Emmanuelle Nuncq

Romancière à deux visages, couturière rêveuse et plein d'autres choses encore.

Robe de bal Regency "Tangara"

23mai

Il y a quatre ans maintenant, je m'étais fait un costume de capitaine "Tangara", nom que j'avais trouvé en cherchant un oiseau turquoise. Cette année, pour un bal "Persuasion - Jane Austen", je me fais une robe aussi turquoise, avec les mêmes plumes pour une collerette.

28 avril 2018 :

Cette robe est un peu "l'enfer de la couture" pour moi : tout ce que j'ai entrepris a tourné à la catastrophe et j'ai failli abandonner plusieurs fois depuis que je l'ai commencée il y a trois jours !

DSC04725.JPG

Tout d'abord, le velours magnifique que j'ai acheté une fortune chez Veritas s'est révélé foutu : de grosses traces irrécupérables le lignent sur toute la longueur. J'ai essayé de trouver d'autres tissus dans mes affaires, et ai déniché un velours à lignes dorés dont il me restait un petit bout. Comme il n'y en avais pas assez pour une robe entière, j'ai examiné avec des robes que j'avais déjà :

DSC04726.JPG

DSC04727.JPG

Finalement, la robe verte ne me satisfaisant pas et la bleue clair étant trop petite, j'ai utilisé un satin que j'avais prévu pour autre chose.

J'ai donc commencé par une robe du dessous dans ce satin.

DSC04728.JPG

Et là, les emmerdes ont continué. Comme il est de médiocre qualité, il gratte, alors j'ai fait une doublure, ce qui m'a fait perdre du temps. De plus, j'ai coupé le décolleté trop creux, alors j'ai ajouté une pièce :

DSC04729.JPG

Mais comme c'était de l'improvisation, ça n'a bien sûr pas fonctionné. Du coup, j'ai froncé tout ça sur deux lignes, avec de l’élastique noir, histoire de me simplifier la vie. Je trouve que finalement ça donne un effet sympa. J'ai utilisé également de l'élastique à la taille. C'est vraiment pratique, ça se met bien, et je peux prendre du poids ou maigrir tant que je veux :)

En voulant couper le bas de la robe, je l'ai déchirée dans le mauvais sens sur dix centimètres. Du coup j'ai posé un ruban pour cacher cette déchirure, ainsi que le même de l'autre côté pour la symétrie !

DSC04731.JPG

J'ai fait un jupon dans un superbe tissu, mais qui ne rend pas très bien. Je ne sais pas si je vais le mettre finalement.

1er mai :

Pour la robe du dessus les choses se sont beaucoup mieux passées, même si ma machine est un peu primitive !

"Moi vouloir coton ! Moi pas aimer velours élastique à paillettes ! "

J'ai là encore tout fermé avec des élastiques, et ce froncé partout rend plutôt bien à mon goût !

DSC04732.JPG

Ce haut se ferme avec des agrafes et la ceinture n'est là que pour faire joli. J'ai ensuite posé un ruban doré et une collerette de plumes comme prévu !

DSC04733.JPG

2 mai :

Pour finir, comme je trouvais que la collerette était plus jolie pliée dans l'autre sens, j'ai caché les coutures avec un bout de galon et des fleurs turquoise, comme il était trop court.

Respectant mes bonnes résolutions couture de cette année, j'ai donc fait avant tout un costume pratique pour lequel j'ai simplifié les finitions, et un costume marrant, qui même s'il n'est pas historique, respecte la silhouette de l'époque et me plaît.

DSC04734.JPG

Comme accessoire, il y a des mitaines que j'ai mis trois mois à tricoter tout exprès, un réticule assorti que j'ai cousu hier devant Super 8 (vraiment très bien), un diadème doré avec des perles dans lequel j'ai passé un ruban turquoise, mon bracelet Olympia, des boucles d'oreilles en perle goutte, et un collier également Olympia, pour lequel j'ai changé le ruban. Pour une fois, je ne lésine pas sur les bijoux, mon idée était que ce costume soit cliquant et extravagant ! (Ce qui sera trèèèès différent du prochain ;) )

13 mai 2018 :

Le bal était hier soir et c'était vraiment bien ! L'ambiance, les costumes, la musique en live, le décor étaient supers ! Seul petit bémol : le maître à danser. Moi j'ai l'habitude de Sandra d'"Aliquam Amentis" qui explique super bien, là il était vraiment mauvais... On ne comprenait rien, entendait rien, et il donnait juste deux-trois explications, quand il le voulait bien ! Pour Beveridge Maggot (ma danse préférée), il a quand même osé dire : "Bon vous la connaissez tous, je vous laisse vous débrouiller" ! Certes je la connaissais, mais tout le monde la danse différemment, et mes amis, eux, étaient totalement novices ! Finalement, heureusement que les autres participants (dont quelques membres de la Jane Austen society) étaient sympas et nous expliquaient au sein de notre longway/quadrette/quadrille...

Hervé a pris beaucoup de photos, mais je n'en mets que deux de moi seule dans ma robe :)

DSC04767.JPG

DSC04783.JPG

23 mai 2018 :

Les photos de la soirée sont en ligne ! Le lien est ici si vous souhaitez tout voir, moi je mets juste mes préférées !

Photography_Jan_Hagen-2214.jpg

Photography_Jan_Hagen-6037.jpg

(Je trouve qu'on a vraiment trop la classe :D)

Mary Shelley

16mai

Pour les Imaginales comme pour la conférence sur Frankenstein que je vais donner à la fin du mois à la bibliothèque de Laeken, je serai costumée en Mary Shelley ! Je vais coudre une robe noire 1830 mélangeant un peu ces modèles-là :

mw05761.jpg

mw05762.jpg

Par contre, les manches seront courtes, à la fois parce que je trouve les manches longues moches, parce que je ne veux pas avoir trop chaud, et parce que je n'ai pas assez de tissu !

11 mai 2018 :

J'ai mis une bonne heure à couper les pièces, d'après le patron de ma robe 1873 entièrement modifié (pinces ajustées, décolleté plissé, manches baissées) :

DSC04750.JPG

La toile n'était pas bonne, alors je l'ai encore changée : j'ai allongé les manches, coupé à la hauteur d'une ceinture, revu les pinces à la poitrine ainsi que le décolleté et agrandi les emmanchures.

DSC04751.JPG

Cette toile me servira finalement de doublure. Oui, une doublure blanche pour une robe noire, c'est un peu bizarre, mais vous allez très vite comprendre pourquoi ;) Ensuite, les pièces sont coupées dans un velours noir de rideau :D

14 mai :

Sur le bustier, j'ai épinglé des plis sous une bande noire :

DSC04806.JPG

Puis je l'ai cousue, ainsi qu'une ceinture, et la jupe !

DSC04807.JPG

Ensuite, j'ai coupé les manches puis les ai épinglées sur la robe. Celle de droite est froncée en bas. Ma robe commence à prendre forme ! Mais comme les manches ainsi que la circonférence de la jupe ne sont pas assez larges, pour l'instant ça fait plus 1820 que 1840, date du tableau. Pas grave, comme le roman a été publié en 1818 !

DSC04809.JPG

16 mai :

J'ai terminé ! Après avoir fini les manches, je les ai rembourrées avec de petits coussins piqués sur ma robe 1894, et ainsi elles tiennent bien rondes ! J'ai épinglé une broche noir et blanc zombie, et pour finir, j'ai... cousu des tas de petites lignes comme sur le costume de Catwoman de Burton ! C'était ça mon idée, je ne voulais pas simplement une reproduction du tableau, mais allier l'auteur avec son œuvre ! Ainsi, je suis Mary Shelley ressuscitée!

DSC04815.JPG

DSC04814.JPG

Et ce qu'il y a de cool, c'est que si un jour j'ai besoin d'une robe de bal 1820, je n'aurais qu'à enlever ces grosses coutures et les remplacer par une autre décoration. (Je vois bien des guirlandes de fleurs sur le décolleté et le bas de la robe).

