Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse, et plus encore !

Diversidées › Journal intime

Fil des billets - Fil des commentaires

Mes cheveux et autres considérations de la plus haute importance (IV)

9août

30 août 2019 :

Changement total ! J'ai tout coupé :D

Cela fait six mois que j'arborais un carré court avec frange, et j'avoue que ces derniers temps, devoir lisser la frange à chaque shampoing, ça me faisait doucement ch***. La libération que ça a été de passer des cheveux longs à mi-longs m'a rappelé le bonheur que j'ai eu à porter des cheveux très courts quand j'avais 16, puis 26 ans. A 35 (quelqu'un devrait se pencher sur les chiffres, je suis sûre qu'on pourrait y trouver quelque chose :D ), un nouveau cycle est arrivé on dirait, et je retourne à mes cheveux tout courts ! Tant pis pour les cheveux de Kate Winslet, place à la fraîcheur !

J'ai choisi ce modèle-là comme inspiration :

screen-shot-2014-08-03-at-11-54-17-am.png

Et ça a donné ça :

DSC08017.JPG

Pour les coiffures historiques, je me suis super bien débrouillée toute cette année avec ma perruque et mes coiffes, et je continuerai donc à me débrouiller, d'autant que les cheveux courts, ça fonctionne pour la Régence anglaise et à partir des années 20 ! La preuve :

RicePortrait.jpg

Donc voilà, à moi les cheveux lavés et séchés en deux minutes et séchés à la serviette ! Vive les (dé)colorations rigolotes qui bousillent les cheveux mais qu'on s'en fiche parce qu'on coupe tout si c'est moche :D ! Et croire que ma fierté résidait en mes longues boucles rousses, c'était un peu de la connerie en fait... Depuis à peine une heure que je suis sortie de chez ma coiffeuse, j'ai plus confiance en moi que ces six derniers mois réunis ! Je me sens jolie et tout aussi originale qu'avant... Il faut dire qu'en définitive, aucune femme de mon âge n'a les cheveux courts autour de moi.

Finalement, je ne suis peut-être pas Kate Winslet, mais je suis moi, et c'est très bien comme ça :D

25 octobre 2019 :

Comme ils ont pas mal repoussé et que la nuque m'énervait, je suis retournée ce matin chez ma coiffeuse. Elle a coupé derrière encore plus court que la fois passée :

DSC08578.JPG

J'aime mieux que la fois dernière, excepté les petites mèches devant les oreilles, mais je n'ai qu'à attendre un peu ! J'ai l'impression d'être sortie tout droit des années 80^^

30 octobre :

J'ai décidé de retrouver ma couleur naturelle ! Comme mes cheveux sont courts, ce sera moins cher et moins risqué que lorsqu'ils dépassaient mes épaules ! Et je pourrais m'amuser à toutes les étapes intermédiaires :) Je vais ça très graduellement avec des moyens de plus en plus forts pour éviter de les abîmer, ce qui sera inévitable, mais moins que lorsqu'il y a dix ans je suis passée directement à la décolo de la mort que je ne savais pas utiliser. Là, je me suis beaucoup renseignée et ai même établi un planning ! Pour que je puisse voir (et vous aussi, si ça vous intéresse), l'évolution, je vais prendre des photos depuis ma salle de bain : la lumière n'est pas terrible, mais au moins, ce sera toujours la même !

Première étape :

Enlever les pigments magenta d'une colo semi-permanente ! Pour ça, j'ai fait deux masques à l'argile blanche. Le premier a pas mal fait dégorger la couleur (on le voit par rapport à la photo du 25 octobre).

IMG_20191029_184744.jpg

Le second masque pose sur ma tête !

4 novembre :

La nuance est vraiment minime sur la photo, mais moi je la vois ! Un masque pour dégorger et un shampoing violet, et mon roux s'est affadi.

IMG_20191101_172058.jpg

En ce moment, pose sur ma tête un "color remover" trouvé chez Kruidvat, là, on devrait voir un net changement ! J'en avais déjà fait deux fois pour enlever du rouge foncé puis du noir (censé être éphémère...) et ça avait très bien marché, excepté qu'ils avaient un peu re-foncé par la suite. Pour ne pas que ça arrive cette fois, je vais faire des rinçages au vinaigre ! Apparemment, un ph acide va stabiliser la couleur. En fonction du résultat, je ferai soit un shampoing américain, soit un majiblond cendré, pour éclaircir et enlever les derniers reflets roux. Cela fait des mois que je me renseigne partout pour savoir comment on peut obtenir du blond en abîmant le moins possible, et ça me semble la meilleure solution.

Une heure plus tard...

IMG_20191104_104323.jpg

Et voilà ! Je suis plutôt satisfaite parce que ça a pas mal éclairci ! Bon, il reste encore beaucoup de roux sur les mèches les plus longues, mais c'est devenu blond doré sur la nuque et les tempes. Voilà donc à quoi mes cheveux ressemblent désormais sans coloration. C'est donc une bonne base pour aller vers le blond ! Par contre je vais plutôt attendre quelques jours de voir comment ça va évoluer avant de faire quelque chose d'autre. Pas que mes cheveux sont abîmés (ça n'a rien changé!) mais en fait j'aime bien comme ça !

7 novembre :

Quelques jours, c'est trois jours :D !

J'ai fait mon premier shampoing américain ! (avec du 20 vol. pour commencer) Je ne l'ai laissé que cinq minutes, soit le temps minimum recommandé, parce que j'avais un peu peur d'abîmer mes cheveux d'une part et aussi parce que je pensais, sous le produit, que j'étais parvenue à la bonne couleur.

IMG_20191107_123720.jpg

Alors finalement ça n'a pas abîmé mes cheveux, ils sont juste un tout petit peu plus rêches après le shampoing (mais le masque les a rendus même plus doux qu'avant), par contre la couleur, c'est pas encore ça :D Hervé appelle ça "jeune carotte" et ça décrit plutôt bien^^ Comme je n'ai pas le temps de faire le ton sur ton prévu qui va annuler les reflets jaune orangé avant d'aller au boulot, tant pis, j'y vais comme ça, et j'assume cette couleur étrange ! Comme ça mes cheveux se reposeront.

Je suis plutôt satisfaite de cette technique, parce que c'est pratique à faire poser, et que mes cheveux ont très bien pris. Il faut dire que ma couleur naturelle est déjà assez claire ! Encore que je ne sais plus vraiment comment ils ont évolué parce que je suis restée rousse près de quinze ans^^

La suite au prochain épisode !

11 novembre :

J'ai fait poser un dialight "milshake glacé" avec un oxydant 15 vol. (fabriqué maison en mélangeant un 10 et un 20, logique) et j'ai obtenu un joli blond !

IMG_20191111_161439.jpg

C'est moins clair et plus chaud que ce que je voulais au départ, mais je trouve ça très bien parce que la couleur fait naturel et se marie avec mon teint. En repoussant ça ne devrait pas être trop trop éloigné, et surtout moins moche, parce que les racines sur le roux pétant que j'avais avant c'était vraiment laid !

Ce qui me rend surtout fière de moi, c'est que j'ai réussi à passer du roux au blond en dix jours sans abîmer mes cheveux et surtout sans débourser 150€. J'ai, tout compris (même masques et shampoings), dépensé en tout et pour tout 48.90€, et il me reste assez de produit pour recommencer deux fois ! J'ai passé beaucoup de temps à me renseigner sur internet, mais ça valait vraiment la peine. Aujourd'hui je connais bien mes cheveux et ce que renferment les obscurs termes et techniques de coloration, oxydation, décoloration, coulage ou patine... Donc à part la coupe, parce que le court je ne sais pas faire, je vais continuer à m'occuper de mes cheveux toute seule !

4 décembre :

Je viens de faire une coloration blond clair cendré : me voilà avec ma couleur naturelle retrouvée ! Enfin, ce dont je m'en souviens, parce que depuis quinze ans ça a certainement changé^^

IMG_20191204_104030.jpg

Plus de problèmes de sourcils à maquiller, de racines à masquer... Je vais pouvoir laisser pousser sans plus jamais colorer !

12 janvier :

Chez Kruidvat, j'ai trouvé des colorations temporaires pas chères asses sympa. Le violet pâle n'a pas marché sur mes cheveux, par contre il fait un très bon masque déjaunisseur ! Le turquoise, en revanche, est plutôt joli :

IMG_20200104_121347_optimized.jpg

Comme je m'amuse beaucoup avec mes cheveux bleus mais que Kruidvat n'a pas beaucoup de couleurs marrantes, je suis allée chez Hairdis acheter cinq bouteilles.

DSC08982.JPG

En ce moment, j'ai un mélange racines bleues/pointes vertes qui pose sur ma tête, espérons que ça fonctionne ! Comme on est dimanche, si jamais c'est raté, je peux toujours recommencer ou faire poser une autre couleur, j'ai tout ce qu'il faut !

Une heure plus tard...

DSC08989.JPG

C'est pas évident de s'appliquer ça toute seule, surtout sur cheveux courts. Avec mes longueurs d'avant je pense que le dégradé aurait été plus flagrant ! De face, on ne voit pas grand chose, mais de côté ou de dos, on voit que la nuque et les mèches devant les oreilles sont bleues !

DSC08984.JPG

Cette marque accroche apparemment mieux que l'autre, mais j'avais déjà du vert (le turquoise a délavé en vert) alors ça a joué !

