Dimanche 29 mars :

Je commence la journée en me faisant à moitié insulter sur Discord. Je crois que je ne me suis pas énervée contre quelqu’un depuis… la sixième ? En ce moment, certaines personnes sont à cran, et leurs bons côtés se révèlent, visiblement. Ma matinée est bien gâchée : quand il m’arrive ce genre de trucs, il me faut des heures pour réussir à m’en remettre, et ça n’a pas loupé.

Heureusement, la conférence que j’ai donné l’après-midi sur cette même plateforme s’est très bien passée, je pense que j’ai réussi à intéresser des gens ! Le sujet portait sur les débuts de l’écriture, et on m’a posé pas mal de questions, ce qui change ! Dans les autres conférences que j’ai données, il y a d’habitude toujours un moment avec les mouches qui volent à la fin^^

Je ne fais que ressasser mes mauvaises pensées, je n’en peux plus, il faut que je prenne l’air. Nous sortons faire un long tour et ma trouille/malaise/angoisse a disparu. Je reprends mes projets dans mon planning et me rend compte que le prochain costume que je dois coudre est pour dans deux mois, si la conférence sur Edith Wharton n’est pas annulée.