Palimpsestes

16mai

1er février 2014:

J'ai terminé Palimpsestes il y a deux semaines, largement à temps pour la Foire du livre de Bruxelles, et suffisamment en avance aussi pour pouvoir avoir des retours :) J'en ai eu trois, globalement bons, et les défauts que mes amies ont relevés m'ont aidée à l'améliorer! J'espère vraiment qu'il sera publié, j'en suis fière, et j’aimerais vraiment pourvoir en discuter avec des lecteurs :) Parfois le soir, je m'imagine en conférence, et invente les questions que l'on pourrait me poser... Mais maintenant je me sens toute vide, ça me fait comme avant Novalys, cette impression d'avoir mille idées mais qu'aucune ne s'accorde avec une autre, et ne serait suffisamment intéressante pour faire un roman. J'ai l'impression, depuis Bordemarge, d'avoir été prise dans un engrenage, et de ne plus pouvoir vivre sans un gros roman sur le feu! C'est très bizarre, d'autant que quand j'en ai un, je n'ai qu'une hâte, l'avoir terminé :)

25 août 2016 :

Le premier tome de "Palimpsestes" est paru en février de l'année dernière, pile un an après l'avoir terminé ! Je l'ai présenté principalement à la Foire du Livre de Bruxelles et au Salon du Livre à Paris, où il a plutôt bien marché :) Je n'ai pas eu beaucoup de retours mais globalement, ils étaient tous bons, voire très bons, j'ai même été le coup de cœur de De fil en Histoire ! Aujourd'hui c'est la dernière limite pour terminer le tome II, que je dois envoyer à la fin du mois. J'avoue que ça me stresse beaucoup parce que pour la première fois, je n'ai pas du tout envie de m'y mettre. Ce n'est pas que je n'aime pas écrire cette histoire, bien au contraire, c'est surtout que depuis presque un an je vis avec un monsieur formidable qui me donne envie de faire un millier d'autres choses. Avant, j'écrivais surtout pour pallier à ma déprime, et étant seule, j'avais largement le temps d'écrire, en plus de mes autres activités, notamment la couture. Maintenant, il me faut faire des choix, et il m'est arrivé quelques fois cet été de préférer créer des costumes que de me remettre aux corrections ! Mais bon, j'ai un week-end qui se profile à l'horizon, je peux le faire, je vais le faire !!!

28 mai 2017 :

Le second tome de Palimpsestes est sorti en février dernier (désolée du retard^^) et en est à sa seconde critique, également de "De fil en histoire"! Je suis en train d'écrire le tome III, mais j'avoue que je n'avance pas très vite :)

13 décembre 2017 :

Le tome III en est aux dernières étapes ! J'ai terminé le manuscrit à la fin novembre, et là nous n'en sommes plus qu'aux dernières corrections. Hier, j'ai vu pour la première fois la couverture de ce tome, et même si je n'imaginais pas mon navire temporel comme ça, j'avoue que c'est super beau ! Il sortira pour la foire du livre de Bruxelles en février, en même temps que "Les Chercheurs du Temps", ce qui fait deux romans sur le voyage dans le temps ! J'ai hâte, et en plus, je vais pouvoir ajouter deux roses à mon tatouage :)

16 mai 2018 :

La trilogie est publiée entièrement depuis février dernier ! (J'ai complètement oublié de suivre cet article.) Je suis contente parce que même si ça a pris du temps, je me rends compte que je suis capable d'écrire trois tomes avec les mêmes personnages et dans le même univers : il faut dire que l'histoire s'y prêtait bien, le voyage dans le temps, c'est tellement riche ! Cela dit, je ne me remettrais pas de sitôt à une trilogie/saga. Même si les univers de Bordemarge/les Chercheurs du Temps/Novalys sont liés, les histoires sont très différentes et les personnages également. Je crois que ça m'ennuierait beaucoup d'écrire trois tomes et plus exactement dans la même lignée : si j'avais tellement à écrire, je ferais un seul gros tome.

Une révolutionnaire !

11mai

Pour la journée "grand siècle" de Vaux-le-Vicomte, je m'y prends un peu à l'avance, car on m'a prêté un patron que je dois rendre assez vite. C'est ce simplicity qui est assez bien fichu !

091e33c8ef1fc2305163d94d057b0080.jpg

J'ai réalisé cet après-midi le faux-cul et, fidèle à mes bonnes résolutions de 2017, je l'ai coupé dans un reste de tissu de ma dernière chemise 1900, histoire de ne pas acheter de coton blanc.

C'était plutôt simple et rapide à faire !

7 janvier 2017 :

Les deux pièces du patron :

DSC04257.JPG

Le volant :

DSC04258.JPG

C'est ce qui m'a pris le plus de temps. Mais c'était agréable à coudre ! Et voilà le "pouf" terminé ! Avec deux liens pour l'attacher et rempli de ouate d'un vieil oreiller !

DSC04260.JPG

Je crois que je l'ai trop bourré^^ Il me paraît énorme ! Mais on verra bien une fois sur moi et avec le costume : je pourrais toujours enlever un peu de rembourrage. En tous cas, avec un bête tissu par dessus, ça rend pas mal !

DSC04259.JPG

8 mai :

Quatre mois plus tard.

Depuis la journée Grand Siècle à Vaux-le-Vicomte l'an dernier, on a donc eu l'idée avec Falang, Gasparde et Hervé de faire des révolutionnaires pour mettre un peu le bazar dans cette journée trop sage. J'ai constitué une banque d'images pour aider tout le monde à trouver de l'inspiration : moi je serai une fille du peuple vêtue le plus léger possible pour ne pas mourir de chaud, avec un bonnet pour me protéger un peu du soleil.

J'ai depuis des semaines constitué petit à petit les pièces de ce costume, et j'avoue que je ne les ai pas vraiment réunies dans cet article : ce sera réparé. Ce matin, mon amie Morgane qui s'est ajoutée à notre groupe (entre temps Gasparde s'est désistée) est venue chez moi pour que je l'aide avec son costume. En fait, j'avais déjà commencé la toile d'un bustier à basques que j'ai amélioré en l'essayant sur elle : par chance, on fait à peu près la même taille ! Du coup, on aura toutes les deux, et sans le faire exprès, le même haut puisqu'on a choisi la même couleur bleu pâle !

Voilà les photos qui datent de janvier dernier :

DSC04264.JPG

DSC04265.JPG

Depuis j'ai ajouté des basques, et pu retoucher sur elle la forme de l'emmanchure ainsi que du décolleté. J'avais aussi fait une jupe en deux rectangles attachés par des cordons pour ménager des trous dans les poches. Comme c'est super chiant à attacher, je pense que je vais mettre des boutons à la place, ou juste des épingles.

DSC04261.JPG

DSC04263.JPG

Aujourd'hui, j'ai donné les pièces rayées fines qui serviront de doublure au bustier de Morgane, et moi j'ai coupé les miennes dans le même tissu que la jupe :

DSC04739.JPG

En discutant avec elle on a pensé que finalement ce serait mieux si je portais le corset "Tudor" en dessous, il est plus confortable. En plus s'il fait chaud, je pourrais limite ne porter que ça sur ma chemise ! Avec le petit bonnet que j'ai cousu, je trouve que ça a déjà de l'allure !

DSC04738.JPG

9 mai :

Ce matin j'ai cousu toutes les pièces de la face bleue :

DSC04740.JPG

Au départ, je voulais faire une doublure dans le même tissu que la jupe, histoire que ce haut soit réversible, mais les pièces se sont agrandies avec le repassage. Comme en plus ce tissu-là est très épais, Hervé m'a suggéré de plutôt coudre une doublure en fin coton blanc, ce que j'ai fait :

DSC04741.JPG

La silhouette du mannequin est plus large que la mienne d'à peu près dix cm de tour de taille. Comme je trouve déjà ça joli comme ça, ça ne pourra être que mieux sur moi !