31 mars :

Voilà plus de deux mois que je navigue entre le vert pâle et le bleu foncé, et ça m'amuse beaucoup. Avec le confinement, je n'ai avec moi que deux bouteilles (violet et rose) et pas forcément envie de commander en ligne. Au contraire, c'est à mon sens la meilleure occasion de revenir à mon blond naturel et de ne plus y toucher par la suite ! Si la couleur est foirée, personne ne me verra^^

J'ai donc fait délaver la couleur un maximum depuis quinze jours, et ça a donné ça :

IMG_20200329_203914.jpg

Et puis j'ai fait poser du violet ce matin :

IMG_20200331_123430.jpg

Alors c'est super rigolo, parce que mes racines sont bleu marine, le milieu bleu indigo, et les pointes violettes, du coup j'ai un peu l'impression d'avoir des plumes de paon sur la tête^^

16 avril :

Après quelques jours en bleu foncé se délavant en bleu pâle, j'ai fait poser du rose ce matin, ce qui donne un violet pastel assez marrant :

IMG_20200416_115941.jpg

Enfin, violet pastel, plutôt un dégradé de gris sur les racines, puis bleu, puis violet !

24 avril :

Hier j'ai terminé ma dernière bouteille de rose et j'ai ajouté un reste de soin rouge qu'il me restait d'avant. J'ai pensé naïvement que bleu+rouge donnerait du violet, mais non, j'ai un espèce de gris-brun-blond bizarre à la place :) Du coup, il me semble plus facile de retourner à ma vraie couleur rapidement !

IMG_20200423_115350.jpg

Confinement oblige, c'est Hervé qui m'a coupé les cheveux, pas grand-chose, juste la nuque, mais il s'en est bien sorti !

26 avril :

Ce matin j'ai fait poser mon shampoing colorant rouge et je me retrouve avec un brun chaud que j'aime beaucoup !

IMG_20200426_125044.jpg

24 juin :

La coloration n'a pas tenu très longtemps, et comme j'en avais marre d'avoir les cheveux de toutes les couleurs, parce que ça fait quelques mois que je change tellement que je ne sais plus trop où j'en suis, j'ai fait coupé une grosse partie des cheveux déjà décolorés et verdâtres, puis j'ai décidé d'aller chez un pro pour obtenir un blond plus uniforme et moins cuivré. Je savais que ce serait cher, mais pour une fois, c'est quelqu'un d'autre qui s'est occupé de moi et c'était très agréable :)

Il les a donc décolorés au maximum, et si les racines étaient presque blanches, les longueurs étaient saumon parce que j'ai été rousse pendant des années. Ils étaient à deux à réfléchir à mon cas, et après la décolo, ils ont fait poser du 10.1 sur les longueurs, puis du 10.21 sur le tout. Le résultat donne un blond cendré très clair à la limite du blanc !

IMG_20200624_115531.jpg

Dans ma salle de bain, la lumière orangée donne un blond bébé sur la photo, mais c'est bien plus gris en réalité. Je me demande vraiment comment ça va évoluer, car je n'ai jamais été si claire depuis que je n'ai plus deux ans ! En tous cas j'aime beaucoup !

09 août :

Depuis un mois et demi, mes cheveux n'ont poussé que de 1 cm ! Et je n'y ai plus touché depuis, hormis pour faire des soins violets/bleus histoire de les déjaunir, parce que la patine est partie au bout de deux lavages à peu près ... Celui qui marche le mieux est le moins cher et surtout il n'est pas fait pour ça ! C'est un soin colorant violet pastel de chez Kruidvat ! Il ne fait pas violet en tous cas :P

Ce matin j'ai fait une nouvelle couleur toute seule. Comme j'avais un oxydant 10 vol. mais que je voulais que ce soit plus fort, j'ai ajouté une lichette d'eau oxygénée pure ! Du coup on ne voit plus mes racines :) Le résultat après lavage me plaît beaucoup, reste à voir si ça va tenir ! La couleur est 10.31, soit un peu plus foncé que ce que le coiffeur m'a fait. C'est imperceptible pour d'autres que moi, mais ça fait passer de décolorée à blonde naturelle ! En tous cas, c'est la couleur que j'avais quand j'étais toute petite :) (Et c'est toujours pareil, dans a salle de bain, le rendu n'est pas le même).

IMG_20200809_150958.jpg

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 15

30mars

Lundi 30 mars 2020 :

Voilà quinze jours que je tiens cette petite chronique et ça me suffit comme expérience. Je ne sais même pas pourquoi j'ai commencé, un besoin de me confier sans doute sur cette période dure et exceptionnelle dans laquelle on vit. Sauf que tout le monde a commencé à faire pareil, alors je ne vois pas trop en quoi mon témoignage sera différent des autres. Et comme tout le monde s'en fout de ce que je raconte, moi y compris, je vais me taire, ça vaudra mieux :) Si vous êtes curieux et que vous voulez savoir ce que je fais de mes journées, demandez-moi de mes nouvelles ;) Je retourne dans mon petit cocon secret ! Live long and prosper, youp la boum, à la prochaine après le confinement ! :D

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 14

29mars

Dimanche 29 mars :

Je commence la journée en me faisant à moitié insulter sur Discord. Je crois que je ne me suis pas énervée contre quelqu’un depuis… la sixième ? En ce moment, certaines personnes sont à cran, et leurs bons côtés se révèlent, visiblement. Ma matinée est bien gâchée : quand il m’arrive ce genre de trucs, il me faut des heures pour réussir à m’en remettre, et ça n’a pas loupé.

Heureusement, la conférence que j’ai donné l’après-midi sur cette même plateforme s’est très bien passée, je pense que j’ai réussi à intéresser des gens ! Le sujet portait sur les débuts de l’écriture, et on m’a posé pas mal de questions, ce qui change ! Dans les autres conférences que j’ai données, il y a d’habitude toujours un moment avec les mouches qui volent à la fin^^

Je ne fais que ressasser mes mauvaises pensées, je n’en peux plus, il faut que je prenne l’air. Nous sortons faire un long tour et ma trouille/malaise/angoisse a disparu. Je reprends mes projets dans mon planning et me rend compte que le prochain costume que je dois coudre est pour dans deux mois, si la conférence sur Edith Wharton n’est pas annulée.

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 13

28mars

Samedi 28 mars :

Le confinement va durer deux semaines de plus, du coup nous décidons de trouver davantage de thèmes pour se costumer les week-ends : aujourd’hui, c’est « Séries télévisées », et je m’amuse beaucoup !

J’envoie tout d’abord ma trombine en costume de Spock :

IMG_20200328_091811.jpg

puis avec Hervé nous filmons une mini-parodie de Ghost Whisperer : le résultat est un peu navrant (je ne sais pas jouer la comédie), mais en tous cas nous nous marrons bien !

Fichier vidéo intégré

Après un petit bonus de moi en bisounours (comme quoi il suffit de pas grand-chose^^)

IMG_20200328_184855.jpg

Je poste enfin la photo du costume de Sansa Stark sur lequel je bosse depuis lundi dernier !

DSC09300.JPG

DSC09304.JPG

Je l’adore, il est flatteur, léger et confortable, parfait pour les foires médiévales (quand elles reviendront…).

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 12

27mars

Vendredi 27 mars :

Je profite de la matinée pour continuer le costume que je mettrai demain. Le thème de cette semaine est : séries télé, et je prévois d’en porter trois ! J’avance pas mal dessus dans la matinée et profite d’avoir les fesses sur ma chaise l’après-midi pour coudre les bandes de décoration à la main. J’avoue, mes journées commencent à se ressembler furieusement…

Le soir, nous inventons un jeu : on prend une page au hasard de notre livre « 1001 albums qu’il faut avoir écouté dans sa vie », on choisit un album qu’on ne connaît pas du tout et on découvre ! C’est super sympa et par deux fois, j’ai découvert qu’en réalité je connaissais les chansons, sans pour autant savoir qui les avait composées ! J’ai ainsi (re)découvert Sam Cooke, et je trouve que sa chanson « A change is gonna come » colle parfaitement bien à l’ambiance de ces derniers jours.

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 11

26mars

Jeudi 26 mars :

Je commence par un masque à l’argile : j’en viendrai à bout, de ce vert qui s’accroche à mes cheveux !

Le confinement est l’occasion de me mettre à la cuisine ! Je n’aime pas trop ça mais ça permet de vider un peu les placards et de manger sainement. Je commence par une recette qui me met le pied à l’étrier parce qu’elle est simple et qu’elle est tirée de « Conversations avec Mme de Pompadour », un livre de recettes XVIIIè ! Dire qu’il aura fallu presque trois ans pour que je teste enfin:P Vu qu’il faut finir le citron confit qui traîne dans notre frigo depuis des mois, je choisis « Salade de lentilles Van Loo à l’orientale ». J’ai acheté tous les ingrédients hier, sauf des œufs, parce que ça fait trois jours qu’il y en a plus au Delhaize… Le résultat est une tuerie ! C’est frais, épicé, différent, bref on adore ! Peut-être que finalement, je vais en faire une autre, puis une autre, et que je vais finir par aimer ça ?

Sur le Discord de mon boulot, les jeunes et les animateurs s’inscrivent petit-à-petit. Nous finissons à 21 à 18h et avons pu aider quatre jeunes ! Je pense que ça va fonctionner :)

Nous regardons « Le défunt récalcitrant », un comédie fantastique de 1941 dans laquelle un boxeur investit le corps d’un riche banquier : j’adore les films de fantômes, et celui-là est vraiment drôle !

