Après mon costume pour Vaux-le-Vicomte, je m'attaque à celui d'Hervé ! Il sera dans les mêmes tissus que le mien, et un mélange de ces deux costumes-là :

simon_chenard.jpg

tumblr_oy3kxf6pNa1s1okg5o1_540.jpg

Si j'ai le temps, je ferai la veste et une nouvelle chemise, sinon, le gilet, le foulard et le chapeau feront l'affaire pour lui donner la bonne allure ! Le pauvre, comme je m'occupe toujours de ces costumes après les miens, il finit souvent avec des pièces sorties du placard :P Mais l'avantage, avec les costumes masculins, c'est qu'on trouve relativement facilement pantalons et chemises dans le commerce, ce qui n'est pas le cas pour moi !

18 mai 2018 :

Pour me mettre en train, j'ai commencé par le plus simple, à savoir le foulard :

DSC04816.JPG

J'ai coupé le gilet d'après les pièces d'un pourpoint Renaissance :

DSC04817.JPG

Du coup comme elles étaient trop longues, je les ai raccourcies par-ci par-là. Là, le col est ouvert :

DSC04818.JPG

Le col, les emmanchures, j'ai tout retouché, et finalement je regrette un peu de l'avoir fait pour les pointes du devant, ça donnait mieux quand elles étaient gigantesques. Là, j'ai plutôt l'impression du costume de "Darcy révolutionnaire", ce qui est quand même paradoxal :P

DSC04819.JPG

Comme ce tissu est vraiment mer***, je ne peux pas faire de doublure. Je vais voir si je trouve un biais sympa pour border le devant, sinon, je ferais ça à la main !

21 mai :

J'avance très lentement parce qu'on commence à faire les cartons ! Hier, ils peignaient la dernière pièce, à savoir la cuisine, et on pourra bientôt emménager !

J'ai trouvé un biais du même rouge avec lequel j'ai bordé le devant. (Je me demande si je ne vais pas border aussi le col : vous en pensez quoi :) ? )

DSC04820.JPG



J'ai également trouvé un velours rouge qui, sur l'envers, a la même couleur : je l'ai utilisé pour recouvrir les boutons.

DSC04823.JPG

Ils ne seront là que pour faire joli, parce qu'il peut enfiler le gilet comme un t-shirt. Du coup ça me fera moins de travail, et je vais les coudre en trompe-l’œil sur les deux épaisseurs.