10 mai :

J'avais cousu deux petits bonnets pendant le BIFFF, j'en ai donné un à Morgane et gardé l'autre. Le mien est blanc : j'ai repassé les plis, puis ajouté un gros nœud dans le même tissu que le pierrot :

DSC04742.JPG

11 mai :

Après avoir presque terminé la veste bleue, je l'ai essayée et me suis rendue compte qu'elle était trop petite. J'ai envisagé plusieurs solutions pour l'améliorer, mais comme la meilleure est que je refasse les manches et que je n'ai pas trop le temps, finalement je ne la mettrais pas du tout ! Je trouve qu'avec tout ce que j'ai déjà, c'est pas trop mal, et en plus j'aurai moins chaud. J'ai fait un tablier bleu pour équilibrer les couleurs (sur la photo, il est peint avec photoshop, parce que je l'ai cousu qu'hier soir^^)

tablier_bleu.jpg

Je vais ce matin coudre des petites cocardes pour mes chaussures, parce que je veux absolument des mules comme ça :D :

mule_tricolore.jpg

Je n'ai trouvé que des ballerines plates, mais ça fera l'affaire^^

"Secrets d'Histoire" commence à me taper sur les nerfs

27avril

Je suis l'émission "Secrets d'Histoire" depuis bien cinq ans, j'ai enregistré tous les épisodes et j'attends toujours impatiemment les inédits. J'ai même téléchargé les toutes premières émissions qui n'étaient pas dans le même format (que je préfère d'ailleurs, je vais revenir dessus). Hier, j'ai regardé le dernier épisode sur Joséphine, et je l'ai trouvé quand même particulièrement superficiel. Ils nous avaient déjà fait le coup avec la reine Margot, mais pas à ce point : là, on n'a eu droit qu'à "les robes de Joséphine, les bijoux de Joséphine, les chaussures de Joséphine..."

Mais qu'est-ce qu'elle a fait, cette nana, à part se marier avec le bon type au bon moment ? Elle n'avait même pas le moindre talent ! Quand ils ont fait l'émission sur la marquise de Sévigné, même s'il s'agit là aussi d'une femme qui s'est donné la peine de naître et rien de plus, il y avait au moins les justifications de savoir qu'elle était un écrivain talentueux (même si elle ne le savait même pas...) et qu'il n'y a pas beaucoup d'émission sur cette période. Tandis que là, on en est quand même à la septième émission sur Napoléon et son entourage. Il ne faut pas exagérer : j'ai beau aimer cette période, j'aime pas ce type.

Après m'être énervée intérieurement, j'ai commencé à faire le compte : sur les douze émissions enregistrées sur Proximus (les deux dernières saisons et quelques rediffusions), seules quatre ne sont pas consacrées à des aristocrates : celles sur la comtesse du Barry et sur Désirée Clary (mais ces femmes ne sont connues que parce qu'elles ont obtenu rang et titres par mariage), celle sur les femmes de la Révolution (mais qui est coupée en quatre) et celle sur Michel-Ange. Grosso modo, il ne reste qu'une seule émission sur quelqu'un qui est devenu célèbre uniquement grâce à ses talents.

Alors quoi, n'y a-t-il pas suffisamment de personnages intéressants à traiter ? OK, ils ont déjà parlé de Molière (deux fois), de Victor Hugo, de Mozart (deux fois aussi), d'Agatha Christie et de quelques autres figures majeures, mais si on les retire, il reste quand même beaucoup de vies à mes yeux plus fascinantes que celles de toutes ces godiches nées avec une cuillère dans la bouche. Inventeurs, sculpteurs, hommes et femmes politiques, comédiens et artistes, le choix est vaste ! Moi je rêve d'une émission sur Olympe de Gouges en ENTIER, sur Jane Austen, sur Méliès, sur Shakespeare, Émile Zola, Rodin et Claudel, sur Worth, sur Berthe Morisot ! Admettons qu'ils ne recherchent que des figures qui permettent de montrer de belles demeures, ce serait toujours possible. Stéphane Bern a dit : "je suis persuadé que ce qui rend l’histoire accessible, c’est que vous retrouvez les passions humaines, l’amour, le sexe, le pouvoir et l’argent. Les gens ont besoin de s’identifier." Moi, je m'identifie davantage à Jane Austen qu'à la reine Christine de Suède et amour, sexe, pouvoir et argent sont toujours présents dans la vie des gens, qu'ils soient nobles ou non.

De plus, avec le temps, je trouve que le format s'appauvrit et qu'il ne reste plus beaucoup de substance. Dans les premières saisons, les émissions n'étaient pas des portraits mais des enquêtes, menées avec des historiens et des spécialistes sur le plateau, qui débattaient sur une question passionnante. Maintenant, les spécialistes ne sont là que pour faire "crédible" et ne débattent de rien du tout, Stéphane Bern se contente de déambuler dans les couloirs et d'ouvrir des tiroirs, et même les images de "remplissage" deviennent nazes. Au début, ils mettaient des extraits de films au milieu des œuvres d'art ou cartes d'époque. Petit à petit, ils sont venus à insérer aussi des reconstitutions muettes : ça se comprenait pour des émissions comme celle sur Aliénor d'Aquitaine, sur laquelle il n'y a pas beaucoup de fictions. Mais dans le dernier épisode, il n'y a plus d'extraits de film, uniquement ces reconstitutions et en plus elles sont toutes pourries : l'actrice qui interprète Joséphine joue comme une patate, les costumes sont moches et pas historiques (dans l'émission sur Désirée Clary, elle coiffait sa perruque, tout de même !) et j'ai pu voir un prêtre à lunettes modernes ainsi qu'un révolutionnaire qui se marrait en attaquant le château :D ! Ils ont pourtant le budget pour ça, et je suis persuadée que ces reconstit' leur coûtent plus cher que les droits des films !

Je ne sais pas pourquoi cette émission devient comme ça : à croire qu'il n'y a plus que des nanas superficielles qui la regardent ? J'aime les belles choses, les robes et les bijoux, mais par pitié, qu'ils ne mettent pas seulement ça... J'aimerais mieux qu'ils reviennent à leur premier format, mais je crois plutôt qu'à la prochaine émission, on va avoir droit à une huitième émission sur Sissi ou Louis II de Bavière.

En attendant, moi, je peaufine mon synopsis de "Histoires secrètes", parce que bon, ils donnent matière à se moquer d'eux, ce serait dommage de se priver, hé hé ;D

News écrituriales IV

26avril

Depuis le mois dernier mon avancée sur Aénore (Titre provisoire : Soie et Sang, j'espère qu'on va pas me le piquer çui-là) se fait lentement mais sûrement : j'ai écrit les 50 premières pages du premier tome.

Le souci c'est que je n'ai pas trop envie d'écrire ce roman et que les idées se bousculent dans ma tête. Comme je n'ai pas le temps du tout d'écrire un nouveau roman en même temps, je me concentre sur des nouvelles, qui me permettent d'explorer de nouvelles pistes, d'écrire vite et en même de répondre à des appels à textes.

J'ai depuis l'an dernier il me semble un projet intitulé "Synesthésies" (encore un titre imprononçable et compliqué, désolée^^) qui réunit des nouvelles très différentes les unes des autres sous un thème commun, la synesthésie, donc :) Elles rendent chaque fois hommage à un auteur que j'aime et à autre artiste, peintre ou musicien pour la plupart.

Pour l'instant, j'ai écrit :

  • Inspiration (Austen et Gainsborough)
  • L'abbaye aux corbeaux (Poe et Friedrich)
  • La princesse, l'ogre et l'ermite (Le Prince de Beaumont et Vigée-Lebrun)
  • Pauline, un soir d'été (Zola et Morisot)
  • Tes larmes pour prix (Gautier et Doré)
  • Lettres à Revers (Sévigné et Rameau)
  • Spaceboy (Verne et Bowie)

J'ai envoyé Lettres à Revers à un appel à textes et la réponse a été "la meilleure nouvelle que j'ai lue depuis longtemps", ce qui m'a fait tellement plaisir (d'autant que j'ai écrit sous pseudanonyme) que je n'ai plus pensé qu'à écrire de nouveau : aussi j'ai terminé Spaceboy ce matin, qui aura été écrit en trois heures ! Bon certes, le texte fait trois pages, mais tout de même :D Maintenant, j'ai Spaceman dans la tête, et la chanson ne veut pas partir :) C'est pas très grave, je l'adore ! Les prochaines nouvelles seront normalement sur les duos Hoffman/Offenbach et Shelley/Presley : de l'association la plus évidente à la moins évidente !

Robe de soirée 1910 rose

23avril

Cette année, la suite de danses que l'on présente avec Aliquam Amentis est à cheval sur les années 1910/1920. On a pu choisir la décennie qu'on préférait et j'ai opté pour 1910 : simple question de silhouette au départ, parce que j'ai l'air de Madame Patate en robe taille basse, mais aussi parce que j'adore "Titanic" depuis maintenant vingt ans que je l'ai vu au cinéma la première fois (pfiooooou, le coup de vieux!). J'ai rarement eu autant de mal à me mettre à un costume : pourtant c'est un époque que j'aime beaucoup, mais là, ça a coincé, et je ne comprends pas pourquoi. Peut-être parce que je n'arrivais pas à me décider sur la forme, ou que je n'avais pas envie de gâcher mon tissu ?