Dans la soirée, j’ai enfin terminé un des deux bas de coton bleu que je tricote depuis un an… OUF !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 10

25mars

Mercredi 25 mars :

Je passe la matinée sur le tissu de la robe de bal de Clara. Après des heures de chipotage et l’aide mathématique de monsieur pour couper le motif au bon endroit (faut qu’il puisse se reproduire indéfiniment), j’arrive enfin à quelque chose de satisfaisant ! J’en commande 10m, c’est un sacré budget, mais après tout, vu qu’on ne sort plus… J'ai déjà utilisé ce service une fois pour ma robe de Mary Kelly, et j'avais été enchantée !

clara_clayton3.jpg

L’aprèm’, je me débrouille beaucoup mieux sur Discord. Il n’y a toujours personne mais je suis plus à l’aise, et ne reste pas collée devant mon écran à scruter la moindre notification ! Et là, vers 17h30, une demie-heure avant la fin, six personnes s’inscrivent d’un coup ! Youpi, ça marche !

Le soir, je fais découvrir « Dirty Dancing » à mon cher et tendre. Il ne cesse de faire des remarques sur le peu de subtilité de cette histoire, de rigoler en entendant certaines répliques (bon j’avoue, moi aussi « tu n’as pas à courir après ton destin comme un cheval sauvage », je trouve ça ridicule :D), mais à la dernière scène, il est totalement dedans, et une fois le film fini, il m’entraîne dans une danse lascive, comme on dirait au Québec, qui finit dans un gros fou-rire, parce que la sensualité et moi, ça fait trois ! (Moi, la sensualité, et le fossé entre les deux)

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 9

24mars

Mardi 24 mars :

Je termine ma robe 50’s et la range dans un coin, c’est pas demain la veille que je pourrais la mettre : elle était prévue pour partir à Naples dans une semaine, voyage évidemment annulé. C’était la première fois qu’on pouvait prendre des vacances ! Je propose de s’habiller à la maison comme pour un salon littéraire, et d’aller faire ses courses en robe de soirée. C’est le seul endroit où on peut les sortir :D

Je passe l’après-midi sur Discord, à discuter avec mes collègues et à me familiariser avec cette application. Finalement, le truc le plus pratique du jour aura été de montrer en direct à Gasparde comme faire le patron de la sur-manche de son costume !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 8

23mars

Lundi 23 mars :

Je passe la matinée sur la doublure de ma robe, puis je me prépare à aller au boulot : nous devons nous réunir pour mettre en place un serveur Discord pour les jeunes. J’ai rarement assisté à une réunion plus foutraque : j’ai disposé les tables en carré pour que nous soyons tous éloignés les uns des autres, mais un de mes collègues n’arrive pas à suivre mes explications, alors il doit sans arrêt se lever de son ordi pour que je prenne les commandes ! Après deux heures nous arrivons enfin à quelque chose, et nous parvenons à communiquer avec micro et caméra ! A partir de demain, nous serons tous en télé-travail. Sauf un autre de mes collègues… qui a eu un troisième fils cette nuit, et aura autre chose à penser !

J’ai fait l’aller et retour à pieds, sous un superbe soleil. Aujourd’hui j’adore marcher, et franchement, ça va me manquer… Il faudra que je trouve un moyen de me dépenser, parce que sinon dans deux mois je vais avoir repris tous les kilos que j’ai perdus depuis un an !

Le soir, on regarde Retour vers le Futur III, et comme nous avons un peu plus de moyens ces derniers temps, (puisque forcément, pas de restos, de sorties, de coiffeur, de vêtements…) monsieur me propose de me créer mon tissu sur Spoonflower pour réaliser la robe de bal de Clara !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 6

21mars

Samedi 21 mars :

Aujourd’hui nous devions nous retrouver pour jouer une pièce de théâtre en costumes XVIIIe. Comme ce n’est plus possible, j’ai proposé à tout le monde de se costumer chez lui et de poster des photos ou des vidéos ! Je crois qu’ils se prennent au jeu, du moins, il y a déjà six personnes qui ont posté des choses ce matin !

Moi, j’essaie de porter mon costume toute la journée, mais j’avoue que perruque+absence de lunettes = migraine… Nous avons fait un goûter XVIIIè avec des trucs trouvés dans les placards (notamment un cappuccino en sachet qui datait de l’époque où j’essayais de boire du café pour écrire toute la nuit et nous a surtout poussé à aller acheter un vrai bon chocolat en poudre) et je suis aller ensuite enlever mon corset et ma perruque. Comme j’avais froid, j’ai ajouté un châle par dessus tout ça et je dois avouer que je ressemblais plus à la grand-mère de Titi qu’à une élégante du XVIIIè !

Le confinement nous a poussé à sortir les jeux de société. Donc pour terminer la soirée, nous avons fait deux parties de Art’Thémis, un jeu entre Monopoly et les Sept familles qui a l’avantage de ne pas être trop prise de tête ! On a passé plus de temps à commenter les cartes, de belles reproductions de tableaux, qu’à jouer réellement :D

A la fin de la journée, une dizaine de personnes aura participé à notre journée XVIIIè confinée : c’est un bon moyen de rester tous ensemble malgré tout, et de se remonter le moral ! Du coup, on propose aux autres de transformer ça en réunion hebdomadaire, ce qui les enthousiasme.

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 7

21mars

Dimanche 21 mars :

Je me lève tard, et ne profite de la matinée que pour ajuster mon petit haut « papillons » qui était trop grand.

Aujourd’hui on traîne un peu tous les deux, puis décidons de nous faire un marathon « Retour vers le Futur » ! (Soyons honnêtes, c’est plutôt moi qui ai décidé^^) Cela ne fera jamais que la 312è fois !

Après le premier, j’ai vraiment besoin de prendre l’air. On va se promener dans le grand parc autour de l’atomium. Il n’y a pas grand’monde, surtout pour un dimanche où il fait beau ! Les gens sont polis et civilisés, mais la police doit quand même rappeler à certains que les bandes rouges sur les installations de sport sont là pour quelque chose ! C’est très utile, gars, de porter un masque, si tu mets les mains sur les barreaux…

Nous discutons beaucoup ; les promenades font toujours naître des idées chez nous : en rentrant, on écrit des « listes de confinement », où l’on note tout ce qu’on aimerait faire durant les prochaines semaines, mais pour lequel on n’a jamais le temps le reste de l’année. Chez lui comme chez moi, on trouve : « tester des recettes de cuisine » et « ranger les bouquins » ! Il faut dire qu’on a placé les livres au pif sur les étagères quand on a emménagé, mais qu’on n’a jamais eu le temps de s’y mettre vraiment. C’est un boulot qui nécessite de mettre le salon en bazar !

On termine avec le deuxième « Retour vers le Futur », tellement inventif en terme de scénario : j’adore la façon dont ils se sont passés de Crispin Glover sans qu’on ne le remarque une seule fois ! De dos, de loin, flou, ou la tête en bas… Les passages de la doublure alternent avec les plans du premier film, c’est impeccable !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 5

20mars

Vendredi 20 mars :

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon petit frère, qui ne peut pas faire la fête, malheureusement. Nous lui envoyons des tas de messages. On se rattrapera quand on se verra en vrai !

Je fais poser un masque sur mes cheveux pour enlever le pigment bleu : c’est l’occasion ou jamais de passer par des couleurs moches pour retrouver mon blond initial ; personne ne me verra.

Ensuite, je décide de créer une version numérique pour « Beveridge manor ». Je n’ai plus fait ça depuis trois ans, il faut que je réapprenne tout… Au moins, je ne manque pas de temps. Mon ebook sera parfait !

Mon chef m’appelle, il veut que nous organisions un moyen virtuel d’aider les jeunes. Comme je me suis inscrite sur Discord, je lui propose de créer un salon en ligne ; il trouve l’idée bonne, et j’y passe l’après-midi ! C’est fou que que l’informatique peut prendre du temps ! Mais au moins, à 18h, nous avons un beau salon pour le GESL, et deux jeunes s’y sont déjà inscrites !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 4

19mars

Jeudi 19 mars :

Aujourd’hui, ce sont les noces d’ambre de mes parents, et des tas de messages m’attendent dès le réveil sur notre groupe Whatsapp commun. Au moins, on reste en contact !

C’est aussi le premier jour de télétravail de monsieur. On se lève à l’heure, je lui fait un planning, organise quelques trucs. La connexion marche ! Désormais, durant ses heures de boulot, je travaillerai de mon côté dans l’atelier. Pour ma part, ce changement me fait du bien, parce qu’il structure ma journée ! D’habitude, je cours plutôt dans tous les sens, et me retrouve vite un peu perdue.

Je passe pratiquement toute la journée à coudre une robe à fleurs pour cet été. Au moment de repasser les pièces du bustier, j’en profit pour descendre toute la manne de linge ! Ce qui ne m’était pas arrivé depuis…. qu’on a emménagé, à vrai dire.

On teste un appel à quatre sur Whatsapp avec ma famille, franchement, c’est marrant !

Je m’inscris à Virtua’livre, le premier salon littéraire en ligne, organisé par Séma, ma maison d’édition. Si ce n’était pour la bonne cause, je ne me serais jamais inscrite sur Discord, mais c’est pas si désagréable, pour l’instant. J’espère vraiment que ça marchera !

