Mercredi 25 mars :

Je passe la matinée sur le tissu de la robe de bal de Clara. Après des heures de chipotage et l’aide mathématique de monsieur pour couper le motif au bon endroit (faut qu’il puisse se reproduire indéfiniment), j’arrive enfin à quelque chose de satisfaisant ! J’en commande 10m, c’est un sacré budget, mais après tout, vu qu’on ne sort plus… J'ai déjà utilisé ce service une fois pour ma robe de Mary Kelly, et j'avais été enchantée !

clara_clayton3.jpg

L’aprèm’, je me débrouille beaucoup mieux sur Discord. Il n’y a toujours personne mais je suis plus à l’aise, et ne reste pas collée devant mon écran à scruter la moindre notification ! Et là, vers 17h30, une demie-heure avant la fin, six personnes s’inscrivent d’un coup ! Youpi, ça marche !

Le soir, je fais découvrir « Dirty Dancing » à mon cher et tendre. Il ne cesse de faire des remarques sur le peu de subtilité de cette histoire, de rigoler en entendant certaines répliques (bon j’avoue, moi aussi « tu n’as pas à courir après ton destin comme un cheval sauvage », je trouve ça ridicule :D), mais à la dernière scène, il est totalement dedans, et une fois le film fini, il m’entraîne dans une danse lascive, comme on dirait au Québec, qui finit dans un gros fou-rire, parce que la sensualité et moi, ça fait trois ! (Moi, la sensualité, et le fossé entre les deux)