18 avril 2018 :

Je ne montre pas de modèle, parce que je n'en ai pas trouvé un précis à reproduire, ni dessiné un à moi. J'ai improvisé au fur et à mesure. Aujourd'hui je n'aurais fait que le bustier, dont la forme de base est prise sur un bustier Renaissance :

DSC04706.JPG

Ma maman et moi nous sommes téléphonées plus d'une heure, ce qui ne m'a pas aidé à avancer, et les travaux du voisin, qui m'ont réveillée à 7h20, n'ont pas cessé jusque 13h, ce qui a bien failli me rendre folle. Du coup, je suis partie au boulot en avance, et n'aurais pas réussi à me concentrer.

DSC04707.JPG

19 avril 2018 :

Aujourd'hui, j'aurais avancé beaucoup plus rapidement qu'hier ! Bon, relativement, parce que j'ai ourlé les manches à la main: comme elles sont dans un tissu élastique, ça n'aurait pas été à la machine. J'ai ensuite épinglé du tissu pour faire la jupe. Je l'ai laissé plus long pour faire des plis en bas, si j'y arrive: le drapé, c'est vraiment un métier !

DSC04708.JPG

20 avril :

J'ai cousu la jupe, qui s'ouvre en portefeuille devant, et après plein d'essais de décos, j'ai trouvé ça qui me paraît pas mal :

DSC04718.JPG

Maintenant, y a plus qu'à coudre ! Enfin "y a plus qu'à", je ris jaune, parce que je vais devoir tout coudre à la main, et ça va me prendre un temps fou !

23 avril :

Et j'ai cousu, cousuuuuu, toute la journée... Enfin, durant trois jours, j'ai fixé toute la décoration, les plis dans le bas de la jupe, les manches, les ourlets, les pinces dans la dentelle noire et blanche... Et c'est enfin terminé ! Il me reste la ceinture et un bandeau pour les cheveux à faire. Pour la ceinture, j'ai fixé ensemble deux rubans (enfin, c'est plus comme une ceinture de sécurité) et par-dessus une bande de satin noir.

DSC04722.JPG

Il me reste à fixer les plis du satin, et mettre encore un gros nœud :

DSC04721.JPG

BIFFFFFFFFF (combien de F faut-il ?) - 2

20avril

Bonjour !

Ici Emmanuelle en direct du BIFFF ! J'ai eu envie, n'ayant plus Facebook, de partager ici mes aventures littéraires ! Avant, je postais toutes les photos sur ma page, mais ça, c'était avant. Donc, je suis partie pour presque quinze jours d'aventures au BIFFF, soit le festival du film d'Imaginaire de Bruxelles. C'est sensé être axé sur la SF, la fantasy et le fantastique, mais je dois avouer qu'au vu de la programmation, il y a d'avantage de fantastique et d'horreur. Il doit y avoir un tiers de films de "maison hanté", un tiers de films "d'asiatiques qui se dézinguent" et un tiers du reste^^ Moi, je suis là en tant qu'auteur de fantastique, car ma maison Séma y tient un stand (et c'est le seul stand de romans, ce qui nous est bénéfique). Ce qui est cool, c'est que comme Séma est aussi diffuseur, je peux présenter mes autres bouquins.

Jour 1 (3 avril) :

Je stresse beaucoup, comme avant tout salon, comme avant tout événement que je ne connais pas; et comme d'habitude, ça n'en valait pas la peine, parce que tout le monde se fout de ma tenue que j'ai mis une heure à choisir. Il n'y a que moi pour trouver ça essentiel :P Je ne vais pas au bar VIP comme prévu, mais je rencontre plein de gens sympas. Le public du BIFFF est cool est ouvert à l'étrange et au surnaturel... forcément !

Michael m'offre une place pour Ghostland, et avec Hervé nous commençons à étouffer faire la file avant d'entrer dans la grande salle. L'ambiance est électrique, particulièrement quand une panne nous oblige à rester une demie-heure coincés sur nos sièges. Les phrases cultes fusent, les allusions marrantes à Mylène Farmer (qui joue la mère) aussi, et j'accroche plutôt à cette histoire : je préfère largement le jeu sur la réalité et la fiction à toutes les scènes dégueu ; mais l'avantage, c'est que les réactions dans la salle m'aident à ne pas avoir peur. Toute seule, je ne crois pas que j'aurais aussi bien supporté !

Jour 2 :

Je stresse encore un peu, mais moins que la veille. Cette fois encore, personne n'a remarqué que ma robe était trop courte ni que mes collants étaient tachés de grosses traces de boue (vive les pavés disjoints de Bruxelles T-T). Toute cette semaine, je travaille le matin et doit donc m'habiller d'une façon "normale" parce que je me rends directement au BIFFF après. J'ai choisi une robe noire pour ressembler (de loin) aux poupées du film de la veille : je compte bien me faire maquiller en conséquence sur le stand ! La maquilleuse est super sympa et ils me disent qu'ils seraient ravis de me maquiller la semaine prochaine, quand je viendrai avec mes quatre costumes horrifiques ; je suis ravie ! Finalement, je ressemble plus à un automate mixé avec "The Crow" qu'à une poupée, mais c'est plus cool comme ça !

portrait_automate.jpg

Jour 3 :

Je suis tellement fatiguée que j'ai décidé d'y aller en jean et t-shirt histoire de pas me rajouter de l'inconfort : j'adore mon t-shirt, c'est Hervé qui me l'a offert, avec le chat de Chester dessus ! Du coup, mon maquillage sera assorti.

Il y a peu de monde mais ils sont proportionnellement plus intéressés que dans un salon littéraire, plus cultivés aussi ; c'est vraiment agréable de discuter !

J'ai de nouveaux projets avec Séma qui viennent : je suis épuisée physiquement, mais très motivée à l'intérieur ! Je vous en dirai plus quand ce sera plus officiel ;)

curiouser.jpg

Jour 4 :

Aujourd'hui, j'ai gardé le jean et mis le plus vieux vêtement de ma garde-robe, un petit haut motif XVIIIè que ma maman m'avait offert vers mes seize ans. Du coup, j'ai demandé un maquillage de marquise, mais un peu plus gore ;) (Bon, vous ne verrez pas le haut ici, parce que la photo en mode tête coupée était vachement plus drôle :D ) A l'avenir, je vais éviter le faux sang ! C'est super cool mais ça ne sèche pas et continue de couler durant des heures ! En plus de ça, pour l'enlever c'est super chaud, trois jours après, malgré plusieurs passages de démaquillant/cotons/gants de toilettes au savon, il me reste encore du rouge sur la figure !

J'ai rencontré quelques personnes à la conversation tellement intéressante qu'on a discuté plus d'une heure après la fermeture, d'autres projets hyper enthousiasmants sont nés ! Mais là pareil, tant que rien n'est fait, je préfère ne pas en parler^^

DSC04681.JPG

Jour 5 (12 avril) :

Aujourd'hui, je suis Rose de Witt Bukater ! Sauf que lors de ma tentative de suicide, Jack Dawson ne m'a pas retenue, et que je me suis lamentablement noyée dans l'océan Atlantique. Voyez plutôt :

SOFTV3-201804121914059020486.gif

Nous avons regardé avec Hervé "I kill giants", et j'ai été très agréablement surprise. C'était un film touchant et j'ai beaucoup pleuré, mais ça passait inaperçu avec mon maquillage :P

Par contre je suis super énervée parce qu'en allant sur le stand de maquillage, histoire de discuter avec la jeune fille sensée compléter mon costume d'Edward aux mains d'argent, on m'apprend qu'elle n'est pas là aujourd'hui et ne le sera pas demain ! De plus, demain, c'est le résultat du concours, et je n'y aurais pas participé en tant que modèle ! Bref, du coup, je ne suis pas sûre de mettre ce costume-là, parce que ça voudrait dire que je dois faire maquillage et coiffure seule chez moi avant de me rendre sur place. Vu que ce costume est super chiant à porter, je vais essayer de trouver une autre idée... Je suis frustration !