Arrivé au soir, le télétravail a plutôt porté ces fruits. Par contre, il faudra trouver des astuces pour qu’il ne reste pas toute la journée le c** sur sa chaise !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 3

18mars

Mercredi 18 mars :

Encore une fois je me réveille super tôt, et encore une fois il fait super beau ! C’est ma maman qui me téléphone, en fait : elle se remet à notre projet d’album pour enfants, forcément, comme moi, elle a du temps ! Elle me complimente sur mes cheveux et nous discutons un peu, notamment du fait que la Belgique passe au confinement à partir de ce midi…

Bizarrement, je suis moins stressée que ces deux derniers jours, parce qu’au moins, je sais sur quel pied danser !

Je vais dans la rue commerçante à côté chercher mes chaussures, qui sont enfin terminées. En passant, je fais une razzia de fils, de rubans et de perles au Veritas qui ferme dans quelques heures. Je ne suis pas la seule, visiblement, tout le monde a décidé d’en profiter pour coudre et tricoter ! Les vendeuses sont très gentilles, nous nous souhaitons mutuellement bon courage.

La file pour le Delhaize s’étend jusque devant la poste : les gens sont dingues ! On leur répète pourtant qu’il n’y aura pas de rationnement, mais non. Je passe mon tour. Le déodorant attendra un peu ! De toute façon, si je pue, personne d’autre que monsieur ne le sentira :P

Mais dans ce climat d’apocalypse, il y a tout de même de jolies choses : le fleuriste a placé un panneau « Servez-vous » devant sa porte, et personne ne se fait prier ! Je ramasse de quoi composer un joli bouquet un peu sauvage, et je rentre chez moi. Voilà, je crois que je ne sortirais plus trop, excepté pour aller au parc : j’ai besoin de marcher ! Dans les prochains jours, c’est H., qui travaille encore (la bibliothèque est très en retard sur le télétravail…) qui fera les courses. Ensuite, on verra…

En rentrant le soir, mon amoureux passe faire quelques courses, et me dit qu’il n’y a personne au Delhaize, qu’il n’a même pas eu besoin de faire la file ! J’en étais sûre ! Les prochains jours, on ira faire les courses le soir avant la fermeture, comme d’habitude. Sinon, un collègue lui a installé une connexion sur V-Smart pour qu’il puisse bosser à la maison. Normalement, à partir de demain, il est en télé-travail ! On verra bien comment ça va se passer.

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 2

17mars

Mardi 17 mars :

Quel beau temps ! Me voilà réveillée à 7h30 et fraîche comme s’il était 9h ! Bizarre… surtout pour moi qui suis un loir :) Du coup, à peine monsieur parti au travail, j’en profite pour aller chercher des chaussures que j’ai fait réparer. Le cordonnier n’a pas terminé, je dois revenir demain. Mais est-ce qu’il sera encore ouvert ? Sur le chemin du retour, je m’offre un joli bouquet de fleurs. Des lysanthius et une rose aux bords dentelés : je vais amener la nature à l’intérieur !

Aujourd’hui, je vais écrire au XVIIIe siècle. Le bouquet, Gossec, mon écritoire, ma plume et mon encre, c’est parti ! Je commence une romance qui se passe en 1740. On verra bien si je tiens dans la longueur. J’ai écris deux pages, ce qui en fait quinze ? C’est déjà ça. Mais je ne suis pas tranquille. Je pense à mes proches, je tourne en rond dans la maison, commence la vaisselle, envoie des mails, part coudre un truc, me rend compte qu’il me faudrait du fil.

Chez Veritas, la vendeuse que je connais bien m’annonce qu’ils vont fermer, et que je devrais faire du stock. Je prends du biais, quelques boutons à recouvrir… L’ennui, c’est que je couds toujours tout au fur et à mesure et que je ne sais pas de quoi je vais avoir besoin en avance. Quand les autres s’inquiètent de savoir si les supermarchés vont rester ouverts, moi je m’inquiète de ma mercerie ! Tout l’après-midi je continue à tourner en rond, à continuer de vieux projets que je ne termine pas : un peu de couture, de tricot, de broderie… Chaque fois, je suis interrompue par un SMS, un mail ou une notification qui m’annonce que tel magasin ferme ou telle personne annule son projet, sa venue. C’est dingue, tous ces trucs super urgents que je devais faire qui tombent à l’eau… C’est la première fois depuis des années que je me retrouve avec tant de temps libre devant moi. Et j’ai l’impression d’être devant une falaise à pic. A la suite d’une proposition que j’ai lancée pour que mes amis et moi continuions à se costumer, j’ai une idée lumineuse pour samedi ! Je ressors ma brodeuse, et me rends compte que je ne sais plus l’utiliser, que cela fait depuis qu’on l’a installée il y a un an et demi que je ne l’ai plus allumée : quel gâchis ! Mais cette machine est fantastique, elle redémarre comme s’il ne s’était rien passé ! J’avais oublié à quel point c’était drôle, et j’ai enfin retrouvé ma bonne humeur.

Les annulations ont plu toute la journée. Adieux médiévales, cours de latin, bal pionnier, adieu journée Grand Siècle de Vaux-le-Vicomte ! Quand vient le soir, étant donné que je n'ai pas de réponse de l'hôte, je décide de reporter à mon tour notre événement de samedi prochain. Pas de regroupement en costumes, mais on se verra tout de même virtuellement !

Petite chronique quotidienne de ma vie entre parenthèses - Jour 1

16mars

Lundi 16 mars :

Mon chef m'appelle pour me dire de rester à la maison, que les grands pontes ont décidé de tout fermer. Autant pour notre mission d'accueil des jeunes qui tombe à l'eau. J'espère qu'ils vont pas être trop déçus ! Et il ajoute que j'ai intérêt à avoir commencé et terminé un nouveau roman d'ici cinq semaines, vu qu'on va certainement rester chez nous également pour les vacances de Pâques. Challenge accepté ! C'est d'autant plus facile que Falang, mon amie avec qui on écrit un roman fantastique à quatre mains, habite en France, où la situation est plus sévère. Ce roman sera fini plus vite que prévu !

Je dois faire des courses et acheter du PQ. Pas qu'on soit des adeptes du stockage, mais vu que vendredi c'était l'apocalypse dans les supermarchés, on a décidé d'attendre le dernier moment. A part le fait qu'un vigile nous fait entrer au compte-goutte dans le magasin, ça se passe plutôt bien, et il y a une grosse pyramide de PQ au plein milieu des allées pour nous prouver que c'est boooon, tout va biiiien les gars !

Ensuite, je passe au Veritas acheter quelques petites fournitures. Si je dois rester à la maison, il faut que je puisse coudre ! Autrement, je vais devenir cinglée ! Cela dit, ce serait justement une bonne occasion pour tout trier, ranger, et créer des vêtements "à la débrouille", en utilisant uniquement ce que j'ai sous la main :)

Comme je ne sais pas travailler sans que tout soit rangé, j'en profite pour attaquer deux rangements/tris essentiels que je repoussais depuis des mois : celui de ma "boîte à bordel" qui trône à côté de mon bureau, et celui du coin "brodeuse" de mon atelier. C'était pas du luxe ! Premièrement, c'est fou ce que peut contenir un petit carton ! Tiens, mes lunettes de soleil? Mais ça faisait un an que je les retrouvais plus ! Voilà qui tombe bien, le soleil commence à revenir... Bon, si on est pas passé au confinement d'ici quelques jours. En attendant, je profite d'une promenade dans le parc !

Deuxièmement, le coin "brodeuse" s'est apparenté à de la fouille archéologique ! A force de poser des trucs devant, de les pousser, puis de recommencer, la pauvre s'est retrouvée ensevelie sous des couches de sédiments ! Trois heures plus tard, mon atelier est nickel, je peux enfin bosser ! Sauf qu'il est 18h, et que je suis trop fatiguée. Ce sera pour demain !

Mes cheveux et autres considérations de la plus haute importance (III)

8mars

22 septembre 2018 :

En juin 2011, après avoir testé durant des années des tonnes de coupes/couleurs/traitements, j'ai coupé court ma tignasse abîmée et pris la résolution de laisser pousser mes cheveux ainsi que de ne plus les colorer en d'autres couleurs que du roux.

(J'ai tout de même porté du blond platine (c'était mignon), du noir (c'était moins mignon), du brun (c'était fadasse) ou du rose (c'était ridicule !))

