Travaillant dans une bibliothèque depuis quelques temps, j’ai pu remarquer que les titres des romans étaient souvent composés d’un complément du nom. Je ne suis pas la seule à m’être fait cette remarque puisque les auteurs de ce site en ont même tiré un générateur, fort drôle au demeurant. (J’y ai passé un temps fou d’ailleurs)


http://www.omerpesquer.info/untitre

Mais il me semble qu’on peut aller plus loin. En effet j’ai aussi remarqué qu’au-delà des compléments du nom, le vocabulaire et les champs lexicaux peuvent vous positionner tout de suite le roman dans un genre.
  • Pour un roman sentimental, forcez sur les champs lexicaux de l’amour (forcément), des sentiments, de la lumière et des couleurs. Ça peut nous donner des choses comme (tout est inventé, et tout ressemblance avec des titres existants bla bla…):

Exemple :
Les lumières de l’amour
La tendresse d’un lys
La rose de la tristesse.
La couleur de la violette.

  • Pour un roman du terroir, insistez (forcément) sur les lieux, mais également sur les prénoms et noms à connotation rustique, et les animaux. Le champ lexical de la météo sera également très prisé.

Exemple :
Manon des Bastides
Le Mas du Père Rustaud
La grotte de l’ours
A l’ombre du figuier
Le Puits de la vieille Marie

  • Pour un roman de fantasy, forcez sur le vocabulaire des armes, animaux fabuleux, des couleurs, des sentiments et de la météo (encore), et n’hésitez pas à mettre des noms là encore très connotés, avec force apostrophes, L et H
Exemple :
La Pierre de Rakh’el (notez l’habile transformation du prénom Rachel)
La Puissance de l’Epée stellaire
Le Dragon des Steppes Fris’kel
La Clairvoyance de la Licorne.

  • Enfin, pour un roman contemporain dans le vent et dont le titre donnera forcément envie de l’ouvrir, tellement il sera original et incongru, c’est tout simple : accolez avec un complément du nom, donc, deux mots qui a priori n’ont rien à voir l’un avec l’autre. Si en plus ils sont provocateurs et incongrus, vous avez tout gagné. En sus, rajoutez un adjectif pour plus de décalage.

Exemple :
L’autopsie d’un kangourou suicidaire
Biographie de l’escalier à vis plate
Marivaudage des pots de confiture moisie
La manivelle du cul-de-jatte borgne.

Maintenant, vous pouvez vous amuser à créer vos propres titres et à les mélanger, à l’instar de ce titre d’un roman du terroir sentimental :
Les amours de Marie des Bastides
Ou de celui d’une trilogie du terroir sentimentale de fantasy incongrue :
Le puits de la Licorne rose estropiée

A vos neurones !