Jour 6 :

Je suis dans un de ces états de fatigue... Et finalement, comme après vote avec mes collègues, je viendrai en Sybille Trelawney aujourd'hui, ça tombe bien parce que ce costume est super confortable et ne nécessite pas de maquillage ! Une petite photo en couleur de mon maquillage d'hier !

DSC04688.JPG

J'avais mis le collier histoire de donner un gros indice sur mon costume, et pourtant personne avec qui j'en ai discuté ne m'a reconnue ! Il a fallu que j'explique qui j'étais et ce qu'il m'était arrivé. Je crois que j'ai pas trop réussi mon coup :)

J'ai pu profiter un peu mieux de ma soirée, parce que je n'ai rien glandé de la journée^^ Enfin si, j'ai fait une coiffe XVIIIè à la main, devant la télé, puis devant les spectateurs du BIFFF ! Quitte à rester derrière le stand durant des heures, autant en profiter :P D'autant que la couture ou le crochet me laisse tout loisir de discuter avec mes collègues. Chaque jour apporte son lot d'idées enthousiasmantes et de projets funs, espérons qu'au moins la moitié trouvera un aboutissement ! Et chaque jour apporte son lot de rencontres : c'est surtout ça le BIFFF, je pense :)

Jour 7 :

Winifred Sanderson rien que pour vous !

Avant le BIFFF :

DSC04700.JPG

Pendant le BIFFF :

SOFTV3-201804141949464510486.gif

Et après le BIFFF !

DSC04703.JPG

Je trouve que j'ai une classe folle, pas vous ? En tous cas, mon maquillage aura super bien tenu ! J'aurais tout fait pour, mangeant des sandwichs coupés en petites bouchées et buvant avec une paille^^ Encore une fois, personne ne m'a reconnue. Il y en a un qui l'a cru, mais non, je n'étais pas Mérida dans Rebelle :D

Jour 8 :

Cette journée de clôture aura été vraiment calme. J'ai apprécié de tenir le stand toute seule quelques temps, pour aider un peu mon éditeur.

Il y avait beaucoup d'enfants et aussi des stormtroopers. Je ne sais pas lesquels me faisaient le plus peur : cela dit, je crois qu'on a pas grand-chose à craindre de gars infoutus de descendre des escaliers sans qu'on leur tienne la main !

Et voilà, le BIFFF, c'est fini ! Quinze jours de folie et pourtant je suis triste que ce soit terminé !

DSC04705.JPG

20 avril :

J'ai participé à une séance photo autour de Jack L'éventreur avec Marc Bailly lorsque j'étais en Miss Trelawney. En voici une que j'ai reçue aujourd'hui :

Boulevard_2018_Daph_Nuncq-2.jpg

BIFFFFFFFFF (combien de F faut-il ?)

2avril

Bonsoir ! Une petite news pour annoncer que je vais participer durant sept jours au BIFFF (dispersés sur les deux semaines), car mon éditeur Séma y a un stand ! C'est une grande opportunité pour nous, car il y a beaucoup de monde qui passe là-bas, et du monde potentiellement intéressant pour des ouvertures dans le monde du cinéma. J'irai les soirs et, si cette semaine je travaille, ce n'est pas le cas la semaine prochaine, où j'aurais le temps de me costumer ! Normalement, je signerai donc mes romans en Rose de Witt Bukater noyée-gelée, en Winifred Sanderson, en fantôme XVIIIè, et en chasseuse de zombie austenienne ! (Oui, il faut des costumes horrifiques^^)

Robe de bal 1860

29mars

Le dimanche 8 avril, juste après le voyage dansé pour lequel j'ai cousu un costume Renaissance à monsieur, il y a un bal Napoléon III. (C'est que ça va être un week-end très chargé). Je n'aime pas spécialement cette période en terme de mode, mais un bal XIX ème, pas très cher et dans une bonne ambiance, ça ne se refuse pas ! Du coup je suis en train de me coudre une robe de bal, vu que je n'ai absolument rien de cette période.

C'est un beau défi, à la fois en terme de temps (moins de quinze jours), de technique (je n'ai jamais encore réalisé de robe de cette période), et d'esthétique, parce que je dois me creuser pour créer quelque chose de point trop chichiteux, dentellé et volanté :D ! En plus, comme je n'ai pas voulu acheter de matériel, le seul tissu qui va bien pour cette tenue est une soie rose. (Merci Éléonore !!) Magnifique, oui, mais rose. Pour éviter le côté princesse, on repassera...

Voilà le modèle dont je vais m'inspirer :

tumblr_oilq9qBG2t1uznt8io1_500.jpg

La jupe n'aura pas de traîne, à la fois parce que je n'ai pas assez de tissu, et parce que c'est super chiant pour danser !

24 mars :

Un essai avec le tissu :

DSC04632.JPG

Après plusieurs tentatives, voilà ce que j'ai pu faire de mieux pour la crinoline. Il y a une crinoline ronde dessous, un tutu à la taille, et mon jupon 1900 par-dessus :

DSC04649.JPG

Le haut, d'après le patron de ma robe 1873 :

DSC04646.JPG

Voilà le haut cousu à la jupe :

DSC04647.JPG

Je fais une robe d'une pièce pour éviter que la taille ne bouge (sinon quand je danse on voit tout le temps la ceinture, il faut l'épingler et c'est chiant). Avant, je ne pouvais pas vraiment faire des œillets dans le dos, mais maintenant, j'ai un habilleur rien que pour moi !^^ Il se débrouille pas mal en plus : là pour le coup il m'a aidé à réviser les mesures du dos.

25 mars :

La doublure est en coton beige. Pour une fois, je vous montre l'envers du décor !

DSC04650.JPG

J'ai posé des oeillets dans le dos. Il en manque deux tout en haut mais je les poserai plus tard

DSC04651.JPG

Ensuite, j'ai fait un essai de décoration.

DSC04652.JPG

Ce qui m'a pris cinq minutes à épingler prendra plusieurs heures à coudre^^

DSC04653.JPG

La preuve, j'ai mis trois heures pour poser les deux dentelles du décolleté et faire les manches !

DSC04654.JPG

Là, j'ai posé par-dessus des bandes dans la même soie.

26 mars :

Et j'ai cousu, cousuuuu, jusqu'à m'trouer les doigts ! :P

DSC04655.JPG

27 mars :

Voilà, je pense que la robe est terminée. j'ai la fichue sensation qu'il manque quelque chose, mais je ne sais pas quoi. Hervé m'a donné l'idée de rajouter un petite perle goutte à la pointe du décolleté, ce que je trouve très joli !

DSC04657.JPG

Sur moi, avec les bijoux, la coiffure, et le repassage, j'imagine que ça paraîtra complet ! En tous cas, malgré les quatre jupons, cette robe est très légère, elle sera agréable pour danser ! Demain, j'essaierai de fabriquer quelque chose à mettre dans les cheveux.

Défi relevé pour ma part, et en quatre jours en plus :D ! (Bon, pour le côté dentelle et volants, je n'ai pas pu passer à côté^^)

29 mars :

Après avoir montré la robe à ma môman, elle m'a dit que ce qu'il manquait, c'était une fleur au milieu. Du coup j'en ai fait une, et effectivement, c'est mieux comme ça !

DSC04658.JPG

Costume Renaissance inspiré de "Blackadder" (saison 2)

24mars

Dans trois semaines Hervé et moi allons, pour la troisième année, à des journées de stage organisées par notre association Aliquam Amentis. En avril, le thème sera la Renaissance (et plus précisément Roméo et Juliette). J'ai quatre ou cinq costumes qui peuvent faire l'affaire, mais Hervé en revanche, n'a rien. Cela fait trois fois qu'il se rend à des bals ou démonstrations avec un costume qu'on lui a prêté.