Plus de sept ans après, j'ai tenu mes résolutions et je suis passée de ça :

1936931_1094620417998_2119279_n.jpg

à ça :

DSC05950.JPG

Sur cette dernière photo, le reflet rouge vif est temporaire, je tourne toujours autour d'un 7.44 :)

n744-blond-cuivre-profond-majirel-50-ml.jpg

Les deux billets précédents où je relate mes aventures capillaires sont devenus beaucoup trop longs, alors je commence un troisième épisode ! Les entrées seront beaucoup plus espacées, car depuis que j'ai atteint une longueur sous les épaules, je ne fais plus grand chose. A vrai dire, je ne suis pas allée chez le coiffeur depuis six mois ! (Cela aurait été impensable pour moi il y a huit ans). Les seules innovations consistent en des coiffures historiques ou de costumes, car depuis que j'ai les cheveux longs, je n'utilise plus de perruques et je m'amuse beaucoup à boucler, coiffer, natter et papilloter mes cheveux^^

Malheureusement, j'oublie souvent de prendre des photos de ces coiffures compliquées... Mais je peux tout de même en poser quelques-unes ici ! Elles sont souvent prises les jours de démo et de salon, par d'autres que moi, sur l'instant. C'est là aussi très différent d'il y a huit ans : je n'avais alors que des photos de moi mises en scène par mes propres soins. Je n'éprouve plus du tout le besoin de montrer costumes, maquillages et coiffures sur les réseaux sociaux, peut-être parce que je fais vivre mes "personnages" dehors désormais :)

IMG-20180823-WA0007.jpg

DSC05026.JPG

28277157_10209631190331555_1578634505354820593_n.jpg

DSC04767.JPG

DSC04701.JPG

portrait.jpg

DSC04736.JPG

1er novembre 2018 :

Grande révolution ! (Pour moi, j'imagine que vous vous en foutez :P )

J'ai tout coupé samedi dernier^^

J'en avais marre : huit ans que je les laisse pousser et qu'en fait, je ne profite de leur longueur qu'une fois par mois pour faire des coiffures historiques. Le reste de la semaine, je me fais de bêtes queues de cheval et ils étaient tout le temps attachés ! En plus de ça, depuis que j'ai passé la longueur sous les épaules, c'est super chiant de s'en occuper. Depuis que je les ai coupés, je les lave en deux minutes avec une mini-dose de shampoing, ils sèchent vite et je les démêle avec les doigts :) Seul inconvénient : le budget coiffeur, que j'avais réussi à réduire à 6€/mois depuis un an, va de nouveau augmenter :) Mais ce n'est même pas un inconvénient pour les costumes en fait, parce que ça me donne des défis ! Pour mes deux derniers costumes j'ai cousu des coiffes en dentelle !

Avant/après :

DSC06178.JPGDSC06182.JPG

De côté :

DSC06183.JPG

Et après un passage de babyliss !

DSC06191.JPG

23 décembre :

En refaisant ma couleur, j'ai choisi quelque chose de beaucoup plus foncé et rouge :

DSC06550.JPG

8 mars 2019 :

Je ne m'étais pas rendue compte que ça faisait déjà quatre mois que j'avais coupé mes cheveux au carré ! Comme quoi j'aurais pu attendre encore longtemps qu'ils m'arrivent à la taille :) Comme je me débrouille très bien avec ma perruque et mes rajouts (je sais même comment friser une perruque synthétique maintenant), je me suis dit que je pouvais couper encore plus ! Hier j'ai donc demandé quelque chose de moins plongeant, et avec une frange :

IMG_20190307_115556.jpg

En direct de chez la coiffeuse !

PS : je dois constater que finalement, c'est un échec en ce qui concerne le but de ces billets à l'origine, c'est-à-dire voir l'évolution de ma longueur pour obtenir les cheveux de Kate Winslet dans "Titanic" : il aurait fallu que j'attendes au moins quatre ans encore, alors tant pis :D !

Mes cheveux et autres considérations de la plus haute importance (II)

22septembre

Le 28 juin 2011, il y a donc presque trois ans, j'avais commencé un article sur mes aventures capillaires. Comme il commence à être long et que ça fait trois ans qu'il dure, j'en refait un ici! Tout commençait par une photo de Kate Winslet dans Titanic, sous laquelle je disais que j'espérais un jour avoir la même chevelure qu'elle.

5 juin 2014:

Je pourrais presque dire que la boucle est bouclée en postant cette photo de moi aux Imaginales, mais j'ai envie de continuer cet article que je trouve marrant, et j'aime bien voir l'évolution :) Voilà j'étais en Rose avec le même costume que sur la photo de mes rêves!

DSC_0166.jpg

(Désolée pour la floutesse :D ) J'avais, comme la première fois que j'ai testé cette coiffure, mes deux sortes de rajouts sur la tête, mais comme mes vrais cheveux sont un peu plus longs qu'alors ça rendait mieux, d'autant qu'ils ont enfin une couleur uniforme et qui ne dégorge pas puisque je suis repassée au henné depuis quelques temps :)

26 juillet 2014:

Grâce à Jérémie qui habite à même pas un quart d'heure de Lille, j'ai de nouveau accès à la "Boutique du coiffeur" et je peux (Alleluïah) continuer mes colorations pour 14 euros au lieu de 30 chez le coiffeur :P Par contre, voulant économiser le produit (vaste connerie) je n'ai fait que les racines et l'ai étendu un peu sur les longueurs histoire de, sauf que c'était pas exactement la même couleur que mes cheveux à la base, donc j'ai fait posé une seconde fois sur les longueurs et là, j'attends le résultat...

DSCN5401.JPG

Et le résultat est... chouette :)

2 septembre:

Quand j'étais ado, j'adorais me colorer les cheveux avec "Color pulse", c'était une mousse super rigolote à appliquer et qui sentait super bon la pêche. Ça s'en allait en 10 shampoings et c'était vraiment pratique pour avoir les cheveux roux sans les abîmer. Seulement ils ont arrêté de commercialiser ce truc, et depuis j'avais oublié ce produit. Jusqu'à ce que je travaille près d'une rue où les boutiques vendent des produits introuvables puisque tout vieux ou versions étrangères ^^ J'ai donc retrouvé ma colo préférée à 2,50 la boîte :D J'en ai pris deux, (et même une rose pour m'amuser, même si je doute que ça marche sur moi) et hop, raccord racines très pratique entre deux colos agressives! J'adore la nuance, et sur la photo, on peut voir aussi ma nouvelle façon de me boucler les cheveux depuis qu'ils sont assez longs pour ne pas donner une résultat caniche: après mon shampoing le soir, je les roule en grosses mèches avec les doigts et les plaque avec des pinces, puis je dors dessus. Pas de produit, pas de bigoudis désagréables, pas de sèche-cheveux agressif et c'est impeccable! (Par contre, ils poussent vraiment pas, en quatre mois y a pas de différence avec la photo d'en haut!!!)

DSC03367.JPG

28 septembre:

Je n'ai pas touché à mes cheveux (hormis le color pulse mais c'est pas grand chose) depuis deux mois (record :D !) et aujourd'hui j'ai fait une coloration chimique. Je vais essayer de faire en sorte que ce soit ma dernière et d'utiliser le million de produits que j'ai dans mes placards avant de racheter quoi que ce soit :) Mes cheveux ont bien poussé, et je montre en même temps une petite couronne que j'ai faite pour ma robe de bal rose que je viens de terminer! (C'est la même chose de l'autre côté)

DSC03466.JPG

03 novembre :

Aujourd'hui avait sonné l'heure de ma coloration, youpiiii T-T Je me suis acheté une colo naturelle pas trop chère, espérant éclaircir un poil ma couleur, retrouver un roux plus sympa et surtout effacer le soin rouge de chez mulato qui reste désespérément accroché à la moitié de mes longueurs, allez comprendre pourquoi.

Voilà l'avant:

DSC03607.JPG

Et l'après (avec flash, la lumière a baissé. Ce qui est con vu qu'il est même pas quatre heures :) ) Si vous trouvez une différence, et surtout que ça ressemble à la couleur de la boîte, moi je vous tire mon chapeau :D

DSC03614.JPG

4 décembre:

Dis donc, en checkant les dates de cet article je me rends compte que je m'occupe de mes cheveux avec une régularité étonnante, surtout pour une fille complétement désorganisée qui déteste les plannings et ne porte pas de montre :) Donc j'ai fait ma colo hier, je voulais un truc plus clair, mais ça n'a pas changé grand chose! Le principal avantage c'est que ma couleur est enfin régulière maintenant :) En tout cas, avec le babyliss que j'ai passé ce matin, je commence enfin à avoir une tronche correcte et on se rend compte qu'ils poussent! On atteint pas encore le long, mais on y arrive! Voilà qui me donne un peu de motivation pour pas tout raser, parce que j'ai régulièrement des crises de "j'en ai marre"^^

DSC03694.JPG

18 décembre:

Je sais que ça ne fait pas longtemps que j'ai refait ma couleur, mais pour les vacances j'ai voulu faire un henné avant de partir, pour les racines. Voilà ma tronche avant:

DSC03811.jpg

Et en ce moment, ça pose ! On me dit que le henné sent mauvais, certes, si on n'aime pas trop l'odeur des herbes, mais l'avantage c'est qu'on peut y mettre des huiles essentielles qui couvrent très bien. Ce soir j'ai mélangé quelques gouttes de "relaxation" et ça sent boooooon^^

22h:

Ayé, c'est rincé! Et c'est tout beau! Bon ça a été la galère à poser par contre^^ J'ai attendu trop longtemps avant d'en refaire, j'ai perdu la main :D J'ai séché mes cheveux vite faits pour faire la photo, du coup ils sont tout plats. Mais globalement ils sont bien moins bouclés qu'avant, la permanente n'est plus que sur les pointes et avec le poids, ça se détend un peu. Mais ce n'est pas grave, je trouve ça joli comme ça :) J'espère juste que la couleur ne va pas trop foncer en s'oxydant! Là j'adore, la couleur est superbe, uniforme, et j'ai l'impression d'être une vraie rousse! (Désolée, sur la photo, on ne se rend pas bien compte, mais si, il y a une différence avec avant ;) )

DSC03820.jpg

15 mars 2015 :

J'arrive à espacer de plus en plus le temps entre deux colorations, et mes cheveux m'en remercient^^ Enfin, presque :D J'avais vraiment besoin de refaire mes racines, mais là j'ai opté pour la coloration chimique, de nouveau, parce que j'ai besoin de quelque chose de rapide vu que le salon du livre c'est dans une semaine et qu'il est hors de question d'y aller avec une couleur dégueu :D j'ai choisi Herbatint comme marque: pour l'instant je n'ai pas l'impression qu'il y a une vraie différence avec les autres colorations niveau soin, en tout cas elle marche vraiment bien! J'ai coloré mes sourcils par la même occasion et le résultat est plutôt satisfaisant :) La couleur est toujours la même que celle de mes rajouts et c'est à peu près net. J'aime bien aussi que les longueurs soient plus foncées.

