Le Souffleur


Il arrive parfois qu’on reste sans voix. Face à votre patron qui vous agresse, à ce merveilleux jeune homme dont vous êtes tombée amoureuse, face à votre grand-mère qui devient un peu folle, ou face à tous ces élèves qui vous dévisagent lors de votre premier cours, vous ne savez pas quoi répondre… Tous les jours, il arrive qu’on se retrouve dans des situations où l’on aimerait bien trouver Les Mots. Ceux qui convainquent, ceux qui expliquent, ceux qui vengent, ceux qui font pleurer de joie… Vous aimeriez ne pas vous laisser faire par votre patron, Lui dire à quel point vous l’aimez, trouver les mots pour la rassurer, ou transmettre votre savoir avec brio. Mais vous restez muet.

Dans un monde parfait, où tout se déroulerait comme vous le souhaitez, vous y arriveriez. Mais vous pensez que ce monde-là n’existe pas, et n’existera jamais.

Moi, je sais qu’il existe, qu’on peut y aller, et je connais même un de ses habitants, un être extraordinaire, qui pourrait vous aider. C’est un héros, un poète divin, la tête dans les étoiles et les pieds sur la lune, un homme qui maîtrise l’épée aussi bien que les mots. Comme tout super-héros qui se respecte, il met son talent au service des opprimés, des victimes, en un mot : des gens comme vous, qui ont besoin de lui.

Il s’appelle le « Souffleur », et les mots, le charisme, les belles déclarations et les scandales insolents qu’il a en trop, il les fait passer en vous.

Tout de noir vêtu, coiffé d’un feutre de plumes d’encre, armé de sa longue épée à lame noire avec laquelle il écrit sa vie et défends les vôtres, il se faufile dans vos silences pour les combler d’inspiration. Tout petit dans le creux de votre oreille, ou immense comme l’ombre de la nuit, caché derrière cet autre à qui vous souhaiter tout dire, ou tapi dans votre cœur qu’il gonfle de courage, il est partout. Il est le vent qui souffle et s’insinue dans vos failles, il est la brise qui attise votre flamme, le mistral qui rafraîchit vos pensées colériques, en un mot, il est le « Souffleur ».

Il est le « Souffleur », celui qui vous insuffle la force d’être vous-même. Et il est en vous. Il suffit juste de le chercher un peu, car c’est tout simplement l’enfant que vous étiez.