Le voilà :

DSC04636.JPG

Comme il lui va parfaitement bien, j'ai réalisé un patron en suivant les pièces, et je vais pouvoir le reproduire. Plus tard, je lui ferai à peu près le même en version "paysan" pour l'Ommegang, mais pour le bal, il souhaitait le costume de Rowan Atkinson dans la saison 2 de Blackadder, que voilà :

blackadder_sword.jpg

Il m'a fait découvrir cette série et on l'a déjà vue deux fois, je l'adore vraiment ! Pour ma part, je préfère la saison 3 qui se passe fin XVIIIè, les dialogues sont très drôles et intelligents. (Et c'est vrai que les costumes sont particulièrement beaux)

20 mars :

9h : je n'aurais pas le temps ni la motivation de faire une réplique exacte, mais je vais plutôt m'en inspirer. Ce sera simplifié (notamment la vipère sur le côté, bonjour le boulot^^)

J'ai donc reporté les pièces dans un faux cuir et un coton rouge pour l'extérieur, et un coton bleu marine pour la doublure. J'ai aussi modifié la forme des mancherons :

DSC04637.JPG

J'ai posé toutes les pièces sur le mannequin, pour l'instant, un mancheron est bordé de galon doré et j'ai fendu six crevés, c'est tout pour ce matin^^

DSC04638.JPG

21 mars :

Minuit et demie : J'ai bossé toute la soirée, en espérant avancer suffisamment vite pour l'avoir terminé demain soir, vu que Hervé est à Paris ; je voudrais lui faire la surprise quand il rentrera. Résultat : j'ai les doigts pleins de trous et je n'ai pas l'impression que ça a avancé bien vite ! Donc j'ai bordé le deuxième mancheron, ourlé tous les crevés, et cousu les pièces des deux faces entre elles. J'ai retrouvé dans mes affaires un pantalon (sensé être Regency) dans le même tissu qui ira très bien, ainsi qu'une fraise ! Voilà le résultat :

DSC04639.JPG

21 mars :

(12h plus tard...)

C'est très frustrant pour moi car on ne voit presque pas la différence entre la dernière photo et celle-là, pourtant j'ai bien bossé !

DSC04640.JPG

La doublure, les mancherons et le col sont cousus, il ne me reste qu'à m'occuper du système de fermeture, de la décoration et des pinces dans le dos, ce qui va être chiant parce les deux tissus ne fonctionnent pas très bien ensemble et font des plis disgracieux. Je réfléchis encore à la façon dont régler le problème : je pense que faire des coutures pour mieux assembler les pièces peut être une solution !

J'ai aussi réalisé des manches amovibles, dans un drôle de velours smocké à petits points dorés: je me demande bien qui a pu créer ce tissu et dans quel but^^ Comme il est très élastique, je pense qu'il doit être cousu à la main, parce que là avec la machine, ça fait des vagues !

22 mars :

J'ai presque terminé ! Ce soir j'ai passé bien trois heures à poser les boutons et les passants : ces derniers sont en élastique, c'est bien plus pratique qu'en cuir^^ J'ai monté les deux manches, qui sur Hervé tombent parfaitement, on ne voit pas qu'elles godaillent ! Il ne me reste plus que deux pinces dans le dos à fixer, ainsi que de la déco à ajouter si j'ai le temps !

DSC04641.JPG

23 mars :

J'ai terminé le pourpoint ! Il est enfilé sur ma chemise de "La Laitière", avec une ceinture en cuir noir et une autre avec des pierres rouges et violettes qui font un peu comme un collier :) Sur Hervé ce costume rend beaucoup mieux que sur mon mannequin qui a des formes féminines.

DSC04642.JPG

24 mars :

Ce soir j'ai fait une toque ! Rowan Atkinson n'en porte pas dans la série, mais comme je n'aurais pas le temps de faire une cape ni tous les accessoires (d'autant qu'il ne veut pas mettre la fraise, il trouve qu'il a l'air d'un clown^^) je trouve que ça complète plutôt bien le costume ! Elle est dans le même tissu que les manches, avec une doublure, des plumes blanches et les mêmes boutons que sur le pourpoint.

DSC04643.JPG

Paysanne pour l'Ommegang

19mars

Cette année, je participe pour la seconde fois à l'Ommegang ! L'an dernier était vraiment une expérience géniale : avec mon groupe nous avons fait les villageois qui dansions sur la grand'place de Bruxelles. J'avais utilisé mon costume de la Laitière mais sans les manchons ni le tablier, et j'avais changé de coiffe. Cette année, je vais me faire un costume exprès pour, en tenant compte des soucis que j'avais eus. Par exemple, le bustier avec des manches ainsi que la chemise à col haut étaient beaucoup trop chauds (ça se passe début juillet), alors j'ai décidé de faire une chemise décolletée et un bustier sans manches.

17 mars 2018 :

Comme hier on a regardé "Le retour de Martin Guerre" qui m'a l'air très bien documenté question Histoire, et que ça se passe en 1542 (et l'Ommegang en 1549 !) j'ai bien regardé tous les costumes et j'ai commencé une chemise beige comme un des costumes de Nathalie Baye. (Après tout, c'est vrai qu'un blanc pur, pour une paysanne, est peut-être un peu utopique) Elle est basée sur le patron d'une tunique "Aerin". Comme ça les manches sont parfaites, j'ai simplement allongé le tout en l'évasant.

DSC04621.JPG

Là ça ne donne pas grand chose, mais déjà avec un biais et un cordon en haut, c'est mieux !

DSC04622.JPG

Pour finir, j'ai ourlé les manches, qui se ferment également par des cordons, puis je l'ai essayée avec la jupe de la Laitière.

DSC04623.JPG

Ensuite j'ai commencé un bustier avec un décolleté carré. J'ai repris le patron d'un autre bustier réalisé il n'y a pas longtemps, et je l'ai allongé :

DSC04624.JPG

Au départ il était sensé être seulement marron, mais en fait je me suis dit qu'en faisant la doublure d'une autre couleur, il serait reversible et que ça me permettrait de changer ma tenue !

DSC04625.JPG

L'autre côté sera donc rouge ! Et là, j'ai essayé une décoration avec un bout de biais.

DSC04626.JPG

Je préfère la première couleur, mais malheuresement je n'en avais pas assez, alors j'ai acheté un biais plus rouge chez Veritas.

DSC04627.JPG

18 mars :

Ce soir, devant "La machine à explorer le temps" (le récent, avec Jérémy Irons), j'ai cousu un ruban doré sur le côté rouge, une ouverture de manche ainsi que trois anneaux pour pouvoir le fermer ! C'est un peu long, mais ça vaut le coup :)

DSC04633.JPG

19 mars :

J'ai terminé devant "Dangerous beauty" ! Si les costumes sont beaux, ce film est quand même bien mièvre et bien américain... Mais il m'a donné plein d'idées pour ma garde-robe Renaissance !

Pour finir, il restait donc les anneaux, le repassage et le laçage. Voilà le côté rouge :

DSC04634.JPG

Et le côté marron !

DSC04635.JPG

Robe Régence anglaise "coeur-croisé"

11mars

8 mars 2018 :

J'étais tellement satisfaite du test de mon nouveau patron avec le spencer sans manches que j'ai décidé de l'utiliser pour une robe plus élaborée. J'ai gardé ce tissu pendant des mois avant d'oser le couper, mais je pense qu'il est plutôt bien rentabilisé ! C'est pourtant un coupon qui m'a coûté seulement 4 euros, mais je n'avais pas envie de le gâcher :)

J'ai donc fait un bustier dans ce tissu :

DSC04513.JPG

Pour les manches, je voulais au départ des longues recouvertes de plus courtes, mais je n'ai pas trouvé ça joli, alors j'ai seulement gardé les longues. Ensuite, j'ai doublé ce haut avec un tissu vert foncé uni :

DSC04514.JPG

10 mars :

J'ai oublié de poster la moitié des étapes intermédiaires ! Ensuite, j'ai cousu la doublure à la main, et posé des biais verts au bord des manches. Pour la jupe, j'ai également testé une autre forme, qui marche vraiment bien ! Le devant est une sorte de triangle tronqué légèrement arrondi en bas et en haut, et le dos est un pan droit plissé.

DSC04516.JPG

J'ai ménagé des ouvertures pour pouvoir accéder aux poches. Mais c'est beaucoup mieux sur moi que sur mon mannequin, parce que j'ai coupé les pièces tout spécialement pour être adaptées au corset que m'a réalisé Falang.

DSC04515.JPG

11 mars :

Ce matin (enfin, vers 11h30 vu qu'hier je me suis couchée super tard :D ) j'ai fait une petite pièce pour cacher le creux du décolleté qu'on voit. Elle est amovible pour pouvoir être simplement épinglée, et changée si jamais je mets une chemise dessous :

DSC04596.JPG

J'ai aussi ajouté un petit lien sous la poitrine, je trouve ça plus équilibré. Du coup, elle est finie !