DSC04486.JPG

Là je n'ai absolument rien fait et je vois bien que la permanente est enfin partie. (Et que j'ai une gueule de reprise de justice.) Les longueurs sont abîmées mais j'ai décidé de ne pas les couper pour que ça soit un jour ENFIN long! J'en peux plus d'attendre... D'après les photos on peut mesurer une pousse de 1 centimètre par mois, c'est vraiment trop long!

J'ai fait une photo avant/après avec la coiffure au babyliss magique que je me passe dans les cheveux presque à chaque fois maintenant, et un nouveau maquillage que j'ai acheté. (Notamment un super fond de teint de chez Lancôme qui est parfait). Je me demande s'il ne faudrait pas que je fasse un dégradé ou quelque chose parce que là ça me semble très plat, mais est-ce que je pourrais toujours me faire des coiffures histo? Maintenant qu'ils atteignent enfin une longueur correcte pour les travailler, ce serait dommage... Z'en pensez quoi, mes rares lectrices^^?

DSC04491.JPG

16h40:

Finalement j'ai tenté toute seule un dégradé en suivant le tuto de Moricettte (je ne l'invente pas^^). Ça ne se voit pas énormément mais j'ai rattrapé le dégradé que j'ai fait faire l'an dernier (déjà?) chez un coiffeur et qui avait repoussé n'importe comment. Un coup de laque et ooooh, que vois-je? Du volume :D Je vais y arriver!!

DSC04498.JPG

8 avril:

N'en a marre de mes cheveux. Ils ne poussent pas assez vite! Dimanche j'étais à Trolls et Légendes et sur toutes les photos je trouve que j'ai un front géant, alors du coup je me suis fait une frange et j'ai encore prononcé mon dégradé. Cette fois-ci ce n'est pas la petite frange sur le côté discrète! Sur la première photo je trouve que j'ai l'air con et on voit bien ce que mes cheveux rendent avec juste un froissage au sèche-cheveux: c'est moche. Mais sur la seconde c'est mieux! Au prochain shampoing, je verrais ce que ça donne la frange+le babyliss magique :)

DSC04572.JPG

DSC04576.JPG

10 avril:

La folie du ciseau m'a prise! Je suis Emma Scissorhands! Bref, j'ai recoupé ma frange, encore. Faut croire que le visionnage de Populaire m'a donné de sales idées^^

DSC04608.JPG

13 avril:

Hier, je suis allée à un barbecue avec des amies. Au moment de me préparer j'ai pris une photo: frange recoupée encore et babyliss! Je sais déjà comment je vais vieillir moi^^ Avec cette coiffure-là on dirait ma grand-mère! (Et c'est plutôt un compliment, elle était et est encore très belle :D )

DSC04622.JPG

22 mai:

Je crois qu'on peut raisonnablement dire que je passe dans la catégorie "long" ! Youhou, enfin ça commence à ressembler à ce dont je rêve ! Mais bon, c'est du boulot, et il ne se passe pas un jour sans que j'ai envie de revenir à ma coupe de pixie... Frange recoupée, couleur refaite, longueurs dégradées de nouveau par ma maman et produit de soin pour les sécher au sèche-cheveux, voilà! Du coup, quand je vois le résultat aujourd'hui, ça me conforte dans l'idée que je dois continuer, d'autant qu'ils n'ont jamais été aussi doux et en bonne santé !

DSC04965.JPG

28 mai:

J'ai reçu des sous alors la première chose que j'ai fait a été d'aller chez le coiffeur. Au départ c'était juste pour refaire mon dégradé qui craignait et puis j'ai demandé des infos sur une idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps: me faire une grosse mèche blonde sur le devant. Pour plusieurs raisons j'avais envie de ça: parce qu'en me costumant en Cyndi Lauper j'ai découvert qu'un côté blond ça pouvait être cool, parce que j'ai vu une fille avec ça et que c'était beau, parce que j'ai envie de m'amuser et parce que j'aimerais bien, à terme, redevenir blonde :) Alors comme la coiffeuse me proposait 20 euros en plus pour ça, j'ai accepté ! Donc elle a teint la mèche, coupé les pointes, refait la franche et le dégradé, et au final pour le tout je n'ai payé que 39 euros et j'en suis très contente ! Si jamais la mèche blonde me soûle je pourrais toujours la masquer la prochaine fois^^ En attendant ça m'éclate et ça ira très bien avec la murder de demain soir!

DSC05029.JPG

8 septembre:

Quand les racines ont commencé à se voir je me suis demandé ce que j'allais faire de la mèche blonde: continuer, tout décolorer, revenir à ma vraie couleur, rester rousse? Les sous ont eu, encore une fois, raison de ma décision, et je suis donc restée rousse. Je crois que ça fait désormais partie de ma personnalité, de toute manière. J'ai passé l'été à refaire des colo pour faire disparaître la mèche, et voici le résultat à la troisième. J'ai failli plusieurs fois tout couper parce que le dégradé est en réalité tout dégueulasse, j'aurais mieux fait de me couper une jambe le jour là plutôt que d'aller voir cette coiffeuse! Avec les boucles, ça fait chanteuse des années 80 tellement elle est remonté haut, et j'attache tout depuis. Sur cette photo, j'ai bouclé seulement les pointes alors ça équilibre un peu la catastrophe. Comme ça a poussé depuis mai ça a aussi arrangé les choses. Il va me falloir encore au minimum deux ans sans craquer, et j'aurais ce que je veux! Je suis retournée à une nuance de rouge que je n'avais pas faite depuis longtemps, et j'aime assez. Le truc, c'est qu'il faut prévoir avec le dégorgement. Voilà, c'était vraiment très intéressant :D !

DSCN5741.JPG

20 octobre:

Demain c'est le jour où Marty et Donc arrivent ! Pour fêter l’événement comme il se doit je participe à des animations Retour Vers le futur et vendredi prochain je vais à une soirée où mon amoureux et moi seront costumés en Clara et Doc Brown de 1885. Pour l'occasion j'ai eu envie de m'amuser et de devenir brune... Comme mes cheveux commencent à devenir longs c'est assez compliqué de poser la couleur, alors hier Hervé (c'est son prénom) m'a gentiment aidé! (Enfin, gentiment, au moment d'enfiler les gants il a sorti une imitation de savant fou nazi, j'ai eu un peu peur :P ) Me voilà donc brune, et ce soir je me suis maquillée en conséquence ! Il y a un petit côté Blanche-Neige qui me fait bien marrer^^

DSC05768.JPG

23 octobre:

Ce soir, j'ai passé environ trois heures à poser des extensions que j'avais oubliées dans mon meuble de salle de bain depuis environ cinq ans... Et voilà le résultat! Je me trouve très bien comme ça :D Demain, ce sera parfait pour faire Clara Clayton !

DSC05824.JPG

22 novembre:

J'ai coupé plusieurs fois mes extensions jusqu'à aujourd'hui! Elles sont maintenant à la même hauteur que mes véritables cheveux et donnent de l'épaisseur à ma coiffure. J'ai également recoupé ma frange. Un mois plus tard, je suis toujours brune, et la couleur n'a pas beaucoup dégorgé. L'avantage c'est que les racines ne se voient absolument pas, à croire que je ne suis plus blonde! Je vais donc laisser pousser pendant un moment et soigner mes cheveux avant de retourner au roux. Je n'ai plus que mon téléphone pour faire une photo mais l'aperçu de ma tête actuelle est quand même correct !

IMG_20151122_175314.jpg

25 novembre:

J'en ai eu marre de mes extensions et de ma couleur. Ce matin, j'ai passé une heure devant "Orgueil et Préjugés" à enlever les dernières mèches qui me restaient, puis j'ai passé ensuite trois heures à enlever le brun de mes tifs grâce à une boîte de color remover! Le résultat est superbe, je suis bloooonde ! Oui, car ça a enlevé toutes mes colorations, dont les rousses, et n'a laissé que l'oxydation de mes cheveux! J'ai donc les cheveux à peu près de ma véritable couleur jusqu'aux oreilles, puis ils se colorent un peu en blond vénitien sur les pointes. J'ai donc envie de rester blonde, maintenant^^ Par contre ils ne sont plus très épais, du coup, mais je n'allais pas laisser une dizaines de mèches noires au milieu des blondes ! La photo n'est pas terrible du tout, mais c'est encore ce que je sais faire de mieux...

