J’ai créé un groupe sur facebook qui s’appelle “Réhabilitons les Vieux mots rigolos”. Le voilà ressuscité en page!

Voici toutes les définitions débiles que j’avais pondues, en espérant que ça se complète!

 

Assonant (adj. qual.): “Se dit d’une pièce de théâtre classique particulièrement longue. (ex: “Corneille, ce que ça peut être assonant franchement…”)”

Aujourd’hui, “hui”, qui veut dire jour. Ce qui, au jour d’aujourd’hui, nous fait huit fois le mot jour dans ma phrase!

Baliverne (n.f.) “Écrit de Jules sur la fameuse île indonésienne.”

Chafouin. (adj.m.): “C’est un chat qui se roule dans le foin. Nous ne voyons pas d’autres explications. Ni vous, ni nous. maoww. (Mais non pas minou, NI Nous!)”

Cothurnes (n.f.): “Chaussures employées principalement par les vraies femmes pour en faire de fausses. (Cherchez la rime)”

Délabyrinther (v.): “Verbe que devraient employer bien plus souvent nos jeunes amoureux contemporains, ce qui nous éviterait maints navrants statuts facebookiens. (cf. Cyrano de Bergerac, Acte III, s. 5)”

Échauffourée (n.f.): “Huum hum. Contraction de chaude et de fourrée, hum, hum… Bon en fait pour une fois je ne vous donne pas la définition. *-* “

Ecueil (n.m.): “Prise de catch naine. Ex.: “le poëlon à la main, et la fureur dans l’oeil, firent comprendrent à Krak qu’il y avait un écueil.” (vieille chanson à boire naine, Reflets d’Acide)”

Epanadiplose (n.f.): “Ancêtre de l’épanadiplodocus, ce petit animal capable de joindre les deux bouts est malheureusement en voie de disparition.”

Gourgandine (n.f.): “Déformation baroque de l’expression “gourde en jean”. Et oui, déjà à l’époque, les femmes portaient des pantalons de sergé.”

Greluche (n.f.): “Bisounours pas content”

Incurie. (n.f.): “Mot inventé d’après le nom de Marie Curie, qui, copine avec Hypocraste, non contente de remettre toujours au lendemain son travail, le bâclait, la sagouine. Il suffit de voir comment elle a terminé. (Ps: voir le mot “Procrastination”)

Malicieux (adj.m.). “Maladie infantile touchant à la fois le cerveau et le nerf optique. Ex: “Oulala, j’ai trop regardé mon écran, j’ai vraiment malicieux.”“

Malotru (n.m.): “A ne pas prononcer avec l’accent espagnol.”

Maréchaussée (n.f.): “Désigne les troupes de fantassins chaussés de raquettes qui effectuent leurs missions uniquement dans les zones vaseuses des plages françaises. ( Snow Red )”

Marivaudage (n.m.). “Contraction de “maris volages”, “maris rivaux” et “marave ta face”, ce joli mot-valise désigne un combat de mâles au clair de lune pour les beaux yeux d’une sournoise femelle déguisée.”

Merdinateur (adj.m.): “Désigne à l’origine le corps de métier des obstétriciens scatophiles. Utilisé de nos jours pour exprimer son mécontentement face à un ordi qui rame. ( Snow Red)”

Palsembleu (n.m.): “Torture de schtroumpf.”

Phlox (n.m.): “A vos souhaits!”

Pléonasme. (n.m.): “Je sais que je plais, mais c’est qui les nasmes?”

Post-prandiale (adj.f.). Ex: Plutôt que “j’piquerai bien un p’tit roupillon moi après ce gueuleton”, préférez: “Me voilà soudain pris(e) par une narcolepsie post-prandiale”.


Potron-minet (adv.masc.). Composé des mots “poltron” et “minet”, cette locution signifie de bon matin, à savoir, dès que le chat trouillard qui vous abrite dans sa maison vient vous lécher le nez, de peur de ne pas recevoir ses croquettes.

Procrastination. (n.f.) “Ce mot est tiré du nom d’Hyprocraste, médecin grec qui avait la désagréable habitude de remettre au lendemain les opérations de ses patients. Beaucoup sont décédés des suites de son incurie. Plaignons-les.”

Qu’en-dira-t-on. (n.m.): “Mot datant du XVIII ème siècle, dérivant de “Candide Raton”: Animal en l’apparence innocent, mais en réalité sournois et pourvu de petites dents aiguës, prêtes à déchirer toute victime jetée en place publique. (La version anglaise est: “Candy Raton”). Avoir peur du Candide Raton était tout à fait légitime en des temps anciens.”

Supercoquentieux (adj. m.) : “Adjectif relatif à SuperCoq, le magnifique super-héros des poulets.”

Turlupiner (v.) “Non, ce n’est pas SALE.”

Vacuité (n.f.). “Dur week-end.”

Vérace. (adj. n.): “Gras cochon qui vous assène la vérité en pleine face. Ex.: “Non, en fait, vaut mieux pas d’exemple”“

Vespasiennes (n.f.): “Quand on a été empereur, c’est quand même dur de descendre aussi bas.”