DSC04602.JPG

Spencer sans manches en soie rayée

10mars

4 mars 2018 :

J'étais tellement frustrée par mon spencer raté que j'ai décidé de refaire un patron de haut "Régence anglaise". C'est un haut "cœur croisé" et je l'ai enfin réussiiiiiii ! Il faut dire que ça doit bien faire dix ans que je l'essaye par intermittence :P Regardez comme ça tombe parfaitement !

DSC04508.JPG

Je l'ai coupé dans un bout de soie qui était trop petit pour faire autre chose, puis j'ai fait une doublure dont il ne restera rien non plus !

DSC04509.JPG

Voilà les deux couches posées sur une petite robe blanche :

DSC04510.JPG

Et j'ai trouvé une dentelle que j'ai prise dans la couture du décolleté :

DSC04511.JPG

Là, je suis en train de coudre les ourlets des emmanchures à la main, ma machine aime pas travailler la soie :P Je suis contente avec ce projet car je n'ai rien acheté, et utilisé des chutes qui traînaient depuis longtemps !

10 mars :

J'ai oublié de poster la dernière photo où ce spencer est terminé ! Pour le fermer, j'ai juste utilisé une grande épingle :

DSC04512.JPG

Spencer en velours bleu

4mars

3 mars 2018 :

Il y a trois jours j'étais malade, et mon chéri sait que dans je suis comme ça, j'aime bien regarder des adaptations de Jane Austen ! Il m'a mis par surprise les DVD de "Orgueil et Préjugés" de 1955 dans le lecteur^^ Du coup, qui dit Austen, dit envie de couture ! J'ai voulu réaliser un spencer en velours bleu, mais je ne l'aime pas trop. Comme je n'avais pas assez de tissu pour faire de grandes pièces, j'ai coupé des pièces rapportées pour le décolleté et le col : seulement je trouve qu'elle sont bizarres et qu'elle ne se mettent pas bien.

DSC04504.JPG

Je suis allée tellement vite que je n'ai pas pris le temps de faire des photos "étapes". Du coup vous verrez ici juste un bout de doublure et le spencer pratiquement fini^^

DSC04506.JPG

Au départ je voulais faire des broderies sur le col, mais comme ce vêtement ne le mérite pas parce qu'il n'est pas parfait, alors il n'en aura pas !

DSC04507.JPG

Mais par contre, je lui ai mis de jolis boutons bleus, Gasparde m'en a offert suffisamment pour que je puisse en mettre sans remords ! Ils sont simplement posés en guise de décos, le spencer se ferme avec des agrafes à l'intérieur.

Qui sait, avec une écharpe qui cache tout le haut, ça peut être joli :P

Suffragette du temps

4mars

Je ne suis absolument plus motivée par ce costume. Pourtant, ça avait bien commencé : j'ai trouvé un super modèle dans un de mes Fémina de 1910.

2017-10-22_23.07.26.jpg

2017-10-22_22.58.08.jpg

Sauf que tout d'abord, je n'ai pas trouvé les tissus que j'avais en tête. Je souhaitais du prune ou du bordeaux, mais ne trouvant rien, je me suis rabattue sur du violet pas cher. Je pensais que ça rendrait bien (surtout avec mes bottines qui sont exactement de la même couleur), mais à mesure que j'avance, ça ne me plaît plus. Je ne sais même pas pourquoi ! Alors je continue, on verra bien une fois fini, avec le manteau et les accessoires, ce que ça donne. J'espère que j'y arriverais à temps, parce que c'est pour la Foire du Livre la semaine prochaine !

9 février 2018 :

J'ai commencé par la jupe, en me servant d'un patron Burda dont je n'aurais jamais cru avoir l'utilité :

DSC04452.JPG

Mais finalement, j'aurais mieux fait d'inventer, parce que le bas en arc-de-cercle ne rend pas très bien, et que je vais devoir le couper :

DSC04453.JPG

Puis j'ai coupé le haut et tenté une ceinture à rayures :

DSC04454.JPG

Et j'ai fait une pause ici parce que je trouvais ça moche, et que j'ai voulu refaire une robe XVIIIè. Là par contre, j'étais motivée :D ! C'est peut-être une autre explication^^

15 février :

J'ai donc repris ce costume une semaine plus tard, parce qu'il faut bien que je le termine !

DSC04477.JPG

J'ai recommencé par le col. Ce qui est super pratique avec le plastique à patrons, c'est qu'on peut dessiner des "sur-pièces" par transparence !

DSC04478.JPG

Il est en deux couches : une dans le même tissu que la robe et une autre en dentelle noire et blanche.

DSC04479.JPG

Je l'ai cousu à la main parce que la machine ne fait pas du beau boulot avec la dentelle élastique. Et puis, au lieu de faire une robe portefeuille comme c'était initialement prévu, je me suis simplifié la vie en cousant tout !

DSC04480.JPG

16 février :

Et à l'intérieur, j'ai posé un biais avec un élastique^^

DSC04482.JPG

J'ai également posé de la dentelle et du ruban de velours sur les manches raccourcies, trouvé une broche assortie, et fait une ceinture pour suivre le modèle. Pas sûre que ce soit celle-là qui reste au final !

4 mars :

J'ai finalement porté ce costume à la foire du livre, après avoir raccourci les côtés de la jupe, et ajouté quelques trouvailles de dernière minute pour remplacer les trucs que je n'avais pas terminés :

DSC04483.JPG

DSC04496.JPG

Le manteau est plutôt ancien, c'est ma maman qui me l'a cousu quand je devais avoir quinze ans. C'est la copie, mais en gros, de celui que Rose porte dans la seconde moitié de "Titanic" ! Et le chapeau, je l'ai aussi depuis assez longtemps. En rentrant du salon, je me suis dit que ce serait dommage de ranger ce costume sans le terminer, aussi j'ai commencé la veste :

DSC04485.JPG

Elle a des pièces bizarres, mais je pense qu'en noir ou gris, ça pourrait faire une veste moderne très chouette !

DSC04486.JPG

DSC04487.JPG

La doublure est dans le même tissu que la robe, et le dessus est dans une laine de la même couleur que mes bottines ! J'ai ensuite dessiné le col avec du papier transparent :

DSC04497.JPG

Au début j'avais cousu les manches avec leur doublure en bas, mais ça tirait, alors j'ai décousu pour que les pièces sont indépendantes.

DSC04500.JPG

J'ai posé un fin ruban de velours noir au bord des manches et du col, et elle se ferme avec un brandebourg !

DSC04502.JPG

Et voilà le tout avec le chapeau ! J'en ferais peut-être un autre plus tard, mais en attendant celui-là va très bien !

DSC04503.JPG

News écrituriales III

26février

26 février 2018 :

Bonjour à tous !

Je sais je sais, je n'écris pas assez... Le dernier point sur mes bouquins date d'il y a deux ans ! Quelle catastrophe :P

Je sors de quatre jours à la Foire du livre de Bruxelles et je vais essayer de faire un petit récapitulatif. Cette année sortaient deux de mes romans ! D'un côté le troisième tome de Palimpsestes, intitulé Anachronisme, aux éditions du Chat Noir, et de l'autre, "Les Chercheurs du Temps" aux éditions Séma. Les Chercheurs du temps, que j'avais déjà publiés ici par chapitre il y a quelques années, ont trouvé une maison d'édition à leur mesure, qui a fait à mon roman une couverture d'enfer et un accueil fracassant ! Voyez plutôt :

les-chercheurs-du-temps-1038011.jpg

Le roman a super bien marché, mieux peut-être que tous les autres, et j'en suis super contente ! On va enfin pouvoir lire les aventures de Clarence et Roxane :)

Mais Anachronisme n'est pas en reste, il a aussi eu beaucoup de succès ! J'ai d'ailleurs vendu une dizaine de trilogies, ce à quoi je ne m'attendait pas du tout.

25286936_10212285915955332_1095445568_n.jpg

La Foire du livre de Bruxelles est un de mes salons préférés avec les Imaginales et Trolls et légendes ; mais la foire, ce n'est pas seulement vendre des livres, c'est avant tout de super rencontres et des idées qui fusent dans tous les sens ! Deux idées de romans sont nées ce week-end :

Une préquelle de préquelle de Bordemarge, avec la mère de Clarence que l'on voit dans les Chercheurs du Temps, (oui je sais, je ne suis pas compliquée du tout moi, j'écris mes histoires à l'envers :D )

et un roman jeunesse avec les élèves d'un atelier de stylisme !