IMG_20151126_100537.jpg

30 décembre:

J'ai eu pas mal de sous en décembre alors je me suis offert un petit tour chez le coiffeur ! J'ai refait ma couleur rousse, ai fait couper les pointes et arranger la frange afin de la faire pousser sur le côté! C'était pas mal de se faire chouchouter, par contre il y avait une tonne de monde dans le salon pour les fêtes et j'y ai passé deux heures... Je n'en pouvais plus, surtout dans la mesure où autour de moi ce n'étaient que des mamies et que les conversations tournaient autour de choses du genre: "l'Europe c'est le pays où on s'amuse le plus", "les Espagnols sont tous de bons danseurs" et "c'est son fils qui a tué ma voisine!"

IMG_20151230_195438.jpg

18 mars 2016 :

Après deux ou trois colorations maison pour récupérer ma couleur, j'ai testé ce matin un tuto super bien fait (bien qu'un poil trop long) parce que dimanche pour le salon du livre j'aurais un look années 40. Après deux essais, j'ai réussi, et j'ai fait quelques photos avec le maquillage approprié pour vous montrer ça ! J'ai enfin la bonne longueur et associé à une superbe robe que Gasparde m'a offerte, je trouve ça plutôt réussi! Encore une fois, désolée pour la piètre qualité des photos, j'ai toujours le même souci avec mes appareils.

DSCN5865.JPG

1er avril:

Maintenant que j'habite avec Mr Perfect, cela me laisse un peu de sous pour respirer et j'ai décidé d'aller chez le coiffeur un peu plus régulièrement. Je ressors donc d'un petit salon qui risque bien de devenir une habitude tellement la coiffeuse était gentille! Après plusieurs colos ratées (parce que j'ai plus de mal à la poser comme mes cheveux poussent) j'avais des taches de roux/blond/rouge et c'était vraiment laid. La coiffeuse a fait quelque chose d'un peu plus foncé pour recouvrir tout ça, et même si j'ai un peu de mal à m'y habituer et que la teinte ne s'accorde plus avec mes rajouts, je trouve que ça me va plutôt bien. Ce qui est chouette, c'est que je peux enfin dire que j'ai les cheveux longs! Maintenant, ce n'est plus que du bonheur de les laisser pousser :)

DSCN5881.jpg

22 avril:

Je suis retournée chez le coiffeur de la fois passée et après une longue concertation sur le comment du pourquoi du problème, j'ai fait des mèches pour éclaircir ma couleur que je trouvais vraiment trop foncée. Il a également éfilé ma frange, que j'ai décidé de laisser pousser (oui, j'avais déjà dit ça la dernière fois, mais je l'a coupée moi-même entre temps^^) On excusera la pose, chaque fois que quelqu'un d'autre me prend en photo j'ai toujours des têtes de con, c'est le syndrome anti-Barney :D

IMG_20160422_132943.jpg

14 mai:

Avant-hier, je suis retournée chez mon coiffeur chouchou pour faire une seconde salve de mèches qui ont considérablement éclairci ma chevelure. Je trouvais le résultat superbe, excepté les racines; alors comme il me reste du produit professionnel, je les ai fait moi-même hier soir, puis j'ai laissé posé des bigoudis toute la nuit. J'adore !

IMG_20160514_095134.jpg

11 novembre:

Je ne suis pas venue depuis longtemps par ici, principalement parce que je n'ai rien changé à mes cheveux depuis mai dernier ! Je n'ai fait ni coupe ni couleur, excepté en racines, et je me suis contentée de les laisser pousser, ce qui est nouveau puisque depuis mon adolescence j'ai toujours préféré changer de tête très souvent :) Quand j'ai envie de changements, je me concentre sur les coiffures, le bouclage/lissage ou les produits, ce qui est finalement assez enthousiasmant: avoir des cheveux sains et tester ma volonté me plaît davantage. Aujourd'hui je reviens vous montrer ce que que ça donne notamment après un test de nouvelle technique que j'aime particulièrement: il faut mettre du produit sur les cheveux, tordre les mèches et les sécher en spirale avec un diffuseur. Je trouve le résultat très sympa, par contre ce ne sera que dans les grandes occasions, parce que j'ai mis une heure à les coiffer ! (La photo vient de mon téléphone, mon chéri est à Paris avec l'appareil).

20161111_114351.jpg

4 décembre :

J'ai profité de mon passage chez le coiffeur pour rafraichir un peu mon dégradé qui n'était plus très structuré. Voilà qui ne change pas grand chose à première vue mais : la base est droite et plus courte, j'ai plus de volume, la frange se confond avec le reste et mes cheveux me semblent moins abimés et plus faciles à coiffer (là par exemple, je les ai juste séché à l'air libre et c'est correct) ! Pour les laisser pousser, ça va être parfait :)

DSC02061.JPG

6 décembre :

Un petit passage sous le babyliss, puis un coup de laque, et hop, parfait !

DSC02068.JPG

23 février 2017 :

Les passages par ce billet s'espacent de plus en plus! Aujourd'hui, je montre une photo directement sortie de chez le coiffeur, d'où le brushing lisse, parce que c'est le plus rapide à faire. Je n'aime pas mes cheveux tout plats mais c'est bien le seul moment où ils ne sont pas pleins de fourches ! Mon coiffeur a trouvé un moyen de raviver ma couleur avec des pigments au moment du shampoing, ce qui n'abîme pas mes cheveux. Et hop, un beau roux flamboyant ! Bon par contre, ils mettent vraiment un temps fou à pousser...

DSC02257.JPG

3 mars :

J'ai dégotté à la bibliothèque un livre sur les cheveux bouclés (oui on peut en faire tout un livre^^) dans lequel j'ai appris plein de choses pour soigner mes boucles. Je vais suivre pendant un certain temps (jusqu'à ma nouvelle lubie :P ?) les conseils donnés parce que je les trouve plein de justesse.

L'auteur explique notamment qu'il ne faut plus utiliser de shampoing, qui assèchent les cheveux frisés et les empêchent de boucler. Si jusque-là je trouve la tendance du "no-poo" parfaitement stupide (quoi, je vais rester avec les cheveux sales? Pas question!) je dois bien avouer que c'est parce que je n'avais pas tout compris au principe, ici longuement expliqué. Il ne s'agit pas de ne pas se laver la tête, mais de ne plus utiliser de sulfates, paraben et autres cochonneries, qui polluent et abîment plus les cheveux qu'autre chose. On peut se les laver avec pleins d'autres produits! Alors j'ai suivi tous ces conseils et voilà le résultat hier matin. Pour l'instant ce n'est pas encore parfait : il y a encore plein de petits cheveux cassés. Mais ces frisottis que j'ai combattus tout ma vie (alors qu'en fait c'est en les combattant que je les crée, super...) devraient disparaître à long terme, à force de ne plus utiliser de brosse, de sèche-cheveux, et en faisant attention aux frottements. Déjà au bout de trois semaines je suis sensée voir une différence ! Grosso modo, on doit foutre la paix à ses cheveux, et quand on doit s'en occuper, il faut les chouchouter comme si c'était de la soie. J'avoue que je ne me doutais pas que la véritable nature de mes cheveux était celle là: au final, je trouve ça pas si mal (loin d'être aussi joli qu'avec le fer à boucler), et beaucoup plus facile à entretenir!

DSC02306.JPG

21 mars :

Voilà un mois que je suis les mêmes conseils et je trouve mes cheveux plus beaux: est-ce qu'ils le sont vraiment ou bien est-ce que je les ai acceptés tels qu'ils sont, va savoir :D En tout cas ce matin, après avoir fait un soin coloré sous la douche et les avoir séchés au diffuseur, je les aime tout particulièrement ! Bientôt, à moi la tignasse de Julia Roberts \o/ !

DSC02367.JPG

12 avril :

Je suis passé chez le coiffeur récemment pour mes racines, et j'ai aussi trouvé un super shampoing sans sulfates, ni paraben, ni silicones. Ils sont tous doux et tiennent quatre jours (ado, je devais limite les laver quotidiennement). Après plus de dix ans, ça y est, j'adore enfin mes cheveux :D

DSC02458.JPG

4 août :

Plus le temps passe et moins j'ai de photos à prendre car les différences sont vraiment minimes d'une fois à l'autre. Ils poussent toujours aussi lentement et je n'arrive pas à voir la longueur depuis qu'ils ont dépassé mes épaules. Aujourd'hui, je montre une photo après être passée chez le coiffeur, où j'ai fait couper toutes les pointes à la même taille et refaire les racines. Je les ai lavés ce matin, parce qu'hier ils étaient lisses comme pas permis et je trouve ça très laid. Les cheveux à la Julia Roberts, c'est ma vraie nature :D !

