviendra une bonne équipe :) J'ai eu envie de me faire son costume, évidemment, d'autant que je n'ai encore rien de cette époque, comme me l'a fait remarquer Gasparde. Si j'arrive à le terminer, je le mettrais samedi! Pour le modèle, j'ai regardé un million de tableaux, gravures et autres, et je suis tombée sur une robe de Before the Automobile et une autre de Démodé que je trouve vraiment sublimes, dont je vais m'inspirer. Ce qui est pratique, c'est qu'on voit bien les détails. (Oui parce qu'il ne nous est pas parvenu grand'chose en bon état!) Par contre, je ne suis vraiment pas aussi douée qu'elles, ce sont des folles furieuses, et dans la mesure où mon tissu est élastique et anachronique, je ne vais pas me taper toute la structure corsetée en lin :P Je vais improviser, comme d'habitude!

17 février:

J'ai mis un temps fou à faire le patron! Pour commencer j'ai repris un vieux patron que j'ai refait et coupé, puis j'ai épinglé les pièces, l'ai repris douze fois pour qu'il soit parfait, et une fois cousu, ça donne ça:

DSC04361.JPG

Puis j'ai cousu une doublure, y ai mis trois biais pour les baleines: une en fer pour le milieu et deux en plastique pour les côtés, que ça ait un peu de tenue.

DSC04363.JPG

Je m'arrête là pour ce soir. Pour l'instant je suis plutôt contente de mon travail, les pièces s'ajustent bien et comme le tissu est élastique, tout est fermé, j'ai juste à enfiler la robe comme un t-shirt, j'aurais pas à m'embêter pour fermer dans le dos :D Oui oui, c'est pas histo du tout, je sais :P

DSC04362.JPG

18 février:

Je suis d'une lenteur exaspérante aujourd'hui...

J'ai commencé par la chemise. Ça c'est un truc que j'avais déjà dans mes affaires, et que je n'ai pas cousu:

DSC04364.JPG

j'y ai ajouté un col et des poignets en dentelle:

DSC04365.JPG

Et puis, ce que je trouve vraiment trop beau, j'ai cousu de la dentelle que j'ai bombée en cuivre. C'est Héloïse qui sans le savoir m'en a donné l'idée, parce qu'il y avait à côté de mon mannequin une petite bourse magnifique qu'elle m'a offerte, en soie aubergine brodée de fil de cuivre. Je trouve l'association des deux couleurs très belles, et me suis rappelée que j'avais de la peinture en bombe de cette couleur! Par contre c'est de l'acrylique, ça ne tiendra pas très bien, mais j'ai mis de la laque dessus, et puis c'est un costume, je ne compte pas porter cette robe tous les jours :) De toute façon je suis déjà morte depuis longtemps auprès des costumières hystériques :P

DSC04366.JPG

J'ai fermé le dos avec un lien de coton... C'était loooong... Rhhh zzzz.

DSC04367.JPG

Puis j'ai cousu une jupe. Au départ je voulais faire la robe d'une pièce mais c'était trop chiant avec la doublure. Donc je pourrais utiliser le haut ou le bas indépendamment :) (Le haut avec des chausses et des grandes bottes, miam :D )

DSC04369.JPG

La ceinture est cousue et pile poil à ma taille, pour pouvoir enfiler la jupe facilement. Elle est haute pour qu'on ne voit pas la jonction entre le haut et le bas quand je bougerai

DSC04368.JPG

Voilà ce que ça donne. Je suis en train de bosser sur les manches depuis deux heures, c'est loooong. (Oui, je sais, je l'ai déjà dit^^)

DSC04370.JPG

Un jour il faudra que je teste ce patron avec un tissu qui se tient, pour voir ce que ça donne. Mais j'ai plus rien, c'était mon dernier grand métrage. J'ai plus de sous pour en racheter, va falloir que je fasse avec mes quatre étages de coupons, zut alors!

1h00 du matin:

(Quand j'ai réalisé ça au moment de mettre à jour l'article, j'ai fait: quoiiiii déjà? Mais j'avais encore envie de travailler moi! Ce sont mes yeux qui ne veulent plus, les méchants, ils souhaitent que je les ferme T-T)

J'ai eu l'impression de ne rien faire ce soir! Je n'ai avancé que sur les manches, qui ne sont même pas terminées en plus, les sagouines.

D'abord, un rectangle bordé de dentelle que l'on plisse et couds à la doublure intérieure:

DSC04371.JPG

Puis je les ai coupées car trop longues, plissées, cousues, et j'ai recousu par-dessus la face extérieure à petits points invisibles (Tiens, les petits points invisibles à la main, serait-ce la raison du temps que j'ai pris? Mais au moins, c'est réussi^^)

DSC04372.JPG

Voilà sur le mannequin ce que ça donne. Le col ne se met pas bien et ça m’énerve, je vais voir demain ce que je peux faire. Mais là, dodo.

DSC04373.JPG

19 février:

J'ai passé la matinée à chercher du boulot, une partie de l'après-midi à téléphoner à la Capac (youhou, je les ai enfin eus depuis lundi, et je vais avoir droit à 300 euros! :P ) donc je m'y suis mise assez tard, alors qu'il n'y avait en fit plus grand chose à faire :) Je n'ai pas trouvé de solution pour la chemise à part de bien l'ajuster en la mettant, et me suis dit qu'avec mon tissu élastique, c'était déjà foiré de base :P

Donc les manches terminées!

DSC04374.JPG

Et pour finir une broche que j'ai fabriquée avec les moyens du bord, c'est à dire des babioles, une grosse épingle à nourrice, beaucoup de patience et de pistolet à colle :P

DSC04415.JPG

C'est vraiment agréable comme costume (excepté le corset) et je me suis bien amusée à refaire la coiffure adéquate, avec force rajouts et trucages (La moitié des boucles sur les côtés n'est pas à moi :) ). Je trouve pas ça si ridicule que ça, à la limite, j'ai même l'impression que ça me va plutôt bien et que dans une autre vie j'étais une précieuse^^

DSC04389.JPG

DSC04388.JPG

DSC04385.JPG

Et le petit portrait habituel pour la route!

Portrait.jpg