Sinon, j'en ai toujours quatre en cours :

  • Aénore (titre provisoire) , un pavé fantasy qui court depuis trois ans maintenant, dont j'ai écrit une vingtaine de pages,
  • En chair et en noces (titre provisoire), une romance régence anglaise à quatre mains, dont on a que le début,
  • Novalys, la suite de Bordemarge, que je dois relire et revoir, et qui devrait être publié chez Séma en 2019
  • et Incroyable Charlotte, romance Directoire à quatre mains, qui là est tout beau tout chaud, et qui est en attente de lecture chez Séma.

A partir de maintenant, je vais essayer de donner des nouvelles plus fréquemment^^

Mitaines jaunes Regency

3février

Dans ma tête, il y a des tas d'accessoires et de vêtements que je sais que je ferais un jour. Depuis longtemps, je voulais des mitaines jaunes d'époque Régence anglaise, mais je n'ai jamais trouvé le tissu. Tant pis, j'ai trouvé un autre moyen !

c666e4d15ab8a00e05e4f40ce1ed5d02--fingerless-mitts-womens-gloves.jpg

(Un peu comme celles-là)

J'ai commandé sur Rascol la laine la plus fine que j'ai trouvée ainsi que des aiguilles assorties. Comme c'est du 2.5cm, ç'a été très long ! J'ai mis bien trois mois en fait à en tricoter un peu tous les soirs, et avec un patron, pour être sûre qu'elles soient identiques.

Au final, j'ai recommencé plusieurs centimètres plusieurs fois (notamment au niveau de la seconde fente du pouce) et voilà le résultat !

DSC04347.JPG

Il y a presque un rendu "tissu" et un côté brillant que j'aime beaucoup !

L'écriture pour ne pas me rendre folle

19janvier

Je ne remercierais jamais assez mes parents de m'avoir laissé étudier ce que je souhaitais, et à mon père de m'avoir laissé la liberté de prendre les livres que je voulais dans sa bibliothèque, sans censure ni commentaire. J'ai beaucoup lu, beaucoup appris, beaucoup rêvé, et j'ai grandi, en grande partie, grâce aux livres.

Mais pour 80% de bonheur que m'a apporté toute cette culture, je dois avouer qu'il y a bien 20% de négatif. La culture, ça peut faire mal. Quand on se réveille un matin en se rendant compte que jamais on ne pourra visiter tous les pays qu'on a découverts, qu'on ne pourra pas être à la fois actrice, chirurgienne ou avocate, qu'on n'aura jamais le temps d'étudier toutes les disciplines qui nous passionnent, ça fait mal. Me rendre compte un matin que mes ambitions sont trop grandes pour cette société étriquée, que j'ai si bien marché sur les chemins de traverse de la lecture que je suis devenue trop différente des autres, que j'ai entrevu dans toutes ces pages l'immensité de l'espace sans espérer la voir un jour, que mes rêves sont bien trop grands pour être jamais réalisés, que mon esprit, même, s'est élargi au point de ne plus rentrer dans la boîte hermétique dans laquelle le monde souhaite le ranger, cela fait mal. Cela m'a fait mal à tel point que je me suis dit, en sortant de mes études, et en me rendant compte que je devais choisir une seule vie, un seul métier, qu'il ne me restait que deux solutions pour ne pas devenir folle : me foutre en l'air, ou faire avec. Et je ne voulais ni l'un ni l'autre. Je savais qu'aucune de ces solutions ne me conviendrait.

Mais, par bonheur, même si c'était tard, j'ai trouvé une troisième voie, celle de l'écriture. Je n'envisageais pas, à seize ans, que l'écriture puisse être la solution à tout ce que la culture m'avait apporté comme problèmes. Aujourd'hui, je peux déverser mon trop-plein d'idées dans mes intrigues, mon trop-plein d'émotions dans mes dialogues, envisager les métiers que je n'ai pas pu faire, étudier les disciplines qui me passionnent à travers mes personnages, créer les étoiles, de nouveaux mondes, ressusciter d'anciennes époques. Je peux écrire toutes les vies alternatives que je ne pourrais jamais vivre et cesser de regretter d'avoir dû faire des choix, d'avoir fermé des portes. Grâce à l'écriture, j'ai compris que mes choix me définissent aujourd'hui, et je ne me sens plus enfermée dans mon monde ni dans ma tête.

Robe Renaissance Italienne

5janvier

Si 2017 était l'année de la Régence anglaise et du 1900, l'année 2018 sera globalement l'année de la Renaissance et des années 1910 : plusieurs événements, qu'ils soient dansés ou non, vont m'amener à réaliser des costumes de ces époques-là. J'ai déjà trois robes du XVè siècle, mais elles sont soit trop petites soit peu pratiques, alors j'en voulais une pour pouvoir danser. Comme je n'ai pas envie d'acheter du matériel, j'ai regardé ce que j'avais déjà dans mes affaires et ce que je pouvais en tirer. J'ai retrouvé un machin (il n'y a pas d'autre nom possible) d'époque indéfinissable que j'ai cousu il il y a maintenant près de dix ans, dans un superbe tissu, et j'ai entrepris de le refaire, et de faire des manches amovibles, afin que ça ressemble à la dernière robe de Drew Barrymore dans "A tout Jamais". Pour la mienne, ce sera un peu l'inverse, à savoir que le tissu le plus clair sera celui du dessous : je vais appliquer mes bonnes résolutions et faire quelque chose d'inspiration fantasy/Renaissance en me laissant une marge de créativité :)

Danielle_forgivenessdress01.jpg

27 décembre 2017 :

Et hop, c'est parti ! Voilà le machin en question, avant et après ! J'ai refait l'empiècement de devant, la boutonnière ainsi que l'ourlet du bas. Je cousais vraiment d'une manière dégueulasse à l'époque, en bas, il y avait quasiment cinq centimètres de plus d'une côté que de l'autre ! Et vous auriez vu la couture du ruban...

DSC04127.JPG

DSC04129.JPG

Ensuite, j'ai commencé les manches. Il y a une doublure en coton rouge histoire que ce soit bien solide. Elles sont coupées en deux.

DSC04130.JPG

28 décembre :

Je les ai recouvertes d'un fin galon doré : c'était vraiment la merde à poser !

DSC04131.JPG

Chaque croisement de galon est maintenu par une petite perle blanche. Pour l'instant, je n'ai rien acheté, et le velours, c'était des nappes de ma maman ! Voilà où j'en suis ce soir, et ça prend forme ! Je ne sais pas encore comment je vais attacher les trois parties ensemble (galon, lacet, rubans ; œillet ou non ? ) ni comment je vais les décorer. Ce que je sais, c'est qu'il y aura des manches en coton blanc bouffantes dessous. Fais-je toute la chemise, ou que les manches, encore une question... que je me poserai demain !

DSC04132.JPG

29 décembre :

Aujourd'hui, j'ai terminé les quatre parties des manches, que j'ai rejointes au niveau du creux du coude, puis j'ai posé six œillets pour pouvoir attacher ces manches avec des rubans noirs :

DSC04133.JPG

Je n'avais pas de chemise avec des manches assez longues, alors j'en ai coupé une dans un coton un peu synthétique qui rend très bien (mais que ma machine déteste)

DSC04134.JPG

J'ai posé un biais à l'intérieur et passé un cordon pour la resserrer :

DSC04135.JPG

Il me restera juste les poignets à terminer demain !

DSC04136.JPG

J'ai essayé avec la robe par-dessus, et voilà !

DSC04138.JPG

5 janvier 2018 :

(Et bonne année !)

J'ai cousu une nouvelle paire de manches. Elles ne vont pas particulièrement bien avec cette robe-là, mais seront parfaites avec la robe verte que je compte faire après !

Elles sont en velours roses, avec une broderie dorée sur fond brun appliquée à la main. Elles ont une doublure en satin qui me servira à faire une jupon plus tard.

DSC04250.JPG

Voilà les quatre parties cousues :

DSC04252.JPG

Et reliées par un ruban du même vert que la future robe :

DSC04254.JPG