DSC03104.JPG

5 septembre 2017 :

Depuis le 22 avril de l'an dernier, soit près d'un an et demi, je n'ai plus touché à la couleur des longueurs, mais avec deux étés, je trouve que ça s'est délavé et que mon roux avait perdu de son éclat. Aujourd'hui mon coiffeur a allongé la couleur sur mes longueurs et maintenant, c'est à peu près partout pareil. On verra comment ça tient sur quelques mois, mais aujourd'hui, ça me plaît bien ! De plus, j'ai de nouveau une frange, que j'avais laissé poussé depuis presque deux ans. C'était principalement pour pouvoir faire des coiffures historiques mais je me rends compte que les périodes dans lesquelles je me suis le plus costumée cette année (1800 et 1900) autorisent la frange, pour peu qu'on la boucle ou lui donne du volume. Comme je trouve que ça me va bien, j'y suis retournée ! Sur cette photo j'ai les cheveux lisses (ce n'est toujours pas ma préférence mais j'aime bien changer de tête) et je porte un bandeau de perles que je viens de réparer. Comme en ce moment je fais beaucoup de tri, je trouve des affaires oubliées, c'est un peu comme faire des courses mais en mieux :D Bon du coup, j'ai la tête d'une gamine de seize ans, mais bon :P

DSC03618.jpg

20 avril 2018 :

Eh ben, huit mois que je n'étais plus repassée par ici ! Il faut dire que je ne change plus grand'chose et que je me contente de laisser pousser ; c'est à peine si je taille les mèches devant ou les pointes. Mais comme on a acheté un appartement, depuis février c'est un peu difficile questions sous et je ne vais plus chez le coiffeur. J'ai donc recommencé à faire ma couleur moi-même en allant chez Hairdis. J'ai choisi un 7.45, comme avant, mais qui contraste vachement parce que ma couleur a beaucoup délavé. Mes cheveux sont devenus très longs et j'ai eu juste assez de produit !

Une photo avant avec les cheveux détachés (on imaginera sans le traitement de l'image^^) :

Boulevard_2018_Daph_Nuncq-2.jpg

Et une photo après, avec ma coiffure favorite en ce moment, c'est-à-dire un chignon nawak^^ :

DSC04711.JPG

J'aime mes cheveux :D

15 août 2018 :

Après quelques détours ratés par le henné (mes cheveux sont beaucoup trop longs pour cette mer*** :P), je suis revenue à la coloration chimique, qui même si elle est chimique, donne de très beaux résultats ! Je suis repassée à un 7.44 parce que même si j'adore le 7.45, la couleur a tendance a pas mal dégorger. Là, je peux refaire mes racines et pour un tube j'ai deux utilisations !

Le résultat est là, juste après le shampoing, sans produit ni coiffage :

DSC05848.JPG

(Oui, j'ai une tête bizarre, je parlais au moment où Hervé m'a prise en photo :) ) Voilà plus d'un an que j'ai changé ma façon de m'occuper de mes cheveux, et j'avoue que j'aime beaucoup le résultat. Il a juste fallu que je m'habitue, pendant quelques semaines, à ce qu'ils ne soient pas en permanence doux, brillants et légers. Mais arrêter de les coiffer et de les laver tous les jours leur a fait, sur le long terme, beaucoup de bien !

22 septembre :

Chez Kruidvat j'ai trouvé des petits tubes de colorations pour 2,50 € : il y a toutes les couleurs, dont trois nuances de rouge. Hier j'ai testé le "ruby red" : c'est hyper chiant à poser et il n'y a limite pas assez de produit, mais comme le résultat est plutôt marrant s'en va rapidement et n'abîme pas les cheveux (pas d'oxydant), ça me donne envie d'essayer les autres nuances !

DSC05950.JPG

Palimpsestes

16mai

1er février 2014:

J'ai terminé Palimpsestes il y a deux semaines, largement à temps pour la Foire du livre de Bruxelles, et suffisamment en avance aussi pour pouvoir avoir des retours :) J'en ai eu trois, globalement bons, et les défauts que mes amies ont relevés m'ont aidée à l'améliorer! J'espère vraiment qu'il sera publié, j'en suis fière, et j’aimerais vraiment pourvoir en discuter avec des lecteurs :) Parfois le soir, je m'imagine en conférence, et invente les questions que l'on pourrait me poser... Mais maintenant je me sens toute vide, ça me fait comme avant Novalys, cette impression d'avoir mille idées mais qu'aucune ne s'accorde avec une autre, et ne serait suffisamment intéressante pour faire un roman. J'ai l'impression, depuis Bordemarge, d'avoir été prise dans un engrenage, et de ne plus pouvoir vivre sans un gros roman sur le feu! C'est très bizarre, d'autant que quand j'en ai un, je n'ai qu'une hâte, l'avoir terminé :)

25 août 2016 :

Le premier tome de "Palimpsestes" est paru en février de l'année dernière, pile un an après l'avoir terminé ! Je l'ai présenté principalement à la Foire du Livre de Bruxelles et au Salon du Livre à Paris, où il a plutôt bien marché :) Je n'ai pas eu beaucoup de retours mais globalement, ils étaient tous bons, voire très bons, j'ai même été le coup de cœur de De fil en Histoire ! Aujourd'hui c'est la dernière limite pour terminer le tome II, que je dois envoyer à la fin du mois. J'avoue que ça me stresse beaucoup parce que pour la première fois, je n'ai pas du tout envie de m'y mettre. Ce n'est pas que je n'aime pas écrire cette histoire, bien au contraire, c'est surtout que depuis presque un an je vis avec un monsieur formidable qui me donne envie de faire un millier d'autres choses. Avant, j'écrivais surtout pour pallier à ma déprime, et étant seule, j'avais largement le temps d'écrire, en plus de mes autres activités, notamment la couture. Maintenant, il me faut faire des choix, et il m'est arrivé quelques fois cet été de préférer créer des costumes que de me remettre aux corrections ! Mais bon, j'ai un week-end qui se profile à l'horizon, je peux le faire, je vais le faire !!!

28 mai 2017 :

Le second tome de Palimpsestes est sorti en février dernier (désolée du retard^^) et en est à sa seconde critique, également de "De fil en histoire"! Je suis en train d'écrire le tome III, mais j'avoue que je n'avance pas très vite :)

13 décembre 2017 :

Le tome III en est aux dernières étapes ! J'ai terminé le manuscrit à la fin novembre, et là nous n'en sommes plus qu'aux dernières corrections. Hier, j'ai vu pour la première fois la couverture de ce tome, et même si je n'imaginais pas mon navire temporel comme ça, j'avoue que c'est super beau ! Il sortira pour la foire du livre de Bruxelles en février, en même temps que "Les Chercheurs du Temps", ce qui fait deux romans sur le voyage dans le temps ! J'ai hâte, et en plus, je vais pouvoir ajouter deux roses à mon tatouage :)

16 mai 2018 :

La trilogie est publiée entièrement depuis février dernier ! (J'ai complètement oublié de suivre cet article.) Je suis contente parce que même si ça a pris du temps, je me rends compte que je suis capable d'écrire trois tomes avec les mêmes personnages et dans le même univers : il faut dire que l'histoire s'y prêtait bien, le voyage dans le temps, c'est tellement riche ! Cela dit, je ne me remettrais pas de sitôt à une trilogie/saga. Même si les univers de Bordemarge/les Chercheurs du Temps/Novalys sont liés, les histoires sont très différentes et les personnages également. Je crois que ça m'ennuierait beaucoup d'écrire trois tomes et plus exactement dans la même lignée : si j'avais tellement à écrire, je ferais un seul gros tome.

L'écriture pour ne pas me rendre folle

19janvier

Je ne remercierais jamais assez mes parents de m'avoir laissé étudier ce que je souhaitais, et à mon père de m'avoir laissé la liberté de prendre les livres que je voulais dans sa bibliothèque, sans censure ni commentaire. J'ai beaucoup lu, beaucoup appris, beaucoup rêvé, et j'ai grandi, en grande partie, grâce aux livres.

Mais pour 80% de bonheur que m'a apporté toute cette culture, je dois avouer qu'il y a bien 20% de négatif. La culture, ça peut faire mal. Quand on se réveille un matin en se rendant compte que jamais on ne pourra visiter tous les pays qu'on a découverts, qu'on ne pourra pas être à la fois actrice, chirurgienne ou avocate, qu'on n'aura jamais le temps d'étudier toutes les disciplines qui nous passionnent, ça fait mal. Me rendre compte un matin que mes ambitions sont trop grandes pour cette société étriquée, que j'ai si bien marché sur les chemins de traverse de la lecture que je suis devenue trop différente des autres, que j'ai entrevu dans toutes ces pages l'immensité de l'espace sans espérer la voir un jour, que mes rêves sont bien trop grands pour être jamais réalisés, que mon esprit, même, s'est élargi au point de ne plus rentrer dans la boîte hermétique dans laquelle le monde souhaite le ranger, cela fait mal. Cela m'a fait mal à tel point que je me suis dit, en sortant de mes études, et en me rendant compte que je devais choisir une seule vie, un seul métier, qu'il ne me restait que deux solutions pour ne pas devenir folle : me foutre en l'air, ou faire avec. Et je ne voulais ni l'un ni l'autre. Je savais qu'aucune de ces solutions ne me conviendrait.

Mais, par bonheur, même si c'était tard, j'ai trouvé une troisième voie, celle de l'écriture. Je n'envisageais pas, à seize ans, que l'écriture puisse être la solution à tout ce que la culture m'avait apporté comme problèmes. Aujourd'hui, je peux déverser mon trop-plein d'idées dans mes intrigues, mon trop-plein d'émotions dans mes dialogues, envisager les métiers que je n'ai pas pu faire, étudier les disciplines qui me passionnent à travers mes personnages, créer les étoiles, de nouveaux mondes, ressusciter d'anciennes époques. Je peux écrire toutes les vies alternatives que je ne pourrais jamais vivre et cesser de regretter d'avoir dû faire des choix, d'avoir fermé des portes. Grâce à l'écriture, j'ai compris que mes choix me définissent aujourd'hui, et je ne me sens plus enfermée dans mon monde ni dans ma tête.